Expos

ARLEQUIN, une exposition de Joris Brantuas

** ARLEQUIN **

Vernissage le samedi 16 juin de 14h à 20h

L'exposition est visible du dimanche 17 juin au dimanche 2 septembre 2018
ouverte tous les samedis et dimanches de 14h à 19h.

Etablissement LAROSA 1472 Avenue Gilbert Martelli Sète, Occitanie.

Pour cette exposition, trois très grandes toiles montées sur châssis, seront présentées pour la première fois dans environ 2000m2 d'exposition.
La plus grande mesure 8m de haut par 34 de long, les deux autres, 8x15m et 4x25m.
Le titre "arlequin" est un clin d’œil aux arlequins de Picasso. Paul Cézanne en a peint un également. Arlequin est un écolier issu d'une famille modeste qui n'avait pas forcement les moyens d'offrir à leur enfant un costume pour le carnaval.
Ces camarades lui offrirent chacun un bout de leur costume, qui sont assemblés pour donner ce fameux motif.
Mes grands formats sont souvent assemblés à partir de différents tissus. Le motif en losange de l'arlequin me permet de mettre tous les tissus que je veux avec toutes les couleurs possibles."

Je définis ces toiles, comme toutes mes peintures, comme abstraction libre.
que je développe dans ce texte, lisible dans ce lien - http://abstractionlibre.blogspot.fr/
Je considère que toutes les peintures et l'art ont une qualité décorative, du monochrome à la peinture la plus baroque.
Je préfère assumer pleinement cette qualité, jouer avec, et la pousser le plus possible, pour lui tordre le coup, la réduire à néant et voir ce qu'il peut en rester."

"Cette exposition est en relation avec l'art grotesque. J'ai grandi entouré des grotesques de Jean Bérain, dont je suis un descendant, qui avait travaillé à Versailles sous Louis XIV.
"Jean Bérain père a marqué un renouvellement de l'art grotesque, en allégeant le style floral chargé d’acanthes propre de la Renaissance, hérité de Charles le Brun, et en anticipant le rococo"
Cette exposition pourrait être une interprétation toute personnelle de cet héritage.
Cette idée d'art grotesque, et de grotesque est relativement présente dans mon travail." Précise Joris.

 

"https://www.youtube.com/watch?v=4bgH8r8LSe4"  joris brantuas - abstraction libre -

 

DJORDJEVIC à Dock-Sud

 Du 8 Juin au 31 Jullet Un jeune Franco-serbe autodidacte de 24 ans résidant en France qui propose un travail torturé, coloré, matiéré, une peinture sans pinceaux peinte avec les doigts, de l'art brut, un vrai cri sorti droit du ventre._Le tout pour un rendu tout à fait convaincant et personnel mais non loin de Basquiat sur les sujets, du mouvement Cobra pour les formes et la couleur, de Lindström pour le travail matiéré de la peinture à l'huile ainsi qu'une certaine familiarité avec l'imagerie mexicaine des fêtes colorées mortuaires. Moi, j'adore. Un vrai diamant brut. Ce sera sa deuxième vraie confrontation avec le public. La première était au dernier Lille Art Up où son travail a reçu un accueil plus que convaincant avec plusieurs toiles vendues._Tenez vous prêt !!!

EVASIONS l’art sans liberté

EVASIONS l’art sans liberté au Miam

7 avril - 23 septembre 2018

Au-delà de ce qu’on nomme communément « l’art carcéral », l’exposition rassemble plus largement, et pour la première fois, des œuvres et travaux plastiques produits dans des espaces de privation de liberté : prisons, mais aussi camps et lieux d’accueil d’exilés, jusqu’aux camps de concentration.

georP1030994

"Des productions des ateliers de la Jungle de Calais aux dessins d’Haz el Sudani réalisés sur les trottoirs de Paris, des Paños, créés par les prisonniers mexicains dans les geôles américaines aux travaux plastiques produits dans les prisons françaises par des détenus dans le cadre d’ateliers de pratique artistique, l’exposition EVASIONS, l’art sans liberté pose l’expression artistique comme dernière des libertés de l’homme.
Ainsi, en témoigne l’exceptionnel ensemble de carnets de recettes de cuisine illustrés, imaginés et rédigés dans des camps de concentration et des camps de travail. L’exposition EVASIONS, l’art sans liberté, qui présente nombre d’œuvres et d’objets inédits, s’organise selon trois sections :
- Territoires imaginaires (camps et campements d’exilés),
- Dehors imaginaires (prisons),
- Festins imaginaires (camps de concentration).
La scénographie, conçue par Isabelle Allégret assistée de Mathilde Grospeaud, rend compte de ces contextes différents par un parcours qui, au travers de trois types d’atmosphères, va crescendo vers l’enfermement extrême des camps."

Norbert Duffort
Commissaire général de l’expositiongeorP1030996

Autour ce cette exposition dont le vernissage avait lieu récemment, ce vendredi 27 avril, était organisée une rencontre débat en présence de la réalisatrice du film, Anne Georget qui se faisait un plaisir d'aller à la rencontre des spectateurs, pour parler de ce film qui est une des sources de l'exposition.

Autres événements à venir :

18 mai à 18h30 au cinéma Le Palace (Sète) Dehors imaginaires des détenus
Projection et rencontre-débat


17 juin à 12h00 au Bar le Pub (Sète)
Repas de quartier Cuisines du monde en partenariat avec le CADA de Sète

Plongez dans l'exposition du Centenaire 1914-1918, à Poussan

L’exposition du Centenaire 1914-1918, au Foyer des Campagnes de Poussan, ouverte jusqu’au 24 juin 2018, rassemble des objets authentiques de cette époque issue d’une collection privée. Elle a pour ambition d’accueillir un public nombreux grâce notamment à un programme pédagogique auprès des scolaires, collégiens, lycéens, afin d’associer les nouvelles générations à ce devoir de mémoire, toujours aussi nécessaire devant une actualité où la guerre continue d’imposer ses atrocités à travers le monde et jusqu’à nos portes.

Un plongeon en images grâce au film vidéo de Daniel Monteil, correspont à Mèze de Thau-Infos.fr

Cette exposition se révèle vraiment magnifique et merveilleuse (selon de nombreux visiteurs) car elle permet par sa finesse et certaines mises en situation de vous replonger et de vous mettre en situation dans La Grande Guerre entre 1914 et 1918.

Vous pourrez y découvrir, la reconstitution d’un hôpital de campagne, de tranchées, d’abris avec aussi de nombreux objets uniques généreusement mis à la disposition du public par un collectionneur loupianais : Gérard Gomez, un passionné de l’association « Le cercle historique loupianais ».

Avec des vêtements et équipements de Poilus, des mannequins en tenue, des armes (fusils, poignards, pistolets),des médailles et des créations artisanales réalisées dans les tranchées, Vous trouverez de quoi caractériser les différentes années année, 1918 les offensives et l’armistice,  1917 qui fut celle de la guerre après celles de 1916 (offensive de la Somme) et de 1915 (La Marne).

guerP1050477

D’autant que Jean-Claude Pagnier, Conseiller municipal de Poussan, a tenu à mettre en situation, avec Mr Gomez, plusieurs mannequins : soldats français, allemands, américains…

Visite de l’exposition du 18 mai au 24 juin 2018 Samedi et dimanche de 10h à 12h et de 15h à 19h.
Du lundi au vendredi, pour les groupes et les scolaires sur rendez-vous au 04 67 18 35 95 et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Il y est présenté : 1914 / 1918, les poilus de Poussan Par Evelyne Bousquet et Guylaine Chaves

centuCapture

Le musée Paul Valéry dévoile son expo d’été

L’exposition d’été au musée Paul Valéry va mettre en valeur une fusion inédite entre peinture et poésie. L’ouverture au public se fera le 30 juin.

« C’est la première fois qu’une exposition de peintures se fera autour de la poésie » a prévenu la directrice du musée Paul Valery, Maïthé Vallès-Bled, lors de la présentation de l’exposition d’été ce jeudi 31 mai. Son nom ? « Peinture et poésie, les peintres vus par les poètes ». Elle sera inaugurée le 29 juin et ouverte au public le lendemain.

250 peintures mises en miroir par 250 poèmes, c’est un peu une manière de coller à la « diversité des approches artistiques proposées par la Ville » pour reprendre les mots de Catherine Maraval, adjointe aux Musées, qui représentait le maire François Commeinhes. Comme le rappelle l’élue, « l’exposition 2017 était audacieuse ». La version 2018 sera donc atypique. Jusqu’au 4 novembre 2018, un peintre ou un poète commentera une œuvre chaque jour à 16 h.

 

« Une politique d’acquisition dynamique de la Ville »

 Seront exposées des œuvres allant du 17e au 20e siècle dont certaines n’ont jamais été présentées au public tandis que d’autres ont été restaurées et seront à redécouvrir.

Si le musée Paul Valery peut encore proposer des nouveautés, c’est aussi grâce à « une politique d’acquisition dynamique de la Ville qui nous accompagne dans ce domaine » précise Maïthé Vallès-Bled. La présentation de l’exposition était aussi l’occasion d’évoquer la 21e édition du festival de poésie Voix Vives. Il se tiendra du 20 au 28 juillet 2018 à différents endroits de la Ville.

 

 

 

 

 

 

 

 

Performance Galerie 7

 T E R R E A T E R R E - P E R F O R M A N C E samedi 2 juin - 17h, à la Galerie "Terre dans la terre, paysage dans le paysage, territoire infini..." Dans le cadre de l'exposition "Terre Végétale" Performance de Maite Soler (danse) et Damien Serban (son live). Entrée libre

Expo Christophe Vilar

 Christophe Vilar exposera du 9 au 26 juin ses dernières huiles sur toile en compagnie de Caroline Charbonnier au Théâtre de la mer, dans la salle Tarbouriech.

« Nous et les autres : des préjugés au racisme » à Loupian

Du 1er au 16 juin, la médiathèque de Loupian vous propose un extrait de l’exposition « Nous et les autres : des préjugés au racisme », qui se tiendra à Pierrevives dès mars 2018, ainsi que des visites guidées.

Le spectacle « Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran » vous sera proposé à l’occasion du vernissage le vendredi 1er juin à 19h.

Vernissage 1er juin 2018 à 19 h 00 à la Médiathèque Stéphane Hessel .

Xavier Malbreil exposera sur 2 sites à Loupian

2 sites et 1 vernissage : Samedi 16 juin à 18h au Musée Gallo-romain de la Villa Loupian
(Entrée gratuite pour le vernissage)

"Le temps me colle à la peau"

une oeuvre exposée sur la F.L.A.C. , Façade Locale d'Art Contemporain, de l'Espace o25rjj du 16 juin au 15 juillet 2018, visible 24h/24
plus d'info ici

"Intérieurs/Passeurs"


une exposition de plusieurs oeuvres, dans le Musée Gallo-romain de la Villa Loupian, du 16 juin au 31 août 2018
plus d'info ici

flacCapture

Lumières du Sud à Sète avec Jacques Grosjean

Jacques GROSJEAN

 « LUMIERES DU SUD»

à

« SALLE DES PELERINS»

Face à ND de la SALETTE

AU MONT ST CLAIR à SETE

 

Ouvert tous les jours de 10h30 à 13h & de 14 à 18h30

DU 11 AU 18 JUIN 2018

 "Installé près de Montpellier, il a développé dans toute la France du Sud, ses activités de peintre et d’aquarelliste débutées dans la région parisienne. Par l’huile et par l’eau, il a surtout traité les paysages et les activités humaines du Sud de la France, ses couleurs, sa beauté, et son harmonie. Il a le plaisir de présenter une partie de cette moisson cette année encore au MONT ST CLAIR à SETE."

lumCapture

 

"Coloriste,les huiles développent  des  harmonies chaudes et  solaires ,voire flamboyantes  dans les scènes d’été,d’automne,les natures mortes de fleurs ou les scènes de jazz .Intéressants  aussi,car ils éclairent  le travail sur toile,les travaux sur papier(essences et aquarelles)complètent le travail de création  artistique. » « Peintre « solaire », il préfère les couleurs chaudes de son Languedoc d’adoption et tout particulièrement les cuivres, orangés rouges…Il trouve son inspiration dans les paysages de l’arc méditerranéen et dans les scènes de genre : férias, taureaux,marchés, pêcheurs, vignes et vignerons (en souvenir de sa Bourgogne natale)"

Exposition annuelle de « Terres de Touroulle »

 

L’exposition de l’association se déroulera sur un week-end complet, à la salle des fêtes de Bessan. Une grande artiste, Anick Vergnaud, sera l’invitée d’honneur de l’année.

- Le vendredi 8 juin, de 9h à 19h non-stop ; avec la mise en place du vote du public pour son « coup de cœur » ;

- Le samedi 9 juin, de 9h à 20h non-stop ; avec, l’après-midi, une démonstration de Bernard Bouissac, artiste peintre de talent ; plus tard, à 17h, Franck Bosca, son chanteur, et l’école de musique de Bessan enchantera le public avec quelques jolis morceaux... ; à 18h, ce sera le vernissage, le résultat du vote du public, puis l’apéritif offert par l’association.

- Le dimanche 10 juin, de 9h à 11h (pour laisser la place au loto de l’après-midi).

... Et durant ces trois jours, des créations inédites, inhabituelles, de la photo, du 3D, de l’aquarelle, de la peinture à l’huile et de l’acrylique... des œuvres magnifiques exposées par les artistes, ainsi que de jolies pièces de poterie et de modelage, sans oublier les créations des petits artistes en herbe du centre de loisirs lors de leur stage de printemps.

Avec l'APAVH, Joe, la fripouille , est à l'adoption

joeIMG_0437Après avoir alerté les vétérinaires, les dianes de chasse les plus proches, mis des annonces, il a bien fallu se rendre à l’évidence personne ne recherchait notre poilu ! Avec sa bouille de chien abandonné et son air de rien, on l’a tout d’abord appelé « Le Chien Marcel », et puis c’était un peu long alors ce fut « Plumeau » finalement 3 jours plus tard c’est Joe qui s’est imposé ! Et ça lui va super bien. Quand Joe est arrivé en famille d’accueil, il n’en menait pas large…les 8 autres chiens l’ont niflé, reniflé. Il était tout kiki à côté. Joe est typé Bleu de Gascogne, mais plutôt version mini! Le Bleu qui n’a pas grandi. Allez savoir pourquoi, il s’est pris d’affection pour le grand Roch qui fait environ 3 fois son poids ! Seulement les premiers temps Roch appréciait très moyennement ce zébulon qui le suivait partout alors il le lui a fait savoir avec force claquements de mâchoires et grognements…nous avons laissé faire. Encore une fois grogner est un mode de communication, même si nous avions peur que le gros nous le coupe en deux… Roch regardait Joe comme si c’était un insecte, un ouistiti qui l’agaçait...

» associations