échos

Les Estivales sont de retour

 Après Balaruc-les-Bains, le 6 juillet, c'est à Sète, sur la place Aristide-Briand que les Estivales se sont installées le 13 juillet dernier. Organisée pour la 3ème année consécutive par la Communauté d'Agglo du Bassin de Thau, cette manifestation festive a pour objectif de faire connaître la gastronomie de terroir. Sept soirées sur les 2 mois d'été, pour que Sétois, voisins et visiteurs puissent apprécier les vins et les spécialités culinaires locales. Et ils ne s'en sont pas privés ce jeudi ! Dès le début de la soirée, Yves Michel, vice-président d'agglomération délégué au développement économique et à l'attractivité du territoire, et Dominique Vié, Dominique Vié conseillère municipale de Sète, ont d'emblée donné l'exemple. Le principe : pour 5 €, chacun a droit à trois dégustations de vin (une seule pour 2€) et peut acheter sur les stands huîtres, moules, tielles, biscuits, pâtisseries, chocolats… avant d'aller s'installer derrière l'une des grandes tables dressées pour l'occasion. Les prochaines agapes sont prévues à Mèze le 20 juillet, à Vic, le 27. Une autre escale sétoise se déroulera le 3 août au même endroit, avant Frontignan le 10 août et Bouzigues le 17

Jazz à Sète : 3° soirée

Encore une soirée inoubliable au Théatre de la Mer pour Jazz à Sète. Un public en délire durant une belle soirée dont la vedette fut Trombone Shorty, époustouflant.

Le beau départ de l'Aïda aura

Il a quitté le port de Sète-Frontignan Méditerranée ce dimanche soir en direction de l'Espagne. Le navire AIDA aura de type passenger (cruise) ship a été construit en 2003 et navigue actuellement sous le pavillon Italy. AIDAaura affiche une longueur hors tout de 182m et un maître-bau de 28m. Son tonnage est de 42289 tonneaux.

Sète en Baskets avec Astrid - M.R.C.P.I.

"Je me bats pour leur permettre de croire en des jours meilleurs", précise Xavier GINER, papa d'Astrid, Président de Astrid - M.R.C.P.I.

L'association "Astrid - Maladies Rares Cardio-Pulmonaires Infantiles" a pour objet d'organiser des manifestations en vue de favoriser la recherche, le soutien aux familles des enfants malades et d'informer le public sur les maladies rares cardio-pulmonaires infantiles. Les actions ont pour but de récolter des fonds et/ou des dons destinés à financer des projets en rapport avec les maladies rares cardio-pulmonaires infantiles. L'association a pour but d'intervenir dans les domaines de l'humanitaire et de lutter contre les maladies rares cardio-pulmonaires infantiles. Les moyens d'actions de l'association sont l'organisation de manifestations, la récolte de dons et de fonds. Elle organise notamment, sans but lucratif, la manifestation "Sète en baskets - un souffle d'espoir"

"L'H.T.A.P. (Hypertension Artérielle Pulmonaire) toucherait 15 personnes par million d'habitants, mais on sous-estime probablement ce chiffre." Dr Pascal AMEDRO, Cardiologie Pédiatrique et Congénitale, Centre de Compétences HTAP, CHU de Montpellier, France.

Dans ce cadre là, ce dimanche 16 juillet se déroulait la 8ème édition de Sète en baskets, un souffle d'Espoir, place Roger Thérond à Sète.

Avec différentes animations proposées pour les enfants, avec de la Zumba à partir de 17 h puis du cardio-boxing l'après-midi était bien convivial avant qu'une brasucade et une soirée musicale ne viennent conclure cet après-midi de Sète en baskets.

Ne pas oublier que le 29 juillet à 21 h, Astrid MRCPI propose un concert de "Chico And the Gipsyes" au Théâtre de la Mer de Sète toujours pour récolter des fonds afin de soutenir les enfants malades.

Jazz à Sète : 2° soirée

Encore une superbe soirée de Jazz à Sète devant un public ravi tout d'abord par Donny Mc Calsin et ses musiciens à la maîtrise instrumentale parfaite et très inventive, c'est une musique vécue qui advient en toute force créatrice, toutes les compositions sont originales, des solos épatants et même émouvants, un esprit de recherche constant qui fait de cette belle prestation une consécration percutante… puis plus tard, Emile Parisien et Vincent Peirani qui ne déméritent pas de leur Victoires du Jazz en 2014, rendent un vibrant hommage coloré et joyeux à Joe Zawinul célèbre pianiste trop tôt disparu … Le public en demande encore…

Chico & the Gypsies reviennent enflammer le théâtre de la Mer pour Astrid MRCPI

 

Samedi 29 Juillet 2017 Chico & The Gypsies poursuivent leur tournée en 2017 et fêtent les 30 ans de Bamboléo en retrouvant sur scène les anciens et historiques des Gipsy Kings lors des concerts : Pablo Reyes, Canut Reyes et Pachaï Reyes.

Après le succès de la tournée de 2016, Chico & The Gypsies jouent les prolongations. Ils repartent sillonner les routes et posent leurs guitares une nouvelle fois au Théâtre de la Mer à Sète, le samedi 29 juillet 2017 pour une fiesta inoubliable ! Un concert événement à ne pas manquer ! Chico & The Gypsies sont très heureux de revenir à Sète dans un décor idyllique pour un concert en soutien à l’Association Astrid M.R.C.P.I.

Près de 2h de concert, mélangeant des titres des deux opus de Color 80’s,des titres inédits mais également leurs plus grands succès. Résolument festif et envoûtant, ce spectacle d'exception ravira les fans de la première heure tout comme le grand public pour passer un moment inoubliable…

Une fête, un moment de partage sur une musique entraînante mais aussi émouvante. Chico & The Gypsies nous transportent dans un univers magique…

Depuis plus de 25 ans, Chico & The Gypsies enflamment les scènes et le public du monde entier et participent aux soirées les plus prestigieuses. Véritable légende de la musique, ex-leader des Gipsy Kings et co-auteur d'hymnes planétaires tels que « Djobi Djoba » ou « Bamboléo », Chico, a vendu plus de 20 millions d'albums.

Concert du Groupe Chico & The Gypsies featuring Les Anciens et Historiques Gypsy King (Pablo Reyes, Canut Reyes, Patchaï Reyes) au profit d’Astrid

Samedi 29 Juillet 2017 – 21H30 – Ouverture des portes 20h00 Théâtre de La Mer - Promenade Maréchal Leclerc - Sète

Réservations : Office du Tourisme Sète (04 99 04 71 71), Fnac, Carrefour Spectacles, Auchan…

Contact : Xavier Giner 06 09 88 52 82 – Laurent Gasc 06 15 17 84 88

Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée

Du 21 au 29 juillet 2017, le grand rendez-vous de la poésie méditerranéenne contemporaine fête sa 20ème édition !

Des scènes poétiques à ciel ouvert, dès l’aurore et jusqu’à minuit, plus de 100 poètes de toutes les Méditerranée offriront toute la semaine aux festivaliers plus de 650 rendez-vous.

• 100 poètes venus de toutes les Méditerranée entourés de nombreux artistes (conteurs, musiciens, comédiens, chanteurs...)
• Plus de 40 pays représentés
• Plus de 650 rendez-vous poétiques et musicaux proposés au public
• 82 rendez-vous quotidiens
• 72 ateliers d’écriture et d’arts plastiques
• Plus de 110 éditeurs présents sur le Marché du livre et de la poésie
• 44 lieux de la Ville de Sète investis par le Festival
• 19 spectacles dont trois soirées/événements au Théâtre de la mer

Parmi les poètes présents : Marie-Claire Bancquart (France), Eqrem Basha (Kossovo), Tanella Boni (Côte d’Ivoire), Pascal Boulanger (France), Jacques Demarcq (France), Michel Deguy (France), Ananda Devi (Ile Maurice), Achour Fenny (Algérie), Hubert Haddad (France), Tarik Hamdan (Palestine), Amina Al Jaddani (Arabie Saoudite), Nouri Al Jarrah (Syrie), Ozdemir Ince (Turquie), Vénus Khoury-Ghata (Liban), Eftim Kletnikov (Macédoine), Frosoula Kolosiatou (Chypre), Moncef Mezghani (Tunisie), Luiz Mizon (France/Chili), Embarak Ouassat (Maroc), Jean Portante (Luxembourg-France), Jacques Rebotier (France), Mercedes Roffe (Argentine), Lambert Schlechter (Luxembourg), Ronny Someck (Israël), Cassian Maria Spiridon (Roumanie), Salah Stétié (Liban), Iossif Ventura (Grèce)....

Voix Vives, de Méditerranée en Méditerranée invite à une découverte gratuite de la parole poétique contemporaine, à une écoute des diverses cultures qu’une même géographie et une histoire commune rassemblent quels que puissent être les tensions et les drames actuels.

Entourés de musiciens, de conteurs, de comédiens, de chanteurs, les poètes invitent également à ce constat que la poésie est territoire d’échanges, de partage, de rencontres entre les cultures, à cette évidence qu’elle s’adresse à tous, que les mots des poètes nous concernent au plus haut point car ils sont aussi les nôtres.

De la poésie en musique

Le Théâtre de la mer accueillera trois grands concerts (accès payant) :

  • Medianoche – Vincente Pradal (23 juillet 21h)
  • Kerry James (24 juillet 21h)
  • Paco Ibañez (26 juillet 21h)

Quelques autres spectacles (accès gratuit)

  • Ana Lains (28 juillet 21 h). Jardin du Château d’Eau
  • Paul Dirmeikis chante Salah Stétié (22 juillet 18h) kiosque place Aristide Briand
  • Véronique Pestel, Faire autrement (25 juilet 21h). Jardin du Château d’Eau

Tous les jours, des rendez-vous avec des conteurs : Rachid Akbal / Jean Guillon / Colette Migné

Voix Vives, de Méditerranée en Méditerranée c’est aussi : un marché du livre, des publications, des rencontres en langue des signes, des rendez-vous public jeune, des ateliers.

Le programme complet du Festival (220 pages) est téléchargeable en suivant ce lien.
Gratuit, il est également disponible sur place.

Murex à Sète

L’entreprise de Jean-Marc Vitale a été créée en 2000 et ses bâtiments sont basés à l’entrée de Sète, au bord de l’étang de Thau. OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce lieu permet l’épuration des coquillages. Lors de la saison de pêche, des anguilles y sont regroupées pour une société du pays basque mais on y élève aussi des poissons pour les aquariums. La collecte des anguilles se fait désormais avec des camions viviers qui sillonnent la côte. Elles sont ensuite stockées dans de grands bassins avec un renouvellement constant de l’eau.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Elles ne sont pas nourries pour qu’elle garde leur spécificité de « poisson sauvage ». Une fois dans les bassins elles sont réparties par tailles. Les grosses sont plutôt destinées au marché hollandais pour de l’anguille fumée. L’anguille moyenne est destinée au marché français, italien et espagnol. Les anguilles de petites tailles sont destinées au marché portugais.

Les locaux actuels datent de 1961 mais ils ont été depuis modifiés selon l’évolution des besoins en purification avec l’installation de l’ultra-violet, depuis 2006. Un forage a même été réalisé pour capter de l’eau fraîche pour les anguilles qui en ont besoin l’été. Au bout de 35 m ils ont découvert de l’eau saumâtre favorable à ce genre de poisson qui a besoin d’une température entre 14 et 16°. Les bassins de coquillages (palourdes) jouxtent ceux des anguilles.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’entreprise, dans le cadre de ses partenariats privés avec des aquariums ainsi qu’avec le lycée de la Mer de Sète a lancé des petits programmes d’élevage d’oursins, de blémie, de loups que la société livre à la demande. Et c’est dans cette partie des bâtiments que sont stockées les daurades pêchées en octobre 2016 dans le cadre du projet « Valdora ».

Pour les prochaines captures de daurades d’octobre 2017, deux bassins sont destinés à l’expérimentation. Jean-Marc Vitale tient à ce partenariat et il exprime cette pensée : « Je souhaite donner un coup de pouce à ces pêcheurs et prouver que les pêcheurs ne sont pas que des irresponsables. Ils ont envies de faire durer leur travail, de faire durer leur métier et ce ne sont pas que des gens qui pillent la mer ». Ce soutien sera effectif pour la saison des daurades d’octobre 2017.

Jean-Marc ROGER.

Bon départ de Jazz à Sète

 Louis Martinez et toute son équipe ne pouvaient rêver plus belle soirée d'été pour lancer le 22ème Jazz à Sète dans un Théâtre de la Mer plein jusqu'au derniers gradins d'un public chaleureux et comblé d'avance par Ed Motta et ses musiciens aux influences funky, légende de la soul brésilienne, avec sa voix de crooner aux sonorités et mélodies chaudes et bien balancées, une voix incroyable et une énergie folle et puis c'est Jamie Lidell qui est venu enflammer le Théâtre avec sa voix, ses sons électropop et de soul très rythmée, là aussi une voix incroyable qui place d'entrée ce festival sur les voies du Jazz Vocal… un grand cru affirmé dès ce soir et à venir pour les prochaines soirées encore….

Une belle soirée à Sète pour ses 1ères Estivales 2017

Avec cette 3ème édition des Estivales et une seconde ville pour les recevoir en 2016, ce jeudi 13 juillet sur la Place Aristide Briand ce fut un beau succès pour cette soirée qui est devenue pour les Sétois, les régionaux et les visiteurs un rendez-vous de la gastronomie, de la conchyliculture et du savoir-faire viticole du pourtour du bassin de Thau.

La Météo était de la partie et le week-end à venir s'annonçait festif et convivial. Et l'on peut préciser que ce rendez-vous est apprécié pour son côté naturel qui s'allie au plaisir des papilles.esti 2017DSC_0282 (25)

Pour découvrir ces Estivales, il fallait prendre un sac de Thau Agglo organisatrice de l'événement, utiliser son verre avec modération et il valait mieux s'arrêter aux stands des nombreux exposants qui avaient répondu présents. A 18 h 30, alors que les dégustations des vins et des produits du Terroir avaient débuté, la pression montait un peu et les animations musicales débutaient...

esti 2017DSC_0289 (18)

La palette de saveurs offerte à nos papilles est telle, qu'il est souvent difficile de choisir ce que l'on va déguster, fruits de mer, tielles, brasucades de moules ou beignets, gâteaux, Zézettes, croustielles de Croustithau, fromages ou jambons... Ou bien encore boire pour se désaltérer et pour le plaisir : blancs, rosés, rouges, muscats... Un verre acheté donnait droit à 3 dégustations de vins au choix, dans le cadre de cette manifestation festive, musicale et familiale. De quoi faciliter les découvertes. D'ailleurs les domaines viticoles étaient très bien représentés ce jeudi avec entre-autres, la Cave Richemer, le Domaine de Belle Dame, de la Madeleine Saint Jean, de Saint André, d'Hondrat, les Cave de Rabelais, le Domaine de Puilacher...esti 2017DSC_0264 (42)

Difficile de faire un choix tant les sens étaient en éveil : entre les Picpoul(s), Muscat(s) et toutes les variétés proposées c'est souvent au jugé que les non régionaux consommaient. Pour les connaisseurs, c'était l'occasion d'approfondir leurs connaissances et d'apprécier les productions du secteur. Pour les coquillages, des producteurs étaient à votre disposition pour vous satisfaire avec beaucoup d'attention. Que du plaisir que de s'asseoir autour d'une table en savourant le temps qui passe et en partageant une assiette de fruits de mer, que ce soit à l'heure de l'apéritif ou bien plus tard.

esti 2017DSC_0269 (37)

Et si les coquillages avaient du succès, d'autres produits locaux prisés par les autochtones et les visiteurs attiraient aussi l'attention des passants.

La charcuterie Corse, les Tielles Dassé ou celles d'autres entreprises, ainsi que les propositions des autres stands permettaient à chacun de satisfaire ses besoins nutritionnels avec un maximum de plaisir d'autant qu'il y avait tout ce qu'il fallait pour composer un bon menu en terminant par les fameuses zézettes de la biscuiterie "La belle Époque." ou encore de bonnes glaces.

Vraiment une très belle soirée festive avec une belle météo qui s'est voulue clémente : l'animation musicale assurait une belle ambiance pour ceux qui désiraient partager des instants conviviaux où l'on oublie tout le reste, car c'est l'été.

Un grand bonheur pour les participants qui sont prêts à se rendre au prochain rendez-vous à Mèze, le 20 juillet de 18 h à 23 h.

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon