Education

Candidats Parcoursup

Si vous n'avez reçu que des réponses négatives à vos voeux, un entretien est souhaitable avec votre professeur principal ou un psychologue de l' Éducation nationale

Voici une fiche Onisep pour vous aider à faire le point sur votre projet et à préparer la phase complémentaire

Un livre pour les vacances 2020 : les fables de La Fontaine illustrées par Emmanuel Guibert

Tous les écoliers de CM2 quittent l'école primaire avec un livre à lire durant leurs vacances d'été 2020. Cette année, il s'agit d'un recueil de Fables de La Fontaine, illustrées par Emmanuel Guibert. Avec "Un livre pour les vacances", l'objectif est de renforcer le goût et la pratique de la lecture chez ces élèves qui vont entrer au collège, en leur donnant l'occasion de découvrir durant leur temps de loisir une œuvre du patrimoine littéraire et de partager le plaisir de sa lecture avec leur famille, leurs camarades et leurs professeurs.

Déplacement Fables

Une opération qui s'inscrit dans le temps

L'opération "Un livre pour les vacances" a lieu dans toutes les académies depuis 2018.

Chaque année, il est demandé à un artiste contemporain de grand talent d'illustrer une sélection des Fables de La Fontaine. Cette année, Emmanuel Guibert a accepté de les illustrer, après Joann Sfar en 2018 et Voutch en 2019 et s'inscrivant dans le sillage d'illustrateurs de renom qui ont fait dialoguer ces fables avec des œuvres plastiques depuis le XVIIe siècle, et faisant ainsi de ce recueil un véritable livre d'art.

Renforcer le goût et la pratique de la lecture

La maîtrise des savoirs fondamentaux - lire, écrire, compter, respecter autrui - par tous les écoliers est une priorité. Parmi eux, la lecture occupe une place essentielle car elle est nécessaire à l'acquisition de tous les autres savoirs. L'acquisition et le développement du goût et de l'intérêt pour la lecture font partie des grandes missions de l'école, qui doit encourager les enfants à fréquenter le plus possible des œuvres littéraires de qualité, adaptées à leur âge et à leurs capacités.

Un livre présenté aux élèves

Les directeurs d'école et professeurs de CM2 présentent l'ouvrage aux élèves. Ils leur donnent les clés pour une bonne lecture afin de susciter leur curiosité et impliquent les familles.

Les professeurs de français, d'histoire des arts et d'enseignements artistiques des classes de 6e, dans le cadre de la continuité école-collège, peuvent s'appuyer à la rentrée de septembre 2020 sur cette lecture estivale pour commencer leurs enseignements.

Des ressources pour les enseignants

Le ministère met à la disposition des professeurs des ressources pédagogiques sur Éduscol pour les aider à construire leurs séquences pédagogiques. Des enregistrements audio sont disponibles.

L'opération "Un livre pour les vacances" 2020 sur éduscol

  • Encourager la lecture personnelle
  • Le module m@gistère à destination des formateurs : enseigner les Fables de La Fontaine
  • Les cours Lumni
  • Les ressources de Canopé
  • Les ressources de la BNF et Gallica, en partenariat avec éduthèque
  • etc.

"Un livre pour les vacances" sur éduscol

Des vacances apprenantes pour un million d'enfants durant l'été 2020

 

Book, Boy, Lecture, Reading, Book, Book

Présentée le 6 juin dernier par le ministre de l’Éducation nationale, l'opération « Vacances apprenantes » doit permettre à un million d'élèves de combler de manière distrayante et enrichissante les lacunes accumulées depuis le début de la période de confinement. Plusieurs dispositifs sont mis en œuvre : écoles ouvertes dans les villes et à la campagne, colonies de « vacances apprenantes », accroissement des accueils de loisirs. Service-public.fr passe en revue l'ensemble des mesures de « Vacances apprenantes ».

Cette année scolaire tronquée en raison de la crise sanitaire liée à l'épidémie du Coronavirus a été particulièrement dommageable aux élèves de familles modestes, sous-équipées en outils numériques pour suivre un enseignement à distance.

Doté d'une enveloppe de 200 millions d'euros, le plan « Vacances apprenantes » répond à un objectif pédagogique de lutte contre les retards et les risques de décrochage scolaire et vise également à offrir la possibilité de partir en vacances à des enfants de familles modestes. Ces « vacances éducatives » seront entièrement gratuites pour les familles les plus modestes.

Écoles ouvertes pour l'été 2020

Au cours de l'été 2020, le dispositif « École ouverte » permettra d'accueillir 400 000 élèves du primaire, du collège et des lycées professionnels, dans les écoles ou les établissements de leur lieu de résidence. Ce dispositif sera mis en place sur la base du volontariat des communes et des enseignants.

Des activités de renforcement scolaire ou des compétences professionnelles pour les élèves des lycées professionnels seront proposées le matin. L'après-midi sera consacré aux activités artistiques, culturelles, sportives et de découverte de la nature.

Les élèves de lycée professionnel pourront être accueillis dans leur établissement d'origine ou dans un établissement proposant un accès aux plateaux techniques nécessaires à leur formation initiale.

Ce dispositif des « écoles ouvertes » existe déjà dans les quartiers prioritaires. Cet été, il sera étendu aux villes et aux territoires ruraux.

Un nouveau dispositif « École ouverte buissonnière » permettra d'accueillir des enfants de 6 à 17 ans dans des écoles ouvertes à la campagne ou en bord de mer pour aller à la découverte de la nature et du patrimoine local, ou de partir en mini-camps sous tente avec son école ouverte.

Colonies de vacances apprenantes

Pouvant accueillir 250 000 enfants de 3 à 17 ans, labellisées par l’État, ces « colonies de vacances apprenantes » se dérouleront pendant les congés d'été, du 4 juillet au 31 août 2020.

Les publics prioritaires sont les enfants et les jeunes :

  • domiciliés dans les quartiers prioritaires « politique de la ville » ou en zones rurales ;
  • issus de familles isolées ou monoparentales ou en situation économique précaire ;
  • en situation de handicap ;
  • dont les parents sont des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire ;
  • issus de familles ne disposant pas de connexion internet suffisante pour l'enseignement à distance ;
  • mineurs accompagnés par la protection de l'enfance.

Ces séjours proposeront des activités ludiques et pédagogiques de renforcement des apprentissages et des activités de loisirs autour de la culture, du sport et du développement durable.

Une aide de l’État de 400 € par jeune et par semaine sera versée aux collectivités partenaires.

Ces colonies seront également ouvertes à toutes les familles qui souhaitent y inscrire leurs enfants sur une plateforme en ligne qui ouvrira le 12 juin.

Accueils de loisirs apprenants

Une aide exceptionnelle de l’État sera versée aux collectivités territoriales pour qu'elles puissent augmenter la capacité d'accueil des centres de loisirs et recevoir 300 000 enfants cet été 2020.

Activités éducatives, culturelles et sportives y seront proposées.

Début juillet, le ministère de l’Éducation nationale mettra gratuitement à la disposition des centres des ressources pédagogiques pour des « accueils de loisirs apprenants » et notamment des parcours pédagogiques en ligne du CNED, du CP à la terminale.

  À noter : 250 000 familles, personnels soignants et salariés mobilisés pendant toute la crise sanitaire, recevront 300 € en chèques-vacances. Ils seront utilisables du 1er juillet au 31 décembre 2020.

L'innovation pédagogique

Le Centre de Soutien aux Innovations Pédagogiques – CSIP – a pour mission d’accompagner, de soutenir et d’initier la transformation pédagogique au sein du périmètre MUSE ("Montpellier Université d’Excellence"). Il offre donc une large gamme de services destinés à tous les acteurs de l’enseignement : enseignants, enseignants-chercheurs, composantes et établissements partenaires et étudiants.

 

Interview de Jean Pouly, co-fondateur du LearningLab Network 

Bourse de lycée

Afin de savoir si votre foyer peut bénéficier d’une bourse scolaire à la rentrée 2020 et avoir une estimation de celle-ci, accédez au simulateur..

Les bourses de lycée sont attribuées aux élèves scolarisés en lycée et en établissements régionaux d'enseignement adapté (EREA).

Elles se déclinent en 6 échelons, en fonction des ressources de la ou des personnes assumant la charge de l’élève et du nombre d’enfants à charge. Pour l'année 2020-2021, le montant annuel de la bourse varie entre 441 euros pour le premier échelon et 933 euros pour le sixième échelon. Ce montant de bourse est versé en trois fois (à chaque trimestre).

Simulateur de bourse au lycée pour l'année scolaire 2020-2021

Le simulateur de bourse au lycée permet de savoir si votre foyer peut bénéficier d'une bourse scolaire à la rentrée 2020. Il vous permet d'obtenir une estimation personnalisée de son montant pour chaque enfant scolarisé au lycée.
 
Les montants et barèmes utilisés sont ceux prévus pour la rentrée 2020. En cas de concubinage, vous devez saisir la somme des revenus des deux concubins.
 
Vous devez vous munir de votre déclaration automatique des revenus 2019 ou de votre avis de situation déclarative sur les revenus 2019.
 
Accéder au simulateur de bourse au lycée 
  Barème et montant de bourse pour l'année scolaire 2020-2021
  Calendrier et formulaires pour l'année scolaire 2020-2021

 Pour la rentrée 2020, le montant de l'allocation de rentrée scolaire est de 403,88 € par enfant de 15 à 18 ans.

 Vos ressources de l’année 2018 ne doivent pas dépasser

  • 25 093 € pour un enfant,
  • 30 884 € pour deux enfants,
  • 36 675 € pour trois enfants,
  • 5 791 € par enfant supplémentaire.

Protocole sanitaire, vacances apprenantes, "été pro" : les précisions de Jean-Michel Blanquer

Invité sur France Info ce jour, le ministre de l'éducation a déclaré que le protocole sanitaire mis en place dans les écoles s'étendrait au moins jusqu'aux grandes vacances, qui débuteront le 4 juillet prochain.

« Nous sommes encore en situation épidémique, il faut rester rigoureux en matière de respect des règles sanitaires, c'est de nature à rassurer les parents car un de nos défis est de faire venir les enfants à l'école » a t-il déclaré.  « Si nous l'allégeons, ce sera pour la rentrée de septembre puisqu'il a été établi il y a trois semaines » et « nous allons y travailler, en fonction de l'évolution de la situation épidémique »

De nouveaux dispositifs à venir pour accompagner les élèves

Il a notamment annoncé le lancement d'une "grande concertation en juin avec les parents, les organisations représentatives, les élus et aussi les élèves pour réfléchir à cette façon d'organiser la rentrée de septembre pour que cette fois, tous les élèves puissent aller l'école », mais également la mise en place d'un "été pro", un dispositif visant à ouvrir plusieurs lycées professionnels pendant l'été afin de permettre aux élèves de participer à des ateliers.

Du soutien scolaire gratuit, destiné aux élèves les plus en difficulté, sera également proposé aux familles.

Ces "vacances apprenantes" seront divisées en quatre opérations :

- Les "écoles ouvertes"

- Les "écoles ouvertes buissonnières"

- Les "colonies de vacances apprenantes"

- Les "accueils de loisirs apprenants"

Lire le détail sur https://www.lci.fr/politique/

Parcoursup : qui peut bénéficier de l'Aide à la mobilité ?

 

Illustration 1

Lycéen boursier, vous êtes en train de répondre aux propositions d'admission sur Parcoursup dans les délais indiqués. Sachez que si vous acceptez un vœu « mobilité » en dehors de votre académie d'origine, vous êtes éligible à l'Aide à la mobilité de 500 €. Il vous suffira d'en faire la demande à partir du 8 juillet 2020.

Les conditions

L'aide à la mobilité Parcoursup de 500 € concerne les futurs étudiants :

  • qui ont été bénéficiaires d'une bourse de lycée en 2019-2020 ;
  • qui sont inscrits sur Parcoursup cette année et ont confirmé au moins un vœu en-dehors de leur académie de résidence ;
  • qui ont accepté définitivement une proposition d'admission (« oui » ou « oui-si ») pour un vœu confirmé hors de leur académie de résidence.

Cette aide ne concerne pas les personnes déjà étudiantes et en réorientation via Parcoursup, ni les lycéens qui ne percevaient pas la bourse de lycée cette année et deviendraient boursiers de l'enseignement supérieur.

Les démarches

Si vous êtes concerné par cette aide, la plateforme Parcoursup vous l'indiquera : un bouton « Mobilité » sera affiché en face du vœu correspondant à une formation en-dehors de votre académie de résidence.

Vous pourrez alors faire votre demande sur amp.etudiant.gouv.fr à partir du 8 juillet 2020.

Après votre demande en ligne, votre dossier sera traité par les Crous une fois que vous serez administrativement inscrit dans l'établissement se situant hors de votre académie d'origine.

Cette aide sera versée en une seule fois au début de l'année universitaire.

  À savoir : Cette aide est cumulable avec :

  • une bourse sur critères sociaux ;
  • une allocation annuelle, une aide ponctuelle ;
  • une aide à la mobilité internationale ;
  • une aide au mérite.

Le dispositif éducatif et ludique 2S2C pour les élèves : qu'est-ce que c'est ?

Dans le cadre de la reprise progressive des cours dans les écoles et les collèges, le dispositif Sport-Santé-Culture-Civisme (2S2C) a pour objectif d’offrir aux élèves des activités éducatives sur le temps scolaire, pour compléter le travail en classe et/ou à la maison.

Dans le cadre de la reprise progressive des cours dans les écoles et les collèges, les contraintes de distanciation entraînent des conditions d’accueil très particulières, avec un nombre restreint d’élèves pris en charge simultanément par leur professeur. Avec le dispositif Sport-Santé-Culture-Civisme (2S2C) il est possible de proposer aux élèves des activités éducatives et ludiques pendant le temps scolaire, complémentaires de leurs apprentissages en classe. En signant une convention avec le directeur académique des services de l’éducation nationale de leur département, les collectivités volontaires sont accompagnées par l’État pour organiser cet accueil. 

Qu'est-ce que le dispositif 2S2C ?

Qu’est-ce que 2S2C ?

La crise sanitaire et les contraintes de distanciation entraînent des conditions d’accueil très particulières, qui ont des conséquences sur le nombre d’élèves pris en charge simultanément par un même professeur. 

Lorsque l’élève n’est pas en cours en classe, le dispositif Sport-Santé-Culture-Civisme (2S2C) permet de proposer des activités sur le temps scolaire qui se déroulent dans le prolongement des apprentissages et en complémentarité avec l’enseignement. 

Ces activités peuvent être assurées en priorité par des professeurs, en complément de service, avec des échanges de service ou en inter-degrés (école /collège), et en heures supplémentaires.

En outre, dans le cadre d’une convention avec la collectivité territoriale de rattachement, des activités, notamment dans les domaines du sport, de la santé, de la culture et du civisme peuvent être organisées par la collectivité pendant le temps scolaire. Ces interventions dans les différents domaines proposés ne se substituent pas aux enseignements et donc à l’action première des professeurs dans leurs disciplines ( EPS , arts plastiques, éducation musicale, enseignement moral et civique…)

Quels types d’activités sont proposés ?

Les activités sont proposées par la collectivité. Elles peuvent prendre des formes variées, dans le respect des règles sanitaires en vigueur. 

Pour les activités sportives par exemple, les pratiques extérieures seront privilégiées, ainsi que les pratiques individuelles (course, parcours de motricité, préparation physique généralisée, danse, yoga, etc).  

Pour les activités artistiques et culturelle, il peut s’agir par exemple d’ateliers d’arts plastiques autour du dessin, d’ateliers d’improvisation théâtrale, d’ateliers d’écriture, de rencontres avec des artistes etc.

Pour les activités civiques, il peut s’agir par exemple d’activités autour de l’engagement citoyen, d’activités autour du développement durable, etc.

Est-ce que la participation de mon enfant à 2S2C est obligatoire ? 

Non, la participation des enfants à cet accueil est laissée à l’appréciation des familles.

Pour aller plus loin si nécessaire :https://www.education.gouv.fr/le-dispositif-educatif-et