ASSOCIATIONS & Partis

AVEC "l'Apavh", LEO, le beau gosse, est à L'ADOPTION !

Thau-Infos.fr en partenariat avec l'association Apavh propose régulièrement un chien ou un chat pour une adoption qui doit toutefois être un engagement réfléchi. L'association se bat au quotidien afin d’aider les animaux en détresse, pour leur trouver de bons maîtres et leur offrir une seconde chance.

"Tous les jours, nous sommes appelés pour des situations d' urgence : soins, abandon, maltraitance, négligence…

Nous sauvons les animaux grâce à des familles d'accueil qui s'occupent bénévolement de nos petits protégés, le temps de leur trouver
une famille d'adoption définitive. Tous nos animaux sont vus par un vétérinaire, nous les faisons identifier, vacciner et stériliser.

Ils sont ensuite proposés à l'adoption." Toutes ces actions coûtent cher, et l'association ne reçoit aucune subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons et à la solidarité.
"Ceci n’est possible que grâce à vous, c’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour des dons financiers ou matériels (croquettes, litière, colliers/laisses, jouets, médicaments…), et humain pour du bénévolat ! Grâce à votre soutien nous pouvons continuer nos actions.aaaaleo22Capture

AVEC "l'Apavh", LEO, le beau gosse, est à L'ADOPTION !

 
A son arrivée chez sa famille d'accueil, s'est sous un meuble qu'il avait trouvé refuge, il y était en sécurité à l'abri des bruits et des humains. 
Jour après jour il gagne en confiance et aujourd'hui s'est sur un confortable fauteuil qu'il prend plaisir à faire de longues siestes. il ne se cache presque plus et part même à la découverte de la maison. Même si Léo n'est pas encore complètement à l'aise on voit qu'il à envie de partager avec les humains.
Léo a fait la connaissance des chiens et des chats de sa famille d'accueil et n'a jamais été agressif bien au contraire .
 
Il aime qu'on le prenne dans les bras mais ce qu'il préfère s'est quand on lui fait des gratouilles sur le ventre, sur le dos, sur la tête... Il se tortille de bonheur tout en ronronnant.
Il est doux, calme et affectueux, il aime se frotter aux jambes avec des petits miaulements.
 
Chez sa famille d'accueil il n'a pas accès à l'extérieur et on voit que ça lui manque, un jardin sera donc indispensable dans son nouveau foyer.
Léo est un minou adorable, un véritable amour qui se dévoile de plus en plus, il deviendra l'indispensable compagnon de vie de sa famille définitive!aaaaleoCapture
 
Léo, 4 ans, est identifié et stérilisé
Il est visible à Pouzols ( 34230)
Contact : 06 81 94 75 62

AVEC "l'Apavh", CHOUQUETTE, 9 ans, est à l’ADOPTION !

Thau-Infos.fr en partenariat avec l'association Apavh propose régulièrement un chien ou un chat pour une adoption qui doit toutefois être un engagement réfléchi. L'association se bat au quotidien afin d’aider les animaux en détresse, pour leur trouver de bons maîtres et leur offrir une seconde chance.

"Tous les jours, nous sommes appelés pour des situations d' urgence : soins, abandon, maltraitance, négligence…

Nous sauvons les animaux grâce à des familles d'accueil qui s'occupent bénévolement de nos petits protégés, le temps de leur trouver
une famille d'adoption définitive. Tous nos animaux sont vus par un vétérinaire, nous les faisons identifier, vacciner et stériliser.

Ils sont ensuite proposés à l'adoption." Toutes ces actions coûtent cher, et l'association ne reçoit aucune subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons et à la solidarité.
"Ceci n’est possible que grâce à vous, c’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour des dons financiers ou matériels (croquettes, litière, colliers/laisses, jouets, médicaments…), et humain pour du bénévolat ! Grâce à votre soutien nous pouvons continuer nos actions.

 AVEC "l'Apavh", CHOUQUETTE, 9 ans, est à l’ADOPTION !aaaaleo33Capture

 
aaaaleo55CaptureOn dirait presque une petite mamie, "presque" parce qu'elle n'a que 9 ans et que c'est un chien de petite taille, donc qui peut vivre jusqu'à 15 ou 16 ans... voire davantage. 
Les petits chiens vivent bien plus longtemps que les gros. 
Plus tôt que d'autres, un peu comme pour vous et moi sur nos cheveux, elle a mis du gris sur sa truffe. 
Mais ne vous y fiez pas notre petitoune a la pêche et elle n'est pas la dernière à partir en balade avec son copain Gus le Labrador. 
Chouquette est en famille d'accueil chez Nadine qui a l'habitude de prendre en charge des protégés de l'association. Sous réserve que ceux-ci soient sociables parce que justement elle est souvent de garde en dog sitting pour Gus quand les journées de sa maman sont trop longues...
Chouquette a vite repéré le canapé, autorisé, et pris ses habitudes dans le jardin. 
 
C'est une petite chienne attachante, un peu réservée quand elle ne vous connait pas mais une fois rassurée c'est un chien/chat. 
A propos des chats, eh bien on ne sait pas si Chouquette aime leur compagnie ou pas... être un ratier ne signifie pas forcément qu'elle pourrait leur chercher des noises. 
Comme Kookie, onze ans et toutes ses dents, qui fait des randonnées de 16 kilomètres (!) Chouquette fera le bonheur d'une famille ou d'une personne seule, un petit dodo bien confortable et des caresses feront son petit bonheur à elle....
 
Contact : 06 58 73 25 62

Nouvelle ligne LGV Montpellier Perpignan (LNMP) : l'avis de Laurent Hercé, élu EELV au conseil municipal de Sète Et le groupe EELV local de Sète

 

Ligne LGV et bassin de Thau : un territoire oublié ? : lire sur https://eelv-ecologie-sete.fr/ligne-lgv-sete-thau-agde-montpellier-perpignan/

 

ligne-LGV-Sete-thau-2

 

 

Ligne LGV ( Très Grande Vitesse) Montpellier Perpignan, ou LNMP

 

Laurent Hercé, élu EELV au conseil municipal de Sète Et le groupe EELV local de Sète s'expriment au sujet de la Nouvelle ligne LGV Montpellier Perpignan (LNMP)

 

"L’article ci-dessus reprend de façon plus détaillée les raisons pour lesquelles nous ne sommes pas totalement en accord avec le projet actuel de nouvelle ligne LGV Montpellier-Perpignan (LNMP). Le projet de ligne LGV Montpellier Perpignan (#LNMP) est déjà très avancé.Il reste important de se battre sur une logique de fond, en demandant : la mixité intégrale de la ligne, pour garantir le passage d’un maximum de fret. s’opposer à la logique de la grande vitesse en temps que priorité partout (la priorité doit revenir aux trains du quotidien, aux trains de nuit, au fret...) s’opposer aux nuisances générées par la grande vitesse (et pas par le fret) : tracé rectiligne très impactant pour la biodiversité et la population riveraine s’opposer aux gares excentrées de Béziers et Narbonne, car toutes les gares TGV excentrées ont montré leur inutilité jusqu’à présent (malgré un coût d’investissement élevé) Mais il faut aussi défendre la cause du territoire de Thau : il a été faiblement pris en compte dans le projet initial."

 

"Il semble important de demander donc des garanties : un maintien le plus longtemps possible de la ligne actuelle, avec maintien du nombre de TGV directs vers Sète et Agde, dont l’usage est essentiel pour Thau (même s’il apparaît certain que cette ligne sera impacté in-fine par la montée des eaux) et/ou une desserte à haute fréquence par train vers Montpellier (Saint Roch ou Sud de France).

On ne pourra pas ici se contenter de bus et de cars sur 30 km une tarification adaptée, plus adéquate, incitative à l’usage du train (TGV ou TER) depuis le territoire de Thau une révision du tracé aux abords de l’étang, quitte à abaisser la vitesse maximale potentielle (350 km/h) si elle est la cause du manque de souplesse de ce tracé."

Nous invitons tous les citoyens du bassin de Thau à participer à l'enquête publique en cours :https://www.registre-numerique.fr/lnmp-phase-1

Les postières et postiers d’AGDE seront en grève ce 27 janvier à l’appel de la CGT.

Selon la CGT  FAPT 34

"Suite aux récents et dramatiques évènements qui ont touché les salariés de la Poste d’AGDE, avec la tentative de suicide d’une collègue, le temps à été donné à La Poste pour trouver des solutions au mal-être des postières et postiers du fait d’une organisation du travail mortifère. Malgré les discussions au sein des instances représentatives du personnel aucune mesure n’est prise et pire, la suppression de certains moyens aggrave les conditions de travail (tente pour le tri extérieur des colis supprimée).

 

Pourtant tout tendrait à alerter l’employeur et devrait l’engager à prendre des mesures fortes. Le suicide d’une collègue l’été dernier, la tentative et les propos évoquant de mettre fin à leurs jours d’autres collègues, l’explosion du nombre d’agents en situation d’inaptitude médicale et les arrêts de travail toujours plus nombreux, rien ne semble pouvoir déclencher une prise de conscience dans une entreprise devenue folle. La Direction nie toute responsabilité structurelle et renvoie systématiquement à des problématiques individuelles.

C’est dans ce cadre que les salarié.es ont voté la grève à une écrasante majorité pour le 27 janvier prochain et souhaitent informer la presse et la population qu’ils seront réunis devant La Poste d’AGDE à partir de 7h30 ce jour là.

Leurs revendications porteront sur l'urgence de l’amélioration des conditions de travail par l’augmentation du niveau d’emploi, de la dé précarisation des salarié.es précaires dont La Poste abuse, par le respect des temps de repos et la prise des jours de RTT ainsi que l’arrêt des pressions managériales. La question des salaires est de plus toujours d’actualité avec, rappelons le, un début de carrière au dessous du SMIC , péniblement compensé par l’octroi de compléments de rémunération."

La CGT  FAPT 34a CGT  FAPT 34

Alerte LGV Sur Thau : courrier à l’attention de Jean Castex, Premier Ministre ; Jean-Baptiste Djebbari, Ministre des transports ; et Barbara Pompili, Ministre de la transition écologique, concernant le projet de ligne LGV entre Montpellier et Perpignan.

Envoi d'un courrier à l’attention de Jean Castex, Premier Ministre ; Jean-Baptiste Djebbari, Ministre des transports ; et Barbara Pompili, Ministre de la transition écologique, concernant le projet de ligne LGV entre Montpellier et Perpignan.

 
Cette lettre demande un report de la date de clôture de l’enquête publique de 3 mois, en s’appuyant sur des éléments juridiques tangibles.
 
Écrite par, et à l’initiative de l’association ALT, cette lettre a recueilli le soutien d’une dizaine de Maires du Bassin de Thau. Elle prouve que citoyens et élus locaux sont tous unis contre ce tracé, et veulent faire entendre leur voix. 
AAAALGVCapture
AAAALGV22Capture
 
AAAALGV33Capture

Une nouvelle rencontre-débat avec le film italien "Il Varco " (la brèche) de Michele Manzolini et Federico Ferrone

Une nouvelle rencontre-débat avec le film italien "Il Varco  " (la brèche) de Michele Manzolini et Federico Ferrone
 
Présenté par La Dante Aligheri en partenariat avec Quais des docs.
 
Au Comoedia  , Jeudi 27 Janvier à 20H30 en présence du distributeur et du réalisateur en visio depuis l'Italie.
 
 aaaabderCapture

Le film nous emmène entre Italie et Ukraine, entre 1941 et aujourd’hui, dans cette brèche de la mémoire d’un « soldat inconnu »  du front de l’Est qui est venu soutenir l'armée nazie.

Construit à partir d’images d’archives, de lettres de soldats italiens, aboutissement d’une longue enquête et d’un montage exemplaire, ce récit à la première personne conjugue présent, passé et futur dans un voyage où l’intime est inséparable de l’Histoire.

Bancs Publics organisait une marche de l’Esplanade à la Mairie ce mercredi avec deux revendications


 aaaamarchCapture

­

Ce mercredi 19 janvier, jour du marché hebdomadaire, à 13h15, Bancs Publics organisait une marche de l’Esplanade à la Mairie avec deux revendications.

Déplacement en répétant : "Non au parking, oui au marché"

"NON AU PARKING SAUVONS LE MARCHÉ ET LES COMMERCES"

Toujours la même mobilisation  car pour tous ceux qui ne veulent pas voir le projet de parking souterrain se réaliser, ce parking ne serait pas bon pour le commerce :

Ils précisent :

"- la cherté des places de parkings serait dissuasive pour beaucoup,

- les embouteillages inévitables inciteraient à faire ses achats ailleurs, L’expérience montre que dans TOUTES les villes ayant piétonnisé leur centre, sans parking central, l’activité commerciale s’est développée (fréquentation accrue, augmentation des chiffres d’affaires, implantation de nouveaux commerces…).

La destruction de la Place Aristide Briand serait une catastrophe économique et environnementale pendant trois ans mais aussi pour des années. Les promesses de reconstruire une place comme celle de la gare ou de Stalingrad, sans véritable plantation d’arbres possible, un kiosque qui ne résistera pas à son démontage, etc…"

 Et ils rajoutent :

"Une place sans ombre, attirant moins les familles, les vacanciers, les promeneurs, les clients. Cette place que nous voulons voir embellie et sécurisée, avec les rues du 11 novembre et du 8 mai devenues entièrement piétonnes, sans problème pour les livraisons le matin comme les rues Gambetta et Alsace Lorraine. C’est l’objectif. Sans parler du scénario d’enfer que serait les travaux de destruction de la place et de construction du parking, avec sa noria de camions (40 000 m3 de terre à retirer, soit 25 camions de 20 m3 tous les jours de mai, juin et septembre 2022), les bétonnières se succédant sans fin, le bruit, la poussière compromettant le marché alimentaire et les activités de restauration, etc. Nous n’osons même pas y penser."

 

"Le Collectif Bancs Publics (de plus de 2 000 sétois et sétoises et plus de 7 000 signataires de la pétition) s’oppose à ce projet depuis quelques semaines. Son action en justice a - pour l’instant - permis de repousser le démarrage des travaux prévus début janvier et le transfert des commerçants non sédentaires quai d’Alger. "

La Roue Libre de Thau apporte des précisions sémantiques sur les voies cyclables

Pour l'association "La Roue Libre de Thau" le marquage d’une bande cyclable sur l’avenue Victor Hugo à Sète et l’écho qu’en a fait la presse donnent l’occasion d’apporter quelques précisions sémantiques sur les voies cyclables.

Selon La Roue Libre de Thau :

"Une piste cyclable est une chaussée exclusivement réservée aux cycles, en principe les piétons ne peuvent pas y circuler. Elles sont soit unidirectionnelles (un seul sens de circulation) soit bidirectionnelles (à deux sens de circulation). Exemple sétois : piste cyclable de de la Promenade du Maréchal Leclerc.

La longueur de l’ensemble des pistes cyclables à Sète est d’environ 30 km, loin des 190 km annoncés par le Maire au cours de l’émission de France-Inter.

Une bande cyclable est une voie unidirectionnelle sur une chaussée à plusieurs voies. Elle est matérialisée par un simple marquage au sol sans séparation physique. Exemple sétois tout récent : l’Avenue Victor Hugo.

Une voie verte désigne une route exclusivement réservée à la circulation d’usagers non motorisés, à savoir les piétons et les cyclistes. Ce sont des aménagements en site propre (séparés de la circulation motorisée) souvent réalisés sur une ancienne voie de chemin de fer désaffectée, un chemin de halage, un chemin rural, un chemin forestier, etc. Exemples sétois : voie verte du Lido reliant Sète à Marseillan ou voie verte intercommunale reliant Sète à Balaruc (ancienne voie ferrée)

Une aire piétonne : les cyclistes y sont admis, ils doivent y circuler au pas et sans gêner les piétons. Exemple sétois : les rues piétonnes Gambetta, Alsace-Lorraine…

Une rue dite « en double-sens cyclable » est à double sens de circulation — ou bidirectionnelle —, mais un de ces sens est réservé aux seuls cyclistes. Les rues dont la vitesse maximale autorisée est de 30 km/h ou moins ont toutes vocation à être en double-sens cyclable, sauf décision contraire motivée de l’autorité investie du pouvoir de police. Exemple sétois : une partie des rues de la zone 30 (en réalité seulement la moitié des rues ou quais limités à 30)

Une chaussée à voie centrale banalisée (CVB) est un aménagement particulier d’une chaussée lorsqu’il est impossible, pour des questions de largeur disponible, d’y tracer des bandes cyclables. On crée alors une voie centrale de circulation générale, banalisée car elle accueille la circulation dans les deux sens. Aucun exemple à Sète ni sur l’agglopôle.

Un couloir mixte bus / vélo est une voie réservée aux bus ouverte aux vélos. Aucun exemple à Sète ni sur l’agglopôle."

Pour aller plus loin : https://www.larouelibredethau.org/2022/01/18/piste-bande-voie-de-quoi-parle-t-on/?f

Floque it yourself

 
Demain, viens floquer ton t-shirt, ton totebag ou n'importe quel morceau de tissu que tu voudrais "pimper" !
Le FabLab propose un atelier pour les 9-15 ans de 15h à 17h. Inscriptions : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
 
Tous les mois, le FabLab de La Palanquée propose des ateliers de découverte et d’initiation des machines numériques pour les enfants et les adolescents. Accompagnés par les animateurs, les participants sont guidés dans un projet de fabrication d'objet ou dans la découverte d'une technique numérique. Inscris-toi dès maintenant et deviens maker d’un jour !
Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’Floque uf Flocage de t-shirts, totebags personnalisés 19/01/2022 15h-17h Pour les 9-15 ans 10€ Inscriptions: <span id=Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Atelier jeunes makers La Palanquée 25 rue J. Moulin Sète LA PaLaNQUEE Tiers- jeu citoyen E Bassin Thau’" width="654" style="margin-top: 20px; margin-bottom: 20px;" data-visualcompletion="media-vc-image" />
 
• Âge : 9-15 ans
• Nombre de places : 6
• Tarif : 10€ (paiement par CB sur place)
• Informations et inscriptions : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
--
La Palanquée
25 rue Jean Moulin
34200 Sète
04 69 96 60 40
www.lapalanquee.org

Janvier / 2022 : Cap sur le nouveau lieu rue Gabriel Péri pour la Palanquée

2022 :
cap sur le nouveau lieu rue Gabriel Péri !
À La Palanquée, on a envie d’y croire et de penser qu’en 2022 ce virus va finir par être maitrisé. Soyons positifs (!) et constatons que jour après jour il a conduit à apprendre à vivre différemment : avec le télétravail, les coworkings et les espaces partagés se répandent et attirent de plus en plus de monde, le local et les territoires de proximité prennent le pas pour les approvisionnements comme pour les loisirs, le réemploi a le vent en poupe et le souci porté à la santé conduit à plus de vigilance sur la qualité de l’alimentation.
Alors, appelons de nos vœux une année 2022 où ensemble, avec vous, nous découvrirons et nous nous réjouirons de nouvelles pratiques, nous conduirons et accompagnerons des projets pour un développement plus écologique et plus solidaire du territoire. Les outils sont là : la plateforme d’innovation Blue Thau Lab et le projet alimentaire territorial animés par le SMBT, l’incubateur de La Palanquée avec un nouveau programme spécifique sur l’alimentation durable, le projet de Foodlab conduit avec la mairie et un collectif d‘habitants de Marseillan…
2022, c’est aussi en septembre l’emménagement de La Palanquée rue Gabriel Péri dans le bâtiment que nous rénovons depuis 18 mois pour vous accueillir dans le tiers-lieu dont nous avons rêvé pour vous : un lieu pour se retrouver, pour se rencontrer, pour faire communauté.
Rêvons l’année 2022 belle et chaleureuse !
 
Télécharger le "Best of" de l'année 2021
 

Arts et Ecologie se rejoignent avec les parrainages des tilleuls de la place Aristide Briand

Arts et Ecologie se rejoignent avec les parrainages des tilleuls de la place Aristide Briand
 
Photos "Collectif Bans Publics"
 
 
aaaaboisCapture
 
Pour le Collectif "Bancs Publics" qui s'opose au projet de parking souterrain sous la place, ce sont des engagements forts et réfléchis pour des Sétoises, des Sétois, des Artistes, des  Comédiennes, des Acteurs, des Vacanciers, des Sportifs, des Musiciens(es), des Enfants, des Scientifiques etc....  Qui ont souhaité parrainer et marrainer des arbres de la place du kiosque. Marrainer et Parrainer cela veut dire s'en occuper, les sauvegarder de la destruction, leur déclarer leur amour!