échos

La Ville de Sète vient d’ouvrir un nouvel espace pour la jeunesse sur l’île de Thau

Pensé comme un lieu d’accueil et d’accompagnement, il est dédié aux 11-25 ans.l’initiative de la Ville, et après plusieurs mois de travaux, l’espace adolescence et jeunesse Jean Rigal ouvre ses portes ce mercredi 9 janvier 2019.

Pensé comme un lieu d’accueil et d’accompagnement à part entière, ces 200 m² fraîchement rénovés ont un public bien ciblé : les 11-25 ans. « Il n’y avait pas de lieu purement dédié à cette tranche d’âge sur l’Ile de Thau donc la création de l’espace Jean Rigal vient combler ce manque avec des horaires qui vont jusqu’à 22 h en semaine pendant les vacances scolaires.

Le but est que les jeunes puissent s’occuper sous le contrôle d’animateurs autrement qu’en passant du temps dehors sans activité précise » souligne Jocelyne Gizardin, adjointe à l’action sociale et à la santé. Un nouvel équipement piloté par le CCAS de la Ville qui traduit la volonté de la municipalité de mettre les moyens là où les jeunes en ont le plus besoin à Sète. Soucieuse de développer une offre en direction des 11 - 25 ans, la Ville ouvrira également un espace en centre ville (ancien foyer des Voutes) très prochainement.

GARI

 Des jeunes ados aux jeunes adultes « Notre volonté est de proposer une offre élargie intégrant la détente, le jeu et les loisirs, mais également un accompagnement des jeunes dans leur démarche » précise Kader Bouallaga, adjoint délégué au centre social. L’idée de ce nouveau lieu est aussi d’être flexible et de proposer un accueil spécifique en fonction des tranches d’âge.

« On a d’abord un espace d’accueil ouvert aux 11-18 ans avec la possibilité de venir faire un baby-foot, un billard, un ping-pong ou d’utiliser le lecteur DVD et la console de jeux à disposition » explique Ahmed Zeghari, directeur du centre social Gabino. En parallèle, l’espace adolescence et jeunesse proposera aussi des activités sportives, ludiques et culturelles le mercredi et pendant les vacances scolaires aux 11-17 ans sur le modèle d’un Accueil de loisirs sans hébergement (ALSH).

Boxe, tennis-ballon ou encore badminton sont au programme. Enfin, le lieu s’adresse aussi aux jeunes adultes, les 18-25 ans, qui auront accès à un espace de ressources comprenant du matériel informatique. « Ils pourront se faire aider dans leurs démarches ou dans leur recherche d’emploi avec une aide à la création de CV par exemple » précise Ahmed Zeghari.

Le chiffre : 44 000 euros En plus des espaces d’accueil, Jean Rigal dispose aussi d’une cuisine, d’un vestiaire, de WC et de douches. 44 000 €, c’est le budget qui a été engagé pour pouvoir rouvrir un lieu neuf et adapté pour les jeunes.

Il comprend aussi bien des travaux d’électricité, de plomberie, de peinture et de menuiserie que l’achat de matériel vidéo et informatique. Un budget auquel viendront s’ajouter des frais de fonctionnement, le lieu étant en permanence sous le contrôle de deux animateurs et d’un responsable. Dans le cadre du partenariat avec la Ville de Sète, la CAF participe activement à ce projet.

Une subvention de 2 464 € a été allouée pour l’investissement. Par ailleurs la CAF contribue au fonctionnement de ce service à hauteur d’une aide de 19 764 € par an, pendant la durée du Contrat Enfance Jeunesse.

Les horaires d’ouverture En période scolaire : le lundi au vendredi de 10 h à 12 h et de 16 h à 19 h. Pendant les vacances : le lundi, mercredi et vendredi de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h, et le mardi et le jeudi : de 14 h à 22 h.

Un projet plus global pour l’Ile de Thau Dans le cadre de la politique de la Ville, un grand projet de rénovation urbaine va bientôt démarrer sur l’Ile de Thau avec pour objectifs de dynamiser et désenclaver le quartier.

Les aménagements porteront sur le centre commercial, les écoles ou encore les espace publics. Des travaux qui ne modifieront pas le fonctionnement de l’espace Jean Rigal, le nouveau lieu n’ayant pas vocation à être une structure provisoire mais bien « pérenne » assure Jocelyne Gizardin.

Pêcheurs, Maires concernés et Région mobilisés pour le maintien des activités de pêche sur le littoral méditerranéen

L'Europe accélère son calendrier de décision sur le plan de gestion de la Méditerranée (West Med) avec deux réunions importantes avancées au jeudi 10 janvier, le vote de la Commission pêche du Parlement européen, ainsi qu'une réunion préparatoire du Conseil des ministres de l'Union en charge de la pêche.

La Région pourtant confirme son soutien aux professionnels en faveur du maintien des activités de pêche en Occitanie. La Région appelle encore l 'Europe à revoir certaines mesures inadaptées proposées dans la Politique Commune de la Pêche (PCP) .

« Au moment où les négociations s'accélèrent concernant le plan de gestion pour les espèces démersales de Méditerranée Occidentale dans le cadre de la Politique Commune des Pêches, la voix de la France doit être forte pour défendre la pêche en Méditerranée. Les orientations de l'Union européenne ne prennent pas en compte la réalité de la pêche en Méditerranée.

Une journée à bord du chalutier " Nathalie Vincent II " Sète

Par Christine Brandani en juin 2015

Il est grand temps de redonner un avenir à toute une filière, la pêche professionnelle en Occitanie, économie vitale pour notre territoire qui fait vivre 1 300 marins et 3 200 emplois induits dans les 5 ports de pêche et les 50 autres points de débarquement du littoral de notre région », affirme Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

La Région, sous l'impulsion de Carole Delga, a mis en place un plan de soutien régional à la pêche en 2018 avec notamment, le 16 novembre dernier, un vote détaillant les amendements indispensables à apporter au plan West Med pour la pérennité des activités de pêche dans le golfe du Lion : réduire l'effort de pêche de la première année de mise en application du plan de gestion à maximum 10% ; porter à 18h la durée de sortie en mer des chalutiers ; supprimer l'interdiction de pêche de 3 mois dans la zone de 0 à 100 m.

Carole Delga a également saisi par courrier le ministre de l'agriculture et de l'alimentation Didier Guillaume, en charge de la négociation de ce texte pour la France en Conseil des ministres. Didier Codorniou, premier vice-président de la Région Occitanie et André Lubrano, conseiller régional en charge de la pêche, ont également conduit une délégation de pêcheurs à Bruxelles le 5 décembre dernier pour exprimer ces évolutions du texte en négociation, indispensable à la pérennité de la filière pêche en région, notamment auprès de la Direction générale chargée des politiques de la Commission en matière d'affaires maritimes et de pêche.

A l'annonce de ces réunions, les pêcheurs se sont mobilisés ce mercredi matin à la Criée de Sète. Didier Codorniou et André Lubrano étaient présents à leurs côtés pour rappeler les enjeux des décisions à venir.

Les pêcheurs de la Région en ont assez de passer pour des pilleurs de ressource, alors que depuis longtemps, ils ont adopté une pêche plus responsable, contrairement à certains de leurs collègues étrangers.

Cédric INDJIDJIAN Directeur ADJ de la DDTM précise que ces mesures sont nécessaires pour sauvegarder les ressources en poissons mais les professionnels précisent qu'avec de telles mesures c'est la vie  de la pêche en méditerranée qui se joue.

Les pêcheurs français refusent d'être stigmatisés comme ceux qui épuisent la ressource halieutique.

« Cette filière encore présente sur toutes les communes de notre littoral, créatrice de richesses et d'emplois ne peut pas subir un coup d'arrêt alors même que le nombre de navires est en forte diminution depuis de nombreuses années, qu'elle a su adopter des pratiques plus responsables, résolument engagée en faveur d'une pêche durable », précise Carole Delga.

Elle avait alerté les députés européens et le gouvernement français sur ces dispositions préjudiciables pour les professionnels du littoral méditerranéen, menaçant plusieurs milliers d 'emplois .

« L ' Union européenne et l ' Etat doivent prendre en compte les spécificités de la pêche sur le littoral méditerranée. La Région en soutenant financièrement la filière, remplit sa part. A l ' Etat et à l ' Europe de prendre leurs responsabilités sur la pêche en Méditerranée » avait déclaré la Présidente de la Région Carole Delga .

Dans les dispositions proposées cet été par la Commission européenne dans son plan de gestion pour la pêche en zone Méditerranée occidentale, trois mesures doivent impacter fortement la pêche chalutière d ' Occitanie , du fait de leur incompatibilité avec les pratiques réelles de pêche dans le Golfe du Lion :

- réduire « substantiellement » l ' effort de pêche dès la première année de mise en place du plan de gestion.

La Région demande à ce que cet effort représente maximum 10% ,

- limiter à 12h la sortie en mer quotidienne des chalutiers , alors même qu ' une journée de pêche dure 16h à 17h ( dont près de 12 h de navigation pour l ' aller -retour à la zone de pêche) . La Région demande à ce que cette durée soit portée à 18h ,

- interdiction de pêcher au chalut dans la zone de 0 à 100m de profondeur ( soit tout le plate au continental du golfe du Lion ) du 1 er mai au 31 juillet ( période durant laquelle les chalutiers sortent en général 60 jours sur les 200 autorisés par l ' Europe ), trimestre privilégié du fait des conditions météo et de la bonne tenue des ventes.

La Région demande à ce que cette interdiction soit purement et simplement supprimée .

De plus , des négociations conduites par l 'instance en charge de la gestion des pêches sur tout le bassin méditerranéen , font craindre un allongement des périodes de fermeture de la pêche à l  anguille , qui concerne 160 professionnels en Occitanie , alors même qu ' ils ont déjà consenti à faire des efforts dès 2009.

Avec une réduction de 50% des captures , ils ont dépassé l 'objectif de 30% affiché dans le plan de gestion français . La Région demande à ce que la distinction soit faite entre les deux stades de développement de l 'anguille, sans augmenter les périodes de fermetures déjà appliquées par les pêcheurs de Méditerranée (7 mois pour l ' anguille argentée et 3 mois pour l ' anguille jaune).

La Région, autorité de gestion du FEAMP (Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche) , demande à ce que le financement ne se limite pas aux bateaux de moins de 12m et permette la transformation ou le remplacement de chalutiers, afin de promouvoir des « bateaux du futur » garants d ' une pêche durable. Elle souhaite également que ces financements servent à moderniser les ports de pêche. Dans ce contexte européen défavorable pour le secteur de la pêche en Méditerranée, la Région Occitanie confirme son important soutien à la filière et aux pêcheurs , que ce soit : - par l ' accompagnement au développement économique direct : financement Région et FEAMP de 8,8 M € , - par le financement du Cépralmar qui apporte son sou tien technique aux filières , - par les investissements réalisés dans les deux criées dont elle a la charge depuis 2007 (Sète et Port La Nouvelle), - en reprenant le port de pêche du Grau du Roi , avec un plan de rénovation inédit , - en lançant des études sur le « bateau du futur » , sans attendre le nouveau programme FEAMP en 2021.

 

Chiffres clés - la pêche professionnelle en Occitanie :

4500 emplois dont 1300 marins travaillant sur 768 navires qui génèrent 3200 emplois indirects (mareyeurs, transporteurs, poissonniers, carénage, réparation et construction navale ... ).

Les 54 communes du littoral d ' Occitanie comptent 50 points de débarquement et 5 ports de pêche, autant de lieux d ' activité économique et d ' attractivité pour les habitants et les touristes.

95% de la pêche française en Méditerranée est le fait des pêcheurs d ' Occitanie. C ' est en Occitanie que se concentrent les 22 thoniers senneurs français. Depuis une dizaine d ' année, leurs efforts ont contribué à la forte amélioration des stocks, en augmentation depuis 5 ans.

Ce jeudi matin, réunion à Bruxelles de la commission PECH du parlement Européen

Réunion extraordinaire

Jeudi 10 janvier 2019, de 9 heures à 10 h 30 (réunion extraordinaire)

2.  Mise en place d'un plan pluriannuel pour les pêcheries exploitant des stocks démersaux en Méditerranée occidentale

  PECH/8/12491

Puis le 28 janvier, ce sera aux Ministres européens d'étudier et de voter ce plan de gestion.

En attendant, les pêcheurs, les maires des villes concernées, et la région sont mobilisés et comptent agir pour que l'Union Européenne revoit sa copie.

En Poussan ta porte revient le 25 janvier avec Biquette

En 2013, la Compagnie Surprise se crée autour d’une volonté forte : l’accessibilité à la culture pour tous et principalement grâce du théâtre de rue. Nous défendons un théâtre populaire,  sensible, engagé, fort, afin d’unir un large spectre de la population au théâtre, et finalement au secteur culturel. C’est en étant humble avec ce média, humble avec le public, que nous arriverons à tisser des liens sociaux, primordiaux dans toute société.

 Dans cette dynamique de cohésion sociale, elle collabore avec la population locale et les instances territoriales à la création et la diffusion de spectacles vivants.

 PLRCapture

La Compagnie Surprise est un relais, elle offre un cadre nécessaire pour que la population puisse se retrouver, échanger. Il est primordial pour le Cie Surprise de ne pas s’imposer mais de former, de transmettre son savoir-faire et son savoir-être pour que les habitants poursuivent leurs projets et entretiennent les liens construits…

25 JANVIER :

« Biquette », Cie 2L au Quintal

Portrait de femme, burlesque et émouvant

 Soirée spectacle dans lieu très spécial !!

 « Qu’est-ce que je vais boire moi …
Tiens,  je prendrais bien un petit verre de rouge !
Ça fait du bien.
Au fait : moi c’est Biquette, oui Biquette comme une biquette mmmhéééé ….
Je m’appelle Biquette et j’ai foiré ma vie… »

En Poussan ta porte #2 : "Biquette" de la Cie 2L au Quintal - Compagnie Surprise

Biquette parle d’une femme, de la femme.
Ça n’est en rien féministe, c’est tout au plus féminin.
Il n’y a pas de règlements de comptes avec les hommes, l’amour ou les enfants.
Biquette se livre, elle parle d’elle-même.
Elle aurait pu aller voir un «psy» mais non…
Elle a préféré s’arrêter dans ce bar de quartier et parler à des inconnus.

 Ce spectacle atypique est écrit pour jouer dans les bars. Depuis le temps que « En Poussan ta porte » rêvait qu’on se réunissent au Café Beauséjour, en plein centre de Poussan ! Nous serons bien au chaud pour découvrir ce petit bijou, cette nouveauté, ce spectacle hors du commun …

 Solo de 40 minutes.

Tout public (Attention, déconseillé aux tout-petits car beaucoup de « texte »)

Biquette se raconte : sa boulimie, sa mère, Sylvie Vartan, Annie Cordy, sa mère, sa dentition de merde, sa mère, ses insomnies, sa mère…

Mais sans s’étendre, sans s’attarder parce qu’elle n’a aucune raison de parler de sa mère et qu’en plus si elle est venue là c’est pour boire un verre de vin avec tout le monde parce que le vin c’est convivial et que le boire toute seule ça n’a rien de convivial.

Ce spectacle atypique est écrit pour jouer dans les bars. Depuis le temps que « En Poussan ta porte » rêvait du Café Beauséjour, en plein centre de Poussan ! Nous y serons bien au chaud pour découvrir ce petit bijou, cette nouveauté, ce spectacle hors du commun…

Le  bar sera ouvert avant et après la représentation !

Apportez votre repas tiré du sac : petits encas, apéros, plats, desserts et partageons-les  pour que cette soirée soit une réussite !

Attention :  Soirée avec une petite jauge : réservez vite vos places !!!

( pour chaque soirée « En Poussan ta porte » la réservation est obligatoire.

Quand la gastro-entérite rôde, comment l'éviter ?

 

Que l’épidémie soit déjà là ou presque arrivée, il convient de se protéger et de limiter les risques d’attraper une gastro-entérite. Comment ne pas tomber malade et résister à l’infection, facilement contagieuse… L’Inpes rappelle quelques règles de base.

Chaque hiver, le Réseau Sentinelles scrute les pics de maladies infectieuses dans chaque région métropolitaine. Il alerte en cas d’épidémie déclarée. Début février 2014, l’incidence nationale de la diarrhée aiguë ayant conduit à une consultation chez un médecin généraliste était de 247 cas/100 000 habitants. Cinq régions avaient ainsi dépassé le seuil épidémique national (268 cas pour 100 000 habitants) : PACA, Nord Pas de Calais, Haute-Normandie, Alsace, Bretagne.

Votre allié principal contre les gastro-entérites: un lavage efficace des mains en 7 étapes

Lavage des mainsLavage en 15 secondes

  1. Paume contre paume
  2. Paume contre dos de la main
  3. Doigts entrelacés
  4. Paume contre doigts
  5. Pouces
  6. Ongles
  7. Poignets

Rinçage en 10 secondes

Séchage : idéalement avec une serviette en papier à usage unique.

 

La gastro-entérite se transmet facilement

La gastro-entérite est une infection du système digestif causée surtout par un virus. Ce dernier survit au minimum huit heures sur les surfaces inertes et parfois jusqu’à sept jours. La maladie dure en moyenne de 2 à 5 jours, mais on peut rester contagieux jusqu’à 3 jours après la guérison. Les symptômes sont nombreux et déplaisants : vomissements, diarrhée aiguë, fatigue, perte d’appétit, maux de tête, fièvre, frissons, douleurs d’estomac, crampes abdominales, nausées. Cette infection saisonnière, en plus des désagréments qu’elle occasionne, peut entraîner un risque de déshydratation, qui peut avoir des conséquences graves chez les plus fragiles, notamment les nourrissons, jeunes enfants et personnes âgées.

Même des mains propres en apparence sont porteuses de nombreux germes. Ces derniers s’y déposent chaque fois qu’elles se trouvent en contact avec un objet souillé ou une personne malade. Ainsi, même sans symptôme apparent, nous transportons des virus et prenons le risque de contaminer les autres.

Il est vivement conseillé de se laver les mains le plus régulièrement possible notamment à des moments considérés comme essentiels : après être allé aux toilettes, avant de cuisiner ou de manger, avant de s’occuper d’un enfant ou encore en rentrant chez soi après avoir utilisé les transports en commun. L’usage du savon est à privilégier surtout lorsque les mains sont sales ou souillées. L’usage des solutions hydro-alcooliques (SHA) est efficace pour éliminer de nombreux microbes transmissibles, mais ne l’est pas contre tous les germes. Les SHA doivent rester une solution de secours en cas d’absence de point d’eau et de savon. Elles sont à utiliser sur des mains visiblement non souillées car elles désinfectent mais n’enlèvent pas les saletés.

Les autres reflexes à adopter

  • Éviter les contacts directs et indirects avec des personnes infectées ou potentiellement infectées
  • Evitez de manger des aliments périmés
  • Lavez avec soin les fruits et les légumes
  • Éviter les lieux fréquentés si vous êtes malade

Pour en savoir plus

22 V'là Georges 2018 : Les Pébrons Farcis, la vidéo

La vidéo intégrale :


Mercredi 24 octobre 2018, les Pébrons Farcis se sont produits sous chapiteau, sur la scène de 22 V'là Georges.
En voici quelques images réalisées par Gilbert Raulet.

LES PÉBRONS FARCIS :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

CAP BRASSENS :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.capbrassens.com
06 59 35 76 49

AMV
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Carole Delga réaffirme son soutien aux pêcheurs d'Occitanie

« Il est grand temps de redonner un avenir à la pêche professionnelle en Occitanie »

L'Europe accélère son calendrier de décision sur le plan de gestion de la Méditerranée (West Med) avec deux réunions importantes avancées au jeudi 10 janvier, le vote de la Commission pêche du Parlement européen, ainsi qu'une réunion préparatoire du Conseil des ministres de l'Union en charge de la pêche.

« Au moment où les négociations s'accélèrent concernant le plan de gestion pour les espèces démersales de Méditerranée Occidentale dans le cadre de la Politique Commune des Pêches, la voix de la France doit être forte pour défendre la pêche en Méditerranée. Les orientations de l'Union européenne ne prennent pas en compte la réalité de la pêche en Méditerranée. Il est grand temps de redonner un avenir à toute une filière, la pêche professionnelle en Occitanie, économie vitale pour notre territoire qui fait vivre 1 300 marins et 3 200 emplois induits dans les 5 ports de pêche et les 50 autres points de débarquement du littoral de notre région », affirme Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

La Région, sous l'impulsion de Carole Delga, a mis en place un plan de soutien régional à la pêche en 2018 avec notamment, le 16 novembre dernier, un vote détaillant les amendements indispensables à apporter au plan West Med pour la pérennité des activités de pêche dans le golfe du Lion : réduire l'effort de pêche de la première année de mise en application du plan de gestion à maximum 10% ; porter à 18h la durée de sortie en mer des chalutiers ; supprimer l'interdiction de pêche de 3 mois dans la zone de 0 à 100 m.

Carole Delga a également saisi par courrier le ministre de l'agriculture et de l'alimentation Didier Guillaume, en charge de la négociation de ce texte pour la France en Conseil des ministres. Didier Codorniou, premier vice-président de la Région Occitanie et André Lubrano, conseiller régional en charge de la pêche, ont également conduit une délégation de pêcheurs à Bruxelles le 5 décembre dernier pour exprimer ces évolutions du texte en négociation, indispensable à la pérennité de la filière pêche en région, notamment auprès de la Direction générale chargée des politiques de la Commission en matière d'affaires maritimes et de pêche.

A l'annonce de ces réunions, les pêcheurs se mobilisent ce matin à la Criée de Sète. Didier Codorniou et André Lubrano sont présents à leurs côtés pour rappeler les enjeux des décisions à venir.

« Cette filière encore présente sur toutes les communes de notre littoral, créatrice de richesses et d'emplois ne peut pas subir un coup d'arrêt alors même que le nombre de navires est en forte diminution depuis de nombreuses années, qu'elle a su adopter des pratiques plus responsables, résolument engagée en faveur d'une pêche durable », précise Carole Delga.

Assemblée générale de la Roue libre de Thau

Samedi 12 janvier 2019

L’assemblée générale de la Roue libre de Thau se tiendra le samedi 12 janvier 2019 au local du 51 rue Pierre Sémard à Sète.

Découvrez ICI la Gazette n° 4 qui présente nos activités en 2018.

Au programme !

Repas partagé à partir de 12 h 30 : apportez un plat salé ou un plat sucré et une boisson.

Assemblée générale de 14 h à 17 h : rapport d’activité et  rapport financier suivis d’ateliers sur nos orientation et actions en 2019.

Galette de la petite reine à partir de 17 h.

 

Mercredi : les pêcheurs de la Région, inquiets, se réunissent à la criée de Sète

Sète : les pêcheurs sont inquiets et se réunissent ce mercredi à la criée de Sète pour réfléchir ensemble sur un problème qui les concerne tous  car l'Europe pourrait durcir rapidement les conditions de pêche en Méditerranée avec la mise en place d'un plan de gestion qu'ils avaient pensé pouvoir négocier :

Mais les pêcheurs de la Région en ont assez de passer pour des pilleurs de ressource, alors que depuis longtemps, ils ont adopté une pêche plus responsable, contrairement à certains de leurs collègues étrangers.

Les pêcheurs français refusent d'être stigmatisés comme ceux qui épuisent la ressource halieutique.


Parmi les mesures que ce plan européen de gestion Ouest méditerranée prévoit,  des  mesures qui risquent d'être votées ce jeudi, 3 d'entre-elles ne seraient pas adaptées à la pêche en méditerranée selon les pêcheurs de la Région:
 
  • une fermeture de la pêche au chalut de 0 à 100 mètres de profondeur pendant trois mois, de juillet à septembre.
  • La réduction des heures de sortie de 18 h de  mer à 12 h.
  • le projet de réduire de 10 % par an, sur quatre ans, les jours de pêche annuels pour passer de 200 à 140 au final.
 Elles auraient pour origine, en partie, la pression des lobbys environnementaux à Bruxelles.
c'est inconcevable pour la profession.

"D'autant que pour eux, impossible aussi de limiter la journée de pêche à 12 heures. Les chalutiers français réclament du temps pour se rendre sur le plateau continental. "

 Pêche en 2015 sur l'Odyssée II Sète par Mickaël Py :

 

Pour les déchets verts comme pour les sapins

L’image contient peut-être : plante, arbre, plein air et natureAprès les fêtes, l’agglopôle rappelle que les sapins naturels ne sont pas des encombrants, ne doivent pas être déposés sur la voie publique et sont à ramener en déchetterie où ils pourront être recyclés.  de Noël, 7 déchetteries sont à la disposition de la population :
– Balaruc (route de la Rèche)
– Bouzigues (Chemin de la Catonnière)
– Frontignan (chemin des près Saint-Martin)
– Marseillan (route d’Agde)
– Mèze (35, route de Villeveyrac)
– Montbazin (Chemin du Pont de Vène)
– Sète (avenue des Eaux Blanches)

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon