ASSOCIATIONS

Philatelie

L’Union Philatélique Sétoise organise sa 13ème Bourse Multicollections, le dimanche 22 octobre 2017 de 9h à 17h30 à la salle Georges Brassens (rue Jean Jaurès, au dessus des Halles) à Sète. 


Les visiteurs et collectionneurs trouveront leur bonheur parmi les timbres, lettres, cartes postales, monnaies, vieux papiers, livres anciens, jouets, capsules, fèves (etc…) présentés par les exposants.

Venez nombreux !

Entrée gratuite. Buvette. Contact : Julie Péréa, secrétaire, 06 15 49 44 84.

Front national : "C'est open bar pour Voix Vives"

Le festival Voix vives semble toujours bénéficier d'un statut privilégié auprès de la majorité municipale emmenée par François Commeinhes. Le dernier conseil municipal en est la preuve avec la longue successions des décisions du maire concernant cette manifestation.
Visiblement les 200 000 euros versés par la Ville ne suffisent pas pour couvrir les dépenses de ce rendez-vous. Au mois de juillet dernier, il a fallu rallonger plusieurs dizaines de milliers d'euros pour respecter les contrats passés avec les intervenants , assumer les frais de traduction d'un poème évidemment de premier ordre ou faire manger tout ce petit monde (25 000 euros pour un traiteur installé à Montpellier). Tout cela par le biais de conventions passés par la Ville. Voix vives est-elle une manifestation gérée avec légèreté ? A ce sujet, j'espère que la participation à l'organisation de cette manifestation du personnel municipal affecté au musée est strictement encadrée sur le plan légal. Au passage on notera que l'aménageur GGL verse 70 000 euros au titre du mécénat... Surveillons les panneaux de chantiers...

Myriam Roques
Conseillère Régionale Front National Occitanie. Responsable du Front National de Sète.

PCF : Veut-on faire de Sète le nouveau St. Tropez ?

Appel à la mobilisation citoyenne contre les méga-yachts du quai d’Alger

Une première réunion a eu lieu ce mardi pour impulser la création d’un collectif citoyen contre le projet de la marina de luxe pour méga-yachts sur le quai d’Alger à Sète.
Tout d’abord nous sommes abasourdis d’apprendre cette nouvelle à travers la presse alors que l’appel d’offre a déjà été pourvu pendant l’été. En effet, les travaux devraient commencer avant la fin de l’année, sans que les citoyens n’en soient informés.
Devant le silence total et le manque d’informations de la part de la région, plusieurs questions se posent sur les multiples enjeux de ce projet : – L’emploi : On nous dit que le projet va créer des emplois, mais de quels emplois parle-t-on ?
Dans les informations communiquées, on ne parle ni de cale sèche, ni de pôle de mécanique pour l’entretien de ces mégas bateaux qui ne stationneront que l’hiver à Sète. De quoi s’interroger sur la portée réelle de ce projet dans la création de nouveaux emplois…
– L’enjeu social : Quels impacts sur le coût des logements ? Les habitants pourront-ils toujours se loger dans le quartier ? On imagine que ce projet s’accompagnera d’une flambée des taxes foncières et d’habitation, et donc du prix des logements. Les habitants seront-ils contraints de quitter le quartier ?
– L’impact sur le cadre de vie : Dans l’appel d’offre publié sur internet, la qualité environnementale et esthétique du projet n’apparaît pas du tout comme une priorité. Quels impacts environnementaux peut-on prévoir ? Les riverains sont-ils prêts à accepter les nuisances sonores liées aux bruits des bateaux et aux hélicoptères pour lesquels une piste d’atterrissage semble prévue ? Sont-ils prêts à accepter au quotidien ce nouveau paysage urbain composé de bateaux luxueux et des aménagements pour les accueillir ?
Le quai est actuellement soumis à l’espace Schengen, donc accessible à tous les habitants quand il n’y a pas de navires de croisière. Une fois le projet abouti, cet espace sera-t-il privatisé avec l’aide des fonds public ?
A-t-on demandé aux sétois s’ils n’auraient pas d’autres projets pour cet espace ? Les habitants du quartier et de l’ensemble de la ville sont pourtant les plus à même de proposer d’autres aménagements et d’autres usages de cet espace, qui répondraient davantage à leurs besoins et leurs envies, en tant qu’usagers, habitants et citoyens.

PCF  Sète

 

Du poisson pour les samaritains I

nvitée par le club « Chasse et plongée » de Sète au quai du Moulin, l'association « Les Bons Samaritains » a bénéficié d'une généreuse distribution de poissons. En effet, ce samedi 30 septembre, le club de plongée organisé une compétition de chasse sous-marine. A l'issu de cette manifestation, une pesée et présentation des poissons ainsi qu'une remise de trophées étaient organisées. Les enfants de notre association ont pu assister à cet événement et se sont vus remettre de beaux poissons fraichement chassés. Un temps bien automnal qui n'a pas découragés une vingtaine d'enfants et de bénévoles. Notre association remercie vivement le club « Chasse et plongée » pour son invitation et pour avoir offert un moment de bonheur et de partage à des enfants issus de familles modestes du Bassin de Thau. Si vous souhaitez vous aussi contribuer à ces temps de joie et de solidarité, alors n'hésitez pas à rejoindre notre équipe de bénévoles en nous contactant au « 07 89 75 79 19 » ou au « Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. » ; vous pouvez également nous retrouver via notre site Internet à « www.lesbonssamaritains.fr » ou Facebook « Bons Samaritains Entraide Solidarité

Sète Terre d'Accueil

Pique-nique solidaire citoyen Samedi 7 Octobre Place A. Briand (Kiosque) A partir de 11h 30

Parce que notre pays a toujours donné refuge à ceux qui fuyaient des terres lointaines pour  des terres plus hospitalières
Parce que personne ne s'exile par plaisir
Parce que nos aïeux ont été accueillis quand ils fuyaient la guerre, la dictature ou la misère
Parce que c'est rétablir la dignité de tous  et défendre les valeurs humanistes de notre pays
Nous vous invitons à venir nombreux partager un pique-nique festif et solidaire, pour l'accueil des réfugiés dans notre ville.

Organisé par les Rencontres Citoyennes, les Amis des Marins Abandonnés, l'Association de Défense des Marins Abandonnés de Sète, la Pastorale des Migrants, l'Accueil Migrants Cimade de Sète, le RESF, la Ligue des Droits de l'Homme, Emmaüs Sète Frontignan, les Femmes du Soleil. Pour nous joindre, contacter  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L'Ile de Thau était en fête

ileLe samedi 16 septembre, c’est sous un doux soleil de fin d’été que s’est déroulée la Fête du quartier de l’île de Thau, organisée pour la 5ᵉ fois par le Collectif Associatif, qui regroupe une vingtaine de structures associatives et institutionnelles.

ileFête de quartier île de Thau Sète 4

Plus de 150 enfants et adolescents, souvent accompagnés de leurs parents, ont pu s’adonner aux activités ludiques, sportives, scientifiques et manuelles déployées sur la place Marius Bonneton.

Passant d’une course en kart à un atelier graff, de la pêche à l’épuisette à l’initiation au rugby, d’une séance de maquillage aux jeux en bois, d’une partie de pétanque à la découverte des cinq sens, de la construction d’un tabouret à la sensibilisation à la transition énergétique, d’un « match » de boxe à l’impro théâtrale, petits et grands ont testé leur agilité et leur résistance dans des éclats de rire ou quelques accès de mauvaises fois que les perdants oubliaient sitôt passés à une nouvelle activité.

ileFête de quartier île de Thau Sète 3

L’après-midi s’est poursuivie par des démonstrations de danse sur scène (breakdance, reggaeton, salsaton, flamindi), l’interprétation de « peigne » par l’artiste local Philou et la prestation de la troupe « Cuisine-moi une chanson ».Et cette année, une surprise est venue clore cette journée particulièrement réussie : la présence du comédien-réalisateur Rachid El Ouali qui, avant la diffusion en plein air sur écran géant de son film « Nahou ne sait pas nager», a annoncé le tournage de son prochain film sur ce quartier où il avait été accueilli il y a 2 ans par un public enthousiaste.

Contact :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.– 04 67 46 13 40

Sète de Cœur a reçu Rudy LLANOS

L'association Sète de Cœur, créée en 2002 et comptant aujourd'hui 185 adhérents, travaille régulièrement avec la municipalité de François COMMEINHES et vise à la proposition et la promotion de projets dans l'intérêt général des Sétois.

Rudy21931731_10155676209404257_212581417_o (1)

Rudy21935578_10155676209999257_496694118_nElle soutient régulièrement les campagnes électorales des candidats qui partagent ses valeurs, sans considération d'appartenance à un parti politique. Ses membres sont impliqués dans la politique de la Ville, en tant qu'élus municipaux, bénévoles associatifs, membres de comités de quartiers...

Des citoyens engagés et concernés par la vie de leur commune et de leur agglo. Sète de Cœur a invité Rudy LLANOS, premier adjoint au maire et conseiller communautaire, à s'exprimer jeudi 21 septembre sur le bilan provisoire du mandat en cours et les projets qui restent à construire.

La réunion, qui a réuni plus de 150 personnes dans la salle du Palace était animée par Romain FERRARA, conseiller municipal et Président de Sète de Cœur depuis quelques mois.

Les échanges ont été fructueux, comme lors des dernières réunions avec Michel BODART, Patrick ANDRE ou encore Hervé MERZ, qui a rejoint le Conseil d'administration de l'Association.

De nouvelles réunions sont en préparation avec des personnalités politiques mais aussi civiles, issues du milieu économique ou associatif, sur divers sujets intéressants le quotidien des Sétois.