échos

Pour un devoir de mémoire : une très belle exposition sur la grande guerre à Villeveyrac

Ce mercredi 7 novembre, dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Grande Guerre, les Mairies de Villeveyrac et de Loupian, en partenariat,  étaient heureux de vous accueillir  au vernissage de l’exposition du Centenaire 1914-1918.

Et les visiteurs ont répondu à cette invitation car ils sont venus très nombreux à la salle des rencontres Marcel Peysson pour cette cérémonie simple mais intense qui se voulait patrimoniale, historique avec un moment de partage autour de la mémoire.

Dans un premier temps le « Centenaire de la guerre 14-18 » avait été présenté à VILLEVEYRAC sous une forme théâtrale avec  une pièce de théâtre jouée par 2 fois. A travers une création de Jacques BRUN et de Patrick GOMINET, « La Compagnie du Kiosque » avait présenté une œuvre originale sur le thème de la Grande Guerre : « Vendanges sans toi 1914-1918 ».

Ce n'était pas une reconstitution historique mais les deux représentations ont touché au plus proofond d'eux-mêmes, les nombreux spectateurs alors présents.

Le spectacle mettait en lumière un territoire vidé de ses forces vives et laissant aux anciens et aux femmes, le travail et les nombreuses charges du quotidien. On suivait donc divers villageois aux profils différent dans leurs vies de tous les jours avec leurs inquiétudes, leurs angoisses, leurs espérances...

brunP1150472

Car le quotidien des soldats était fait de boue, de peur, de feu qui rythme leur vie . Et ceux pour qui la terre était le quotidien, la découvraient brulée, martyrisée, ne faisant qu’un avec tous ces hommes enfouis dans les tranchées. Cette terre de France pour qui tant de camarades étaient tombés…

 

A la salle des rencontres, rien n'avait filtré pour le vernissage de l’exposition  commémorative "du Centenaire de la Première Guerre Mondiale.» si ce n'est que pour ce travail mémoriel proposé par la ville autour de la Grande guerre allait être proposée une présentation exceptionnelle par la rareté et la qualité pédagogique de la collection exposée. Avec plusieurs personnes et associations impliquées.

pixelP1150706 (1)

Cette exposition allait se révéler vraiment magnifique et très riche de part la qualité des documents et des éléments exposés  car elle permet par sa finesse et certaines mises en situation de vous replonger et de vous mettre en situation dans La Grande Guerre entre 1914 et 1918.

En effet, dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale, nous allions découvrir une exposition avec la reconstitution d'un hôpital de campagne, de tranchées, d'abris avec aussi de nombreux objets uniques généreusement mis à la disposition du public par un collectionneur loupianais : Gérard Gomez, un passionné de l'association "Le cercle historique loupianais"que nous avions découvert à Loupian et à Poussan durant deux expositions précédentes.

Mr Gomez et Le Cercle historique loupianais se sont d'ailleurs engagés matériellement et logistiquement dans cet événement, associés aux deux mairies, à l'OMAC de Villeveyrac ainsi qu'à Monsieur Coustol, à Monsieur David, aux associations des Anciens combattants de LOUPIAN et de VILLEVEYRAC, et à d'autres passionnés qui ont souhaité participer...

pixelP1150694 (1)

Et en effet,  avec des vêtements et équipements de Poilus, des mannequins en tenue, des armes (fusils, poignards, pistolets),des médailles et des créations artisanales réalisées dans les tranchées, le visiteur trouve de quoi caractériser les différentes années, 1918 les offensives et l'armistice,  1917 qui fut celle de la guerre après celles de 1916 (offensive de la Somme) et de 1915 (La Marne).

L'on y découvre aussi des affiches, des documents d'époque, des photographies et d'autres affiches plus récentes à caractère éducatif.

Nous n'en dirons pas plus pour vous laisser découvrir dans la salle des rencontres  toutes les caractéristiques d'une exposition de très haut niveau qui fera référence comme les précédentes sur le Centenaire. la vaste salle permettait d'apprécier la qualité des objets exposés d'autant que la mise en situation de plusieurs mannequins : soldats français, allemands, américains... rajoutait un caractère dramatique (au sens théâtral) à la présentation.

Après un temps de découverte et d'échanges  allaient être présentée cette réalisation.

pixelP1150662 (1)

"Une exposition exceptionnelle de par les objets présentés, issus de la collection privée de M. Gérard Gomez, de  Mr Coustol et Mr David en partenariat avec la Mairie de Loupian et des associations comme l'OMAC et le Cercle Historique de Loupian. Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont apporté leur aide comme les employés municipaux pour que demeure le souvenir de ces si nombreux sacrifices." précisait Christophe Morgo, Maire de Villeveyrac avant de revenir sur le coup de tonnerre que fut la mobilisition en France.

Il précisait qu'à Villeveyrac, 92 jeunes tombèrent sur le champ de bataille durant la Grande Guerre, certains disparus, d'autres morts suite à des blessures.

Alain Vidal, Maire de Loupian, se félicitait que les deux communes aient pu s'associer pour cet événement en souhaitant que ce partenariat puisse se poursuivre tandis que Bernard VIDAL Adjoint au Maire de Loupian, délégué à la sécurité publique et aux anciens combattants revenait sur ces 4 années de guerre avec toutes les souffrances qu'elle a causées et sur les 1M400 000 morts en France, 2M d'orphelins en France, les 11 M de morts en Europe.

http://blog.ville-poussan.fr/wp-content/uploads/2018/11/pixelP1150677-1.jpg

Raymond Marillat, Président du Cercle Historique Loupianais félicitait Mr Gomez pour son engagement dans les différentes expositions organisées à Loupian, Montagnac et Poussan et se faisait un plaisir d'offrir à C Morgo et à chacun des Maires concernés la Médaille du Centenaire 1918-2018.

Tous avaient fait en sorte que se poursuive la transmission de ce devoir de mémoire pour se souvenir mais aussi pour préserver l'avenir.

Il ne restait plus qu'à reprendre la visite de l'exposition ou partager le verre de l'amitié durant lequel les échanges étaient intenses entre visiteurs et passionnés.

 

                  ------------------------------------------------------------------------------------

Visite de l’exposition du 7  au 14 novembre 2018
Des scolaires sur rendez-vous

En savoir plus sur : http://villeveyrac.fr/actu/49centenaire45652636_1286281751518974_1401615302344572928_n

 

 

 

Des fêtes de fin d’année écoresponsables

Que seraient les fêtes de Nöel sans les cadeaux, les décorations et les bons repas !

Pourtant, tout cela a un impact : consommations d’électricité dues aux illuminations, production accrue de déchets, augmentation des déplacements, etc.

Le point positif est qu’il existe une multitude d’alternatives pour limiter ces impacts tout en gardant l’esprit festif de cette période.


Si l’on s’interroge sur une autre façon de préparer ces fêtes de fin d’année, quels inconvénients verriez-vous à :


- Acheter des produits frais et de saison auprès des producteurs locaux pour préparer les repas ?
- Opter pour des emballages réutilisables pour empaqueter les cadeaux de toute la famille ?
- Offrir quelques cadeaux dématérialisés plutôt que des objets qui pourraient se révéler obsolètes ?
- Programmer ses illuminations de noël afin qu’elle ne soit allumée que quelques heures par jour ?


L’Espace Info Energie de l’Association GEFOSAT fournit des conseils gratuits sur les économies d’énergie (conseils techniques, aides financières pour les travaux), et propose un prêt gratuit de matériel de mesure des équipements électriques.

Hérault : pollution aux hydrocarbures sur les plages du littoral

Mer, Océan, L'Eau, Rivage, Réponse

Des boulettes de pétrole ont été découvertes sur les plages du littoral héraultais. Selon la DDTM34, tout le département est touché, et toutes les communes du littoral sont mises en alerte. Cette pollution aux hydrocarbures serait due à la collision entre les deux navires au large des côtes Corses.

En début de semaine, un violent coup de mer aurait ramené des tas de déchets sur les plages du département de l’Hérault. Parmi ces déchets, des boulettes d’hydrocarbures, des petites boulettes noires.

 

Tout savoir sur : https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/montpellier/

Suspension provisoire de la récolte et de la commercialisation des huîtres et des moules

Montpellier, le jeudi 8 novembre 2018

Conchyliculture Suspension provisoire de la récolte et de la commercialisation des huîtres et des moules en provenance de la zone conchylicole de l’étang de Thau La surveillance des zones de production de c oquillages effectuée selon les protocoles établis par l’Ifremer sur des coquillages en provenance de l’étang de Thau a mis en évidence des résultats d’analyses microbiennes non conformes aux normes de consommation humaine.

Huître, Coquille, Palourdes, La Baie Dry

C’est la raison pour laquelle le préfet de l’Hérault a décidé de suspendre provisoirement la récolte et la commercialisation des huîtres et des moules en provenance de ce secteur de production à compter du 07 novembre 2018.

Les huîtres et les moules récoltées antérieurement au 02 novembre 2018, ou provenant d’autres zones de production ne sont pas soumises à cette mesure de restriction.

Les professionnels peuvent donc continuer à commercialiser ces coquillages dans la mesure où ils présentent les qualités sanitaires requises pour garanti  la sécurité des consommateurs. De nouveaux contrôles seront réalisés dès la semaine prochaine et cette mesure d’interdiction temporaire sera levée dès que deux résultats d’analyses consécutifs seront conformes.

Top départ pour l’aménagement de la Corniche

NOCHECapture 

C’est la première étape du chantier de requalification de la Corniche de Neuburg et elle a démarré le 24 octobre par la destruction du mur du Lazaret et l’élagage des arbres situés dans l’emprise de l’élargissement.

Il s’agit de la « première pierre » de ce projet qui verra naître une nouvelle promenade de 1,4 km du Casino à la place Roger-Thérond.

La destruction du mur est désormais achevée. Dès la semaine prochaine et jusqu’à mi-décembre, il s’agira de le reconstruire. Dans le même temps, le coup d’envoi du cœur du chantier de requalification sera donné le 19 novembre.

Il devrait se terminer avant l’été 2019. Il prévoit un tout nouvel espace avec piste cyclable, promenade piétonne, parkings, espaces verts et nouvelle voie de circulation.

Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école

Pour sensibiliser la communauté éducative aux phénomènes de harcèlement dans le milieu scolaire, la journée Non au harcèlement est organisée chaque premier jeudi du mois de novembre. Cette journée est l'occasion de rappeler combien la prévention et la lutte contre le harcèlement sont fondamentales pour permettre aux élèves d'avoir une scolarité épanouie dans le cadre de l'École de la confiance. Cette année, elle a lieu le 8 novembre et est consacrée au cyberharcèlement à caractère sexiste et sexuel.

Selon les enquêtes menées par le ministère, 94 % des élèves estiment se sentir bien dans leur collège. Pour autant, les phénomènes de harcèlement, dont les effets sont souvent décuplés par les réseaux sociaux, dégradent le climat scolaire de certains de nos établissements. C'est pourquoi, le ministère mène un combat résolu contre toutes les formes de harcèlement.

La journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école est un moment important pour sensibiliser les élèves, les personnels, et au-delà, l'ensemble de la société, à la question du harcèlement. La lutte contre le harcèlement passe par l'unité du monde adulte.

Cette journée s'inscrit dans une action qui se déploie sur toute l'année scolaire. Face à une montée en puissance très inquiétante du harcèlement via les supports numériques, la campagne 2018 est consacrée au cyberharcèlement à caractère sexiste et sexuel, avec une attention particulière portée aux violences en ligne liées à la diffusion d'images intimes à l'insu des victimes. Les conséquences des cyberviolences sur les adolescents, et particulièrement le partage de contenu intime et leur diffusion (le sexting non consenti), constituent une préoccupation majeure, en particulier chez les filles de 12 à 15 ans.

 

Le harcèlement nuit gravement à la vie scolaire des écoles et des établissements

Le harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Cette violence se retrouve aussi au sein de l’école : elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre. Lorsqu’un enfant ou un adolescent est insulté, menacé, battu, bousculé ou reçoit des messages injurieux à répétition, on parle donc de harcèlement. Insidieusement, ces agressions répétées impactent sensiblement l’enfance et l’adolescence de près de 700 000 élèves environ, toutes catégories sociales confondues (source enquête victimation 2015 – DEPP).

Avec l’utilisation permanente des nouvelles technologies de communication (téléphones, réseaux sociaux numériques), le harcèlement entre élèves se poursuit en dehors de l’enceinte des établissements scolaires. On parle alors de cyber-harcèlement. Le cyber-harcèlement est défini comme "un acte agressif, intentionnel perpétré par un individu ou un groupe d’individus au moyen de formes de communication électroniques, de façon répétée à l’encontre d’une victime qui ne peut facilement se défendre seule". Le cyber-harcèlement se pratique via les téléphones portables, messageries instantanées, forums, chats, jeux en ligne, courriers électroniques, réseaux sociaux, site de partage de photographies, etc.

En 2017 :

  • 18 % des collégiens déclarent avoir subi au moins une atteinte via les réseaux sociaux ou par téléphone portable (usurpation d'identité, vidéos humiliantes ou diffusion de rumeurs) ;
  • 11 % des élèves déclarent avoir été insultés ou humiliés via ces nouvelles technologies ;
  • 7 % des collégiens ont déclaré avoir subi au moins trois atteintes différentes, ce qui s'apparente à du cyberharcèlement. Il est davantage subi par les filles (8 % contre 6 % pour les garçons) et les élèves de 3e

Sur le quinquennat, il s'agit de faire disparaître des écoles et établissements les phénomènes de harcèlement. L'interdiction du portable à l'école et au collège est un élément essentiel de cette lutte contre le harcèlement.

Rendre les élèves acteurs de la lutte contre le harcèlement

La réussite de la lutte contre le harcèlement repose également sur l'engagement des élèves. Actuellement, 5 000 lycéens jouent le rôle de référents harcèlement. Dans le même esprit, les collégiens vont être formés pour sensibiliser leurs camarades. Pour cela, des outils seront mis à leur disposition sur le site Non au harcèlement.

 

Non au harcèlement

Élèves, parents, professionnels, découvrez toutes les informations, conseils et ressources pour faire face aux situations de harcèlement en milieu scolaire.

nonauharcelement.education.gouv.fr

Une très belle réussite par les Villages d'Or à Gigean

joss dfgCapture

Ce mercredi 7 novembre, Véronique Adam et Guy Martinez Gérants Promojok en présence de plusieurs élus, de René Moréno, Conseiller Régional représentant de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, de Gérard Canovas, Vice-Président de Sète Agglopôle, représentant François Commeinhes, d'Emile Anfosso pour l’OPH Sète Thau Habitat, de  Laurent Raynaud Directeur du Patrimoine in’li Sud Ouestplaisir et de  Francis Veaute Maire de Gigean Vice-Président de Sète Agglopôle Méditerranéede avait lieu l’inauguration de la résidence seniors les villages d’or de Gigean, la  Résidence "L'air du temps" située 11 bis rue des fauvettes 34770 Gigean.joss222P1150592

En effet le groupe Les Villages d’Or, membre de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (F.P.I.) et de la Silver Economy, développe depuis plus de 20 ans un concept de logements dédiés aux seniors valides et autonomes.
Les résidences Les Villages d’Or sont implantées sur l’ensemble du territoire national et en général elles sont idéalement situées en cœur de ville, à proximité immédiate des commerces et services, afin de faciliter le quotidien des seniors.
Avec plus de 20 nouvelles ouvertures dans les trois ans à venir et un taux de remplissage de 98% sur l’ensemble de ses résidences, le groupe Les Villages d’Or est un acteur national incontournable dans la réalisation et la gestion de logements adaptés aux seniors.

Le groupe Les Villages d’Or développe en France un concept de logements spécifiquement destinés à une clientèle de seniors, en proposant à ces derniers un lieu de vie adapté et privilégié en alternative aux résidences services coûteuses ou aux maisons de retraite médicalisées.

josssP1150603


L’objectif est de rendre financièrement accessibles, au plus grand nombre, des logements spécialement adaptés aux besoins des seniors en leur permettant d’être propriétaires ou locataires. Les résidences Les Villages d’Or,offrent aux seniors des lieux de vie adaptés et privilégiés alliant sécurité, convivialité, confort de vie et services pour tous.

Pour optimiser la qualité de vie des seniors, les résidences sont implantées en général à proximité immédiate des commerces, centres médicaux et transports en commun. Les résidents peuvent ainsi s’y rendre quotidiennement à pied, en toute autonomie.


Une attention particulière est portée aux espaces verts, comme à Gigean,  pour offrir un environnement agréable, où il fait bon vivre. Ils sont régulièrement entretenus par du personnel qualifié.

De plus les résidences disposent d’un accès sécurisé pour plus de sérénité au quotidien. Elles sont clôturées et accessibles grâce à un visiophone ou code d’accès.

jossP1150615


Un régisseur veille également à la sécurité des résidents qui peuvent en outre, s’ils le désirent, bénéficier d’un service de téléassistance 24h/24.

Comme nous le précisaient les résidents, une ambiance conviviale et festive règne au sein des club-houses des résidences où sont proposées de multiples activités afin d’assurer à chacun des moments agréables, pour le bien-être de tous.

De plus, des sorties touristiques et culturelles sont également proposées afin de profiter des atouts et charmes de la Région.

Situé au cœur de chaque résidence, le club-house offre donc  à l’ensemble des résidents un lieu de détente et de convivialité avec :

.
Un espace détente avec bibliothèque, téléviseur, lecteur DVD, chaîne Hi-Fi, jeux vidéo interactifs,

Un espace loisirs modulable avec tables de jeux, tapis de sol pour des activités physiques,

Un espace cuisine, aménagé pour partager repas et goûters festifs et participer à des animations culinaires.
Les résidents peuvent s’y rendre quotidiennement pour participer aux nombreuses animations qui évoluent au gré de leurs envies et souhaits. Ils sont également invités à s’impliquer dans le comité d’animations afin de faire vivre le club à leur image.

jossssssP1150620

Comme le précisaient les intervenants et les élus, c'est une structure de grande qualité à tous les niveaux :

les aménagements et équipements des logements ont été spécifiquement étudiés pour apporter aux résidents un maximum de confort tout en minimisant le risque de chute accidentelle : Aucune marche, aucun seuil à franchir,
Douche au ras du sol avec siège rabattable et barre de maintien,
WC rehaussé avec barre d’appui,
Hauteur des meubles de cuisine limitée.

Les logements proposés ne sont pas meublés. Les résidents peuvent ainsi bénéficier du confort de leurs propres meubles et conserver leurs habitudes de vie.


Mais ce n'est pas tout, les résidents peuvent bénéficier d'autres services :
Accueil et accompagnement des nouveaux résidents par le régisseur lors de leur emménagement afin de les aider à prendre leurs repères au sein de la résidence,

Libre accès au club-house et à ses équipements,
Participation aux animations proposées par le régisseur,
Diffusion d’une gazette interne où sont relatés les événements marquants du mois, des jeux, des idées de recettes…
Mise à disposition d’une carte résidents leur permettant de bénéficier de tarifs avantageux ou de services préférentiels auprès de commerçants partenaires,
Mise en relation avec les prestataires extérieurs afin de faciliter les démarches des résidents et leur faire accéder à un éventail de services et prestations susceptibles de les intéresser,
Mise à disposition d’une liste d’artisans locaux pour les interventions techniques dans les logements.

jossP1150625

Rien n'est obligatoire, afin de répondre aux besoins de chacun et pour que rien ne soit imposé aux résidents, l’ensemble des services dédiés aux seniors sont disponibles à la carte: Services à la personne (ménage, repassage, aide aux gestes quotidiens ou à la toilette, accompagnement aux déplacements...)

Service de télésurveillance active 24h/24 pour une sécurité optimale Le régisseur est l’interlocuteur des résidents pour organiser la mise en place de ces services avec les prestataires extérieurs. Les Villages d’Or de Gigean, première résidence totalement dédiée au logement social seniors en Occitanie livrée par les groupes Les Villages d’Or et Promojok, propose à la location 66 appartements deux et trois pièces, avec balcons ou terrasses et jardin privatif pour les rez-dechaussée.


Ouverte en juillet 2018, elle est animée par une régisseuse, Catherine Sappin, qui accueille les résidents locataires et leur propse des animations variées au sein du club-house.


Conçue par l’Agence Atelier Concept Architectes, cette résidence seniors se présente sous la forme d’un U tourné vers la rue. En son centre, un mail piétonnier arboré se dessine, agrémenté d’un boulodrome. Dans la perspective des deux ailes du bâtiment, on trouve au fond le club-house et sa terrasse ouverte sur les espaces communs paysagés.


CHIFFRES ET INFORMATIONS CLÉS
-Architectes : Atelier concept Architectes Gigean -Démarrage des travaux : 24 février 2017 -Date de livraison : 26 juillet 2018 -66 logements sociaux en R+1 -1 club-house
-Bailleurs sociaux acquéreurs : OPH Sète et IN’LI

On le voit, le groupe fait preuve d’un réel savoir-faire dans la production de logements sociaux puisque 60% de sa production est dédiée à ce type d’habitat.


"Une expérience plébiscitée par de nombreux bailleurs sociaux qui lui accordent une confiance sans cesse renouvelée. Face à la pénurie de logements en France, et en partenariat avec ces derniers et les collectivités locales, Promojok pense ses résidences solidaires pour offrir le meilleur confort aux futurs locataires.
Dans chacune de ses réalisations, l’équipe met un point d’honneur à construire des habitats qui font écho à ses valeurs avec pour objectif d'imaginer des logements innovants dans des emplacements sélectionnés avec soin pour offrir au plus grand nombre des espaces de vie de qualité." Précisent les Villages d'Or.

La résidence "l’air du temps" en est un très beau témoignage avec à priori que des retours positifs par ses résidents et que des félicitations par les élus et responsables.

 

Mèze : la médiathèque et l’école de musique rejoignent bientôt l’agglopôle

mezeCapture

À compter du 1er janvier 2019, la médiathèque de Mèze sera transférée au réseau des médiathèques de l’agglopôle. L’ambition est de se doter d’un fort réseau livre et lecture et de couvrir l’ensemble de son territoire, permettant ainsi une offre documentaire pour tous de qualité, accessible et adaptée. Un projet d’établissement sera défini pour ladite médiathèque, il prendra en compte la spécificité des publics à desservir et les enjeux locaux.

L’école de musique de Mèze est également déclarée d’intérêt communautaire. Elle constituera l’antenne mézoise du futur Conservatoire intercommunal, enseignement de proximité indispensable au maillage du territoire et pourra notamment l’enrichir de spécialités d’enseignement déjà développées dans l’école municipale actuelle. Afin d’éviter le transfert de l’école de musique en cours d’année scolaire, sa prise d’effet aura lieu le 1er septembre 2019.

Bahut des Vedettes. Le retour, le 1er décembre

Retour sur scène des chanteurs et des groupes présents au 1er Bahut des Vedettes Sétois de 1964 : Josette Reilles, Noël Pistolet, Freddy Ley, Claude Stento (ex Roger’s), les Dauphins, les Stramp’s, les Vagabonds, les Jaguars, les Fender’s … et la participation exceptionnelle du Conservatoire de Musique à rayonnement intercommunal        

  Tarif Unique. Gratuit pour les enfants jusqu'à 11 ans inclus.
  Lieu Théâtre Molière Avenue Victor HUGO 34200 Sète.Ouverture des portes à 14h00


 Comment réserver ? :  
Choisissez ci-dessous la date qui vous convient, puis cliquez sur le bouton 
une fois votre achat en ligne effectué, vous recevrez deux messages :
- Un message de confirmation de votre paiement.
- Un deuxième message contenant les e-billets en pièces jointes vous parviendra ensuite.

visu01-4912348

EXPOSITION CLAIRE ATON : GALERIE OPEN SPACE SETE

attonIMG_9121Claire Aton expose à la Galerie Open Space à Sète :

Du 10 au 25 novembre

Travaux récents sur toile et sur papier.

https://claire-aton.odexpo.com/

 

Elle précise sur son travail : 

"Mon travail s'oriente selon deux axes ; d'une part les tableaux où la recherche d'une certaine abstraction m'attire  : ce n'est pas tant l''objet'' qui m'attire, mais son univers, son paysage , son mystere, sa force  ou sa poesie.....
Par ailleurs, je réalise des fresques murales monumentales ( murs pignons par exemple) ou de taille plus restreintes en interieur et exterieur :"

" Claire ATON réalise de nombreuses peintures murales tant en extérieur qu'en intérieur.../...Ses peintures sont toujours abouties avec cependant un souci constant de fraicheur et d'authenticité, le goùt du vrai sans artifice ni "effet".
.Claire ATON réalise également des oeuvres sur toiles, très colorées, à la limite de l'abstrait.
"Ces peintures, plus personnelles, sont un lien entre le réel et l'indicible : le vent qui souffle et gifle, qui caresse, la brise légère,  la trace furtive sur une terre odorante, au gré des éléments.

C'est aussi une étrange et douce musique de nuit, le souffle d'un griffon ou autre animal imaginaire, le cri d'un coq sur les graviers d'une cour...
Tout ce qui ne saurait se dire ou voir, mais seulement se sentir...

Le bruit du port l'attire aussi, les docks, le travail et la brume, la chaleur et la puissance des machines..... "

Sarthou parmi nous.

 

 sart22323P1030873

 

"Le port grec"

Ils sont nombreux ceux qui, à Paris, en France ou à l'étranger, peuvent ainsi parler. Et les Sétois à plus d'un titre. Maurice Elie Sarthou (1911-1999) repose au cimetière marin aux côtés de son épouse Dora et il connut très tôt Sète où il se fixera. Mais son rayonnement ne s'arrêtait pas à "l'Ile singulière", car les harmonies colorées de ses toiles parlent un langage universel.

 Après des expositions en 2008 et 2014, la galerie Dock Sud montre, jusqu'au 3 décembre, une brève rétrospective de celui qui traça son sillon sans souci des modes, des écoles, des systèmes. Il "s'est expliqué avec l'univers", s'est colleté avec le réel. Si tant est qu'une "œuvre d'art devrait toujours nous apprendre que nous n'avions pas vu ce que nous voyons", Sarthou a su transmuter les éléments de la nature en rêves aux attirantes clartés.

Tout n'était pas écrit d'avance, orphelin de père à 3 ans et dont les attaches familiales étaient en Cévennes comme l'évoquera pour nous la fille de l'artiste, Francine.  Elevé par sa mère et son grand-père, il les persuada (en 1927 après le lycée) de le laisser entrer aux Beaux-arts de Montpellier.

sart,hjP1040233 (2)

Francine Sarthou, fille de Maurice Elie S

Il devait faire architecture, abandonnée au bout d'un an. Pupille de la nation, boursier, en 1930 il entre aux Beaux-arts à Paris. Et comme il faut bien vivre, Sarthou devient professeur de dessin. A Bastia d'abord, puis à Bordeaux. Face à la palette de couleur du bassin d'Arcachon, ce fut le déclic, le magister devint peintre. Membre de la Société des Artistes indépendants bordelais en 1943, il est aussi de la sélection régionale du Prix de la Jeune peinture.

 

C'est le moment de la relève de l'Ecole de Paris. Résolument non académiques, abstraits, non figuratifs ou tenants de la figuration allusive, arrivent Bazaine, de Staël, Mathieu et l'ami Villon qui sera de tous les vernissages. Appelé par G. Diehl au Salon de mai, il y rencontre Desnoyer et la galeriste G. Guiot chez qui il exposera régulièrement. Avec Desnoyer s'affirmera le pôle sétois. Sarthou sera des agapes des artistes "chez Attila et Germaine". Et peu à peu, il s'enracine à Sète, même s'il passe du temps à Paris. Succès aidant, il aura sa villa sur le mont Saint Clair. Il peindra la Pointe courte, le port et ses rochers noyés d'écume (hors expo) doivent beaucoup aux roches de la Corniche.

Mais il connut aussi la Provence, comme le montre la claire et structurée toile "Carrière en Provence", ou "La plage des Saintes Marie" aux belles couleurs chaudes. Des mises en place très maîtrisées qu'il a dû trouver quelque peu statiques. Lui qui croquait si bien les "biou" de Camargue devint un maître de la ligne et du mouvement comme en témoignent les pins torturés par le mistral ou les frondaisons que rougissent les feux d'un incendie. De la couleur avant toute chose ? Aux grandes œuvres magistrales, certains préfèrent des petits formats tels ceux montrant un "port grec" ou la rue d'une île de l'Egée ou encore un beau coucher de soleil rouge et or.

 Cela fait-il plus rêver ? Quoi qu'il en soit, Sarthou savait voir dans la nature ce qui ferait vibrer des harmoniques dans l'âme. "Impressions", disait Monet.

 Hervé Le Blanche

sarP1040234

sartkihjiP1030863 (2)

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon