Education

Un concours de dessin pour les enfants jusqu'au 5 avril

Un concours artistique est organisé Du 1er Février au 5 AVRIL dans les écoles et le périscolaire

Afin d’intégrer les enfants dans le mouvement pour la biodiversité, Générations Futures, la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), la Fédération des conseils de parents d’élèves, Bio consom’acteurs ainsi que l’Agence française pour la biodiversité organisent un concours artistique sur le thème de : La biodiversité près de chez nous.

Vous êtes un-e enseignant-e dans une classe de cycle 1 ou 2 ?
Vous êtes un-e animateur-rice dans un accueil périscolaire ?


Invitez vos élèves à réaliser des fresques sur le thème de la biodiversité près de chez eux, dans les champs mais aussi dans les villes.Envoyez nous leurs œuvres avant le 5 avril à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou à Générations Futures 179 rue Lafayette 75 010 Paris.

Crayons, feutres, peinture, collage, modelage…toutes les techniques sont possibles !
Les dimensions maximales de la fresque sont limitées à 6 mètres de long et 1, 30 mètres de haut.

Le jury, composé des organisations partenaires, sélectionnera un gagnant par cycle. Toutes les réalisations seront mises en ligne. Les gagnants se verront récompensés de lots sur le thème de la biodiversité : un jeu Ludobio offert par l’association Bio consom’acteurs, un nichoir à oiseaux offert par la LPO … et d’autres beaux lots.

Aidez nous à diffuser l’information pour impliquer le plus grand nombre d’écoles et d’organismes périscolaires dans ce beau concours. Vous pouvez ré utiliser la lettre destinée aux écoles, aux mairies et aux parents d’élèves rédigée par nos soins. 


A vos crayons, stylos, feutres, matériaux : nous sommes impatientes et impatients de voir vos belles œuvres !

Lancement de la 30e semaine de la presse et des médias dans l'École®

Jean-Michel Blanquer a participé au lancement officiel de la 30e Semaine de la presse et des médias dans l’École®, le lundi 11 mars 2019 à la Maison de l'Unesco. Le Clemi a choisi "l’information sans frontières ?" comme thème de cette 30e édition. Il s'agit également de la première semaine européenne de l’éducation aux médias.Jean-Michel Blanquer s'est exprimé en ouverture du lancement, en présence d’Audrey Azoulay, directrice générale de l’Unesco, et de Son Excellence Laurent Stefanini, ambassadeur, délégué permanent de la France auprès de l'Unesco. Isabelle Jégouzo, chef de la Représentation de la Commission européenne en France, est ensuite intervenue.

Élèves, enseignants, journalistes et professionnels de l’éducation aux médias et à l’information ont tenu des échanges. Des témoignages ont été apportés sur le thème de la liberté de la presse dans le monde.

Lancement de la 30e semaine de la presse et des médias dans l'École®

A montpellier, ce 19 mars, le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a rencontré une centaine d'élèves de l'Hérault, à l'invitation du Midi-Libre, mais n'est pas allé échanger avec des enseignants rassemblés devant le siège du journal régional.

Semaine de la santé et de la citoyenneté 2019

La semaine de la santé et de la citoyenneté est organisée tous les ans.

18 au 22 mars 2019

 

                                   

 

En lien avec la semaine de la presse, des sujets peuvent être abordés au travers de vidéos, de débats, ou autres activités...

Exemple de thèmes :

- la théorie du complot

- les stéréotypes dans les médias

- la rumeur

- la liberté d'expression et ses limites

- le respect des données personnelles

Les informations sur la santé sont inscrits dans les programmes. Les emplois du temps des élèves sont modifiés en fonction des interventions et des activités proposées tout au long de la semaine.

Le parcours éducatif de santé a été créé par la loi en juillet 2013. Il vise à :

  • faire acquérir aux élèves des bonnes habitudes d'hygiène de vie ;
  • généraliser la mise en œuvre de l'éducation nutritionnelle et promouvoir les activités physiques ;
  • généraliser l'éducation à la sexualité (accès à la contraception et prévention des IST et du sida) ;
  • généraliser la prévention des conduites addictives ;
  • organiser la prévention des « jeux dangereux » et participer à la prévention et à la lutte contre le harcèlement entre élèves ;
  • repérer les signes d'alerte témoignant du mal-être, notamment du au harcèlement ;
  • renforcer l'éducation à la responsabilité face aux risques (formations aux premiers secours, aux gestes qui sauvent).

de même pour la citoyenneté : le parcours citoyen a lui aussi été créé par la loi en 2013.

Il demande d’aborder :

  • la transmission du principe de laïcité ;
  • la culture de l'égalité entre les sexes et du respect mutuel ;
  • la lutte contre toutes les formes de discriminations (dont le racisme);
  • la prévention et la lutte contre le harcèlement ;
  • l'éducation aux médias et à l'information.

 

Le collège Jean Moulin de Sète y participe

Contrôle continu et épreuves finales : comment fonctionne le bac 2021 ?

Le bac 2021, c’est des épreuves finales (moins nombreuses et mieux réparties) et du contrôle continu dès la 1re, pour valoriser le travail accompli tout au long du lycée.

Le contrôle continu qui compte pour 40% de la note finale

Le contrôle continu porte sur des cours communs et une des spécialités choisies. Il est organisé dans votre lycée via 3 sessions d’épreuves communes.

Ces épreuves communes (enseignement scientifique, histoire-géo, LVA et B, EPS et spécialité suivie uniquement en 1re) vont se dérouler dans votre lycée au 2e et au 3e trimestre de l’année de 1re, puis au 2e trimestre de l’année de terminale.

Pour garantir l’égalité entre lycéens, les sujets des épreuves sont choisis dans une liste nationale de sujets, les copies anonymes sont corrigées par d’autres professeurs que les vôtres.

Les bulletins scolaires comptent aussi pour 10% dans la note finale.

Les épreuves finales qui comptent pour 60% de la note finale

Comme c’est le cas aujourd’hui, vous passez le bac de français écrit et oral en fin de 1re.

En classe de terminale, vous présentez 4 épreuves finales :

  • 2 épreuves écrites sur les spécialités que vous avez choisies
  • Une épreuve écrite de philosophie
  • NOUVEAU Un oral de 20 minutes préparé en 1re et terminale et consacré à la présentation d’un projet préparé en 1re et terminale

Cet oral se déroule en 2 parties : d’abord vous présentez votre projet, puis vous échangez avec un jury à partir de ce projet.

Le calendrier des épreuves finales 

Vous passez les épreuves de français écrit et oral en 1re (pas de changement).
Vous passez les épreuves de spécialités en terminale, au printemps.
Vous passez les épreuves de philosophie et l’oral en terminale, à la fin du mois de juin.

> Consultez le calendrier complet et détaillé de 1re et terminale

Ce calendrier a pour objectif de vous retirer cette angoisse de passer tous les examens en même temps à la fin de l’année 

Voici la répartition et les coefficients des épreuves du bac général et technologique :

www.education.gouv.fr/Bac2021

 

Changement climatique et mobilisation de la jeunesse

 Des débats dans les lycées le vendredi 15 mars

Aux côtés des lycéens, le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse se mobilise dans la lutte contre le changement climatique, pour la transition écologique et le développement durable. Vendredi 15 mars, entre 16 h et 18 h, avec le concours des Conseils de la Vie Lycéenne (CVL) des réunions thématiques seront organisées dans les lycées de France. Les élèves, les enseignants et les personnels pourront débattre sur les enjeux climatiques et sur les propositions de réponses qui peuvent y être apportées, lors d'une séquence banalisée dans chaque établissement.

bannière climat 740

À la demande de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, cette mobilisation générale va permettre aux élus du CVL, de relayer l'expression et les attentes des lycéens, et de donner à ceux-ci les moyens de s'impliquer dans la transition écologique et le développement durable.

Concrètement, les thèmes abordés lors de ces débats pourront par exemple porter sur les économies d'énergie, les énergies renouvelables, la lutte contre le gaspillage alimentaire ou encore la citoyenneté et la solidarité face au changement climatique.

L'objectif de cette journée de forte mobilisation est de déboucher sur des propositions d'actions à mettre en œuvre au quotidien dans les établissements, de valoriser des projets pédagogiques conduits dans certains lycéens, mais aussi de partager des ambitions sociétales et écologiques.

Les représentants au Conseil académique de la vie lycéenne, seront chargés de reprendre les différentes propositions faites lors de ces débats du 15 mars. Une synthèse sera proposée au ministre lors de la réunion du Conseil national de la vie lycéenne qui se réunira le 5 avril prochain.

Le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse est engagé dans la lutte contre le changement climatique, pour la transition écologique et le développement durable.
Cet engagement se traduit notamment par :

  • des programmes d'enseignement qui intègrent désormais dès le CM1, puis au collège et au lycée, les questions du changement climatique en géographie, en Sciences et technologie et en Sciences de la vie et de la Terre. À la rentrée 2019, ce sera également le cas dans le nouvel enseignement Sciences numériques et technologie et dans le programme d'enseignement scientifique
  • la formation professionnelle qui aborde les problématiques liées au changement climatique et à la transition énergétique, notamment au travers des Campus des métiers et des qualifications qui développent par exemple des filières liées aux énergies renouvelables ou à l'écoconstruction
  • l'éducation au développement durable (EDD) qui permet de traiter les thèmes et les enjeux pédagogiques, scientifiques, et civiques propres au développement durable au travers d'enseignements, de projets pédagogiques et de partenariats extérieurs.
La démarche "E3D" : des Écoles ou Établissements en Démarche de Développement Durable

Les objectifs visés à travers la labellisation E3D sont :

  • mettre en valeur les projets EDD déjà existant en les appuyant sur une vraie politique d'établissement
  • développer les partenariats, notamment avec les acteurs territoriaux.
 

Enfin, chaque année, le ministère porte la Semaine du Climat à l'École, durant la deuxième semaine d'octobre, met en avant toutes les formes d'engagement contre le changement climatique et pour la transition écologique et énergétique. Il participe aussi activement aux différents Plans en faveur du climat animés par le ministère de la transition écologique et solidaire.

La Dictée des collèges 2019, lundi 18 mars

Orthodidacte organise la Dictée des collèges, le 1er championnat de France d’orthographe en ligne et en direct dans les collèges.

Dans l'Académie de Montpellier y participent :

Collège Pierre de Coubertin – Font-Romeu
Collège Capouchiné – Nîmes
Collège Paul Valéry – Sète

Dictée en ligne et en direct

Chaque collégien tape la dictée en direct sur notre plateforme en ligne et est automatiquement corrigé et classé à l’issue de la dictée !

 

Lecture de la dictée

La dictée sera filmée et retransmise en direct dans tous les collèges participants à 14 heures (heure de Paris).

 

Un challenge motivant !

Deux occasions en une : un événement stimulant autour de la langue française ainsi qu’une belle action en faveur de l’association Bibliothèques Sans Frontières.

Le règlement est disponible ici : https://dictee-colleges.orthodidacte.com/decouvrir-l-evenement/reglement-de-la-dictee-des-colleges/.

La Dictée des collèges aura lieu le lundi 18 mars 2019 à 14 heures (heure de Paris). L’évènement sera filmé et retransmis en direct. Nous invitons donc les établissements d’outre-mer à vérifier la compatibilité de la Dictée des collèges avec leur décalage horaire.

 

Il est rappelé que tous les candidats composent obligatoirement sur ordinateur ou tablette. La participation sur papier n’est pas possible.

Le responsable informatique de l’établissement doit impérativement vérifier que les prérequis sont satisfaits. Les prérequis détaillés sont disponibles à l’article 5 du règlement : https://dictee-colleges.orthodidacte.com/decouvrir-l-evenement/reglement-de-la-dictee-des-colleges/

Un établissement peut inscrire tout ou partie de ses élèves, tout ou partie de ses classes.

Vous n’avez pas assez de tablettes ou d’ordinateurs pour inscrire tous vos élèves ? Organisez une sélection avec l’une des dictées en ligne disponibles sur le site dictee.orthodidacte.com. C’est fait pour ça !

Avantages :

  • les élèves se familiarisent avec le site dictee.orthodidacte.com ;
  • ils s’entraînent pour le jour J dans les mêmes conditions ;
  • l’établissement procède à la sélection rapidement, gratuitement, quand il le souhaite et facilement grâce aux avantages du site dictee.orthodidacte.com (dictées disponibles pour tous les niveaux, correction et classement instantanés) ;
  • l’établissement fixe son propre critère de sélection.

La Semaine des mathématiques

La Semaine des mathématiques montre à tous les élèves des écoles, collèges et lycées ainsi qu'à leurs parents, une image actuelle, vivante et attractive des mathématiques. La huitième édition aura lieu du 11 au 17 mars 2019. Cette édition a pour thème "Jouons ensemble aux mathématiques". Une semaine pour renforcer l’attractivité des mathématiques ">Une semaine pour renforcer l’attractivité des mathématiques

La septième semaine des mathématiques se déroule du lundi 11 au dimanche 17 mars 2019 sur le thème "Jouons ensemble aux mathématiques".

Cette semaine  :

  • propose une image actuelle, vivante et attractive des mathématiques
  • insiste sur l'importance des mathématiques dans la formation des citoyens et dans leur vie quotidienne
  • présente la diversité des métiers dans lesquels les mathématiques jouent un rôle important ou essentiel ainsi que la richesse des liens existant entre les mathématiques et les autres disciplines
  • valorise les actions mises en œuvre tout au long de l'année
  • montre que la pratique des mathématiques peut être source d'émotions de nature esthétique afin de dévoiler le lien entre mathématiques, plaisir et créativité

Les actions académiques

Des actions éducatives sont organisées au niveau académique :

  • opérations portes-ouvertes
  • conférences destinées au grand public
  • manifestations locales
  • ateliers
  • expositions
  • visites
  • pratique de jeux mathématiques
  • etc.
Guide de la semaine des mathématiques 2019 : "Jouons ensemble aux mathématiques"

Télécharger le guide 2019

Parcoursup : les étapes clés 2019


Découvrez le calendrier et les 3 étapes clés de Parcoursup pour l'année 2019. Chaque étape est primordiale pour s'inscrire dans l'enseignement supérieur.

Informations et découverte des formations

Fin novembre 2018 à janvier 2019

Les lycéens consultent des informations sur leur orientation, notamment sur le site terminales2018-2019.fr, et participent à la 1re semaine de l’orientation organisée dans leur lycée.

Pour les étudiants qui souhaitent se réorienter : ils peuvent se renseigner auprès du service orientation de leur établissement.

Début décembre

Les lycéens renseignent la fiche de dialogue. Le 1er conseil de classe prend connaissance du projet d’orientation du lycéen et formule des recommandations.

20 décembre

Ouverture du site d’information de Parcoursup :

  • Informations sur le déroulement de la procédure sur Parcoursup.fr
  • Offre de formation disponible : les contenus, les attendus, les débouchés professionnels et les critères d’examen des dossiers.

Saisie des voeux et finalisation du dossier

Tout au long du 2e trimestre

Les lycéens poursuivent leur réflexion avec leurs professeurs principaux en participant à la 2e semaine de l'orientation et aux journées portes ouvertes dans les établissements de l'enseignement supérieur.

Du 22 janvier au 14 mars 2019

Inscription sur Parcoursup et création du dossier candidat.

Saisie des voeux : jusqu'à 10 voeux (avec possibilité de sous-voeux selon les formations), sans avoir besoin de les classer.

Jeudi 14 mars : dernier jour pour formuler ses voeux.

Aucun nouveau voeu ne peut être formulé après le 14 mars.

Mars

2e conseil de classe : chaque voeu formulé par le lycéen fait l'objet d'une fiche Avenir comprenant les appréciations de ses professeurs et l'avis du chef d'établissement.

3 avril

Dernier jour pour finaliser le dossier du candidat avec les éléments demandés par les formations et confirmer chaque voeu.

Avril-mai

Les formations examinent les voeux formulés par les candidats.

Réponses des formations et prise de décision

Mi-mai

Les candidats prennent connaissance des réponses des formations sur la plateforme.

Reception des propositions d'admission au fur et à mesure et en continu. Les candidats devront y répondre dans les délais indiqués par la plateforme.

Du 17 au 24 juin 2019

La procédure est suspendue pendant les épreuves écrites du baccalauréat.

Fin juin - mi-septembre

Ouverture de la phase complémentaire.

5 juillet

Résultats du baccalauréat.

Avant la fin juillet

Inscription dans les formations choisies par les candidats selon les modalités précisées sur leur dossier.

De mai à septembre 2019

Accompagnement des candidats qui n'ont pas reçu de proposition et qui souhaitent trouver une place dans une formation proposée par Parcoursup.

Le calendrier Parcoursup 2019

Téléchargez l'infographie "Le calendrier Parcoursup en 3 étapes"

Devenir enseignant : une meilleure formation initiale et des parcours plus attractifs

Devenir enseignant : une meilleure formation initiale et des parcours plus attractifs pour entrer dans le métier

Un nouveau dispositif de préprofessionnalisation de trois ans sera proposé aux étudiants à partir de la licence dès la rentrée 2019. Il permettra une entrée progressive dans le métier de professeur.

Contexte

L’entrée dans la carrière de professeur fait l’objet depuis près d’un an, dans le cadre de l’agenda social, de travaux approfondis menés conjointement par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Ces travaux, auxquels ont été associés l’ensemble des acteurs concernés, ont donné lieu à une concertation régulière avec les organisations syndicales afin de renforcer l’attractivité des métiers et des carrières grâce à une gestion des ressources humaines rénovée.

Le projet de loi pour une école de la confiance, adopté mardi en première lecture par l’Assemblée nationale, comporte notamment le nouveau dispositif de préprofessionnalisation, instaurant un véritable levier pour l’attractivité du métier de professeur qui doit demeurer une voie de promotion, d’ascension sociale.

Le texte de loi consacre aussi l’importance et l’homogénéité de la formation initiale des professeurs, condition essentielle de l’élévation du niveau général des élèves. La rénovation de cette formation appelle logiquement à s’interroger sur la place du concours qui fait l’objet d’avancées grâce notamment au nouveau référentiel de formation qui sera mis en oeuvre au sein des futurs instituts nationaux supérieurs du professorat et de l’éducation (INSPE).

La mise en place d’un dispositif ambitieux de préprofessionnalisation poursuit plusieurs objectifs

  • Permettre une entrée progressive dans la carrière de professeur avec un accompagnement et une prise de responsabilité adaptée. (En première année du contrat : observation en classe et participation à des dispositifs tels que Devoirs faits, en deuxième année : co-intervention avec le professeur-tuteur et dispositifs type Devoirs faits, en troisième année (M1) : prise en charge d’une classe en responsabilité avec appui du professeur-tuteur.) Le temps de travail pendant ces 3 ans est de 8h par semaine en école ou collège ; 

  • Élargir le vivier en ouvrant plus tôt aux étudiants qui le souhaitent l’expérience de l’enseignement ; 

  • Attirer vers les métiers de l’enseignement les étudiants en situation financière moins favorisée, en leur offrant la possibilité d’un contrat spécifique d’assistant d’éducation de trois ans, afin de sécuriser leur parcours jusqu’au concours de recrutement.

Répondant à un enjeu autant professionnel que social, la préprofessionnalisation permet dès la seconde année de licence et jusqu’à la première année de master d’être recruté sous contrat avec des conditions de rémunération attractives (693€ nets en L2, 963€ en L3, 980€ en M1) et cumulables avec les bourses. Elle se traduit par des conditions d’intervention spécifiques et progressives.

Dès septembre 2019, 1 500 étudiants seront concernés par le dispositif de préprofessionnalisation dans au moins trois premières académies pour le premier degré (Amiens, Créteil et Versailles) et dans plusieurs académies pour relancer l’attractivité, particulièrement dans les disciplines où le recrutement est difficile dans le 2nd degré.

Alors que les premiers étudiants bénéficiaires du dispositif de préprofessionnalisation poursuivront leur trajectoire d’entrée dans le métier de professeur, l’objectif poursuivi est de développer ce dispositif avec 3 000 nouveaux étudiants recrutés en septembre 2020, puis 3 000 autres en septembre 2021. À terme, le dispositif profitera donc à 9 000 étudiants de la L2 au M1.

Demande de bourse et de logement pour les étudiants : c'est le moment de faire votre dossier !

 

Illustration 1

Une procédure en ligne unique, ouverte jusqu'au 15 mai 2019, vous permet de demander une bourse d'étude et/ou un logement social étudiant pour la rentrée 2019/2020 auprès de votre académie actuelle, ainsi que des aides auprès de votre Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous).

  À savoir :

Il est indispensable de remplir la demande de DSE dans les délais, même si vous n'avez pas tous les éléments d'appréciation de votre situation (il n'est pas nécessaire d'attendre les résultats d'examens ou d'admission).

Cette démarche est indépendante de Parcoursup et est à renouveler chaque année.

Avant de commencer la procédure, il est recommandé d'utiliser le simulateur de bourse sur critères sociaux. Des renseignements sur les ressources et le nombre d'enfants à charge des parents, le nombre de frères et sœurs dans l'enseignement supérieur et l'éloignement du lieu d'études sont demandés. Le montant annuel de la bourse est précisé par le simulateur selon le niveau d'échelon.

La procédure

Si le résultat de la simulation est positif, il est alors possible de constituer un dossier en ligne. Pour cela, il faut être notamment en possession de l'avis fiscal 2018 sur les revenus 2017 du foyer et de vos vœux d'études dans les académies de votre choix (4 vœux au maximum dans des académies différentes).

  • La demande : vous saisissez votre demande de DSE sur messervices.etudiant.gouv.fr jusqu'au 15 mai 2019. Pour que votre dossier soit validé, il vous faut impérativement aller jusqu'au dernier écran. En cas de déconnexion imprévue, il vous faudra reprendre l'ensemble de la saisie depuis le début. À la fin de la saisie, un courriel de confirmation est envoyé.
  • La réponse : vous recevez le DSE à votre adresse électronique en pièce jointe sous 48 heures. Vérifiez les informations.
  • La validation : si votre dossier est complet, vous n'avez plus de démarches à effectuer. S'il manque des informations ou des pièces justificatives, il vous sera demandé d'imprimer votre dossier, de le compléter et de le modifier de façon manuscrite si nécessaire et de le retourner sous 8 jours avec les pièces demandées par voie postale (en vérifiant l'adresse d'envoi indiquée sur la notice annexée à votre dossier).
  • La notification : vous recevez une réponse de principe du Crous dans les 30 jours (pour les élèves actuellement en terminale, le Crous dont ils dépendent est celui de l'académie où se trouve leur lycée). Envoyée avant la confirmation de votre inscription en établissement, la notification est toujours conditionnelle. Elle doit être présentée au service scolarité de votre établissement au moment de l'inscription. Elle peut également vous être utile pour être exonéré du paiement des droits d'inscription universitaires et de la contribution vie étudiante et de campus (CVEC) .
  • La confirmation : entre juin et octobre 2019, votre futur établissement d'enseignement supérieur confirme au Crous votre inscription.

  À savoir :

Après votre admission dans un établissement d'enseignement supérieur, si vos vœux DSE et Parcoursup ne sont pas en correspondance et concernent des demandes dans des académies différentes de votre Crous d'accueil, rapprochez-vous de celui-ci, votre dossier sera simplement transféré.

Si vous n'avez pas constitué votre DSE avant le 15 mai, votre dossier sera malgré tout examiné et traité, mais le paiement de la bourse pourra de ce fait connaître un délai et ne s'effectuera que lorsque votre dossier sera complet.