échos

Carnaval 2019 à Poussan : sans cavalcade mais avec les ORNIS

UNE RÉUNION AVEC TOUS LES CARNAVALIERS AVAIT LIEU CE MARDI 15 JANVIER A 19 H A LA MAIRIE

Le Comité Carnaval avait précisé que des problèmes étaient rencontrés cette année et qu’il était nécessaire de voir ensemble ce que l’on pouvait faire. Les carnavaliers et leurs représentants étaient assez nombreux dans la salle du Conseil Municipal pour cette réunion, en présence de Monsieur le Maire.

Après que Michel Bernabeu ait présenté la soirée, Jacques Adgé expliquait que sur le terrain privé autour du Hangar « Decoux » les gens du voyage qui occupent celui-ci depuis de nombreuses semaines ne veulent pas partir ce qui compromet l’utilisation des locaux et donc la réalisation des chars pour le carnaval 2019 prévu du 2 au mercredi 6 mars.

« Le Directeur de l’entreprise concerné est désespéré mais malgré une plainte déposée face à la situation, avec contact d’huissiers, rien n’y fait. Sauf quelques mouvements, de nombreuses caravanes sont toujours en place. Le Procureur de la République désire des plaintes nominatives pour les propriétaires des caravanes et leurs utilisateurs. Cela est en cours mais ce sera très long. Sans parler des problèmes d’eau, d’électricité…  La Préfecture ne bougeant pas, pas de solutions pour l’instant, l’utilisation du hangar est impossible. »ornP1180139

La réalisation des chars est compromise pour le carnaval 2019.

« Toutefois le Corso de l’Hérault doit avoir lieu avant l’été, à Poussan. Il est peut-être envisageable que certains chars soient réalisés pour cet événement. (Mais il bien trop tôt pour savoir si cela sera possible, si certains carnavaliers souhaitent en réaliser. Les réponses viendront petit à petit… »

Le reste du programme des festivités fut alors validé par l’assemblée avec en outre la désignation du même Maître de cérémonie qu’en 2018, Didier Navaro, pour ne pas en pénaliser un nouveau.

Des options possibles :

-Pas de repas des carnavaliers sans cavalcade mais un repas envisagé au Foyer des Campagnes après la cérémonie d’intronisation… A suivre.

-La Parade du dimanche matin devrait avoir lieu.

Le bal costumé des adultes pourrait être avancé au samedi soir, celui des enfants ayant lieu le lundi ?

Et pour le dimanche après-midi il était décidé de réaliser la course d’ORNIs qui n’avait pu avoir lieu pour la Foire, toujours à partir de 14 h avec certainement la participation d’une pena pour l’animation et en présence du Cochon de Poussan, qui ne participera pas à la course.

Ainsi, si d’autres volontaires désirent s’inscrire c’est toujours possible car ils ont 2 mois pour réaliser leur ORNI, dans les mêmes conditions que celles précisées pour la Foire. (Même règlement).

Une prochaine réunion permettra d’affiner les choses  que ce soit au niveau du programme définitif  du carnaval ou au sujet du Corso de l’Hérault.

Prélèvement à la source et crédits d’impôt : comment ça marche ?

Le prélèvement à la source est entré en vigueur le 1er janvier 2019. Un acompte de 60 % sera versé le 15 janvier aux bénéficiaires de certains crédits et/ou réductions d'impôt. Explications

Pièces De Monnaie, Monnaie

 

Crédits et réductions d’impôt : déclaration et mode de calcul dans le cadre du prélèvement à la source

Le crédit d’impôt correspond à une somme déduite de votre impôt sur le revenu (IR). Si le crédit d'impôt est supérieur au montant de l’impôt, le surplus (ou la totalité si vous n’êtes pas imposable) donne lieu à remboursement par la Direction générale des Finances publiques.

La réduction d'impôt correspond également à une somme déduite de votre impôt sur le revenu (IR). Cependant, contrairement au crédit d'impôt, lorsque la réduction d'impôt est supérieure au montant de l'impôt dû, il ne peut y avoir de remboursement (votre impôt est alors ramené à 0 €).

Avec la mise en place du prélèvement à la source, les crédits et réductions d’impôt continuent d’être pris en compte dans le calcul de l’impôt sur le revenu. Ils sont calculés sur la base des dépenses que vous indiquez dans votre déclaration annuelle de revenus et versés avec une année de décalage. Ainsi en 2019, les foyers perçoivent les crédits d’impôt relatifs à l’année 2018 et en 2020 ceux dus au titre de l’année 2019. Le calcul effectué au regard de votre déclaration d’impôt est toujours assuré par l’administration fiscale.

Important

Vos dépenses éligibles à des crédits et/ou réductions d'impôt doivent être renseignées à l'appui d'une déclaration spéciale.

Accédez au formulaire de déclaration des réductions et crédits d'impôt sur impots.gouv.fr

Lire aussi : Particuliers : Les réductions et crédits d’impôt auxquels vous pouvez prétendre | Impôt sur le revenu : mon espace particulier

Crédits et réductions d’impôt : l'échelonnement sur l’année 2019

Le bénéfice des crédits et des réductions d’impôt acquis au titre de 2018 est maintenu.

Versement d'un acompte de 60 %

Dès le 15 janvier 2019, un acompte de 60 % sera versé aux bénéficiaires de certains crédits et/ou réductions d'impôt sur la base de la situation fiscale de l'année antérieure (réduction et/ou crédit d’impôt payés en 2018 au titre des dépenses engagées en 2017). Aucune démarche particulière n'est nécessaire pour en bénéficier.

Le versement de cet acompte concerne les crédits et réductions d'impôt suivants :

Le solde d'acompte vous sera versé en juillet 2019 après la déclaration de revenus permettant de déclarer le montant des dépenses effectuées en 2018 ouvrant droit aux crédits et/ou réductions d'impôt.

Les autres crédits et/ou réductions d'impôt comme le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) ou la réduction d'impôt liée à la souscription au capital d'une PME ne sont pas concernés par le versement de cet acompte et vous seront remboursés à l'été 2019.

En savoir plus sur impots.gouv.fr

Lire aussi : Tout savoir sur le crédit d'impôt lié à l'emploi d'un salarié à domicile | Personnes âgées : quelles réductions d'impôt en établissement d'hébergement ?

Le grand débat national

Le grand
débat national

À l’initiative du Président de la République, le Gouvernement engage un grand débat national sur quatre thèmes qui couvrent des grands enjeux de la nation : la fiscalité et les dépenses publiques, l’organisation de l’Etat des services publics, la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté.

Depuis quelques semaines, les maires ont ouvert leurs mairies pour que les citoyens puissent commencer à exprimer leurs attentes. Notre pays va désormais entrer dans une phase plus ample et lancer sur l’ensemble du territoire, des débats locaux, afin qu’un grand dialogue national s’engage entre tous et que chaque citoyen puisse y contribuer.

La lettre d’Emmanuel Macron aux Français

Écrit, Stylo, L'Homme, Encre, Papier

Quatre grands thèmes et une trentaine de questions :

Le président de la République  précise notamment les contours du « grand débat national » qui doit s’ouvrir mardi.

Près de deux mois après le début du mouvement de contestation sociale des « gilets jaunes », la « lettre aux Français » d’Emmanuel Macron, rendue publique par l’Elysée dimanche 13 janvier, a pour but de cadrer les enjeux du « grand débat national », voulu par le président, qui doit s’ouvrir ce mardi.

source : https://www.gouvernement.fr/le-grand-debat-national

Cette semaine au TMS

Cette semaine au TMS, le cinéma continue d'être à l'affiche avec 2 rendez-vous :


La ciné-conférence de ThierryFremaux : Lumière ! : un hommage vivant aux frères Lumières et à la naissance du cinéma
jeudi 17 janvier, 20h30, TMS
+ d'infos & billetterie : http://www.theatredesete.com/spectacle/lumiere

La rencontre avec Etiennegaullière - Compagnie Y, metteur en scène et SandrineMini, directrice du TMS autour de la création du jeune metteur en scène "Cannes. Trente-Neuf / Quatre-Vingt-Dix"
Jeudi 17 janvier à 18h30, Petite Salle du TMS (entrée libre)
L'occasion de dévoiler le processus de création de la nouvelle pièce d’Etienne Gaudillère, présentée les 14 et 15 mai prochains.
Etienne Gaudillère, jeune metteur en scène, s’intéresse à des sujets internationaux n’ayant pas ou peu été traités au théâtre. Le Festival de Cannes, qui va fêter son 80ème anniversaire en 2019, en est un exemple parfait.


Des conditions de création du festival aux événements de Mai 68 et la révolte des réalisateurs de la Nouvelle Vague, de Jean Zay à Simone Silva, des incidences de la Guerre froide à la contestation de certaines Palmes, c’est toute l’histoire agitée du plus grand festival de cinéma au monde que se propose d’aborder le metteur en scène pour ce pari un peu fou.

 

+ d'infos sur le spectacle & billetterie : http://www.theatredesete.com/…/cannestrente-neuf-quatre-vin…L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes souriantes, texte

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes

Fermeture de la déchetterie de Villeneuve-lès-Maguelone aux Vicois et Mirevalais

L’association citoyenne de Vic-la-Gardiole, Vic Info Convivialité (V.I.C.) s’émeut de la fermeture envisagée de la déchetterie de Villeneuve-lès-Maguelone aux Vicois et aux Mirevalais.

Elle envisage de lancer une pétition afin que ces derniers puissent continuer à l’utiliser.

Elle nous prie de communiquer ceci :

Selon une information parue chez nos confrères, les habitants de VIC et de MIREVAL n'auraient plus accès à la déchetterie de VILLENEUVE-LÈS-MAGUELONE et devraient utiliser celle de Frontignan.

Fermer l’accès à la déchetterie de Villeneuve aux Vicois et aux Mirevalais relève d’une injustice manifeste. 
Rappelons que Villeneuve n’appartenait pas, avant 2009, à la communauté d’agglomération de Montpellier mais faisait partie, comme Vic et Mireval, du SIVOM de Frontignan. 
Comme Villeneuve, Mireval et Vic ont financé en partie cette déchetterie ! 
L’exploitation de la déchetterie est revenue en 2009 à la Communauté d’agglomération de Montpellier mais celle-ci a alors conclu une convention avec la Communauté d’agglomération du Bassin de Thau afin que soit permise la prise en charge par Villeneuve des déchets de Mireval et de Vic.
Obliger maintenant Mirevalais et Vicois à utiliser la déchetterie de Frontignan au lieu de celle de Villeneuve aurait pour conséquence un allongement important du kilométrage AR pour la prise en charge des déchets en provenance de nos deux communes vers celle de FRONTIGNAN, qu’il faudrait traverser quasi totalement, pour arriver presque à hauteur d’Intermarché. De Vic centre à la déchetterie de Villeneuve on compte 5,6 km. De Vic à la déchetterie de Frontignan : 10,4 km ! Pour un aller retour, multipliez par 2 : utiliser la déchetterie de Frontignan impose de parcourir quelque 9,6 kilomètres de plus ! Et pour les Mirevalais, c'est encore pire!
Utiliser Frontignan et nous fermer l’accès à la déchetterie de Villeneuve semble d'autant plus incompréhensible, voire aberrant que, si on reprend le « PLAN DE DÉPLACEMENTS URBAINS 2020-2030 », mis actuellement en concertation par « Sète Agglopôle Méditerranée » (c’est nous qui soulignons) on peut y lire : Chaque jour, 435 000 déplacemts, une grande partie sont encore trop souvent réalisés en voiture, qui reste largement majoritaire (60% ), avec son cortège de nuisances : bouchons, pollution, insécurité routière, bruit. 
Il est urgent de trouver des solutions alternatives pour éviter l'embolie du territoire, notamment lors de la saison estivale durant laquelle la population double, voire plus. 
Allons plus loin : un bon nombre de nos concitoyens s’estiment les grands oubliés, les laissés pour compte de l’Agglopôle. 
Qui peut dire avoir vu retomber les bienfaits sur Vic la-Gardiole ? 
Un exemple est particulièrement parlant : celui du projet de piscine, à l’est de Frontignan, passé à la trappe. Adieu, piscine pour nos petits frontignanais, mirevalais et vicois. 
L’agglo se souvient parfaitement et régulièrement de nous quand il s’agit, à travers le joli mot de "lissage" de nous augmenter les taxes diverses...Au-delà des considérations institutionnelles selon lesquelles Vic et Mireval sont situés entre et Sète Montpellier, faisons entendre les voix de la raison, du bon sens, de l’équité et de l'écologie qui, toutes, appellent à maintenir la desserte actuelle.
Une pétition dans ce sens vous sera proposée.
L’équipe de V.I.C.

Un duo de ministres et cinq garants pour le débat national

 AFP

Un duo de ministres a été chargé lundi d'animer le grand débat national voulu par Emmanuel Macron pour sortir de la crise des "gilets jaunes" et dont l'indépendance doit être garantie par un collège de cinq personnalités dont les noms seront connus seulement vendredi.

L'opposition s'interrogeait, elle, sur une possible reprise en main de l'exécutif, après la fin de mission de la Commission nationale du débat public et de sa présidente Chantal Jouanno.

Un duo de ministres a été chargé lundi d'animer le grand débat national voulu par Emmanuel Macron pour sortir de la crise des "gilets jaunes" et dont l'indépendance doit être garantie par un collège de cinq personnalités dont les noms seront connus seulement vendredi.

En savoir plus : https://www.afp.com/fr/infos/334/

A l’occasion des 16èmes de finale de la Coupe de France de football

A l’occasion des 16èmes de finale de la Coupe de France de football, le FC Sète défiera le LOSC, dauphin actuel du PSG en Ligue 1.

L’agglopôle a le plaisir de vous offrir 2 places pour assister à l’événement qui se déroulera le mardi 22 janvier dès 20h55 à Sète (Stade Louis Michel). Il vous suffira pour cela de participer au jeu-concours en répondant à la question posée sur notre page Facebook du mercredi 16 janvier (8h) au jeudi 17 janvier (16h).

15 gagnants seront tirés au sort (2 billets d’entrée chacun) à récupérer obligatoirement à l’accueil de Sète agglopôle méditerranée entre le vendredi 18 janvier et le mardi 22 janvier aux heures d’ouverture (9h-12h et 14h-17h, hors week-end).

Bonne chance à toutes et à tous… et à mercredi !

Règlement du jeu-concours https://bit.ly/2RrUREG

L’image contient peut-être : texte

Kléber MESQUIDA, Président du Département, adresse ses voeux pour 2019

justeCapture


Mesdames, Messieurs, Chers amis d’Hérault,



"L’année 2018 s’est terminée dans la douleur et le drame, à STRASBOURG, pendant le marché de Noël. Ce fut une nouvelle épreuve pour notre pays. Je tiens à adresser toutes nos pensées aux victimes et aux familles.
Dans de telles circonstances, seule la CONCORDE NATIONALE doit nous unir pour faire face à la barbarie et à l'obscurantisme.
Je souhaite aussi saluer les forces de l'ordre, POLICIERS, GENDARMES, ET LES SERVICES DE SECOURS pour leur mobilisation et leur engagement dans ces moments de péril pour protéger la population.
C'est une fin d'année éprouvante que nous avons vécu.
Je n’oublie pas aussi les INONDATIONS meurtrières dans l’AUDE en octobre dernier. Je tiens à renouveler ma profonde compassion pour les familles des victimes et les sinistrés.
Nous ne souhaitons plus revivre de tels moments tragiques. Une société, qui année après année se crispe des angoisses successives, engendrées par ces catastrophes climatiques, c’est une société qui courbe l'échine face au changement du climat.
Nous devons en prendre conscience, et assumer notre part pour répondre à ce DEFI.
Il y a urgence à agir. EDGAR MORIN nous mettait en garde : « À force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel ».
Nos actes d’hier et ceux de demain sont les gages d’une politique préparant l’avenir de notre société. C’est pourquoi j’ai souhaité présenter ces voeux sous l’angle de « VOIR LOIN ET AGIR JUSTE ».
En première ligne face au changement climatique, le LITTORAL, ce bien si précieux. Cette centaine de traits de côte qui font la fierté de notre département, exigent une attention toute particulière.
Depuis 10 ans, parce que la situation l'exigeait, le Département a investi 230 M€ pour la protection de ce littoral. Dans les 10 prochaines années, ce sont 350 M€ de cofinancement que nous réservons afin de préserver ce joyau environnemental.
C’est le sens donné par le Département quand il lance le plan HERAULT LITTORAL avec notamment la Maison du Littoral qui verra le jour afin de rassembler la population autour des enjeux de sensibilisation et d’information pour sa préservation."

« C’EST VOIR LOIN ET AGIR JUSTE »
**********************************************
Cela s’applique de la même manière dans le constat sans appel d’un MONDE AGRICOLE ET VITICOLE de plus en plus perturbé par les aléas climatiques, pertes de récoltes, dépérissement des vignes, sécheresse. Pour faire face à ce défi majeur, le Département se projette à horizon 2030.
Et pour y répondre, nous lançons un schéma ambitieux : HERAULT IRRIGATION qui, tout en préservant la ressource en eau, apportera le BESOIN HYDRIQUE nécessaire au vignoble. Sans cet engagement de plus de 310 MILLIONS D’EUROS, nous laisserions disparaître nos terres viticoles.
En parallèle, nous renforçons le potentiel économique de ces vignobles grâce à L’OENOTOUR DE L’HERAULT, ce projet dont le rayonnement n’est plus à démontrer, d’ailleurs, le guide du Routard en a voulu l’exclusivité de l’édition 2019.

Pour cette innovation oeno-touristique le Département vient de recevoir, à PARIS, le Prix « ITER WITIS AWARD », récompensant les initiatives les plus marquantes. C’est une belle distinction nationale qui renforcera la notoriété et l’attractivité de l’HERAULT.
En AGRICULTURE RAISONNEE, nous mettons aussi tout en oeuvre pour créer les conditions de prospérité économique des acteurs de l'alimentation de qualité. Aujourd’hui, l’Hérault est passé à la 4EME PLACE au niveau national avec 893 exploitations notifiées à l’agence BIO, ce qui représente 26 400 ha en production biologique. Aujourd’hui, ce sont plus de 26% de produits sains, bio, labellisés dans les cantines de nos collèges.
Oui, le développement économique peut se faire tout en s'acheminant vers un modèle de TRANSITION ECOLOGIQUE.
Les politiques que nous menons, parfois les moins connues, apportent leur lot de réponses afin d'améliorer

LA QUALITE DE VIE DE TOUS LES HERAULTAIS.juste22Capture


Avant d'y venir, il est une chose essentielle à mes yeux. Il faut être fondamentalement RESOLU, nécessairement LUCIDE pour poser des bases et nous, les pouvoirs publics, nous devons nous montrer PRECURSEURS ET EXEMPLAIRES.
Avec HERAULT ENVIRONNEMENT dans le domaine des ENERGIES RENOUVELABLES, sur les sites d'Alco et de PierresVives, des travaux de rénovation combinant géothermie et solaire conduisent à une économie d’énergie de 26% tout en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre de 48%.


Autre exemple de développement durable : en politique routière, à SAINT-MATHIEU-DE-TREVIERS, le Département a expérimenté dans la construction d’une route durable, utilisant la résine de pins en lien végétal à la place du bitume. C’est moins de GES, mais aussi un coût de 20% moins cher avec la réutilisation de matériaux rabotés.
Avec HERAULT MOBILITE, nous avons donc décidé de signer un partenariat avec REZO POUCE pour un trajet domicile-travail sécurisé et gratuit. Nous devenons ainsi la première collectivité à favoriser l’auto-partage à l’échelle départementale y compris pour nos agents.
Si préserver notre cadre de vie est une nécessité, l’amélioration du quotidien est une obligation. Chaque geste compte dans la difficulté qui, elle, ne peut s’adoucir que par l’attention qu’on y consacre.


C’est cette attention particulière que nous portons à nos compétences majeures de SOLIDARITES AUX PERSONNES.
Le Département est là pour rechercher toutes les solutions afin de réparer, de retisser des liens et d’améliorer les conditions de vie.
POUR L’ENFANT ET LA FAMILLE, l’objectif est d’anticiper les risques, en renforçant la prévention mais aussi en intervenant dans tous les bassins de vie.
L’enjeu est de préparer un tremplin pour la jeunesse Héraultaise, son insertion dans la société et la compréhension d’un monde de plus en plus complexe.
A cette étape, nous favorisons leur esprit citoyen et d'initiative grâce aux 600 actions éducatives territoriales
proposées chaque année, pour 30.000 collégiens concernés. C’est aussi plus de 700 projets pour les 11 à 25 ans soutenus au travers du dispositif CAP Jeunes.


Pour HERAULT COLLEGE, ce sont nos 800 Agents Techniques des Collèges en service dans les 80 collèges publics dans lesquels, chaque année, nous investissons pour accueillir nos 43 491 collégiens. C’est un BUDGET GLOBAL de 100 M€ par an soit 2 300 EUROS PAR COLLEGIEN.
Pour la jeunesse, que ce soit dans les quartiers de ville, dans les villages ou sur les espaces sportifs, HERAULT SPORT avec ses 6 038 journées d’animations par an, assure un rôle essentiel pour nos jeunes.
Dans l’exercice des solidarités départementales nous avons aussi le champ d’HERAULT INSERTION par l’économie. Nous agissons aussi sur ce chemin pour que personne ne se sente oublié, ni abandonné, ni que l’amer sentiment de la déconsidération pour son travail, de sa place au sein de la société, ne pousse à la rupture du lien social.

Dans son discours d’investiture de 1988, MICHEL ROCARD établissait déjà un diagnostic qui fait toujours écho 30 ans après : « II n'est pas digne de notre passé, ni concevable pour notre avenir, que tant de gens survivent dans la misère et se voient rejetés aux franges d'une société qui les frappe d'exclusion sans appel. »
Oui, chacun peut connaître un moment de rupture, et personne n’est à l’abri d’une perte d’emploi.


L'expérimentation de la PLATEFORME D'ORIENTATION que nous lançons en partenariat avec la CAF sur Béziers, permet de réduire le délai de signature du contrat d'engagement de 90 jours à 16 jours. C'est un EXEMPLE REGULIEREMENT CITE AU NIVEAU NATIONAL.

C’est parfois long et compliqué, mais le Département fait sa part et permet, chaque année, à 5 500 allocataires du RSA de retrouver ce chemin de l’emploi.
Toutes ces actions ne seraient possibles sans le concours des PROFESSIONNELS DE LA SOLIDARITE que je remercie. Chaque emploi de gagné dans l’Hérault est une VICTOIRE HUMAINE INESTIMABLE.
Je rappellerai aussi que le Conseil départemental gère le Fond Social Européen qui nous finance des formations dans l’économie solidaire dont bénéficient 12.500 personnes.
L’EUROPE est une chance, elle s’est construite avec l’ambition d’assurer LA PAIX. Aujourd’hui, elle doit être le pilote de la JUSTICE SOCIALE, et c’est à nous d’en tirer les atouts pour RECONNECTER L’EUROPE AU TERRAIN.
Avec HERAULT SOLIDARITES, c’est le même état d’esprit de considération qui nous anime pour les personnes
en PERTE D’AUTONOMIE. Nous avons adopté un Schéma Départemental de l’Autonomie répondant au plus près aux besoins par l’INFORMATION et le renforcement de la PREVENTION en direction des personnes âgées et des personnes handicapées.
En 2018, ce sont 137 000 personnes âgées ou handicapées qui ont reçu le soutien du département pour un budget de 354 M€.
En 2018, ce fut la création de la MAISON DEPARTEMENTALE DE L’AUTONOMIE et de ses 8 sites d’accueil dédiés qui permettent un service décentralisé, humain et accessible.
C’est le même objectif recherché dans le cadre de la réorganisation des autres SERVICES DE SOLIDARITE déployés par bassin de vie avec 6 SERVICES TERRITORIAUX, 33 NOUVEAUX POINTS D'ACCUEIL et 80 POSTES SUPPLEMENTAIRES pour répondre à la demande des usagers de plus en plus nombreux.


La COHESION SOCIALE passe aussi par une large gamme d'actions pour ouvrir les coeurs et tisser les liens.
C’est le rôle d' HERAULT CULTURE, véritable acteur du rayonnement culturel sur notre territoire, qui chaque jour crée de la cohésion sociétale par la diffusion culturelle sous toutes ses formes.
Au domaine de BAYSSAN, LE projet phare que nous menons est l’emblème de cette politique culturelle multi facettes. Nous y avons vu une occasion unique d’installer au coeur de ce CARREFOUR MEDITERRANEEN, sur le Biterrois, un pôle culturel, artistique, familial, sportif et de loisirs à dimension nationale

.
Le Parc de jeux et le parcours sportif sont déjà opérationnels. Fin 2019, un NOUVEAU THEATRE, et juin 2020 un AMPHITHEATRE mais aussi les « JARDINS DE MEDITERRANEE » sur 29 ha (ouverture 2020).
En parallèle, sur ce site de BAYSSAN, sur une centaine d’hectares s’élabore un projet de PARC A THEME SUR LE CINEMA. Des études menées par la société « Studio d’Occitanie » nous serons présentées, pour validation, fin mars 2019. Si ce projet aboutit, ce sont à terme 1,5 Millions de visiteurs par an qui sont attendus et un gisement de près de 5 000 emplois.
A MONTPELLIER, tout près d’ici, fin janvier, commencera le grand chantier d’ALCO 2, qui nous permettra de regrouper TOUS les services jusqu’alors disséminés dans la ville.
Ainsi, le vaisseau amiral de l’Hôtel du Département, regroupera toutes les missions de pilotage du PC central.

Je vous ai parlé des solidarités aux personnes et du lien culturel, nous agissons aussi pour les SOLIDARITES TERRITORIALES, en lien avec les intercommunalités et les communes. Cela repose sur un dialogue permanent avec les maires que je salue ici vivement pour l’abnégation dont ils font preuve dans cette tâche qui est la leur.


Dans la relation que nous construisons avec l'Etat, la Région, les intercommunalités et les communes :
Seul L'INTERET GENERAL doit être le grand gagnant.


Il est de notre devoir de soutenir LES MAIRES et plus que cela, leur faire confiance. Notre avons débloqué plus de 120 M€ d’aides depuis 2015 et nous pouvons être fiers d’être à côté de ces maires, de ces élus, de ces combattants de la république territoriale.
Bien sûr, notre contribution inclut la METROPOLE de MONTPELLIER avec 5M/an reversés pour la CULTURE et le domaine d’O et 13M/an pour l’entretien des ROUTES, sans compter les aides aux communes métropolitaines et les subventions au tissu associatif.
Nous soutenons toutes les collectivités dans leurs projets structurants avec toujours en tête la VOLONTE D’EQUILIBRE Est Ouest, petite montagne et littoral. L’équilibre, pour nous, c’est apporter un peu plus à ceux qui en ont le moins.
Mais pour faire face à ces projets, les communes sont parfois désarmées dans le pilotage de dossiers complexes. Le Département s’est donc doté d’une nouvelle structure : HERAULT INGENIERIE. Son rôle est d’apporter aux collectivités toute son ASSISTANCE technique, juridique et financière.


Un territoire moderne, un territoire qui s’équipe, c’est également son adaptation au nouveau monde du NUMERIQUE.
Réduire la fracture numérique du département et permettre l’accès aux nouveaux usages dès 2022 : C’était notre engagement.
Avec le chantier du Très Haut Débit porté par HERAULT NUMERIQUE et ses partenaires pour un montant de 384 M€, L’ENGAGEMENT EST TENU ! Tout un univers connecté s’offre aux héraultais ! Les habitants des premières communes raccordées fin 2018 peuvent en témoigner.
Mettre en dynamique l’HERAULT, à travers des actions dans les domaines des solidarités territoriales et solidarités aux personnes, c’est aussi leur assurer HERAULT SECOURS par les missions des pompiers.


Le projet de construction du centre de formation à vocation régionale pour les SAPEURS-POMPIERS sur la commune de GIGNAC avance.

C’est un budget de 15 M€ sur un espace de 30 ha avec des équipements modernes et adaptés aux nouveaux risques.
Il permettra d’assurer une FORMATION INDISPENSABLE A LA SECURITE des sapeurs-pompiers. Comme le dit le Contrôleur général ÉRIC FLORES, « il n’y a que la formation qui permet d’appréhender un risque qu’on ne connaît pas. »
Offrir toutes les conditions de sécurité aux sapeurs-pompiers dans leurs interventions, leur assurer plus d’efficacité dans leur mission c’est plus qu’une orientation, c’est une DETERMINATION.
Mesdames, Messieurs,


Toutes nos actions qu’elles soient grandes ou petites, c’est leur SOMME qui compte pour faire face aux défis qui sont devant nous en matière d’ENVIRONNEMENT, de JUSTICE SOCIALE et d’EQUIPEMENTS pour le territoire.
Je tiens à remercier le Groupe Majoritaire présidé par Renaud CALVAT. C’est ce groupe qui impulse nos politiques publiques et apporte un soutien sans faille au Président.
Je remercie également le groupe de la Droite et du Centre présidé par Brice BONNEFOUX. Ce groupe vote aussi le budget qui nous permet de mettre en oeuvre nos politiques au bénéfice des personnes et des territoires.
Je sais pouvoir compter sur tous CES collègues pour poursuivre notre mission afin que 2019 soit à nouveau une année de SOLIDARITE envers tous les HERAULTAIS. Chaque geste, mais aussi CHAQUE PERSONNE COMPTE.
7
Et je tiens à remercier, à travers le DGS, Daniel VILLESSOT, TOUS LES AGENTS du Département qui se dévouent chaque jour pour rendre possible toutes les mesures engagées mais aussi toute l’équipe du cabinet du Président et son directeur Thierry NEGROU.
2019 s’est ouvert à nous, UNE ANNEE qui renforcera la prise de conscience environnementale, chacun à son niveau, chacun prenant sa part. 2019, une année où nous renforcerons les LIENS ETROITS ET SOLIDAIRES des territoires avec l’Etat.
Dans l’HERAULT, avec Monsieur le Préfet, nous cultivons cet esprit. 2019, sera, je l’espère, une année de CONCORDE nationale retrouvée et le Département apportera sa contribution à la CONSULTATION NATIONALE que le Président de la République a lancée.
Mesdames, Messieurs, Pour conclure, PAUL VALERY affirmait : « Qui veut faire de grandes choses doit penser profondément aux détails. »
Pour NOUS, chaque geste, mais aussi chaque personne compte.
Pour nous, c’est « VOIR LOIN ET AGIR JUSTE », cela sera notre ligne d’action pour 2019, UNE ANNEE où vous trouverez toujours le Département à vos côtés, à tous les niveaux.
Mesdames, Messieurs, après vous avoir parlé de nos compétences et de nos actions à travers :
 Hérault LITTORAL Hérault IRRIGATION
 Hérault OENOTOUR Hérault ENVIRONNEMENT
 Hérault MOBILITE Hérault COLLEGE
 Hérault SPORT Hérault CULTURE
 Hérault SOLIDARITES Hérault INGENIERIE
 Hérault NUMERIQUE Hérault SECOURS
je vous propose, à travers ces 12 forces d’action de traverser les 12 mois de 2019 avec l’équipage d’HERAULT BONHEUR.
QUE 2019 soit pour vous tous une ANNEE DE REUSSITE, une année de PARTAGE, de SOLIDARITE et d’ENTRAIDE, une année illuminée de moments de JOIE et de BONHEUR.
En vous remerciant pour votre écoute, BONNE ANNEE A TOUS !

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon