Poussan

Une soirée Jazz Manouche avec Marc Roger Trio

L’association Gadjé Swing vous proposait une soirée Jazz Manouche avec Marc Roger Trio en concert ce samedi 10 juin à 20 h à Poussan chez Malik et Aurélie dans leur jardin paisible un endroit idéal pour apprécier ce genre de musique.mus 06 06 17DSC_0029 (9)

Le jazz manouche est un style de jazz né en France dans les années 1930. Dans sa forme originelle, il se caractérise par l'absence de percussions, de cuivres et de bois, une section rythmique assurée par deux guitares et une contrebasse, ainsi qu'un violon. Le jazz manouche témoigne des apports stylistiques des musiques gitanes et d'Europe centrale (klezmer) ainsi que du musette et de la chanson française dans le jazz.

Les initiateurs de ce style, d'abord caractérisé par les instruments à cordes, sont Django Reinhardt et Stéphane Grappelli, auxquels sont venus s'ajouter, au fil des années des accordéonistes, bassistes, clarinettistes. La nouvelle génération de musiciens a fait évoluer le jazz manouche dans plusieurs directions, notamment vers le jazz-rock de Boulou Ferré.

Le concert de la soirée était précédé par une journée « masterclass » avec Marc Roger, pour ceux qui désiraient profiter de toutes ses compétences musicales et techniques.

mus 10 06 17DSC_0037 (8)

Mais à 20h 45, après avoir partagé des collations préparées par les amis du mas d'Aimé avec Tapas , vin de la cave, jus de fruits/sirop et gâteaux, c'était l'heure du concert, tout en douceur.

Avec Marc Roger Trio l'on plonge toujours dans une musique colorée, une musique du voyage entre Pays d'Europe du Nord et accents grecs. Il crée un univers musical, tout en nuances, autour de compositions originales, des instants tziganes, des clins d’œil flamencos, des airs brésiliens...

Le voyage était permanent, il ne restait qu'à fermer les yeux et à l'écouter entouré par deux musiciens héraultais comme lui, Alain Hakoun à la guitare et René Pignatelli à la contrebasse. Un trio bien synchronisé duquel émanaient des rythmes et des musiques entre la précision et l'exubérance.

Une très bonne soirée durant laquelle musiciens, amateurs ou néophytes ont pu apprécier l'étendue des compétences musicales de Marc Roger, un maître en la matière...

Pour écouter : https://m.youtube.com/watch?v=W6AHklL1E3c

Les Motos de l’Espoir ne perdent pas de temps

Ce vendredi soir encore un grand moment passé avec les motos de l’espoir pour la remise officielle de tout ce qu’ils ont pu offrir aux enfants handicapés dont ils s’occupent (lit douche, fauteuil roulant…) Pour Juliette dont les motards s’étaient occupés il y a déjà dix ans ce sera un fauteuil adapté, pour Charlotte et Arthur, un lit douche et des travaux dans la salle de bains.motoDSC_0020 (9)

En présence des parents, de nombreux élus ou de leurs représentants qui les ont aidés dans les différentes communes, qui les ont accueillis le week-end dernier, (Balaruc les Bains, Loupian, Bouzigues, Pinet, Mèze, Villeveyrac et Poussan), en présence de représentants de leurs partenaires comme , Carrefour Market, la Maison de l’Aveyron et Auchan avec aussi tous les amis de l’association dont son parrain, Richy, … Ils ont pu remettre aux enfants des chèques symboliques pour acheter le matériel qui va les aider à vivre mieux.

motoDSC_0011 (11)

Car il faut savoir que les Motards de l’Espoir ne versent pas d’argent directement mais ils financent des matériels adaptés, des travaux ou des séjours nécessaires pour la santé physique et psychologique de ces jeunes. Leur week-end leur permet chaque année de récolter des fonds pour réaliser leurs projets.

Les familles des enfants félicitaient Roland Kerbiguet et son équipe pour leur formidable et magnifique soutien indéfectible. D’ailleurs après avoir reçu la Médaille de la Ville de Poussan, Roland recevait celle de la Ville de Villeveyrac, sachant qu’il venait de tenir son dernier discours en tant que Président.

motoDSC_0016 (9)

Une très belle soirée en présence des enfants entourés par un nombreux public composé aussi d’amis de l’association, de musiciens et de bénévoles qui ont donné « la main » aux motards pour que tout se passe bien lors de leur grande fête et des félicitations appuyées par Jacky Adgé aux motards au grand cœur et à tous les bénévoles pour leur action qui perdure et qui va se poursuivre avec un nouveau bureau et Ghislaine Vergues en tant que Présidente. Encore bravo à tous.

"Sport pour tous" pour le partage, l'énergie et le plaisir

La seconde édition de cette manifestation sportive était organisée par la commission sport municipale et les associations sportives ou culturelles de la Commune qui avaient bien voulu participer. Plus tôt que l'an dernier la chaleur était au rendez-vous mais supportable, tandis qu'à différents niveaux les opérations bien structurées ont permis à cette journée conviviale et sportive de se dérouler au mieux. Une bien belle fête pour un SPORT qui durant toute la saison attire des enfants ou des adultes de 3 ans à 90 ans, en général.sportDSC_0024 (8)

"Au complexe sportif des Baux tout le monde pouvait participer à cette journée en constituant une équipe, en famille, avec des amis sachant que le but de cette manifestation était d’encourager la pratique du sport et de proposer un moment de rencontre inter-générationnel ludique et amical. Tous les Poussannais étaient invités à se mobiliser pour faire de cette journée une belle fête du sport avec au moins un jeune et au moins un plus de 60 ans dans l'équipe, mais l'on pouvait s'adapter au petit règlement, l'essentiel étant de participer…"

Ils étaient assez nombreux a avoir répondu présent ce dimanche matin puisque 10 équipes étaient inscrites : 2 du Judo associé à la Course, celle de Jésus, des Fourmis, du Tennis, du Foot, de la Pétanque venue en nombre, du Tambourin tout aussi imposant, une de la Zumba très énergique et celle de Tintin...

sportDSC_0027 (8)

Une fois les objectifs rappelés par Jésus Valtierra, Adjoint au Maire délégué aux Sports, il ne restait plus qu'à préciser la nature des épreuves. L'après-midi, pour se protéger de la grosse chaleur, ce serait repos.

Mais à partir de 9 h 15, il s'agissait pour chacune des formations qui avaient à sa disposition un tableau récapitulatif de suivre un cheminement à travers différentes épreuves. Beaucoup de plaisir car dans une bonne ambiance chacun essayait de se dépasser.

Pour le tambourin il fallait être précis et viser plusieurs cibles sur une structure ce qui n'était pas une mince affaire pour des judokas par exemple.Inversement, pour la course effectuer des relais, pour le tir, s'entraîner au Laser. Ce n'est pas si facile. Mais chacun s'essayait avec bonne volonté car il s'agissait surtout de découvrir, pratiquer les sports en se faisant plaisir.

sportDSC_0018 (8)

Quant au tennis, face au canon à balles, quelques balles d'essai étaient nécessaires pour s'adapter. Que l'on soit Tintin, Jésus ou Fourmi, rattraper la balle et la renvoyer avec la raquette demandait un minimum de concentration. Heureusement, en fin de matinée, autour d'une bonne fideoa, en présence de Jacques Adgé venu saluer les organisateurs et les sportifs, chacun des participants pouvait faire honneur au "Sport", en reprenant des calories, en se désaltérant ainsi qu'en partageant ses impressions toujours dans la bonne humeur... Avec en plus, du volley, de la Zumba, du foot et du rugby, de la pétanque et un atelier MJC, et pour finir du judo, chacun a pu soit découvrir soit conseiller ses coéquipiers en partageant les mêmes efforts.

Le sport pour le "fun" avait été fêté dignement et après une saison bien remplie pour de nombreux licenciés dans les associations sportives, c'est certainement ainsi qu'il sera vécu cet été.

Ce 10 juin au TCP, c'était la Fête du Tennis

Ce samedi 10 juin après-midi, le tennis était en fête puisqu'il s'agissait comme dans plus de 1200 clubs français de la 3ème "fête du tennis". sports poussDSC_0002 (12)

A Poussan elle était organisée par le TC Poussan. L'événement était de portée Nationale puisqu'en même temps que les Internationaux de France de Roland Garros.

sports poussDSC_0025 (8)

Petits et grands accompagnés des parents et amis du tennis pouvaient participer aux différents ateliers tennis qu'ils pratiquent ce sport ou qu'ils désirent le découvrir !

Le matériel était prêté si nécessaire et autour de différents animateurs, dans des ateliers tournants, malgré la chaleur, le côté ludique eu tennis a pu être apprécié avant une petite collation partagée à l'ombre.

Ce vendredi, l’école maternelle a mis le cinéma en musique

Ce vendredi 9 juin, à partir de 18 h 30, les élèves de l’école maternelle les Baux avaient décidé, après le Festival de Cannes, de vous proposer le leur durant une soirée dédiée au cinéma, mais au travers de la Musique. Le spectacle était prêt. tous les élèves étaient au Top, bien motivés et ils sont arrivés plus énergiques que jamais pour danser et aller sur la piste avec beaucoup de plaisir et de naturel, dans la cour de l’école élémentaire, sous un beau soleil qui cette année était resté vaillant.

Toutes les classes de l’école participaient. Élèves et enseignants avaient invité les parents et les amis de l’établissement à partager cette fête annuelle qui marque la fin d’une année scolaire bien remplie, pour les grands le passage au CP et pour les autres la fin officieuse d’un rythme de travail soutenu. Encore quelques semaines d’efforts mais petits et grands se projettent déjà dans la prochaine année scolaire. La soirée commençait par une long défilé d’entrée unissant l’ensemble des enfants, déjà prêts et habillés pour leurs danses.

Les petits recherchaient leurs parents tandis que ces derniers s’émerveillaient de les voir participer à une danse collective. Une bonne entrée en matière derrière des banderoles qui annonçaient la couleur : Le public mettait l’ambiance et elle allait monter en puissance tout au long de la soirée.

Aidés par Amandine Gaïa, une intervenante spécialisée, toujours très disponible les enseignants et les ATSEM ont initié les enfants à des danses depuis quelques mois afin de présenter des chorégraphies assez évoluées. Pas de stress mais que du plaisir pour chacun d’eux de partager une réalisation collective et de la présenter devant plus de 400 personnes. Les petits de Madame Baldit er de Madame Barbéro aidées par Virginie ouvraient la séance avec La Fièvre du Samedi soir qu’ils avaient déjà ce vendredi.

Pour ces danseurs en herbe heureux d’être les premières petites stars de la soirée, beaucoup de plaisir et de naturel ans de beaux costumes qui annonçaient une très belle suite.

Et l’on poursuivait par les Mignons avec les élèves de la classe des petits de Blanche Colell, et de Madame Mendizabal aidées par Alexandra avec des artistes qui entraînaient énergiquement les spectateurs dans des rythmes endiablés.

 Nous retrouvions ensuite les enfants de la classe de Madame Tchaen aidée par Lisa pour un beau voyage à travers le Livre de la Jungle.Avec les moyens-g rands nous changions totalement de style. Ceux de Madame Pueyo, aidée par Nanette, avaient retenu le French Cancan.

 Avec beaucoup d’aisance et des chorégraphies dignes des plus grandes scènes parisiennes les élèves évoluaient sans retenue se faisant plaisir et laissant les parents admiratifs.

Pour conclure, les enfants de la classe de Gaëlle Vigouroux, de Madame Mendizabal et de Fanfan , nous emportaient dans un Dirty Dancing de folie. Ça chauffait dans l’amphi où l’on tapait des mains pour soutenir des danseurs infatigables.

 Le voyage se poursuivait sans embûches pour les élèves stimulés par les applaudissements.

Les parents étaient conquis, l’équipe pédagogique très contente et les élèves fiers d’avoir joué les artistes pour le plaisir de tous. Du plaisir et du partage, de la maturité et de la sensibilité pour les interprètes qui avaient donné le meilleur d’eux-mêmes pour les parents attentifs aux prestations de leurs petits. 

Le spectacle s’achevait par une jolie chorégraphie unissant tous les acteurs de cette belle soirée . La famille École était au complet car auprès des enfants et des enseignants, les ATSEM, Fanfan, Lisa, Virginie, Nanette et Alexandra avaient veillé avec douceur au bon déroulement des opérations après avoir participé à l’élaboration du spectacle. D’ailleurs tous participaient pour le final et sans hésiter.

Pour tous, il était temps de se désaltérer et de partager des pâtisseries préparées par les parents. Grâce à eux, au personnel de l’école, aux parents d’élèves et à Amandine, à Isabelle, l’aide administrative de l’école, à des bénévoles, à Mr Canales à la sonorisation et aux services techniques municipaux, la fête fut un moment de bonheur partagé qui restera dans les mémoires de tous.

Des Poussannais en Or

Ce vendredi 10 juin à Lyon nos gymnastes poussannais ont créé l’exploit…  Ce n’était pas arrivé depuis 10 ans dans leur club FAC Gym Frontignan ! Adam Pupier, Axel Bourdon et leur équipe ( Jules Buffat et Guillaume Egoumenides) ont participé au Championnat de France de gymnastique artistique. gym pouss 20170609_210518

Ils ont été coachés d’une main de maître par Philippe Morin, Poussannais lui aussi ! Ils ont su se concentrer, gérer leur stress et grâce a leur entraîneur donner le meilleur d’ eux-mêmes le jour J. Dès leur premier passage aux barres parallèles ils ont pris la tête de la compétition et ont su la conserver jusqu au bout ! Ils ont fait une très belle compétition, ils ont su se dépasser et ont battu leur record de points (208,561 points).

Bravo les garçons, ils remportent le titre de Champions de France Nationale B 10-11 ans. Et bravo à Philippe, l’entraîneur !

Les huiles essentielles très utiles avant et durant l’été

Mardi 30 Mai s’organisait la dernière conférence sur les huiles essentielles de Nicolas BASTIDE d’IZARD, invité par l’association Paren’Thau à Poussan, à la salle du Foyer Socio-culturel Jean Théron.

Ce fût l’occasion pour lui de commencer par un mot sur les actions passées et à venir de cette association de parents, qui œuvre pour une parentalité bienveillante et non violente. Paren’Thau vous invite à les suivre sur leur page facebook www.facebook.com/AssoParenThau pour connaître toutes les dates des rencontres publiques ou se renseigner sur les modalités d’adhésion.DSC_0066 (17)Réaliser une trousse d’huiles essentielles pour l’été n’est pas chose aisée, faut-il encore connaître les multiples propriétés de certaines huiles, de façon à en emporter le moins en vacances !

En termes de prévention, il faut agir sur 3 domaines principalement: soleil, moustiques et digestion en voyage. A la fin du Printemps, il convient de bien préparer sa peau au soleil. On pourra prendre des gélules à base de béta-carotène, ou des capsules de bourrache/onagre, mais aussi le macérât d’huile de carotte à appliquer sur le corps, seul ou en synergie avec une autre huile végétale de type rose musquée ou argan.

On peut ainsi limiter au maximum l’apparition d’allergies au soleil.

Redoutés à cause de leurs piqures, les moustiques sont les bêtes noires de l’été !

En guise de prévention il est possible d’utiliser l’huile essentielle d’eucalyptus citronné dilué dans une huile végétale, à appliquer sur les bras et les jambes (adultes). Il est possible de le diffuser ou d’en mettre aux pieds et à la tête du lit. Nicolas nous propose aussi le gel d’aloès Véra comme support mais aussi une formule peu commune : un mélange de vodka et d’eau avec quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citriodora à vaporiser sur les vêtements ou les chaussures. D’ailleurs un des répulsifs connu contre les tiques est un extrait d’eucalyptus citriodora : le citriodiol ! autant vous dire la puissance de cette huile.

Si vous partez à l’étranger, en prévision des futures dégustations locales, il est recommandé de protéger votre système digestif contre des virus ou bactéries au minimum avec des capsules d’huile essentielle d’origan compact. « L’origan est un véritable anti-infectieux et tonique. C’est la référence en termes d’aromathérapie pour combattre bons nombres de bactéries, virus et microbes en tout genre. Il faut prendre des précautions quant à son utilisation et demander l’avis d’un professionnel de santé avant » nous rappelle Nicolas.

Les vacances peuvent être aussi synonymes de trajet en bateau ou en car, et donc de mal des transports ! Pour les adultes, l’huile essentielle de menthe poivrée ou d’estragon préviennent ce genre de désagrément. Deux gouttes sur un support à avaler juste avant le départ. Pour les enfants, il vaut mieux privilégier l’essence de citron.

Composer une trousse de secours impose aussi d’avoir des huiles essentielles de l’urgence. L’une des premières à emporter est l’huile essentielle de lavande aspic. On retiendra son action principale par « lavande aspic = tout ce qui pique ! ». Son emploi sera effectivement sauveur pour les piqures de moustiques, guêpes, méduses, taons…etc. 2 gouttes en application pure sur la zone concernée. Mais cette lavande est aussi salutaire pour toute sorte de brûlures (barbecue, cuisine, coups de soleil…). Si la zone à traiter est vaste (comme un dos) alors il vaut mieux la diluer dans de l’huile végétale de type calendula. L’huile de millepertuis ne conviendra que pour une application le soir. Cette lavande est aussi cicatrisante, relaxante musculaire et antivirale.

Si une allergie au soleil se déclarait, en plus de l’application de lavande aspic, il faudrait opter pour du macérât glycériné de bourgeons de cassis par voie orale et allier de l’homéopathie de type histaminum. Pour les moustiques, si vous n’avez que l’eucalyptus citronné, il convient aussi ! Il suffit de mettre sur une piqure 1 à 2 gouttes (action anti-inflammatoire), ou diluées en massage pour une tendinite : radical !

Lors d’un repas trop copieux, ou si vous devez reprendre la voiture et stimuler votre attention : la menthe poivrée vous sera d’un grand secours par voie orale (adultes) : 2 gouttes sur un support après le repas.

Certains décident de partir dans des pays froids ou en altitude, en prévention comme en urgence, n’oubliez pas votre huile essentielle de ravintsara qui booste l’immunité et combat les virus !

Les inconditionnels de l’aromathérapie rajouteront (et ils ont raison !) l’huile essentielle de tea tree (arbre à thé), car s’il y a bien une huile à-tout-faire : c’est elle ! Anti-infectieuse large spectre, anti-inflammatoire, cicatrisante, antiseptique local, cortison-like, radioprotectrice…etc. En résumé : huiles essentielles de lavande aspic, d’eucalyptus citriodora, menthe poivrée et de tea tree peuvent être prioritaires dans une trousse d’urgence aromatique.

Concernant les coups, bosses, bleus, hématomes, il faut penser à l’hélichryse italienne : 1 goutte sur le traumatisme même chez les enfants. Tout comme pour les coupures et saignements (de type saignement de nez ou petites coupures avec un outil de cuisine), il faut penser à l’huile essentielle de Ciste Ladanifère !

L’association Paren’Thau et Nicolas BASTIDE d’IZARD de la boutique ODLYS, à Poussan vous souhaite un merveilleux été ! www.facebook.com/AssoParenThau & https://www.facebook.com/odlys

L’ECP très active à l’occasion de la fête du vélo

Un week-end chargé pour le Club du président Jean Charles Grangeon.

En effet le samedi 3 juin, tout a commencé avec une sortie de groupe sur 85 km qui avait réuni une douzaine de licenciés, sur un parcours en bord de mer, incontournable avec la Taillade et retour par Murviel les Montpellier… Mais le but de ce périple était surtout « de donner de l’appétit » aux cyclistes car ensuite tout nos participants, renforcés par une délégation de « signaleurs de la ronde des Piochs » se sont retrouvés autour d’une table pour partager une bonne paella !

La convivialité est un élément qu’un club de sport ne doit pas négliger… Après un dimanche de repos, le lundi, une sortie »Larzac » était au programme. ECP 05 06 17Capture

Au départ de Gignac, ils étaient 10 coureurs à se lancer face à la tramontane sur les pentes du col du Vent via Arboras. Direction la Vacquerie, descente vertigineuse sur Vissec, et après une longue approche de la vallée, arrivée à Alzon pour une pause café méritée. Après le repos, montée du col de la Barrière qui ne causa pas de sérieux problèmes.

Le Larzac dans toute sa splendeur printanière était là pour récompenser les cyclistes. Passage à Homs, Le Luc, le Cros, le Caylar et direction Saint Pierre de la Fage avec Éole dans le dos à plus de 60 km/h ! Arrivée à Gignac avec au compteur 125 km… Tout le groupe ovationnait le tandem handi-sport dirigé par Francis, qui, avec Louis près de lui, a réalisé une sortie formidable ! Félicitations.

22 juin : réunion de préparation pour Arts et d’Agapes

Comme vous le savez déjà, la deuxième édition du Festival d’Arts et d’Agapes aura lieu dimanche 10 septembre 2017, avec au programme, des spectacles et des ateliers en entrée libre sur toute la journée et le midi des Assiettes Gourmandes proposées par les producteurs des Pouss’en Faim.

Nouveauté cette année, le spectacle d’ouverture du festival sera une création du Théâtre des Origines, création bâtie sur le patrimoine culturel poussannais, la parole de ses habitants et les talents de tous ceux qui souhaiteront participer au spectacle!

« Les bonnes histoires plongent dans de riches passés pour soutenir des présents épais afin que l’histoire continue pour ceux qui viendront après » de Donna Haraway.

gd capbord

L’enjeu de ce théâtre-laboratoire est de donner les clés d’une culture qui nous a été donné en héritage dans le but de la transcender et d’ensemencer les mystères de l’humanité pour mieux cultiver les graines des créativités humaines. Si le Théâtre des Origines choisit de transmettre et d’être médiateur d’un patrimoine vivant il choisit également de se placer dans une démarche agri-culturelle dans le sens où les spectacles-rituels s’intègrent aux mouvements des écologies humaines et culturelles. Ainsi la Cie s’efforce de créer des formes adaptables en prenant en compte les diversités humaines et environnementales qui en font les spécificités. C’est aussi un autre moyen de production et de diffusion que propose la Compagnie comme une forme de nourriture charnelle souhaitant dépasser l’engloutissement des formes artistiques par les logiques du monde néolibéral.

Et bien sûr nul besoin d’être acteur, musicien, conteur (…) aguerri pour prendre part à l’aventure ! (Mais les professionnels souhaitant participer sont aussi les bienvenus !)

Pour en savoir plus sur ce projet, le Théâtre des Origines, le service culturel de la Mairie et EscapadeS vous convient à une réunion de présentation Jeudi 22 juin à 18 h 30 dans la salle du conseil de la Mairie.

Cette réunion se clôturera sur un petit apéritif qui nous permettra de lever notre verre à cette future création !

Si vous êtes intéressés mais ne pouvez être présent à cette réunion, dîtes-le à Aurélie !

Et surtout : n’hésitez pas à transférer largement cette information à toutes les personnes susceptibles d’être intéressées ! 

Les motos de l'espoir tiennent la route

Ce samedi matin, les bénévoles et tous les membres de l'association, sur le pied de guerre depuis plusieurs semaines, avec des permanences, leur tombola et des ventes de vêtements, lançaient le grand week-end des motos de l'espoir, autour de la cave coopérative de Poussan.

Depuis 10 ans, la priorité de ces motards est de venir en aide à des enfants handicapés ou malades en leur permettant de vivre au jour le jour, plus facilement, ou en leur procurant des instants magiques. Ils ne versent pas d'argent directement mais ils financent des matériels adaptés ou des séjours nécessaires pour la santé physique et psychologique de ces jeunes. Leur week-end leur permet chaque année de récolter des fonds pour réaliser leurs projets et souvent d'aller au-delà de leurs objectifs.

Ces 2 jours de fête avait pour but de faire le bonheur de malades ou handicapés qui ont besoin d'une aide et qui pourront en profiter si le bénéfice le permet. 3 enfants étaient concernés, Charlotte son frère et sa cousine, avec pour eux souffrant de maladies "Orphelines", un fauteuil adapté, une douche adaptée aux besoins et des travaux de maçonnerie pour pouvoir évoluer dans la salle de bains. Ces malades ont souvent besoin de matériel adapté pour leur bien être dans leur vie de tous les jours. Grâce aux dons, aux sponsors, à des sociétés privés, et à plusieurs mairies ainsi qu'avec l'aide des Conseillers Départementaux, et grâce aux recettes dégagées sur les deux jours, l’association va permettre de financer des projets.

3 enfants d'une même famille seront aidés cette année. Donc aidés par des partenaires comme Carrefour Market, Auchan, par la mairie de Poussan et celles de communes du Bassin de Thau, l'action caritative des Motos de l'Espoir ne s'arrête pas là.Capture Unis dans un même objectif, tous étaient on ne peut plus motivés. De bonne heure ce samedi, durant l’installation des commerçants, Roland Kerbiguet, aidé par ses camarades, veillait au bon déroulement des opérations tout en accueillant les premiers motards, visiteurs. Quelques moteurs tournaient, peu à peu la musique et la chanson réveillaient les esprits. Des groupes se formaient et n'allaient cesser de gonfler.

Alors que les motards se rassemblaient, l'esprit d'entraide tournait à plein régime. Jusqu'à 14 h, les motos arrivaient de toutes parts. Plus de deux cents d'entre elles ont formé un très long cortège de 2 et 3 roues plus rutilantes les unes que les autres, qui a pris la direction de Pinet pour une belle balade en passant par de magnifiques petites routes. Dégustation de Picpoul et démonstration de danses.

Une halte à Bouzigues fut aussi pour tous les participants l'occasion de partager outre une brasucade et un autre verre de Picpoul, un "cœur énorme" pour ceux qui ont besoin d'être aidés. Au retour, la pause musicale avec les Toons qui devaient interpréter un bon nombre de standards des années 80, les concerts des 2 groupes de la Région qui devaient se succéder ont été repoussés car la pluie s'est invitée, et les Black Beauty, un groupe Rock poussannais ont mis l'ambiance seulement à l'heure de l'apéritif.

 La pression montait sur scène et tout autour avec des rythmes appréciés par les motards. Tout en finesse malgré leur musique les Black Beauty relançaient la soirée avant que les officiels ne montent sur scène. De très beaux morceaux quelquefois mélodiques souvent tirés vers le hard Rock.

 Jacky Adgé, Maire de Poussan, saluait l'action de l'association, et félicitait Roland et son équipe pour leur motivation, pour leur sérieux et précisait que cette association qui est animée par l'aide, l'entraide et la solidarité , permet d'atteindre de très beaux objectifs et donne la possibilité à certains de vivre beaucoup mieux... "10 ans pour aider ceux qui ont besoin d'aide, avec un engagement indéfectible, cela se fête. Vous êtes tous à féliciter, Roland et toute son équipe, car à l'heure où l'on a plutôt tendance à se diviser vous montrez que l'Union fait la force".

Il revenait sur le message de Roland Kerbiguet concernant sa succession après 10 ans d'un investissement continu, car Roland venait d'annoncer avec beaucoup d'émotion que lui et certains membres de son équipe avaient décidé de passer la main, de passer le témoin, pour souffler un peu :

"Il est temps de s'arrêter et qu'une équipe prenne le relais. Ghislaine Vergues entourée par d'autres camarades va prendre la suite, mais nous resterons durant une année à leur disposition pour assurer une transition en douceur."

Ghislaine qui reprend le flambeau est consciente que l'engagement est énorme, mais bien motivée avec d'autres bénévoles, intégrer déjà dans l'association, elle sait que Roland, Président d'honneur la soutiendra si nécessaire pour défendre de nobles causes.

Monsieur le Maire de Poussan qui durant ces 10 ans avait noté la montée en puissance des Motos de l'Espoir, saluait la volonté de Ghislaine de poursuivre l’œuvre de son prédécesseur et félicitait une dernière fois Roland, et son équipe masculine et féminine montée sur scène pour l'occasion ainsi que tous les participants pour leur engagement dans cette noble cause. Jacky Adgé remettait alors la Médaille de la ville de Poussan à ce chevalier des temps modernes, une médaille qui saluait 10 ans d'investissement d'une association au grand cœur.

Pour Roland c'étaient les spectateurs et les nombreux bikers qu'il fallait féliciter ainsi que les agents de sécurité et tous les bénévoles qui travaillent dans l'ombre, sans oublier tous les partenaires qui permettent d'une année sur l'autre de réaliser les rêves des malades. Et comme le précisait Roland : "Un grand merci à Richy qui vient avec plaisir nous prêter main forte durant ce week-end. Grâce à lui, nous devrions atteindre nos objectifs." Et pour de nombreux participants il était temps de se désaltérer. L'on approchait du repas, dans la cave coopérative, avec tout les ingrédients pour revigorer les corps avant que le grand spectacle ne débute.

A l'heure des balances, les musiciens d'Ultima et Richy Hallyday, parrain des Motos de l'Espoir, étaient bien motivés pour venir en aide aux malades et blessés dont s'occupe l'association poussannaise.

Le concert démarrait avec professionnalisme devant un public de fidèles, car après Richy, c'est Ultima qui allait assurer.De bien belles chansons s'enchaînaient avec Richy en grande forme, entouré par d'excellents musiciens, toujours dans son style. Il était monté sur scène pour interpréter quelques chansons de Johnny qui allumaient le feu dans le public. La transition se faisait en douceur. Déjà minuit.

Les spectateurs toujours en osmose avec le chanteur donnaient de la voix et dansaient. Une partie du public participait, rêvait et se laissait entraîner avec même une chanson du dernier Album de la Star.Le spectacle se poursuivait : avec le concert de variété d'Ultima et un petit show qui clôturait en beauté ce samedi d'espoir placé sous le soleil. Le public présent était moins nombreux, météo et autres événements étaient certainement en cause. Les objectifs étaient atteints. Tout allait bien. La nuit se faisait douce et bien étoilée.

Les motards reprenaient du service, le lendemain, en prenant la direction de Villeveyrac, Mèze et Balaruc les Bains pour un petit déjeuner plein de vitamines puis à 12 h 30, avec le retour des motos, en partageant un repas à la cave coopérative dans une ambiance bien conviviale.

L'après-midi, karaoké avec les Toons, tandis qu'à la cave coopérative l'on se préparait à clôturer l'évènement, en douceur et en musique et en réduisant le régime des moteurs et le niveau du son. Les organisateurs, les motards et les visiteurs peuvent être fiers car leurs actions en faveur des enfants handicapés ou malades est vraiment inscrite dans leur cœur et se traduit déjà par du concret.

Une belle satisfaction pour la famille "Moto" qui n'a pas dit son dernier mot, n'en doutons pas.

Le Budget au centre du Conseil Municipal

Ce Mercredi 31 mai, avait lieu à Poussan un Conseil municipal dédié au budget et aux finances de la ville après le Conseil du 29 mars 2017 durant lequel les élus poussannais avaient débattu autour des finances et du Budget primitif 2017, du Budget Principal qui avaient été adoptés à la majorité (3 abstentions) et du Budget Annexe SEJ de la même façon.conseil m poussDSC_0089 (4)

Pour en savoir plus : http://thau-infos.fr/index.php/commune/poussan  en page 4

Durant cette séance ont été adoptés pour le Budget 2016 le Compte administratif du Budget Principal à la majorité (1 contre : (Nespoulous, 3 abstentions : Llorca, Cazenove, Beigbeder) et pour le Budget 2016, le Compte Administratif du Budget Annexe SEJ, à LA MAJORITE (4 abstentions : Llorca, Nespoulous, Cazenove, Beigbeder).

Le Compte de Gestion du Budget Principal a été approuvé à la majorité tandis que celui de gestion du budget annexe SEJ l'a été à l'unanimité.

Pour terminer les Barèmes et tarifs du budget annexe du SEJ ont été approuvés à la majorité (1 abstention : Nespoulous) : après une lecture précise des barèmes, des bénéficiaires, des fonctionnements du SEJ, à noter que les tarifs sont pour ainsi dire inchangés avec juste une légère hausse des tranches de barèmes en fonction de l’indice insee qui va être voté (0,62%). Avec un gros effort de la Mairie pour les classes de découverte, une des seules mairies qui le fait.

Lors des échanges par rapport au budget qui pour Jacques Adgé et les élus du groupe majoritaire "vise à préserver l'avenir et l'autonomie de la commune", Jacques LLorca est revenu sur un budget de "De père de famille" en demandant si vu la dépense par habitant dans la commune, avec un budget qui laissait des marges (strate des communes comparables), il ne serait pas possible de rendre plus de services à la population.

Yolande Puglisi, 1ère Adjointe et Ghislain Natta, Adjoint délégué aux finances précisaient qu'avec l'aide technique efficace de la CABT, après une période de transition en raison de la Fusion des Communautés, de nouveaux projets allaient voir le jour.