ASSOCIATIONS & Partis

Synode régional de l’Eglise Protestante Unie ce week-end

Le Synode régional de l’Eglise Protestante Unie de France se réunira au Lazaret les 16, 17 et 18 novembre. Le synode est une assemblée délibérative. Les délégués des Eglises locales (composés de pasteurs et de laïcs), décident ensemble les orientations à donner à la vie de l'Église protestante unie de France.

Belle soirée pour le Prix Saint-Pierre

L'année 2018 fut riche pour l'Institut Saint-Pierre basée à Palavas-les-Flots et passée du statut d’association à celui de Fondation Saint-Pierre » en avril dernier, à l'occasion des cent ans.

Mardi 13 novembre 2018, s'est tenue la cérémonie de remise du Grand Prix de l'Innovation pour la santé de l'enfant, à laquelle 1000 personnes ont assisté à l'Opéra Comédie de Montpellier. Après les événements des 24h Saint-Pierre et la course de collecte de fonds qui ont permis de récolter l'honorable somme de 100 000 euros, la Fondation Saint-Pierre a distingué deux start-up parmi quarante d'entre elles ce soir-là.

100 000 euros alloués à deux start-up qui seront accompagnées pendant trois ans 

Les heureux lauréats sont donc désormais connus et seront soutenues par la Fondation dans les domaines de l'expertise médicale ou financière :

- Fabrice Vaussenat, Devinnova à Montpellier avec l'électrocardiogramme connecté MyAngel VitalSigns, pour le prix "Talent d'innovation" (70 000€)

- Yassine Mountacif, Deepsense en Île de France avec une alaise connectée qui suit les rythmes cardiaques des enfants et bébés, pour le prix "Espoir" (30 000€).

Au cours de la cérémonie, de nombreuses performances artistiques ont apporté leur soutien. Un ventriloque animait les temps forts de la soirée qui s'est prolongée jusqu'à 23 h. Et encore une fois, les jeunes chanteurs d'Opéra Junior se sont distingués dans un récital d'airs de musique savante accompagnés au piano.

L'UNC (Sète) se réunit le 16 novembre

L’UNC se réunira ce vendredi 16 novembre à 17 h, maison du combattant 18 bis, rue Paul-Bousquet.

À l’ordre du jour : lecture et compte rendu de la dernière réunion, dernière mise au point pour l’organisation de l’assemblée générale du 24 novembre prochain…

Fondation Saint-Pierre : Grand prix de l'innovation pour l'enfance

Le 13 novembre 2018, en partenariat avec Montpellier Méditerranée Métropole et la Caisse d’Épargne, la Fondation Saint Pierre organise le Grand Prix de l’Innovation pour la santé de l’Enfant, dans le cadre du centenaire de l'Institut et de la Fondation Saint-Pierre.

Objets connectés, télémédecine pédiatrique, robotique, chirurgie, aide au diagnostic, solutions d’accompagnement de l’enfant, nouveau médicament… 10 candidats finalistes, sur 40 dossiers de candidature, présenteront leur projet devant le jury, présidé par le Professeur Benoit Galifer accompagné par le Docteur Elysée Lopez, le 13 novembre 2018 à la Halle French Tech, avant délibération et remise des Prix le soir même à l'Opéra Comédie.

100 000€ à la clé

Le Grand Prix de l’Innovation récompense deux lauréats sous forme de dotations financières :

  • 70 000€ sur 3 ans pour le prix « Talent d’innovation », qui récompense une innovation déjà introduite sur le marché.
  • 30 000€ sur 3 ans pour le prix « Espoir », qui récompense un projet au stade de développement, de maquettes et prototypes, non encore introduit sur le marché.

Orianne Lopez, athlète de haut niveau et interne en médecine sera la marraine du Grand Prix de l'Innovation pour la Santé de l'Enfant. 

Venez soutenir les 10 finalistes lors de la cérémonie de remise de Prix à l’Opéra Comédie en présence des choristes d'Opéra junior de l'Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie.

A propos de la Fondation Saint Pierre

L'institut Saint-Pierre, acteur majeur de la santé et de la protection de l’enfance, a pour objectif de porter des projets de recherche et d’innovation afin d’améliorer le confort de vie de l’enfant face à la maladie. C'est le plus gros hôpital pédiatrique de France. Transformée en fondation d'utilité publique en 2018, la Fondation permet aux philanthropes, aux entreprises et aux donateurs de soutenir la cause de la santé des enfants.

En Occitanie : BASTIR remet le couvert pour 2020 !"

Une trentaine d'élus locaux et de militants de diverses sensibilités venus de toute l'Occitanie (Agen, Artix, Auch, Carcassonne,  Cintegabelle, Grenade, Le Puy-en-Velay, L'Isle-Jourdain, Limoges, Mauvezin, Montpellier, Narbonne, Pau, Saint-Lys, Toulouse...) se sont réunis à Toulouse durant la journée du samedi 10 novembre à l’Ostal d’Occitanie.

Bastir-01

"Paratge e Convivéncia" oblige, le moment convivial du repas de midi a été tout autant que les réunions du matin et de l'après-midi un moment privilégié de partage et d'échange.  


Cette assemblée citoyenne a donc pris la décision de renouveler pour 2020 l'action qui avait été engagée par BASTIR dans une centaine de communes en 2014.


L'objectif du mouvement BASTIR est de faire entrer l'occitanisme dans les municipalités et les intercommunalités. BASTIR se veut un mouvement d'Occitans actifs, engagés dans la vie sociale et l'animation des territoires.

BASTIR s'est construit autour d'une charte de valeurs louables et sincères dans laquelle les ambitions personnelles n'ont pas leur place.


Mouvement très ouvert (en dehors des idées extrémistes ça va de soi : les extrêmes sont sectaires par nature), BASTIR travaillera avec les citoyens honnêtement engagés pour défendre les intérêts de l'Occitanie (à tous les niveaux : économique, social, environnemental, patrimonial, identitaire et culturel, etc).


Dans les prochaines semaines le mouvement va organiser des réunions et des débats publics dans les 33 départements de la grande Occitanie. La prochaine réunion de coordination se tiendra le 9 février à l'Ostal d'Occitanie à Toulouse.

La Coop Singulière a organisé son 2e Forum

La Coop Singulière a organisé son 2e Forum 2018 le samedi 10.11.18 au P'tit Denfert.

Nombreux ont été les adhérents et sympathisants de la Coop Singulière à venir participer au Forum du 10 novembre dans les locaux du P'tit Denfert (Sète).

Près de 70 personnes ont réchauffé les lieux par des débats animés autour de thèmes qui engagent l'individu envers le collectif et vice versa : Comment faciliter l'accès de la Coop à tous ? Comment favoriser l'engagement de chaque adhérent ?

coopCapture

Les 2 grandes questions qui ont suscité le plus d'échanges : l'accessibilité aux produits et le développement des solidarités !


Le 1er Forum avait été consacré aux questions survenues deux mois après l'ouverture de la Coop en avril 2018 et avait apporté des solutions aux difficultés rencontrées.

Plus essentiellement, ce Forum nous avait permis de prendre conscience collectivement de ce que nous initiions, de partager des informations indispensables et de nous donner les moyens d'atteindre nos objectifs : développer et pérenniser notre coopérative, la faire connaître. Un groupe Communication avait été créé à cet effet. Nous sommes plus de 230 coopérateurs aujourd'hui et le pari est en voie d'être atteint !

Avec ce 2e Forum, nous restons dans la même préoccupation du devenir de la Coop à travers la question des solidarités au pluriel, l'engagement et le partage qui fondent notre action de « coopéracteur », sur les questions alimentaires qui ne sont pas que des questions de nourriture au sens strict (Bio/pas Bio, développement d'une agriculture responsable et durable, d'un élevage éthique et de respect de la vie animale, de l'utilisation des ressources naturelles, des équilibres fondamentaux qui devraient permettre une terre durable et une humanité toute aussi durable).

Depuis quelques semaines et ce jusqu'aux vacances de Noël, toute personne peut adhérer à la Coop pour une cotisation 2018 d'un montant de 5 euros.

La prochaine cotisation annuelle, par contre, démarrera dès janvier 2019, d'un montant variable selon la situation de chacun.

Il faut savoir que cette cotisation annuelle permet de sécuriser les frais de fonctionnement de la Coop et qu'il faudrait, en moyenne, au moins 250 adhésions à 25 euros par an pour y arriver.

Un groupe ASPS (Animation, Solidarité et Partage des Savoirs) est à la disposition de tout membre ayant des difficultés financières ou des difficultés à venir chercher ses produits et/ou à se déplacer seul.

La Coop se veut ouverte à tous, quel que soit l'âge et le lieu de vie et souhaite réduire la « fracture numérique » .

Une permanence supplémentaire en soirée est prévue pour les personnes qui travaillent.

En cas de difficulté majeure à faire ses 2H mensuelles de participation, il suffit de le signaler car le « don d'heures » est prévu dans notre fonctionnement interne !

« La Coop respecte une charte qui garantit des produits "tracés", "propres" et auxquels on peut se fier !

Ces choix impliquent un coût, forcément , mais il est tout à fait possible de confectionner des menus avec nos produits (frais ou secs), avec un budget très raisonnable.

 

Tous les adhérents et sympathisants de la Coop Singulière vous remercie de faciliter la communication autour de notre belle aventure, associative et participative.

L'Association St Louis participera aux Automnales du festival de Thau

Le samedi 17 Novembre, l'Association St Louis participera aux Automnales du festival de Thau en assurant la sonorisation et l'enregistrement des Ecodialogues

à 17h – espace Ferdinand Buisson – Villeveyrac.

Avec :

Robert Morez - Agroécologie

Mariette Gerber - Alimentation méditerranéenne et santé

aperoCapture

Le patrimoine gastronomique à l’honneur pour le Grand Chapitre des 1001 Pâtes

La Confrérie des 1001 Pâtes, coquillages et tielles du Bassin de Thau avait convié 14 confréries représentatives de notre patrimoine culinaire et gastronomique régionaux à l’occasion de leur 13e Grand Chapitre samedi 10 novembre.

C’est après le traditionnel solide petit-déjeuner entre épicuriens à la salle Brassens que les membres des confréries, précédés par la musique de la Peña Bella Ciao, se sont rendus à la décanale Saint-Louis pour une messe célébrée par le père Gérard Frioux.

Après ces nourritures spirituelles, le cortège s’est reformé et a défilé dans les rues avant de retourner à la salle Brassens pour une cérémonie d’intronisation un peu particulière.

En effet, après douze ans de bons et loyaux services pour la promotion des produits et de la cuisine sétoise, Christian Britto, le président historique et fondateur de la confrérie, a passé la main et le flambeau à Madeleine Durand.

Pour cette édition 2018 du Grand Chapitre, la confrérie a intronisé et adoubé huit nouveaux grands ambassadeurs : Yvette Ranc, Loïc Salacroup, Olivier Oddi, Serge Aprile, Hugues Barthes, Catherine Catanzano-Gongalves, Claude Marin et Jean-Claude Trenga.

Bientôt la braderie d’Espoir pour un enfant

Du vendredi 16 au samedi 17 novembre, de 9 h à 18 h, au foyer des campagnes, les membres de l’association « Espoir pour un enfant » organiseront leur braderie d’automne. Les ventes se feront au profit de l’association.

A Poussan, chaque année, les bénévoles sont heureuses que ces braderies soient toujours des moments d’échanges et de solidarité, avec l’aide de plusieurs commerçants, avec la participation de volontaires, au rangement, ou d’autres bénévoles disponibles… En général, à cette période, la participation des visiteurs permet de récolter entre 2000  et 3000€. Vous y trouverez des cadeaux possibles, des bibelots, des livres, des bijoux, des vêtements, des jouets…D’autre part, pensez que grâce à des petits achats, vous permettrez à l’association de multiplier ses actions pour que des enfants puissent venir de différents pays africains pour être soignés, en plus de ceux qui sont actuellement en soin, en France ou à l’étranger.

Avec l'APAVH, le beau Jimbo est à l’adoption

Thau-Infos.fr en partenariat avec l'association APAVH vous propose régulièrement un chien ou un chat pour une adoption qui doit toutefois être un engagement réfléchi :

L’association APAVH se bat au quotidien afin d’aider les animaux en détresse, pour leur trouver de bons maîtres et leur offrir une seconde chance.

jimIMG_3389

  "Tous les jours, nous sommes appelés pour des situations d' urgence : soins, abandon, maltraitance, négligence…

Nous sauvons les animaux grâce à des familles d'accueil qui s'occupent bénévolement de nos petits protégés, le temps de leur trouver une famille d'adoption définitive.

Tous nos animaux sont vus par un vétérinaire, nous les faisons identifier, vacciner et stériliser.

Ils sont ensuite proposés à l'adoption."

apavhCapture

Toutes ces actions coûtent cher, et l'association ne reçoit aucune subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons et à la solidarité.

"Ceci n’est possible que grâce à vous, c’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour des dons financiers ou matériels (croquettes, litière, colliers/laisses, jouets, médicaments…), et humain pour du bénévolat ! Grâce à votre soutien nous pouvons continuer nos actions."

Retrouvez nous sur notre site www.apavh.com ou bien sur facebook"

Cette semaine voici le beau Jimbo, qui est à l'adoption qui espère faire chavirer votre cœur.

jimimage2

Jimbo est un Border Berger Australien

Kelly et Florent ont accepté de prendre Jimbo en famille d'accueil. Son maître ne pouvait plus s'en occuper, trop de travail, plus de temps pour son chien, blablabla comme d'habitude. Les gens ne savent pas ce que c'est qu'un chien, ni quels sont ses besoins. voilà pourquoi il y a autant d'abandons.

jimIMG_0047

"Chiot c'est trop mignon et puis en grandissant ses besoins sont différents, alors quand on bosse toute la journée, qu'on rentre tard, un jeune chien ce n'est pas adapté.Jimbo a besoin de jouer, de courir, de sauter, bref de faire des trucs de jeune chien! Chez Kelly et Florent, Jimbo a trouvé de l'attention, ils vont courir avec lui, avec ou sans longe parce qu' il a un rappel excellent, en fait il est trop inquiet de savoir où ils se trouvent. C'est un poilu très, très, proche des humains... Jimbo est un chien sensible, docile mais comme il est jeune : plutôt sportif! Eh oui le mélange Border Collie et Berger Australien c'est le top. Cela donne un chien à l'écoute, qui aime apprendre, doux, très joueur et intelligent."

Cet adorable loulou s'entend avec ses congénères, au fur et à mesure des balades il est de plus en plus à l'aise avec eux. Il y a encore du travail car il reste très excité et ne sait pas bien se présenter. En effet, Il veut jouer mais il est encore un peu maladroit et pataud, un peu comme un chiot de 30kg 

! Jimbo est un chien adorable et très affectueux. Il a besoin d’une famille pour l’aimer qui sera présente pour lui. Il adore se promener, découvrir de nouveaux endroits et de nouvelles odeurs, et ça tombe bien car il monte sans problème en voiture. Passer plusieurs heures seul est encore un peu difficile pour lui, il recherche le contact en continu.

L'avantage si vous êtes frileux, c'est que ce chien est parfait car il adore s’allonger sur vos pieds, pour être au plus près de ses maîtres!

Type Berger Australien, mâle stérilisé, environ 4 ans

Retrouvez le sur notre site www.apavh.com