échos

La 34ème foire aux huîtres de Bouzigues sous le soleil

Malgré la forte chaleur, les personnalités et élus étaient nombreux aux côtés d'Eliane Rosay, Maire de Bouzigues, pour ouvrir la 34ème édition de la « foire aux huîtres » de la commune. Si les représentants du Département étaient excusés, André Lubrano pour la Région se faisait un plaisir d'être à Bouzigues, Michel Garcia, Vice Président de Sète Agglopôle méditerranée Délégué aux activités agricoles et viticoles, agroécologie représentait François Commeinhes, le Président, Nicolas Goudard, vice-Président du CRCM et Président du Syndicat des Ostréiculteurs et des Mytiliculteurs de Loupian représentait Mr Lafont, Des élus et Maires des communes voisines ainsi que  certains partenaires de l'événement participaient à l'inauguration.

zougP1110297

 

 

 Eliane Rosay, Maire de Bouzigues :

"Nous sommes tous là pour cette belle fête, pour représenter aussi l'énergie de ce territoire. Cette fête de l'huître nous la devons à M. Louis Higounet qui était là à l'émergence de cette manifestation.Une partie de sa famille est d'ailleurs parmi nous.

...Déjà la 34ème édition d'une fête familiale qui accueille chaque année de très nombreux visiteurs... une belle récompense pour tous les efforts fournis par tous les acteurs de cet événement, des volontaires, des bénévoles, des professionnels et les organisateurs..

... Je tiens à remercier les associations partenaires de cette opération pour leur engagement sans faille, ainsi que ceux qui nous ont aidé pour permettre sa réalisation ...

Une certaine fierté pour tous avec de bons produits de qualité, 34 ans de mariage avec les ostréiculteurs et  une belle fête

  Encore merci à tous les acteurs de cette belle aventure. Profitez-en, amusez-vous, dégustez. Vive l'Huître de Bouzigues. Très bon week-end à tous, à Bouzigues.

.

 

 huitreP1260382

En 2018 un relooking complet pour cette fête avec de nombreuses activités nouvelles et un autre objectif avait fait débat. La présidente, Agnès Rousseau, avait souhaité revenir aux valeurs fondamentales de la Foire avec gastronomie et conchyliculture, avec mise en valeur des produits du terroir avant tout, celles qui avaient motivé la conception de cet événement. Agnès Rousseau a pour cette 34ème édition organisé dans l'association qui s'en occupe des réunions pour que tout soit bien défini avant l'événement. Elle  remerciait tous les partenaires de la foire, particulièrement la mairie pour son implication dans cette fête, mais aussi les sponsors comme Obalia de Balaruc les Bains, Carrefour, le Picpoul de Pinet....

"A l'origine la volonté  était de promouvoir les coquillages de l'étang de Thau et de promouvoir également le village. au bout de 34 ans, c'est toujours une belle fête malgré les problèmes des huîtres et des moules de la lagune de Thau, en ayant replacé la gastronomie au centre de l'événement".

Michel Garcia revenait quant à lui sur les atouts de notre territoire avec bien-sûr, en particulier, ceux liés à la conchyliculture

 

 Les élus présents s'associaient à Nicolas Goudard, pour saluer aussi cette fête. "Dans une cité qui comme d'autres est un des fleurons de la conchyliculture du Bassin de Thau  il est bon de valoriser les produits du terroir et donc l'emploi qui leur est lié" De son côté, André Lubrano Conseiller Régional de la Région Occitanie soulignait l'importance de l'étang de Thau : "Le Bassin de Thau est un bassin particulier avec de magnifiques produits que nous devons valoriser pour que vive l'économie sur notre territoire et nous ne pouvons que féliciter les organisateurs, les partenaires et les participants comme la SNSM, ou d'autres organisations qui sont des acteurs sur le territoire de Thau.

Comme l'an dernier des milliers de visiteurs sont attendus pour apprécier les coquillages de l'étang et sa gastronomie ainsi que celle des régions méditerranéennes à l'occasion de la foire aux huîtres de Bouzigues, son miel, ses vins, ses apéros, ses préparations culinaires, ses glaces, ses fougasses et ses huiles d'olive parmi d'autres... avec bien-sûr le  bon Picpoul de Pinet, à consommer avec modération. A noter que l'Ile de la Réunion a décidé de participer pour apporter une touche exotique...

 

Vous pouvez donc goûter aux coquillages, avec plusieurs grands stands de dégustation d’huîtres et de moules, crues ou cuisinées, tenus par des associations du village.  Du côté du Belvédère, tout comme près de la Mairie l'on retrouve outre la Maison des Producteurs de Mèze, Entre Terres et mer, plusieurs exposants gastronomiques qui vous attendent, des artisans et des revendeurs d'éléments divers, des exposants, qui proposent aussi leurs produits.*

huitreP1260374

huitreP1260394

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce samedi soir,  L'animation musicale était assurée par Canibal Dandies sur le podium.  Vers 18 h 30, tandis que les élus accompagnés par des volontaires composaient le jury d'un concours pour apprécier les meilleures huîtres  proposées par 9 ostréiculteurs du Bassin de Thau, la Foire était lancée sous un beau soleil qui doit être de la partie ce dimanche pour le plus grand bonheur des visiteurs qui se délectaient avec ces fameux coquillages dès ce samedi.

C'est Emeline Quentin, productrice de coquillages au Mourre Blanc de Mèze, qui remportait le concours.

Et ce samedi soir l'on poursuivait la fête avec Gombo Révolution pour accompagner les dégustations :

 

Durant le week-end : Jeux, animations et rencontres avec Philippe Montay de France bleu Hérault .

Animations proposées par les associations de Bouzigues :

Dimanche 11 Août :

10 h 00 : Ouverture de la Foire

11h 30 : Dégustation de vins au stand du Picpoul de Pinet

11 h 00-14 h 00 Aqueles réveille la foire en douceur.

14 h 30 : Tirage tombola et jeux nautiques.

17 h 30 : Débat échange avec les ostréiculteurs :

CPIE : Hippocampes par Patrick Loisy
huitreP1260388
Sur la scène puis en salle.

17 h 30 : Taraf Goulamas. En déambulation.

18 h30 : Tirage tombola- interview Taraf Goulamas.

19 h 00 : Concours d’écaillage.

19 h 00- 21 h 00 : Joutes sur chariot avec les enfants devant le stand de la Chasse.

21 h 00 : Grand Tirage de la Tombola. (Tous les tickets sont en jeu)

21 h 00- 23 h 00 : A table ! Avec Les ânes de Palinkov scène Place de l’huître.

23 h 00 : Grand feu d’Artifice

Les horaires sont susceptibles d’être modifiés.

 

 

LA FOIRE AUX HUITRES DE BOUZIGUES

 

Bouzigues

Du samedi 10 au dimanche 11 août 2019

Samedi 10 août dès 12h, dimanche 11 août à partir de 10h.


  • Bouzigues---hugo-da-costa---OT-archipel-de-thau--10-
Comme chaque année, exposants, stands de dégustation, animations de rue, spectacle de variétés et feu d’artifice animeront ces deux jours de foire. Plus de 20 000 visiteurs sont attendus pour ce rendez-vous annuel.

A cette occasion, les navettes maritimes de Sète Agglopôle Méditerranée relieront Sète et Bouzigues tout au long du week-end (de 11h à minuit).

Programme :

Samedi 10 Août :

12h00 : Ouverture de la Foire, baladez-vous, dégustez, et jouez

12h30 : Dégustation de vins au stand du Picpoul de Pinet

15h30 : Faites la fête des fanfares attention au groupe des Canibal Dandies!

16h45 : Canibal Dandies sur le podium, annonce de l’inauguration officielle

17h00 : Inauguration officielle

18h30 : Tirage tombola.

18h30-19h30 : Canibal Dandies nous accompagnent pendant l’apéro

21h00-23h00 Dégustez les coquillages, les grillades, les produits du terroir avec Gombo Révolution : Place de l’huître.

Dimanche 11 Août :

10 h 00 : Ouverture de la Foire

11h 30 : Dégustation de vins au stand du Picpoul de Pinet

11 h 00-14 h 00 Aqueles réveille la foire en douceur.

14 h 30 : Tirage tombola et jeux nautiques.

17 h 30 : Débat échange avec les ostréiculteurs :

CPIE : Hippocampes par Patrick Loisy

Sur la scène puis en salle.

17 h 30 : Taraf Goulamas. En déambulation.

18 h30 : Tirage tombola- interview Taraf Goulamas.

19 h 00 : Concours d’écaillage.

19 h 00- 21 h 00 : Joutes sur chariot avec les enfants devant le stand de la Chasse.

21 h 00 : Grand Tirage de la Tombola. (Tous les tickets sont en jeu)

21 h 00- 23 h 00 : A table ! Avec Les ânes de Palinkov scène Place de l’huître.

23 h 00 : Grand feu d’Artifice

Les horaires sont susceptibles d’être modifiés.

Focus sur des métiers « invisibles » de l’hôpital

Audrey PANIEGO, élève directrice à Sète, a choisi de mettre en avant lors du Tour de France des Hôpitaux 2019, le métier d’Ingénieur Biomédical
L’ingénieur biomédical de l’hôpital est chargé de la gestion de tous les équipements médicaux, que ce soit les matériels courants utilisés en services d’hospitalisation, les équipements plus techniques utilisés en réanimation ou au bloc opératoire ou les appareils d’imagerie comme les échographes ou les scanners.
Assisté d’une équipe de techniciens, l’ingénieur biomédical intervient tout au long du cycle de vie des équipements en tenant compte des budgets engagés et des réglementations en vigueur. Il assure le conseil technique de l’hôpital, prévoit les investissements avec les responsables médicaux, propose à la direction le plan annuel d’équipement et procède aux achats de matériel. Il gère et organise ensuite la maintenance des équipements, puis leur remplacement, voire leur destruction en fin de vie.
Aux HôpitauxdubassindeThau, cette fonction est assurée depuis 2 ans par M. Jérémy SIMON, jeune ingénieur qui a pris la succession de M. Serge VIGILANTE. Il travaille en lien avec le Président de la Commission des équipements biomédicaux, le Dr Jean ETTORI.

 

Renforcement des restrictions pour le bassin versant de l’Hérault et du Vidourle.

Le département de l’Hérault connaît des conditions particulièrement sèches depuis le début de l’année. Avec les fortes chaleurs estivales, l’étiage précoce des cours d’eau se renforce et se confirme. Les orages de juillet n’ont donné lieu qu’à des pluies rarement abondantes et très localisées ne pouvant compenser le déficit pluviométrique accumulé.

La tendance à la baisse des eaux souterraines concerne encore 80% des nappes avec des niveaux globalement bas.Les étiages très sévères des cours d’eau des bassins versants de l’Hérault, des affluents de l'Orb et de la Lergue atteignent pour certains des records de niveaux bas en ce milieu d’été.Pour faire suite aux propositions du comité de suivi de la sécheresse, qui se réunissait le 5 août pour la 5èmefois en 2019, le préfet de l’Hérault décide du renforcement des limitations d’usages de l’eau sur le bassin versant del’Hérault et la partie héraultaise du Vidourle, en cohérence avec les mesures prises par le préfet du Gard le 30 juillet sur ce bassin versant.

Les principales mesures sont:

Pour les 1ères restrictions pour les prélèvements sur le Canal du Midi
Interdiction 24h/24h : le remplissage des piscines privées, le lavage des véhicules en dehors des stations professionnelles, le fonctionnement des bornes et fontaines en circuit ouvert.
interdiction de 8h à 20h: l’arrosage des terrains de sports, des golfs, des jardins, des pelouses et espaces verts publics et privés, des jardins potagers ou d’agrément)
Strictement réglementé par les dispositifs spécifiques prévus en cas de sécheresse dans le cadre de leur autorisation: le fonctionnement des Installations Classées Pour l’Environnement (ICPE), des stations d’épuration, des plans d’eau, des activités économiques, commerciales et industrielles, associations hydrauliques agricoles (ASA), ...... /

...Pour les limitations renforcées sur les bassins versants du Vidourle,de l’Hérault, la Lergue et sur les affluents de l'Orb (la Mare, le Gravezon, le Jaur et le Vernazobres):

Interdiction 24h/24h :l’arrosage des terrains de sports, des golfs, des jardins, des pelouses et espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, le lavage des voiries, le fonctionnement des douches de plage, le remplissage des étangs et plans d’eau de loisir à usage personnel, la vidange des plans d’eau de toute nature dans les cours d’eau, certains travaux sur station d’épuration

  • Interdiction de 8h à 20h: l’arrosage des jardins potagers
  • Interdiction de 11h à 20h: l’arrosage des cultures agricoles (sauf micro-irrigation, goutte à goutte et cultures hors sol, productions dépendantes et fragiles, certaines ASA)
  • Strictement réglementépar lesdispositifs spécifiques prévus en cas de sécheresse dans le cadre de leur autorisation: le fonctionnement des Installations Classées Pour l’Environnement (ICPE), les prélèvements sur le canal du midi, associations hydrauliques agricoles (ASA).Aucune description de photo disponible.

Vigilance sur le reste du département

Sur ces secteurs, il est nécessaire d’être particulièrement vigilant sur les consommations en eau afin d’anticiper et d’éviter une situation qui pourrait conduire à des restrictions.

Il est donc demandé :

aux collectivités de surveillerl’état de leurs ressources en eau potable de limiter leurs consommations (arrosage espaces verts, lavage voiries...). Par ailleurs, elles doivent vérifier le bon fonctionnement de leurs systèmes d’assainissement, afin de ne pas risquer d’altérer la qualité biologique des cours d’eau
à chacund’être attentifdans ses consommations individuelles en adoptant des pratiques raisonnées et économes.Un nouveau point sur les ressources en eau sera fait prochainement.
TOUTES LES INFORMATIONS sur le site internet des services de l’État: l’arrêté préfectoral, la carte détaillée des zones concernées, les mesures...:

http://www.herault.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-et-technologiques/Eau/Secheresse.

La Légion étrangère recrute à Sète

La Légion étrangère, seul corps de l’armée française qui reçoit en son sein les soldats étrangers, sera de passage à Sète le jeudi 15 août de 9 h à 17 h 30 place Léon Blum pour une opération de recrutement. Si vous avez entre 17 et 40 ans et que vous êtes en bonne condition physique, vous pouvez venir candidater toute la journée. Aucun prérequis scolaire n’est exigé.

Lors de cette journée d’information, les recruteurs répondront aux questions de la population sur l’engagement, l’évolution de carrière et la vie au sein de la Légion. Constituée de 8 200 personnes, l’unité accepte les hommes âgés de 17 ans (sur autorisation parentale) à 40 ans (non révolu). Pour pouvoir intégrer la Légion, il faut être apte physiquement, pouvoir justifier de son identité et réussir les tests de sélection.geliAffiche SETE AOUT (2)-1

HERAULT – Coup de mer, l’appel à la vigilance des sapeurs pompiers

 
« Le premier coup de mer avec un vent de Sud-est est attendu pour demain avec une houle de près de 1m et nous appelons les baigneurs à la plus grande vigilance et avant de se baigner de se rapprocher des postes de secours pour prendre les consignes de sécurité.
Il convient aussi de se baigner dans une zone surveillée et durant l’ouverture les poster de secours et bien respecter la couleur de la flamme.
En cette période de forte affluence sur les plages et au regard du risque de noyade élevé y compris en Méditerranée, nous lançons un appel à la vigilance.
En cas de problème composer le 112 en indiquant bien votre endroit précisément. »
 
Aucune description de photo disponible.

Des vagues pouvant être dangereuses pour les baigneurs sont attendues à partir du milieu de l’après-midi de ce vendredi.

Rappel pour les zones surveillées :

– Drapeau orange : baignade surveillée mais dangereuse
– Drapeau rouge : baignade interdite

Aucune description de photo disponible.

Éco-chèque logement

La Région vous aide activement à faire des économies d’énergie grâce à l’éco-chèque Logement.

Financez de 1000 à 1500 euros sur le montant des travaux visant à réaliser des économies d’énergie dans votre logement.

L’éco-chèque logement s’adresse aux particuliers qu’ils soient propriétaires occupants ou bailleurs d’un logement situé dans la région, qui réalisent des travaux visant une économie d’énergie d’au moins 25%.

Il est cumulable avec d’autres aides liées aux économies d’énergie (Pour plus d’informations, contacter l’Espace Info Energie le plus proche de chez vous au 0 800 33 50 31).

Je suis un particulier

Pour le particulier, l’éco-chèque est pratique et facile d’utilisation.
La valeur de l’éco-chèque vient en déduction du montant total de la facture et la Région se charge de rembourser les professionnels Reconnu garant de l’environnement (RGE) partenaires du dispositif. Le particulier ne fait en aucun cas l’avance du montant de l’éco-chèque auprès du professionnel partenaire.

L’éco-chèque en cinq questions

Mise en garde

Je suis un professionnel

Devenir partenaire est simple, rapide et gratuit. Votre espace personnalisé vous permet d’effectuer vos démarches de remboursement et de vous informer sur leur suivi.

Les partenaires du dispositif acceptent d’être payés par un éco-chèque puis être remboursés par la Région. Le particulier ne fait en aucun cas l’avance du montant de l’éco-chèque auprès du professionnel partenaire.

Les travaux ne doivent pas commencer avant que le particulier n’ait reçu son éco-chèque à son domicile.

Les devis doivent être établis ultérieurement à la réalisation de l’évaluation énergétique.

L’éco-chèque en trois questions

L'abbaye de Valmagne, en nocturne vous raconte son histoire au féminin

 gnalP1260328

 



 

En ce début du mois d'août les propriétaires de l'Abbaye de Valmagne proposaient une visite nocturne guidée et théâtralisée dans leur très belle abbaye, habillée de lumières pour l’occasion. Tout avait été organisé pour que les visiteurs puissent découvrir ce merveilleux monument historique en nocturne et mieux s'imprégner des siècles qui ont permis à ce site de perdurer, en ressentant la sérénité du lieu ainsi qu'en percevant le côté hors du commun de cette Cathédrale des Vignes, dédiée à "Marie", de son cloître et de sa cour d'honneur.

Grâce à la comédienne Juliette Pradelle, vous pouviez rencontrer les femmes marquantes de l’histoire de Valmagne qui ont marqué le site de leur empreinte.
Pour les 70 participants, ce fut une bien belle découverte architecturale tout d'abord : Un édifice dont les surfaces bâties (avec les étages) sont de l'ordre de 2 Ha avec plusieurs milliers de M2 de toit. Des pierres qui proviennent des anciennes carrières de villages voisins (Loupian-Mèze), des clefs de voûte à 25 m de haut...
Et que dire de l'histoire de cet édifice de plus de 900 ans qui a su tenir debout malgré les guerres,  les brigands et aussi la Révolution Française.
Jusqu'à 200 moines, d'abord des Bénédictins puis des Cisterciens, ont séjourné à Valmagne tandis que ses vignes et ses terres atteignaient presque Béziers. Des campagnes et des édifices encore "debout" dépendaient de son autorité.
Si l'abbaye fut édifiée au XIIème siècle (1139) sur les fondations d'une église romane, précédée certainement par une grande villa romaine, c'est une majestueuse abbatiale de style gothique.

Depuis plus de 9 générations c'est la famille d'Allaines qui est propriétaire de "Valmagne" et de Roland pour le vignoble et l'auberge à Eléonor pour le site, c'est bien parti pour que cela perdure. L'on notera d'ailleurs que de nombreuses femmes ont su faire en sorte que Valmagne ne disparaisse pas au cours des siècles. En effet, l'abbaye est propriété des héritiers du comte de Turenne, dans l’Hérault.  Diane d’Allaines en avait hérité de sa mère. Elle a passé le flambeau à sa petite-fille Eléonor et à Roland, depuis huit ans.

De nuit, entre le charme florentin du cloître, la salle capitulaire avec sa voûte en anse de panier, et sa fontaine vraiment unique, la majestuosité de l'abbatiale s'imposait à tous.

Cécile, la guide de la soirée et Juliette, étaient intarissables sur le sujet...

Jean-Marie Philipon

Pour en savoir plus :  beta.valmagne.com/lhistoire/ et  https://www.valmagne.com/la-famille/

ou encore : https://www.valmagne.com/le-monument-historique/histoire/

                                                              

Autour de la fête locale 2019 : à noter dans vos agendas

 

  • Soirée dégustation

Jeudi 8 août, à partir de 19h30 : deuxième soirée dégustation à la cave coopérative « Le Rosé de Bessan » animée par Dj Seb. À l’entrée un verre sérigraphié offert. Restauration possible sur place avec dégustation des vins et animation musicale.

Réservations au caveau, renseignements, tel. 04 67 09 02 63.

  • Prélude de la fête

Vendredi 9 août, à partir de 20h : traditionnel repas du comité des fêtes en prélude de la fête locale autour d’une seiche à la rouille sétoise sur la place de la Promenade. Soirée animée avec le Dj Gino et le chanteur David Rodriguez.

Renseignements complémentaires et inscriptions au 06 03 13 07 18. 

  • Exposition

Du samedi 10 au mercredi 14 aout, l’association « La Guilde de Bessan – Patrimoine et Traditions » propose une exposition de photos anciennes à la salle Saint-Louis, place de l’hôtel de ville. Elle est ouverte de 18h à 22h.

  • Procession

Mercredi 15 août, à partir de 20h30 : cérémonie en l’église Saint Pierre. A partir de 21h, procession nocturne de la vierge vers Notre-Dame des Vignes, organisée par la paroisse. Départ de l’enceinte de l’église Saint Pierre, animée par les musiciens locaux.  

Renseignements, tel. 04 67 94 89 10.

Le Giec a dressé un bilan inquiétant de la situation climatique

Dans un nouveau rapport, le Giec a dressé un bilan inquiétant de la situation climatique, qui nécessite des changements drastiques dans la production et la consommation de nourriture.

Le GIEC confirme l’urgence de transformer radicalement notre système agricole et alimentaire /

Nourrir correctement les milliards de Terriens ou lutter contre le réchauffement climatique ? Pour ne pas être un jour confronté à ce dilemme, il est indispensable de repenser l'usage des terres et nos habitudes alimentaires, avertit jeudi 8 août le Giec. Les experts de l'ONU sur le climat plaident pour des actions "à court terme" contre la dégradation des sols, le gaspillage alimentaire ou les émissions de gaz à effet de serre du secteur agricole, dans un rapport spécial présenté à Genève.

Le rapport du GIEC publié ce matin confirme que la déforestation et l’agriculture sont des poids-lourds en termes d’émissions de gaz à effet de serre. La protection et la restauration des forêts, ainsi que la transformation radicale du système alimentaire mondial, sont des solutions majeures face à la crise climatique.

« Protéger et restaurer nos forêts, ainsi que changer notre système alimentaire en mangeant moins de viande, sont des mesures incontournables et urgentes pour lutter contre le changement climatique« , souligne Cécile Leuba, chargée de campagne Forêts pour Greenpeace France.

Le rapport spécial du GIEC sur le changement climatique et l’utilisation des terres nous alerte sur le fait que plus d’un quart des terres sont dégradées par l’activité humaine.Environmental Protection, Environment

« Nos terres et notre biodiversité subissent d’énormes pressions, or nos ressources ne sont pas inépuisables et nous en faisons déjà un usage excessif. Pour protéger notre climat et nourrir l’humanité, il faut agir maintenant. Ce nouveau rapport du GIEC met les gouvernements face à leurs responsabilités : ils doivent de toute urgence revoir à la hausse leurs objectifs climatiques« , ajoute Cécile Leuba.

23 % des émissions de gaz à effet de serre issues des activités humaines proviennent de la déforestation, des incendies et de l’agriculture, alors que les terres peuvent agir comme un puissant puits de carbone pour aider à atténuer le changement climatique.

Face à la gravité de la crise climatique, notre prise de conscience individuelle et collective est essentielle pour changer de modèle de société. Mais elle ne doit pas pour autant servir d’excuse aux responsables politiques pour ne pas mettre en place les mesures de plus grande portée qui s’imposent !

Pour Greenpeace, les citoyens et citoyennes peuvent déjà agir à leur niveau, en réduisant leur consommation de viande et de produits laitiers, mais les pouvoirs publics ont un rôle central à jouer, par exemple en soutenant la transition agroécologique face au développement des fermes- usines, en mettant un terme aux importations en France de soja issu de la déforestation et destiné à l’alimentation animale, ou en développant l’offre de repas végétariens dans la restauration collective.

Le rapport du GIEC confirme également l’urgence de mettre un terme à la déforestation, à la dégradation des forêts, et la nécessité de restaurer les forêts dégradées.

« Le défi est de taille, mais des solutions existent, rappelle Cécile Leuba. Cela signifie concrètement pour le gouvernement français de mettre en oeuvre les engagements pris dans sa stratégie nationale de lutte contre la déforestation importée« .

En juin dernier, Greenpeace France a fait pression sur le gouvernement en bloquant dans le port de Sète le déchargement d’un cargo de soja en provenance du Brésil. Ce cargo transportait 50 000 tonnes de tourteaux de soja, destinées à être déchargées pour moitié en France et pour moitié en Slovénie, afin de nourrir les animaux d’élevage au sein de l’Union européenne.

  • Le rapport du GIEC fait également les constats suivants:
    Les bioénergies, seules ou avec la capture et le stockage du carbone (BECCS), présentent des risques élevés pour la sécurité alimentaire et la dégradation des terres. Les options les plus viables pour lutter contre la crise climatique demandent des efforts en termes de protection et de restauration des forêts et des écosystèmes naturels, ainsi que la réduction de la production et de la consommation de viande.
  • Une meilleure utilisation des terres ne suffira pas à elle seule à stopper le changement climatique. Le fait de retarder la sortie des énergies fossiles et transférer l’atténuation vers le secteur foncier augmentera le risque d’impacts climatiques et d’insécurité alimentaire.
  • Les émissions de gaz à effet de serre du système alimentaire dans son ensemble, y compris la production et la consommation, représentent jusqu’à 37 % des émissions mondiales totales d’origine humaine.
  • La consommation de viande a plus que doublé au cours des 60 dernières années, les terres ayant été converties à des fins agricoles à un rythme sans précédent dans l’histoire humaine.
  • 821 millions de personnes sont encore sous-alimentées, ce qui souligne la nécessité de réformer le système alimentaire mondial
  • Source : https://www.greenpeace.fr/espace-presse/le-giec-confirme-lurgence-de-transformer-radicalement-notre-systeme-agricole-et-alimentaire/

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon