agglo bassin de Thau

Cet été avec le réseau du Service Patrimoine de Sète Agglopôle

PROGRAMME DU RESEAU DU SERVICE PATRIMOINE – SETE AGGLOPOLE MÉDITERRANEE
(juin/juillet/août 2018)

seeCapture

LES HORAIRES D’OUVERTURES DU RESEAU :
Mars à Juin : de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
Juillet – Août : de 10h00 à 13h00 et de 15h00 à 19h00
Dernière entrée acceptée 1h00 avant la fermeture.
Jardin Antique Méditerranéen : fermé tous les Lundis – Musée Ethnographique de l’Etang de Thau fermé les
lundis (Juin)- Musée Gallo-romain Villa-Loupian fermé les mardis (Juin)

Les Rendez-vous à ne pas manquer !

MUSÉE ETHNOGRAPHIQUE DE L’ETANG DE THAU
EXPOSITION « Ça nous pend au nez ! » de Cédric TORNE
> Du 5 juillet au 30 novembre
► MUSÉE GALLO-ROMAIN, VILLA LOUPIAN
Journées romaines, Les Augustales
Samedi 28 juillet et dimanche 29 juillet

Vous pouvez télécharger la programmation complète du service patrimoine pour les mois de juin, juillet et août en cliquant sur le lien ci-dessous!

Ateliers, conférences, animations, expositions!

AGENDA juin juillet aout 2018

Délinquance/radicalisation : l’agglopôle œuvre pour la prévention

Créé en décembre 2017, le CISPDR (Conseil Intercommunal de Prévention de la Délinquance et Radicalisation) s’est réuni en plénière le 7 juin dernier dans nos locaux. Un point d’étape a été fait sur les actions menées depuis 6 mois et une feuille de route a été proposée à tous les partenaires pour 2018/2019.

Le dispositif * réunit les représentants d’institutions et les acteurs locaux de la sécurité et de la prévention qui étudient ensemble les situations préoccupantes et cherchent des solutions collectives. Objectif : améliorer la sécurité et la tranquillité de tous les citoyens en élaborant une stratégie globale à l’échelle du territoire. Des décisions significatives ont été prises lors de cette séance.

rgtrgtCaptureParmi elles :

Sécurité

  • Évaluation par les référents (désignés par les maires) des moyens de chaque commune et réalisation d’un diagnostic intercommunal

Prévention délinquance

  • Mise en œuvre d’une permanence de l’équipe du Service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) à Sète, pour prévenir la récidive
  • Lancement d’une plateforme proposant des formations courtes (3 à 6 mois) aux non-diplômés, aux jeunes susceptibles de glisser vers la délinquance, aux femmes et aux décrocheurs
  • Redynamisation du Centre de Loisirs Jeunes de la police Nationale

Prévention radicalisation

  • Formation dès l’automne d’élus mais aussi de référents (par structures culturelles et sportives, par établissements scolaires…)
  • Opération de sensibilisation auprès des écoliers, collégiens et lycéens du territoire (violences, toxicomanie, dangers d’Internet…)

Lutte contre les violences faites aux femmes,  aux enfants,  intrafamiliales

  • Chantier d’insertion au commissariat de Sète pour créer des zones de confidentialité utiles lors des auditions des victimes
  • Création d’un poste d’intervenant social au commissariat de Sète (zone Sète-Frontignan)
  • Formation des agents de police Nationale pour améliorer l’accueil des victimes

* Le Conseil comprend le Préfet de département et les deux procureurs de la République (Montpellier et Béziers), les maires du territoire, le Président du Conseil départemental, des représentants de la Police Nationale, des polices municipales, des gendarmeries, des représentants d’associations, établissements ou organismes œuvrant notamment dans les domaines de la prévention, de la sécurité, de l’aide aux victimes, du logement, des transports collectifs, de l’action sociale ou des activités économiques…

1er séminaire « projet de territoire » ce vendredi

 

C2D

"Les élus du territoire poursuivent avec énergie et détermination leurs travaux autour du projet de territoire." Précise Sète Agglopôle.

Après une première série de rencontres début juin, les élus des 14 communes ont poursuivi leurs travaux lors d’un 1er séminaire qui s’est déroulé ce vendredi 22 juin.

En ce début d’année, François Commeinhes, Président de Sète agglopôle méditerranée, a proposé aux 14 communes de l’agglopôle et au Conseil de développement de s’engager dans une démarche de co-construction d’un projet de territoire. Ainsi, 14 rencontres ont eu lieu avec les Conseils municipaux, en présence de Jean-Guy Majourel, Président du Conseil de développement. A l’issue de celles-ci, les maires ont nommé un représentant pour faire partie d’un groupe de travail spécialement composé pour l’élaboration collective du projet de territoire. Ce groupe étant complété de 5 membres du conseil de développement, représentatifs de la société civile.

Une première rencontre a eu lieu le 29 mai dernier pour une première réunion opérationnelle où une méthode de travail a été élaborée, essentiellement basée sur une collaboration active et participative.

Le lendemain, sous l’impulsion du Conseil de développement, Sonia Lavadinho, anthropologue et géographe de renommée internationale est intervenue à Sète devant une centaine de personnes, élus municipaux, communautaires et un public d’anonymes. Cette conférence était orientée vers les défis que nous devrons relever collectivement sur les nouveaux moteurs de l’économie, les stratégies territoriales à adopter pour garantir notre attractivité, tout en prenant en compte la transition économique, écologique et comportementale qui s’impose à nous.

Un 3e temps fut alors consacré à des travaux en ateliers, animés par Mme Lavadinho au cours desquels les membres du groupe dédié au projet de territoire ont lancé les jalons de ce que pourrait être notre territoire à l’horizon 20 ans.

Puis est arrivé le temps du 1er séminaire où le groupe a approfondi les réflexions, en s’enrichissant des premières étapes franchies quelques semaines auparavant. Ce vendredi, ensemble, ils ont commencé à dégager des idées maîtresses.

Chaque élu présentera donc, dans sa commune, les idées qui ont été dégagées. Lors du prochain séminaire, celle-ci seront débattues et à nouveau approfondies.

« La force de ce groupe », précise l’un d’entre eux, « est que nous sortons de nos problématiques communales pour penser un périmètre élargi à l’échelle de notre territoire, prendre de la hauteur pour voir plus loin ensemble. Ce n’est pas un exercice facile mais cette démarche novatrice est riche car elle est basée sur vraie une liberté d’expression, de pensée. Nous pensons « collectif », à la manière d’une équipe sportive qui ensemble veut atteindre un cap ambitieux, pour les générations futures ».

"Le groupe formé de 20 membres progresse, sans aucun doute, avec dynamisme et enthousiasme pour faire naître un projet de territoire. « Chacun est ici animé d’une volonté grandissante d’amener notre territoire à entrer dans les vingt années à venir, en étant fort de nos nombreux atouts," confiait François Commeinhes, en marge de ce séminaire. "Nous voulons le meilleur pour les habitants, dans toutes nos communes. L’énergie qui se dégage de ces séances de travail en est ici la preuve. "

 

* * * * * * *

Qu’est-ce qu’un projet de territoire ?

Un projet de territoire peut être considéré comme un guide de l’action publique. Il est fondé sur un diagnostic de l’existant, la définition d’orientations et de priorisations d’actions à mener sur le territoire, à l’horizon 20 ans.

La 4ème saison des Estivales de Thau prend de l'ampleur

DIGIP1070638

 

Après la réussite des années précédentes, Sète agglopôle méditerranée a souhaité réitérer les jeudis soirs « d'Estivales » organisés tour à tour dans les communes de Sète Agglopôle, dans un esprit Guinguette et musical toujours dans la bonne humeur et mettant en avant les nombreux produits du terroir.

Plein de nouveautés émailleront cette saison des Estivales 2018 : des ateliers pour les jeunes enfants sur la culture, la sensibilisation à l'environnement et la gastronomie, la mise en place de tombolas à gagner, la présence des Offices de Tourisme avec la valorisation des sites, l'information sur les activités et sur l'agenda du territoire.
A noter également cette année, 2 dates supplémentaires prévues sur des communes à forte densité agricole, Loupian et Montbazin.

Et pour que vous puissiez aller plus loin chaque exposant verra son stand équipé d'un  QR Code placé sur un  panneau qui vous facilitera les choses, pour vous diriger sur le site de ce dernier. Il suffira d'utiliser son smartphone avec l'application Unitag. Cela fonctionne déjà.

DIGIP1070642

Pour présenter cette saison qui démarre le jeudi 28 juin à Bouzigues  François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle et Michel Garcia, Vice-Président Délégué aux activités agricoles et viticoles, agroécologie, avaient organisé une conférence en présence de plusieurs partenaires de ces Estivales 2018, ce vendredi 22 juin, à 10h30, au domaine d'Hondrat dans un cadre enchanteur.

Ils revenaient sur ces Estivales de Thau qui l'été sont devenues incontournables :

"La viticulture et la conchyliculture sont des piliers de l’économie de la Communauté d’agglomération du bassin de Thau mais plus largement de l’ensemble du bassin de Thau. La destination Pays de Thau est devenue depuis 5 ans la première de l’Hérault à décrocher ce label « Vignobles et découvertes » rejoignant ainsi le cercle très fermé des destinations d’excellence en France. Ce Label a été renouvelé en fin d’année 2016. En 2018, c’est la destination « Thau en Méditerranée » qui vient également de voir le jour. Ces labels sont des outils importants qui permettent d’améliorer la lisibilité de la destination, de gagner en notoriété et, par conséquent, d’élever le niveau d’exigence. Il fédère et met également en réseau les professionnels du patrimoine, du tourisme, de la conchyliculture et de la viticulture pour structurer une offre ambitieuse et de qualité. Plus de 50 prestataires (caves coopératives, mas conchylicoles, hébergeurs, sites patrimoniaux, offices de tourisme, restaurateurs, etc.) se sont engagés auprès de l’agglopôle dans cette démarche. A cela, s’ajoute pour le territoire une zone conchylicole qui, en prenant l’ensemble du bassin de Thau, est la plus importante de Méditerranée avec 6 000 tonnes d’huîtres et 5 000 tonnes de moules produites par an, par 600 producteurs, sur 550 exploitations."

"Il fallait donc que Sète agglopôle méditerranée, dont l’une des compétences principales est le développement économique, soit aux côtés de celles et ceux qui contribuent à la richesse du territoire. C’est pourquoi, après des opérations comme les « vendanges à Montmartre », les assises de l’Oenotourisme et « les Oursinades de Thau », l’agglo a lancé en 2015 les « Estivales de Thau », destinées à capter le flux touristique estival."

 Des Estivales de Thau qui vous invitent donc à des dégustations de vins et produits du terroir !

En outre, pour cette nouvelle édition, dans le cadre de ses compétences économiques et touristiques, et conformément à ses champs d’actions environnementaux, Sète agglopôle méditerranée redéfinit et développe sa stratégie en faveur des acteurs de la filière agricole. Ce programme d’actions va privilégier la présence des producteurs visant à créer une démarche collective de promotion.

"Cette ambition a pour but de promouvoir les activités agricoles en privilégiant les circuits courts, de développer la commercialisation de produits de terroir de qualité et de fournir à chaque exploitant des outils marketing pour accroitre leur activité."

Venez y participer tout l'été (jusqu'au 23 août), chaque jeudi de 18h à minuit, dans les communes de l'Agglopôle.hhhhhhP1070643

D'autres nouveautés que celles déjà présentées vous attendent :

Les services de l’agglopôle mobilisés sensibiliseront le jeune public à la lecture et à l'environnement…

  • Réseau des médiathèques et plus particulièrement la médiathèque André Malraux : premier déplacement de son « bibliocyclo », triporteur qui sera présent à Mèze et à Sète et proposera des lectures et des jeux pour un public Jeunesse.

  • Service déchets : après Escale à Sète, le bateau pirate revient pour sensibiliser un jeune public au tri des déchets à Bouzigues le 28 juin, à Mèze le 5 juillet, à Sète le 26 juillet, à Marseillan le 2 août et à Montbazin le 16 août.

  • Le CPIE propose le 2 août à Marseillan et le 9 août à Loupian, des ateliers de sensibilisation portant sur le développement durable et plus particulièrement sur l'économie circulaire testé dans l'étang avec une espèce particulière, le muge.

  • Enfin, pour compléter cette gamme d'ateliers variés, Joe le Cooker, programmera des ateliers culinaires sur la fabrication de la Zézette et des Tielles pour les gastronomes en culotte courte, le 26 juillet à Sète, le 2 août à Marseillan et le 16 août à Montbazin.

Les ateliers sont tous gratuits et il n'y a pas de réservation particulière.

Les Offices de tourisme seront présents :

Cette année, et pour la première fois, les Offices de tourisme participent aux Estivales et vont au-devant du public pour les informer sur les sites à visiter et les principales animations autour du Bassin de Thau.

L’attribution des stands aux producteurs sont définies par un Règlement intérieur des « Estivales » validé en Conseil Communautaire. La priorité est donnée aux membres du label « Vignobles & Découvertes », aux producteurs du Pays de Thau et aux professionnels ayant participé les années précédentes.

Ainsi seront représentés cette année :

  • Des vignerons sur les appellations Côtes de Thau, Muscats de Mireval et de Frontignan, Picpoul de Pinet, Languedoc.

  • Des conchyliculteurs du Bassin de Thau sur les huîtres et moules de Bouzigues et les huîtres exondées.

  • Des artisans culinaires :

    • Les fabricants de la tielle de Sète, prochainement classée en IGP,

    • des artisans de la mer, des artisans de la terre en bio et de produits équitables,

    • des artisans de douceurs sucrées : chocolatier, pâtissier, glacier.


      ► Comment ça fonctionne…

Le principe des Estivales reste le même avec toujours cette année deux choix possibles :

  • Un billet acheté à 5€ donne droit à : un verre, un porte-verre et 3 dégustations de vins au choix.



  • Un billet à 2€ donne droit à : un verre, un porte-verre et 1 dégustation de vins au choix

 

L’image contient peut-être : texte

Les domaines viticoles que vous pourrez rencontrer :

 Beauvignac de Mèze

Les Caves Belle Dame  de Mireval

Domaine de la Plaine de Vic-la-Gardiole

Les Caves Richemer  de Marseillan

Domaine d’ Hondrat de Villeveyrac

Cave de Rabelais de Mireval

Domaine St André de Mèze

Domaine de Creyssels de Mèze

NoillyPrat de Marseillan

Mas Saint Laurent, de Mèze

Mas de Bayle, de Villeveyrac

 Pour assortir les dégustations de vins, d’autres produits de bouche seront proposés par les traiteurs, les conchyliculteurs et les artisans, dont voici une liste non exhaustive :

  • Douceurs d’Oc→ Pâtisserie, chocolaterie, glaces

  • Belle Epoque→ Zézette de Sète et biscuits

  • Dautel→ Spécialités salés au Noilly

  • Dassé → Tielles chaussons aux moules

  • VB Tielles→ Tielles pizzas

  • Nos saveurs singulières→ Poissons séchés et fumés, saurisserie

  • Casa Di Corsica→ Charcuterie et fromages Corse

  • Rusiecki Michel→ Spécialité Indienne (traiteur)

  • Les Binocles→ Chipirrones frits

  • Patisserie Cerrato→ Pâtisserie, bonbons

  • Di Crasto→ Fisch and ships

  • Magic Rolls→ Glace à la plancha

  • Gonzales Olivier→ Huîtres, moules

  • Huîtres Bouzigues.com→ Huîtres, moules, couteaux

  • La Grande Bleue→ Huîtres, moules

  • Sanchez Guy Expedition→ Huîtres de Bouzigues bio et camargue

  • Leboffe Louis→ Huîtres ouvertes, moules

  • Brun Jerôme → Moules, palourdes

A Loupian, le Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée, de juin

   poulP1070552

Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée

Le Conseil Communautaire de Juin, pour Sète Agglopôle méditerranée se tenait ce mercredi 20 dans la salle du Centre Nelson Mandela de Loupian.

 47 points étaient à l'ordre du jour, avec très peu de débats durant la réunion mais pas mal de points relatifs au Budget donc beaucoup de chiffres. Voici ci-dessous le résumé des points principaux :

A noter quelques observations :

Problème de calendrier :

Absence de Monsieur Liberti

D'autre part le Conseil communautaire initialement prévu pour le 21 juin avait été avancé de 24 h, hors ce jour-là se tenait un Conseil municipal à Frontignan -La Peyrade. De nombreux élus frontignanais de SAM étaient absents.

Plus de 32 points sur le Budget : certains adoptés à l'unanimité, d'autres à la majorité, des votes motivés souvent par l'équilibre entre le budget prévisionnel et les dépenses relatives aux réalisations.

poulP1070563

Toutefois pour le groupe majoritaire des élus de Sète Agglopôle c'est "Un compte administratif 2017 encourageant pour l’avenir".

Lors du Conseil communautaire du 20 juin, Sète Agglopôle Méditerranée a adopté son compte administratif pour 2017, le premier depuis la fusion entre Thau Agglomération et la Communauté de Communes du Nord du Bassin de Thau.

Il retrace  les opérations réalisées au cours de l’exercice comptable passé, tant en dépenses qu’en recettes même si l'accumulation de nombres n'a pas permis une analyse immédiate efficace..

Pour le Conseil Communautaire plusieurs éléments sont à retenir :

  • Les efforts de mutualisation que nous avons entrepris ont vocation à nous faire réaliser d’importantes économies d’échelle qui seront visibles dès l’an prochain. Mais déjà l’excédent global en section fonctionnement est de 27 225 174, 49 euros dont 8 323 522, 15 euros au titre de l’année 2017 et 18 901 652, 34 euros provenant des exercices 2016 ( Comptes administratifs 2016 de la CABT et de l’ex CCNBT). Les dépenses de fonctionnement par habitant s’élevant à 464, 37 euros (soit l’équivalent d’une agglomération comme Béziers Hérault Méditerranée).

  • Les frais financiers restent stables (1 millions d’euros de remboursement du capital de la dette) malgré un recours à l’emprunt, conséquence des importants investissements structurants en cours de réalisation partout sur notre territoire. L’encours de la dette au 31 décembre 2017 avec 13 emprunts à 14 020 237,05 euros soit 94,29 euros par habitant contre 380 euros pour la moyenne nationale. Il est à noter d’ailleurs qu’aucun emprunt risqué n’est présent dans l’encours de dette.

  • L’épargne nette dégagée en 2017 (après remboursement du capital de la dette) dépasse les 12 millions d’euros. Cette somme permet de sécuriser l’avenir et de se garder des marges de manœuvres. Un choix guidé par la nécessaire prudence à adopter en ces périodes de restrictions budgétaires.

  • La vitalité économique sur notre territoire est au rendez-vous : le produit des contributions portant sur l’activité économique ( taxe sur les surfaces commerciales et Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE) s’élèvent respectivement à 1 471 099 euros et 4 144 360 euros pour un taux proche de la moyenne départementale ( 39, 89 % contre 33,56%) et représentent près de 10 % des recettes fiscales. Dans cette optique, Sète Agglopôle accompagne les entreprises par un investissement volontariste pour les ZAE en 2017.

  • Les impôts et taxes représentent 77, 53 % des ressources de la collectivité. A noter que le taux de la taxe d’habitation pour la part intercommunale est de 11, 57 % pour une moyenne départementale de 11, 62 %.

  • Enfin, les indicateurs financiers sont bons, malgré la poursuite de la baisse des dotations de l’Etat (une DGF deux fois inférieure à la moyenne nationale de la strate). Notre capacité de désendettement reste en deçà de la fourchette imposée par l’Etat (8 ans contre 12 ans). Les frais de fonctionnement notamment restent maitrisés et dans la moyenne de la strate.

  • Les dépenses réelles de fonctionnement ont été réalisées pour 89,79 % du montant budgété.

  • Les dépenses d’investissement ont été réalisées à hauteur de 70, 46 %, alors que, rappelons-le, le budget principal de cette année était issu de la fusion des deux intercommunalités. L’arrêt des travaux du conservatoire intercommunal suite à problèmes techniques et le report des opérations prévues sur 2018 (1 333 777, 78 euros) est aussi un des éléments explicatifs de ce taux de réalisation des dépenses réelles d’investissement.

  • Les opérations d’investissement en 2017 : la construction du conservatoire intercommunal de Sète pour un montant de 4 578 080, 26 euros soit 61, 05 % du montant budgété.

Les travaux de requalification des ZAE à hauteur de 6 968 750, 97 euros (soit 97,93 % du montant budgété).

Le lancement des études portant sur l’extension du Centre Balnéaire Raoul Fonquerne de Sète pour un montant de 1 437 973, 43 euros (soit 94,30 % du montant budgété

Un budget transport en hausse significative (1 336 700, 92 euros d’investissement) pour répondre aux besoins de déplacements dans le nouveau périmètre (acquisition de 2 bus électriques, hausse des dépenses de fonctionnement…)

poulP1070561

Conclusion pour la Majorité du Conseil Communautaire : "Ce compte administratif «  post fusion » pour l’année 2017 est encourageant mais ne doit pas détourner Sète Agglopôle Méditerranée de sa trajectoire afin de pouvoir financer l’ensemble des projets d’investissement que l’agglomération porte, au service d’un territoire qui avance."

"Une proposition fut donc votée en séance, d’un budget supplémentaire sur l’exercice 2018, permettant la prise en compte des restes à réaliser de l’exercice 2017 tels qu’établis par le compte administratif 2017, ainsi que l’ajustement des prévisions initiales des recettes et des dépenses, inscrites au Budget primitif 2018, de rééquilibrer la balance entre autorisations de programmes et crédits de paiement, avec comme horizon : 29 111 326, 24 euros en section investissement, permettant d’assumer de nouvelles dépenses ( subvention Pont Sadi Carnot de 1,1 millions d’euros dans le cadre d’une convention triennale avec la Région, avenant à la convention SPL…)"

Différents points étaient ensuite abordés avec des contrats de concession et des conventions de groupement d'e commande puis il fut adopté plusieurs mesures :

 Compétence sport de haut niveau :

 Dans le cadre de sa stratégie de positionnement par le sport et du rayonnement qu’il peut apporter au territoire, Sète agglopôle méditerranée souhaite soutenir les meilleurs sportifs et en particulier les plus jeunes d’entre eux en leur attribuant une aide contribuant à la pratique de leur discipline à haut niveau.

Cette aide concernera les disciplines inscrites au programme des jeux olympiques et paralympiques, et/ou reconnues par la Commission Nationale du Sport de Haut Niveau sur la base de critères institutionnels et organisationnels. Elle permettra aux athlètes de haut niveau de concilier carrière sportive, accès au plus haut niveau de performance et développement personnel (gage d’insertion scolaire, sociale et professionnelle par l’entraînement et la performance). A cette fin, Sète agglopôle méditerranée sollicite de la part de ses communes membres le transfert de la compétence supplémentaire « Soutien, par un fond d’intervention, aux sportifs de haut niveau pratiquant un sport individuel ».

(A priori, cela ne concerna pas les sports collectifs).

 

 Médiathèque Balaruc Les Bains

La médiathèque de Balaruc-Les-Bains est, depuis le 31 Décembre 2016, intégrée au réseau de médiathèques communautaires de Sète agglopôle méditerranée répondant ainsi à la volonté d’élargissement de l’offre de lecture publique sur le territoire. Cependant, et afin de respecter les normes du ministère de la culture en matière de médiathèque, il est nécessaire de porter la surface du lieu à 1 000m² et le volume empruntable à 35 000 documents.

 Pour répondre à ces objectifs, l’agglopôle souhaite construire une nouvelle médiathèque qui au-delà de desservir la population de la commune ainsi que les quelques 53 000 curistes annuels, s’inscrira dans le cadre d'une mission intercommunale dont l'ambition est d'ouvrir les services aux communes limitrophes que sont Balaruc-le-Vieux et Gigean.

 Avec le renforcement d’actions envers la petite enfance, le public scolaire et familial en proposant des offres plus adaptées et plus diversifiées (musique, cinéma, jeux...), la création d’un lieu ressource sur la formation et l'accès au travail pour les demandeurs d'emploi et les étudiants, le maintien d’une offre adaptée pour les seniors, les malvoyants et non-voyants, et le développement des partenariats avec les associations et les institutions locales, cette nouvelle structure construite dans l’annexe Sévigné, adossée au théâtre de verdure et du square Bordes, s’inscrit également dans le cadre du parcours de valorisation du patrimoine culturel de la commune. Ce sera l’un des premiers éléments du projet global « cœur de station » de Balaruc-les-Bains.

 Cependant, à ce jour, le plan local d’urbanisme de Balaruc-les-Bains ne permet pas à Sète agglopôle méditerranée d'obtenir les autorisations nécessaires à la mise en œuvre de ce projet, sauf à le déclarer d'intérêt général. C’est cette procédure qui est lancé lors de ce conseil communautaire. Le Conseil municipal de la commune de Balaruc-Les-Bains sera appelé à délibérer ultérieurement sur la mise en compatibilité de son plan local d’urbanisme.

 poulP1070557

Projet Celimer

Afin de favoriser le développement d’entreprises en matière d’innovation sur le territoire de Thau, le projet CELIMER, dont la maitrise d’ouvrage est assurée par l’IFREMER, se propose d’élaborer, en partenariat étroit avec l’IRD, l’IFREMER et l’Université de Montpellier, une plateforme collaborative innovante dans le domaine des sciences marines ouverte sur la société civile et les entreprises.

Ce projet vise à accroître non seulement les synergies entre scientifiques, à travers des espaces communs, une mutualisation et une amélioration de moyens techniques, mais surtout à favoriser les recherches collaboratives public-privé, à travers une meilleure connaissance des attentes et préoccupations des différents acteurs et une mutualisation de moyens sur la base de développements innovants (nouveaux outils de l’éco-ingénierie, nouvelles cultures marines de micro-algues, reverse engineering...).

 "Dans le cadre du volet immobilier de ce projet, l’ambition est donc de développer sur le campus IFREMER de Sète, un nouveau bâtiment de recherche et de développement d’activités économiques, permettant d’amplifier la capacité et le renforcement de l’innovation en science marine sur ce site, pour contribuer au développement de l’économie bleue en région Occitanie. Ce programme de construction représente une surface de plancher de 1145 m² pour une surface utile de 893 m². Le montant des investissements s’élève à 2 560 000 € HT. De par sa compétence en matière d’actions nouvelles en matière d’enseignement supérieur et de recherche, Sète agglopôle méditerranée intervient financièrement aux côtés de la Région Occitanie, pour une participation de 700 000 € dans la construction du bâtiment, dans le cadre du contrat de plan Etat-Région 2015-2020. Le poids économique et le rayonnement, tant pour le territoire que pour la Région, que représente un tel projet, s’inscrit dans le schéma régional de développement économique et de l’emploi."

 

 Dissolution du SIEL

Le syndicat mixte des étangs littoraux, le Siel, a été créé le 22 octobre 1998. Initialement intercommunal, le syndicat est aujourd’hui un syndicat mixte composé de la Métropole de Montpellier Méditerranée, de l’agglomération du pays de l’Or et de Sète agglopôle méditerranée.

Il a pour objet d’être acteur de la restauration, de la gestion, de la mise en valeur et de la protection des milieux naturels lagunaires, situés entre les étangs de l’Or et de Thau ; d’animer et de coordonner le document d’objectif sur le site NATURA 2000 « Etangs palavasiens et étang de l’Estagnol» ; et de constituer une instance représentative des intérêts des collectivités riveraines des étangs afin que soit pris en compte les problèmes liés à la préservation de la biodiversité et de l’intérêt paysager des espaces lagunaires. Son champ d’action concerne les lagunes et zones humides localisées dans les limites administratives des 7 communes présentes sur son périmètre géographique : Palavas, Pérols, Villeneuve-lès-Maguelone, Lattes, Mireval, Vic la Gardiole et Frontignan.

 Depuis le 1er janvier 2018, le code de l’environnement a attribué aux EPCI membres du Siel, la mission de « protection et de restauration des sites, des écosystèmes aquatiques et des zones humides ainsi que des formations boisées riveraines ». Dénommée GEMAPI (gestion des milieux aquatiques – prévention des inondations), cette mission se substitue à celles du SIEL.

 Pour Sète Agglopôle : "Il apparait donc légitime de se prononcer aujourd’hui en faveur de la dissolution du SIEL au 1er janvier 2019. Et il est proposé de reprendre les missions du Siel au sein des 3 EPCI et les EPTB compétents, par consentement mutuel. Le Siel sera dissous au terme de l’année 2018. Cette période transitoire sera mise à profit pour organiser les transferts des missions, du personnel et des biens. La répartition des personnels concernés entre les EPCI membres, fera l’objet d’une convention qui sera soumise, pour avis, aux commissions administratives paritaires et aux instances délibérantes compétentes au cours du dernier trimestre 2018. Les personnels concernés seront nommés dans un emploi de même niveau et en tenant compte de leurs droits acquis."

 

 

 

 

 

 

 



Centre balnéaire Fonquerne : inscrivez-vous pour les stages d’été

Le Centre Aquatique Raoul Fonquerne propose des stages de natation et d’aquagym pendant les vacances d’été, du lundi 2 juillet au vendredi 24 août 2018.

fonqCapture

S'INSCRIRE EN LIGNE ! 

STAGE NATATION

43 € la semaine. Certificat médical obligatoire au premier cours.

  • De 9h à 9h45 pour les 5/6 ans débutants ou en perfectionnement (savoir nager sur 12,50 mètres)
  • De 10h à 10h45 pour les 7/8 ans débutants ou en perfectionnement (savoir nager sur 25 mètres)
  • De 11h à 11h45 pour les 4 ans : familiarisation au milieu aquatique.

STAGE AQUAGYM

48 € la semaine. Certificat médical obligatoire au premier cours.

  • De 12h15 à 13h

 

 + D’INFOS SUR FONQUERNE

Téléchargez Horaires et Tarifs 2017-2018 

Le bus 100% électrique Solaris au Salon européen de la mobilité

Paris accueille en ce moment "Transports Publics 2018", le Salon européen de la mobilité.

L’image contient peut-être : plein air

Et parmi les stars exposées, l'une des plus admirées est un bus 100% électrique Solaris, celui-là même récemment acquis par l'agglopôle (en deux exemplaires) pour sa ligne 6 (100% gratuite) qui dessert notamment la gare de Sète, futur Pôle Multimodal.

Et Sète Agglopôlz méditerrranée précise : "Ce mode de transport qui n’émet pas de gaz à effet de serre est emblématique de l’engagement de l’agglopôle en faveur de la transition énergétique. Préfiguration de l’évolution de notre parc de bus dans les prochaines années ?"

La première pierre du futur centre sportif aquatique Raoul Fonquerne

Ce jeudi 13 juin, la pose à Sète de la première pierre du futur centre sportif aquatique Raoul Fonquerne lançait ce grand chantier de réhabilitation/extension, porté par Sète agglopôle méditerranée.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, ciel et plein air

La cérémonie, parrainée par Fabien Gilot, champion de natation (5 médailles d’or mondiales et 1 médaille d’or olympique), s’est déroulée en présence de François Commeinhes, Président de l’agglopôle, de Magali Ferrier, Vice-présidente déléguée au sport et des représentants de L’État et de la Région.

Le projet a été confié au groupement Sogea Sud/Coste Architecture. La livraison de l’équipement est prévue pour la fin du 1er semestre 2019.

Lido de Sète à Marseillan : l’atténuateur de houle s’étend…

 

houleskkjCapture


Après 4 ans d’observations, le suivi caméra du Lido et l’analyse des données de la topo-bathymétrie ont permis de dresser les premiers enseignements du dispositif et de confirmer son rôle positif avec notamment un élargissement de la plage d’une douzaine de mètres.

En effet, cette véritable digue sous-marine installée à 350 mètres du rivage, casse l’effet de houle lors des fortes tempêtes. Constituée de gros boudins remplis de sable déposés au fond de l’eau (à l’aide d’une barge actuellement visible) elle permet de protéger durablement de l’érosion marine.

L’agglopôle a donc acté son déploiement sur 1 400 mètres linéaires supplémentaires (en plus des 1 000 mètres déjà installés). Les travaux sous-marins qui ont redémarré début mai 2018 vont bientôt prendre fin, avant de reprendre pour 8 mois à partir d’octobre 2018.

Le coût de ce déploiement est de 2,8 M€.

L’opération de sauvegarde qui est destinée à lutter contre l’érosion de la plage et à protéger par là même les activités économiques liées au site (conchyliculture et petits métiers de la mer, viticulture et tourisme) a nécessité un investissement global de 55 M€ qui fait d’elle la plus grande opération de sauvegarde du littoral en Méditerranée.

Les origines du Jardin antique méditerranéen

Vendredi 15 Juin à 18h30

« Les origines du Jardin antique méditerranéen »

 Conférence animée par Laurent Fabre,

Responsable du service patrimoine et archéologie Sète agglopôle Méditerranée

au Jardin antique Méditerranéen de Balaruc-les-Bains.

jarCapture

A l'occasion des Journées nationales de l'Archéologie, Laurent Fabre, archéobotaniste présentera les origines du JAM.
Histoire d'une valorisation de 50 années de recherches archéobotaniques méditerranéennes.
Ne manquez pas ce premier rendez-vous des JNA sur le réseau des musées de Sète agglopôle méditerranée!
Retrouvez le programme des Journées Nationales de l'Archéologie sur https://journees-archeologie.fr/

 Entrée libre, tout public

Renseignements au 04.67.46.47.92 - www.patrimoine.agglopole.fr

Jardin antique méditerranéen, Rue des Pioch- 34540 Balaruc-les-Bains