échos

A Loupian, le Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée, de juin

   poulP1070552

Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée

Le Conseil Communautaire de Juin, pour Sète Agglopôle méditerranée se tenait ce mercredi 20 dans la salle du Centre Nelson Mandela de Loupian.

 47 points étaient à l'ordre du jour, avec très peu de débats durant la réunion mais pas mal de points relatifs au Budget donc beaucoup de chiffres. Voici ci-dessous le résumé des points principaux :

A noter quelques observations :

Problème de calendrier :

Absence de Monsieur Liberti

D'autre part le Conseil communautaire initialement prévu pour le 21 juin avait été avancé de 24 h, hors ce jour-là se tenait un Conseil municipal à Frontignan -La Peyrade. De nombreux élus frontignanais de SAM étaient absents.

Plus de 32 points sur le Budget : certains adoptés à l'unanimité, d'autres à la majorité, des votes motivés souvent par l'équilibre entre le budget prévisionnel et les dépenses relatives aux réalisations.

poulP1070563

Toutefois pour le groupe majoritaire des élus de Sète Agglopôle c'est "Un compte administratif 2017 encourageant pour l’avenir".

Lors du Conseil communautaire du 20 juin, Sète Agglopôle Méditerranée a adopté son compte administratif pour 2017, le premier depuis la fusion entre Thau Agglomération et la Communauté de Communes du Nord du Bassin de Thau.

Il retrace  les opérations réalisées au cours de l’exercice comptable passé, tant en dépenses qu’en recettes même si l'accumulation de nombres n'a pas permis une analyse immédiate efficace..

Pour le Conseil Communautaire plusieurs éléments sont à retenir :

  • Les efforts de mutualisation que nous avons entrepris ont vocation à nous faire réaliser d’importantes économies d’échelle qui seront visibles dès l’an prochain. Mais déjà l’excédent global en section fonctionnement est de 27 225 174, 49 euros dont 8 323 522, 15 euros au titre de l’année 2017 et 18 901 652, 34 euros provenant des exercices 2016 ( Comptes administratifs 2016 de la CABT et de l’ex CCNBT). Les dépenses de fonctionnement par habitant s’élevant à 464, 37 euros (soit l’équivalent d’une agglomération comme Béziers Hérault Méditerranée).

  • Les frais financiers restent stables (1 millions d’euros de remboursement du capital de la dette) malgré un recours à l’emprunt, conséquence des importants investissements structurants en cours de réalisation partout sur notre territoire. L’encours de la dette au 31 décembre 2017 avec 13 emprunts à 14 020 237,05 euros soit 94,29 euros par habitant contre 380 euros pour la moyenne nationale. Il est à noter d’ailleurs qu’aucun emprunt risqué n’est présent dans l’encours de dette.

  • L’épargne nette dégagée en 2017 (après remboursement du capital de la dette) dépasse les 12 millions d’euros. Cette somme permet de sécuriser l’avenir et de se garder des marges de manœuvres. Un choix guidé par la nécessaire prudence à adopter en ces périodes de restrictions budgétaires.

  • La vitalité économique sur notre territoire est au rendez-vous : le produit des contributions portant sur l’activité économique ( taxe sur les surfaces commerciales et Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE) s’élèvent respectivement à 1 471 099 euros et 4 144 360 euros pour un taux proche de la moyenne départementale ( 39, 89 % contre 33,56%) et représentent près de 10 % des recettes fiscales. Dans cette optique, Sète Agglopôle accompagne les entreprises par un investissement volontariste pour les ZAE en 2017.

  • Les impôts et taxes représentent 77, 53 % des ressources de la collectivité. A noter que le taux de la taxe d’habitation pour la part intercommunale est de 11, 57 % pour une moyenne départementale de 11, 62 %.

  • Enfin, les indicateurs financiers sont bons, malgré la poursuite de la baisse des dotations de l’Etat (une DGF deux fois inférieure à la moyenne nationale de la strate). Notre capacité de désendettement reste en deçà de la fourchette imposée par l’Etat (8 ans contre 12 ans). Les frais de fonctionnement notamment restent maitrisés et dans la moyenne de la strate.

  • Les dépenses réelles de fonctionnement ont été réalisées pour 89,79 % du montant budgété.

  • Les dépenses d’investissement ont été réalisées à hauteur de 70, 46 %, alors que, rappelons-le, le budget principal de cette année était issu de la fusion des deux intercommunalités. L’arrêt des travaux du conservatoire intercommunal suite à problèmes techniques et le report des opérations prévues sur 2018 (1 333 777, 78 euros) est aussi un des éléments explicatifs de ce taux de réalisation des dépenses réelles d’investissement.

  • Les opérations d’investissement en 2017 : la construction du conservatoire intercommunal de Sète pour un montant de 4 578 080, 26 euros soit 61, 05 % du montant budgété.

Les travaux de requalification des ZAE à hauteur de 6 968 750, 97 euros (soit 97,93 % du montant budgété).

Le lancement des études portant sur l’extension du Centre Balnéaire Raoul Fonquerne de Sète pour un montant de 1 437 973, 43 euros (soit 94,30 % du montant budgété

Un budget transport en hausse significative (1 336 700, 92 euros d’investissement) pour répondre aux besoins de déplacements dans le nouveau périmètre (acquisition de 2 bus électriques, hausse des dépenses de fonctionnement…)

poulP1070561

Conclusion pour la Majorité du Conseil Communautaire : "Ce compte administratif «  post fusion » pour l’année 2017 est encourageant mais ne doit pas détourner Sète Agglopôle Méditerranée de sa trajectoire afin de pouvoir financer l’ensemble des projets d’investissement que l’agglomération porte, au service d’un territoire qui avance."

"Une proposition fut donc votée en séance, d’un budget supplémentaire sur l’exercice 2018, permettant la prise en compte des restes à réaliser de l’exercice 2017 tels qu’établis par le compte administratif 2017, ainsi que l’ajustement des prévisions initiales des recettes et des dépenses, inscrites au Budget primitif 2018, de rééquilibrer la balance entre autorisations de programmes et crédits de paiement, avec comme horizon : 29 111 326, 24 euros en section investissement, permettant d’assumer de nouvelles dépenses ( subvention Pont Sadi Carnot de 1,1 millions d’euros dans le cadre d’une convention triennale avec la Région, avenant à la convention SPL…)"

Différents points étaient ensuite abordés avec des contrats de concession et des conventions de groupement d'e commande puis il fut adopté plusieurs mesures :

 Compétence sport de haut niveau :

 Dans le cadre de sa stratégie de positionnement par le sport et du rayonnement qu’il peut apporter au territoire, Sète agglopôle méditerranée souhaite soutenir les meilleurs sportifs et en particulier les plus jeunes d’entre eux en leur attribuant une aide contribuant à la pratique de leur discipline à haut niveau.

Cette aide concernera les disciplines inscrites au programme des jeux olympiques et paralympiques, et/ou reconnues par la Commission Nationale du Sport de Haut Niveau sur la base de critères institutionnels et organisationnels. Elle permettra aux athlètes de haut niveau de concilier carrière sportive, accès au plus haut niveau de performance et développement personnel (gage d’insertion scolaire, sociale et professionnelle par l’entraînement et la performance). A cette fin, Sète agglopôle méditerranée sollicite de la part de ses communes membres le transfert de la compétence supplémentaire « Soutien, par un fond d’intervention, aux sportifs de haut niveau pratiquant un sport individuel ».

(A priori, cela ne concerna pas les sports collectifs).

 

 Médiathèque Balaruc Les Bains

La médiathèque de Balaruc-Les-Bains est, depuis le 31 Décembre 2016, intégrée au réseau de médiathèques communautaires de Sète agglopôle méditerranée répondant ainsi à la volonté d’élargissement de l’offre de lecture publique sur le territoire. Cependant, et afin de respecter les normes du ministère de la culture en matière de médiathèque, il est nécessaire de porter la surface du lieu à 1 000m² et le volume empruntable à 35 000 documents.

 Pour répondre à ces objectifs, l’agglopôle souhaite construire une nouvelle médiathèque qui au-delà de desservir la population de la commune ainsi que les quelques 53 000 curistes annuels, s’inscrira dans le cadre d'une mission intercommunale dont l'ambition est d'ouvrir les services aux communes limitrophes que sont Balaruc-le-Vieux et Gigean.

 Avec le renforcement d’actions envers la petite enfance, le public scolaire et familial en proposant des offres plus adaptées et plus diversifiées (musique, cinéma, jeux...), la création d’un lieu ressource sur la formation et l'accès au travail pour les demandeurs d'emploi et les étudiants, le maintien d’une offre adaptée pour les seniors, les malvoyants et non-voyants, et le développement des partenariats avec les associations et les institutions locales, cette nouvelle structure construite dans l’annexe Sévigné, adossée au théâtre de verdure et du square Bordes, s’inscrit également dans le cadre du parcours de valorisation du patrimoine culturel de la commune. Ce sera l’un des premiers éléments du projet global « cœur de station » de Balaruc-les-Bains.

 Cependant, à ce jour, le plan local d’urbanisme de Balaruc-les-Bains ne permet pas à Sète agglopôle méditerranée d'obtenir les autorisations nécessaires à la mise en œuvre de ce projet, sauf à le déclarer d'intérêt général. C’est cette procédure qui est lancé lors de ce conseil communautaire. Le Conseil municipal de la commune de Balaruc-Les-Bains sera appelé à délibérer ultérieurement sur la mise en compatibilité de son plan local d’urbanisme.

 poulP1070557

Projet Celimer

Afin de favoriser le développement d’entreprises en matière d’innovation sur le territoire de Thau, le projet CELIMER, dont la maitrise d’ouvrage est assurée par l’IFREMER, se propose d’élaborer, en partenariat étroit avec l’IRD, l’IFREMER et l’Université de Montpellier, une plateforme collaborative innovante dans le domaine des sciences marines ouverte sur la société civile et les entreprises.

Ce projet vise à accroître non seulement les synergies entre scientifiques, à travers des espaces communs, une mutualisation et une amélioration de moyens techniques, mais surtout à favoriser les recherches collaboratives public-privé, à travers une meilleure connaissance des attentes et préoccupations des différents acteurs et une mutualisation de moyens sur la base de développements innovants (nouveaux outils de l’éco-ingénierie, nouvelles cultures marines de micro-algues, reverse engineering...).

 "Dans le cadre du volet immobilier de ce projet, l’ambition est donc de développer sur le campus IFREMER de Sète, un nouveau bâtiment de recherche et de développement d’activités économiques, permettant d’amplifier la capacité et le renforcement de l’innovation en science marine sur ce site, pour contribuer au développement de l’économie bleue en région Occitanie. Ce programme de construction représente une surface de plancher de 1145 m² pour une surface utile de 893 m². Le montant des investissements s’élève à 2 560 000 € HT. De par sa compétence en matière d’actions nouvelles en matière d’enseignement supérieur et de recherche, Sète agglopôle méditerranée intervient financièrement aux côtés de la Région Occitanie, pour une participation de 700 000 € dans la construction du bâtiment, dans le cadre du contrat de plan Etat-Région 2015-2020. Le poids économique et le rayonnement, tant pour le territoire que pour la Région, que représente un tel projet, s’inscrit dans le schéma régional de développement économique et de l’emploi."

 

 Dissolution du SIEL

Le syndicat mixte des étangs littoraux, le Siel, a été créé le 22 octobre 1998. Initialement intercommunal, le syndicat est aujourd’hui un syndicat mixte composé de la Métropole de Montpellier Méditerranée, de l’agglomération du pays de l’Or et de Sète agglopôle méditerranée.

Il a pour objet d’être acteur de la restauration, de la gestion, de la mise en valeur et de la protection des milieux naturels lagunaires, situés entre les étangs de l’Or et de Thau ; d’animer et de coordonner le document d’objectif sur le site NATURA 2000 « Etangs palavasiens et étang de l’Estagnol» ; et de constituer une instance représentative des intérêts des collectivités riveraines des étangs afin que soit pris en compte les problèmes liés à la préservation de la biodiversité et de l’intérêt paysager des espaces lagunaires. Son champ d’action concerne les lagunes et zones humides localisées dans les limites administratives des 7 communes présentes sur son périmètre géographique : Palavas, Pérols, Villeneuve-lès-Maguelone, Lattes, Mireval, Vic la Gardiole et Frontignan.

 Depuis le 1er janvier 2018, le code de l’environnement a attribué aux EPCI membres du Siel, la mission de « protection et de restauration des sites, des écosystèmes aquatiques et des zones humides ainsi que des formations boisées riveraines ». Dénommée GEMAPI (gestion des milieux aquatiques – prévention des inondations), cette mission se substitue à celles du SIEL.

 Pour Sète Agglopôle : "Il apparait donc légitime de se prononcer aujourd’hui en faveur de la dissolution du SIEL au 1er janvier 2019. Et il est proposé de reprendre les missions du Siel au sein des 3 EPCI et les EPTB compétents, par consentement mutuel. Le Siel sera dissous au terme de l’année 2018. Cette période transitoire sera mise à profit pour organiser les transferts des missions, du personnel et des biens. La répartition des personnels concernés entre les EPCI membres, fera l’objet d’une convention qui sera soumise, pour avis, aux commissions administratives paritaires et aux instances délibérantes compétentes au cours du dernier trimestre 2018. Les personnels concernés seront nommés dans un emploi de même niveau et en tenant compte de leurs droits acquis."

 

 

 

 

 

 

 



Fête de l'abeille et de l'apiculture. Au JAM

L’image contient peut-être : 1 personne

Fête de l'abeille et de l'apiculture. Au programme du week-end:
Au JAM


Samedi 23 juin
- atelier mosaïque au motif de l'abeille pour les enfants (dès 6 ans) à 14h30. (sur réservation)
- conférence "l'apiculture chez les romains" par Hélène et Christophe Bénard (Memini) à 17h
Dimanche 24 juin
- 14h30 rencontre avec Jean-François Edo, apiculteur passionné
-16h30 dégustation commentée de miels connus dans l'Antiquité par Memini.

Découverte des expositions "le monde naturel de l'abeille"et "la ruche et ses produits. Prêtées par la maison départementale de l'environnement ( Conseil départemental de l'Hérault)
Gratuit

Pollution maîtrisée sur le canal du Rhône à Sète

Ce mercredi 20 juin 2018, Ludovic Cesmat, chargé de mission gestion environnementale et hydraulique SMBT rentrait de son travail entre 17 h et 17 h 30 avec un de ses camarades. Tous les 2, des spécialistes de l'eau, ont aperçu sur une longueur d'environ 200m des écoulements blanchâtres dans le canal du Rhône à Sète, le long de la route de Montpellier, sur la commune de Frontignan entre la RD2 et la rd600, côté nord.

polP1070573

Ils ont donné l'alarme très rapidement en téléphonant, d'une part à la police de l'eau, d'autre-part à la police rurale de Sète Agglopôle méditerranée et en dernier lieu aux pompiers. Chacun des services était en urgence représenté sur le site et Les pompiers sont alors intervenus très rapidement avec leur cellule de dépollution. 2 brigades en action, une terrestre et une nautique pour mettre en place avec l'autorisation des Voies navigables de France et des supérieurs hiérarchiques, deux barrages flottants.

Tandis que ceux-ci étaient disposés, un à la hauteur de l'écoulement et l'autre sous le pont de la RD2 pour interdire l'accès de la pollution à l'étang de Thau, du soufre a été identifié dans l'eau. Le site était donc sécurisé.

L'on sait que la pollution par le soufre est très peu connue. D'après des scientifiques, les Effets immédiats pour l'environnement ne peuvent entraîner que très exceptionnellement la présence de soufre colloïdal en suspension et nuire alors à la biocénose aquatique (effets observés à des teneurs comprises entre 1,6 et 10 g/l). On connaît sur les sols le pouvoir biocide du soufre vis-à-vis des parasites des plantes (sur la vigne en particulier).

Parallèlement, tandis qu'en amont l'on inspectait les réseaux, l'on s'est aperçu qu'une entreprise voisine avait certainement rejeté, on ne sait pourquoi, une quantité de soufre liquide de plus de 5 m3. Une certaine quantité pouvait être rapidement pompée dans un désableur par Suez appelé à la rescousse avec ses camions,  qui traiteront ces déchets à l'entreprise Scori, habilitée à s'en occuper.

Le chef de l'entreprise contacté pensait rejeter dans l'assainissement et non dans le pluvial.

A priori Préfecture et Police ont prévenu le Procureur de la République qui devrait ouvrir une enquête.

Les pompes des camions de Suez en action tournaient toujours à 20 h 30 à plein régime pour aspirer cette eau polluée qui à priori ne pouvait plus s'étendre.

 

Région : Commission permanente : focus sur les principales aides votées en faveur de l'Hérault

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni vendredi 15 juin à Toulouse les élus de la Commission permanente, afin de voter un ensemble d'aides pour les 13 départements du territoire.

 Zoom sur les principaux projets (liste non exhaustive) du territoire héraultais, bénéficiant du soutien de la Région.delgaCapture

 

ECONOMIE

 Le dispositif « Contrat Export » accompagne sur 24 mois un programme de développement export mis en œuvre par les TPE/PME du territoire. 16 dossiers ont reçu lors de cette Commission permanente un soutien de la Région, dont :

-          100 000€ pour BIOVIVA EDITIONS (Montpellier),

-          100 000€ pour CILCARE (Montpellier),

-          100 000€ pour CILOA SAS (Montpellier),

-          Près de 78 000€ pour MY WIRELESS SYSTEME COMPANY (Montpellier).

 Par ailleurs, via le dispositif « Contrat Expertise », qui a pour objectif de sécuriser, valiser la faisabilité d'un projet d'entreprise à tout stade de développement, la Région attribue près de 51 000€ à MADE IN PLAN et 34 500€ à la SARL ECOGAM.

 Dans le cadre du dispositif « Contrat Innovation », la Région attribue une aide de :

-          100 000€ à REGENLIFE pour la réalisation d'un programme de développement d'un dispositif médical dédié au traitement et à la prévention de maladies neurodégénératives,

-          Près de 80 000€ à WEFIGHT SAS pour le développement d'un système de compréhension du langage dédié à la gestion des patients atteints de maladies chroniques.

 Le « Contrat Innovation ESS » a quant à lui, permis aux vignes de Cocagne du Domaine de Mirabeau de bénéficier d'une aide de près de 65 000€ pour le développement d'un parcours d'insertion sociale et professionnelle dans la filière viticole.

 Le dispositif « START'OC PROcess » a pour objectif de soutenir les startups dans la phase d'amorçage, ainsi 50 000€ ont été attribués respectivement à Mon Coach Brico (Lunel), My Horse Family, Sportihome et Tchebyflow, pour leur lancement commercial.

 Le « Pass Commerce de Proximité » a permis par ailleurs à la commune de Cazouls d'Hérault de bénéficier d'une aide régionale de 46 500€ pour l'aménagement d'une épicerie de vente de produits locaux et de restauration.

 Enfin, dans le cadre du dispositif d'intervention en faveur des entreprises touristiques, la Maison Bayard à Montpellier a reçu 60 000€ d'aide de la Région pour la création d'un service innovant basé sur des objets connectés, et la création de l'Hostel Edith et Marcel à Sète, auberge de jeunesse nouvelle génération, a reçu 100 000€ d'aide.

 SANTE

 Dans un contexte de crise de la démographie médicale, la Région soutient les projets de création de maisons de santé et de centres de santé pluri-professionnels, dont celle de Lodève, à hauteur de 130 000€.

 La Région contribue à la réduction des inégalités sociales de santé via son Programme de prévention et de promotion de la santé des jeunes de 15 à 25 ans, avec une attention particulière portée aux jeunes sortis de la scolarité sans qualification ou faiblement qualifiés. Quelques exemples de projets soutenus :

-          55 200€ attribués au Comité de l'Hérault d'Education pour la santé, pour le déploiement de Modules santé dans l'Hérault,

-          Plus de 42 000€ attribués à l'association Episode (Béziers), pour son action de prévention des toxicomanies, des conduites à risque et le renforcement du pouvoir d'agir des jeunes,

-          Plus de 37 000€ à l'Accueil Marginalité Toxicomanie, pour son action de prévention des conduites addictives en CFA et ses 10 actions pour 10 lycées de l'Hérault.

 AGRICULTURE & ENERGIE

 La Région soutient la protection des vergers contre les aléas climatiques afin d'encourager l'amélioration qualitative des productions et d'accroître la compétitivité des exploitations. Ainsi, 56 000€ ont été attribués à 7 exploitations agricoles de l'Hérault : SCA AGRICA ; SCEA MAS DE MOURGUES ; SCEA LA POMMERAIE ; EARL JOURDAN ; EARL LE SEBOU ; EARL DE LA CONDAMINE ; NAVARRO MARIANO.

 La Région agit pour faire émerger des filières énergies renouvelables pérennes et créatrices d'emplois, dans une perspective de développement local des territoires. Collectivités et citoyens se mobilisent pour que leurs initiatives territoriales permettent d'atteindre l'objectif « Région à Energie positive ». Ainsi, la Région soutient notamment l'installation d'une chaufferie automatique à granulés bois pour une école maternelle à Lespignan à hauteur de 18 500€, ainsi qu'une chaufferie pour une école, une mairie et une salle des fêtes à Premian, à hauteur de 16 000€.

 CULTURE & SPORT

 La Région attribue 600 000€ à 27 structures de l'Hérault spécialisées dans le spectacle vivant, pour le déploiement de leur programme d'activités 2018.

Par ailleurs, la Région, en tant que principal partenaire du Centre des Arts du Cirque Balthazar, soutient ses activités de formation professionnelle et artistiques. Les intempéries du 28 février 2018 ont gravement endommagé l'un des chapiteaux du Centre, la Région lui attribue donc une aide de 65 000€ pour assurer le maintien de ses activités.

 La Région soutient également la Métropole de Montpellier à hauteur de 35 000€ pour l'organisation de la 33e édition de la Comédie du Livre, ou encore CETAVOIR Sète à hauteur de 21 000€ pour l'organisation de la 10e édition du rendez-vous de la photographie documentaire ImageSingulières.

 La Région assure son soutien à la construction et la rénovation d'équipements sportifs, dans le cadre du Plan de soutien au BTP. Ainsi, 80 000€ sont attribués à la commune de Cazouls-lès-Béziers pour la construction d'un boulodrome couvert et 260 000€ à la commune de Saint-Martin-de-Londres pour la construction d'une halle des sports.

 

PLAN LITTORAL 21

 A l'occasion de cette Commission permanente, 3 opérations sur le territoire de l'Hérault, inscrites au Plan Littoral 21, ont obtenu un financement régional :

 -          Plus de 791 000€ à la commune de Sète pour la requalification de la Corniche de Neuburg : ce projet de requalification donne la priorité aux modes de déplacement doux, avec la création d'une piste cyclable et de zones de cheminements piétons, tout en organisant le stationnement. La piste cyclable va permettre de relier la voie verte du Lido de Sète à Marseillan aux pistes cyclables desservant le centre-ville de Sète, tout en prolongeant également l'EuroVélo 8 qui relie Cadix à Athènes. Ces travaux vont également permettre d'améliorer les accès à la plage, notamment pour les personnes à mobilité réduite, tout en préservant les espaces naturellement végétalisés des hauts de plages, et en créant un véritable belvédère sur la mer.

-          Plus de 287 000€ à la commune de Marseillan pour l'aménagement de l'avenue des campings : cette zone concentre 70% des hébergeurs de plein air de la station, l'objectif de ce projet est de redonner de l'espace aux déplacements doux, permettre aux commerces d'avoir une meilleure visibilité, créer des espaces de convivialité et faciliter l'accès aux plages, notamment pour les personnes à mobilité.

-          Plus de 602 000€ à la commune de Valras-Plage pour la requalification du cœur de ville (tranche 2) : l'objectif de ce projet est de redonner à Valras-Plage son caractère de ville méditerranéenne avec ses vastes places ombragées et de longues promenades piétonnes ouvertes. Il s'agit de mélanger l'espace urbain et l'espace littoral et créer un espace apaisé pour offrir aux habitants et aux touristes un cadre de vie au plus près de la nature et de la mer.

 

EN +

 

La Région attribue 100 000€ à la Métropole de Montpellier pour soutenir le développement d'un outil de modélisation multimodale des mobilités pour le grand territoire montpelliérain. Grâce à cet outil, des études pourraient par exemple être lancées afin de modéliser les flux de rabattement sur les Pôles d'Echanges Multimodaux (PEM), une priorité régionale.

 Par ailleurs, la Région attribué 178 500€ à 47 structures de Montpellier, Béziers, Sète, Frontignan et Lunel, œuvrant au quotidien dans les quartiers Politique de la Ville, dans les domaines de l'emploi, la formation, le développement économique, la lutte contre l'illettrisme, le soutien à la scolarité et à la parentalité, la lutte contre le décrochage scolaire, la jeunesse, l'insertion par la culture et le sport, la santé et la lutte contre les discrimination.

Réglementation de la navigation sur l'Etang de Thau

L'étang de Thau, petite mer intérieure, est un milieu riche et jouit d'une forte attractivité. Ce vaste plan d'eau de 7500 hectares est un savant équilibre entre les apports en eaux douces et ses communications avec la mer. C'est aussi le premier bassin conchylicole de Méditerranée.Sa haute sensibilité environnementale lui confère le classement en «Zone de mouillage propre».

Or l’étang comme la mer reste dangereux si l’on ne prépare pas bien sa navigation, si l’on est pas bien équipé et si l’on n’adapte pas son activité à la météo et à son niveau de maîtrise. Préparation, Equipement Alerte (PEA) c'est l'assurance sécurité en mer et sur les étangs. 

Cette plaquette éditée, par la DDTM 34, est un outil pédagogique qui vous permet de saisir de manière rapide les zones sensibles de l'étang de Thau qui dispose d'une réglementation qui lui est propre. Elle  rappelle : comment circuler sur l'étang de Thau, les interdictions à la navigation (zones conchylicoles), les zones réglementées (chenal fluvial, zone de ski nautique, zone de survol des canadairs) et les activités nautiques interdites (bouées tractées, VNM), la vitesse limitée...La plaquette a également pour objectif également d'expliquer l'importance environnementale de l'étang et les règles associées pour préserver cet écosystème remarquable.

A noter que l'exercice de l'autorité de l'Etat en mer et sur les étangs salés relève de la préfecture maritime.

ththCapture

Les métiers de demain

« Les rêves donnent du travail » 
Paulo Coelho

Les experts des ressources humaines sont unanimes : 70% des enfants qui naissent aujourd‘hui exerceront des métiers qui n’existent pas encore.

Les nouvelles technologies vont modifier les métiers traditionnels

Lors des prochaines décennies, nombre de métiers traditionnels qui contribuent à la qualité de vie vont être mieux perçus, mieux valorisés et plus demandés :  les métiers de la gastronomie et des arts de la table, l'éducation et l'enseignement, le tourisme, les métiers liés à la culture, les métiers liés à l'environnement, les métiers de la santé et d’assistance à la personne, etc. L’arrivée des nouvelles technologies va toutefois modifier de façon importante tous ces métiers traditionnels.

 

source : Softbank Robotics

L’entreprise d'origine française Aldebaran Robotics leader mondial en robotique humanoïde a conçu Roméo, ce robot assistant, dédié aux personnes dépendantes. Son rôle est double, il aide les personnes âgées dans leur vie quotidienne et il permet de lutter contre l’isolement des seniors en leur apportant soutien et sympathie. Roméo peut apporter et porter un objet, ouvrir les portes, attraper des objets dans les placards, monter les escaliers… Il fait également office d’agenda car il est capable de retenir des RDV, la prise de médicamentent… et cela par une simple conversation entre l’humanoïde et la personne. Sa forte ressemblance pour un humain lui attire la sympathie des gens. Il peut parler, communiquer, avec les personnes ce qui le rend plus réel à leurs yeux.

 

Certains des métiers nouveaux sont déjà en gestation :

En savoir plus sur : http://futuroscopie.org/index.php/economie/77-les-metiers-de-demain

Printemps des Réseaux : LE PROGRAMME

Le 2 juillet prochain, André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie, et Gregory Blanvillain, Président de la Commission « Réseaux » lancent un événement inédit pour réunir l’ensemble des réseaux économiques :

ateli22Capture

« Le Printemps des Réseaux » qui aura lieu à l’Hôtel du Département. L’occasion pour les entrepreneurs, cadres dirigeants ou encore porteurs de projet de trouver le réseau qui leur correspond.

  • 13h30 : Inauguration
  • 14h30-17h30 : (gratuit sur inscription) Village des réseaux Ateliers participatifs (détails page suivante)
  • 18h : (payant sur inscription) Conférence d’Alain Bosetti, animée par Florian Mantione : Agilité relationnelle, le secret de la réussite
  • 20h : Remise des Trophées « Booste ton réseau » Cocktail dînatoire
  • > INFOS ET INSCRIPTIONS : www.herault.cci.fr ou www.weezevent.com/printemps-des-reseaux-avec-la-cci-herault

Pour cette première édition, Le Printemps des Réseaux bénéficie d’un parrain de choix : Alain Bosetti. Auteur de l’ouvrage « Comment développer votre activité avec votre réseau relationnel » et créateur de « Place des Réseaux » (webmagazine des entrepreneurs en réseaux), Alain Bosetti a été coach d’entrepreneurs à la BFM Académie durant 7 ans sur BFM Business.

Le Printemps des réseaux est organisé avec le soutien du Département de l’Hérault, la Région Occitanie, Montpellier Business School, La Lettre M, l’Hérault Juridique et Economique et Métropolitain.

ateliCapture

 

Conservatoire : les inscriptions débutent bientôt pour Frontignan

Le Conservatoire à Rayonnement Intercommunal de Sète et du bassin de Thau a été créé au 1er janvier 2016, par transfert vers l’agglopôle de 2 établissements : le Conservatoire municipal de Sète et l’École de Musique de Frontignan.

servaCapture

Un nouveau bâtiment de plus de 5 000 m2 sera construit d’ici la rentrée 2018 à Sète. Il s’inscrit dans un vaste programme culturel de réhabilitation des chais des Moulins, situés le long du canal de la Peyrade, dans le contexte du réaménagement de l’entrée Est de Sète. Le jury a choisi l’agence Rudy Ricciotti pour mener à bien ce projet.

Les demandes d’inscriptions pour les nouveaux élèves de l’antenne de Frontignan sont à retirer du 22 juin au 19 juillet et du 29 août au 4 septembre 2018 auprès du secrétariat (9h-12h / 14h-17h30) ou sur notre site jusqu’au 4 septembre 2018 inclus (date limite pour déposer les demandes d’inscriptions).

TÉLÉCHARGEZ LA DEMANDE D'INSCRIPTION 

La saison 2018-2019 du Théâtre Molière de Sète


Théâtre, danse, cirque, musique, spectacles à voir en famille, des artistes associés, des temps forts, des spectacles à découvrir dans les communes de Sète agglopôle ....Une saison belle et riche

La saison 2018-2019 est en ligne !

  Une belle saison vient de s’écouler, empreinte d’émotions, de rencontres et de partage.

La prochaine se profile s'offre à vous et nous sommes ravis de vous inviter à la découvrir !

 OUVERTURE DES VENTES POUR LES SPECTACLES DE LA SAISON 2018-2019

NOUVEAU ! Chacun d’entre vous aura la possibilité d’acheter des billets au moyen de cartes TMS. Plus souples, elles vous permettront de bénéficier des prix les plus bas en dehors de toute contrainte de catégorie de spectacle. Que vous veniez seul, en couple, entre amis, en famille, 5 cartes vous sont proposées, il y en a forcément une qui vous correspond !

 Les cartes TMS et les billets sont en vente à partir du samedi 16 juin 13h sur internet
et sur place à partir du samedi 23 et le dimanche 24 juin, dès 9h (ouverture exceptionnelle dimanche 24/06, de 9h à 18h).

 Téléchargez le bulletin de réservations ICI

Téléchargez la brochure ICI

EN SAVOIR + BILLETTERIE CARTES + PASS

 

EN SAVOIR + BILLETTERIE SANS CARTES

 

 

19 juin : Journée Mondiale de la drépanocytose

Journée Mondiale de la drépanocytoseLa drépanocytose est une maladie génétique du sang, qui affecte plus particulièrement les populations de race noire. Cette particularité explique qu'elle est, sur le continent africain, la première maladie génétique affectant, dès la naissance, des milliers de malades.

La lutte contre la drépanocytose figure depuis 2009 parmi les priorités de l’OMS pour la zone Afrique et occupe le quatrième rang dans les priorités en matière de santé publique mondiale, après le cancer, le sida et le paludisme.

Mieux connaître la drépanocytose

Du grec drepnos, (la faucille), également appelée hémoglobinose S, sicklémie, ou anémie à cellules falciformes (sickle-cell anemia en anglais), la drépanocytose est une maladie héréditaire qui se caractérise par l'altération de l'hémoglobine, la protéine assurant le transport de l'oxygène dans le sang.

La drépanocytose n'est pas une maladie très rare. Elle est particulièrement fréquente dans les population d'origine africaine subsaharienne, des Antilles, d'Inde, du Moyen-Orient et du bassin méditerranéen. On estime que 50 millions d'individus en sont atteints dans le monde.

 

Un site à visiter : www.drepanetworld.org

Voile Latine de Sète et du Bassin de Thau accueille le premier chantier international pendant le mois de Juin

cha20180608_112352

Depuis maintenant 10 jours sur le chantier de la Plagette les bruits de maillet font écho à un concert de  mots étranges et étrangers.

"Chantier International,lkjkjEn effet Tran de Belgique et Eric notre Allemand rivalisent avec Veronika de République Tchèque et Anna de Russie sur la déconstruction de la Cette, et la restauration de l'Albatros."

 Le chantier de la Plagette  résonne au tempo d’un des modules international en partenariat avec Concordia.

 "Sous la conduite de notre charpentière diplômée au Chantier de l’Enfer en Bretagne, de  l’initiation aux éléments constituant la charpente du bateau à l’entretien du chantier, les activités rythment les journées sans oublier les épreuves de matelotage. C’est aussi profiter et découvrir notre ville, son port ses plages, ses restaurants et bars conviviaux."

"Clin d’œil au Musée Paul Valéry qui a accueilli ce petit groupe pour une visite guidée, et à Vents Favorables qui loge tout ce petit monde sur une péniche."

 Navigation sur l’étang, repas partagés et  vie de l'assos participent au bel échange entre Voile Latine et ses stagiaires venus de toute l’Europe. 

Chantier International 2

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon