Musique

Une deuxième édition très réussie de Festi’voix

En préambule, avant que ne débute le concert de Festi'voix, Anne Lesure, qui dirige la chorale de la Tucarella, a dit quelques mots très applaudis sur « cet instrument de musique d’une grande souplesse, d’une belle musicalité, et qui plus est que l’on transporte toujours avec soi, c’est la voix ! ». Et les voix, dans ce concert de chorales, étaient nombreuses et belles.

Le programme très varié comprenait les morceaux choisis par les quatre ensembles vocaux, dont :

- deux belles chansons françaises, « L’Espérance folle » de Guy Béart, et « Armstrong » de Claude Nougaro, par « Les chœurs de l’Aigoual », du Vigan, dirigés par Anne-Marie Douziech ;

 

- puis, très différents, des airs anciens comme le canon de Mozart « Dona Nobis Pacem », et « Hegoak » un chant traditionnel basque, par « La chorale de Peyre », d’Aumont-Aubrac, dirigée par Eric Silve ;

- de Mozart toujours mais d’inspiration très éloignée, « Que l’on me verse du bon vin », suivi par « Laurette », de Michel Delpech, par « Le Chœur des Hommes » de Bessan dirigé par Anne Lesure ;

 

- pour finir, la virtuosité d'« Eres tu », de Juan Carlos Calderon, et les sourires de « La Pointe d’accent » de Michel Etcheverry, par la Tucarella de Bessan, également sous la direction d'Anne Lesure.

Les spectateurs, pas vraiment nombreux, mais amateurs de belles voix et connaisseurs reconnus, ont apprécié pour terminer ce beau concert vocal, que tous les choristes chantent ensemble  le populaire et traditionnel « Se canto ». Les amateurs de chant choral qui ont manqué cette soirée superbe doivent le regretter…

Un concert de chansons françaises et chants du monde à Gigean

ZANCapture"Dans le cadre de sa programmation culturelle, la Ville de Gigean ouvre régulièrement ses portes pour accueillir des associations gigeannaises mais également du territoire : chant, théâtre, art plastique, etc."

Ce 15 juin 2018 à 19h30, Gigean vous propose un concert de chansons françaises et chants du monde de l’association de Bouche à Oreille, installée à Sète. Entrée libre.

Et Gaëlle Fallery, Adjointe au Maire de Gigean, déléguée Culture et Communication rajoute :

"Cette association a pour objet la pratique en amateur du chant choral. Le projet est de développer largement cette pratique et de l’ouvrir au plus grand nombre."

"A ce jour deux ensembles sont constitués : un ensemble vocal féminin de 9 chanteuses Les filles du lundi et un ensemble mixte de 14 chanteurs Les dJedïs. Ils sont dirigés par Laurence Zanot, chanteuse et musicothérapeute."

Samuel Covel à la Chapelle des Pénitents

Scène & Galerie
Chapelle des pénitents à COURNONTERRAL

Samuel COVEL le Samedi 9 JUIN 2018 à 21h

Après des années de vie souterraine, la nymphe de la cigale sort au grand jour et entame sa dernière mue : une Mue imaginale.
Premier EP auto-produit de l'auteur compositeur interprète et guitariste héraultais Samuel Covel, ce disque de 6 titres nous plonge dans un univers ciselé où l'énergie sonore porte des textes d'une grande force. On pense à Claude Nougaro, Léo Ferré, Thiéfaine, Richard Desjardin, Allain Leprest et bien d'autres, cette veine de la chanson où la poésie prime...
Pépite précieuse de nos jours noyés dans le conformisme, cette écriture sans concession arrime son encre dans un territoire musical ouvert, fruit d'une recherche sonore au delà du guitariste et de l'artiste en solo sur scène. Une voix qui ne trahit pas son accent, un folk/rock brut et atmosphérique toujours en nuances et en mouvement. « Il y a du Villon, du Brassens, du Caravage dans ce jeune artiste héraultais. Ses chansons sont intemporelles, et sa voix a la chair et le parfum de la garrigue. Celui des argeiras dont la couleur solaire et la suave fragrance n’ont d’égal que le piquant de leurs épines. »

Catherine Laugier dans le quotidien Nos Enchanteurs

Biographie
Poète libre, Samuel Covel bouscule les codes et interroge son temps dans une étreinte avide.
Opposant de la parole creuse et guitariste instinctif, il déploie des chansons mêlant des sonorités peu communes à des textes ciselés comme pièces d'orfèvre.
Après une dizaine d'années de voyages et d'expériences musicales en tant que guitariste, naît fin 2015 un tout nouveau répertoire de chansons atypiques, fruit de plusieurs mois de gestation en solitaire au milieu des splendeurs du plateau du Larzac.
Projet solo au lancement prometteur, avec notamment des premières parties de Jeanne Cherhal, Les Oies Blanches de Barbara Weldens, Tom Poisson après avoir remporté le tremplin du festival des Nuits du Chat à Montpellier, le Printival Bobby Lapointe, Le Printemps des Poètes de Bourges, coup de coeur des auditions "Osons" du Bijou à Toulouse et s'exporte maintenant jusqu'au Québec.

A suivre aussi sur Facebook : https://www.facebook.com/samuelcovelartiste

Inscriptions pour la Fête de la musique à Sète

Musique,music,dance,party

Les musiciens, amateurs ou confirmés, qui désirent s'exprimer le jeudi 21 juin et se produire face à un public et qui désirent figurer dans le programme officiel de la ville de Sète (groupes ou artistes)  sont invités à se faire connaître par mail auprès du service Festivités de la Ville au : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Récital Martine Scozzesi

Samedi 2 Juin à 20h30
Chapelle des Pénitents
22 bis rue de la Chapelle à Cournonterral (34660)
P.A.F 10€ / réduit 8 €   Réservation : 06 85 14 78 92
 
« Martine Scozzesi nous emmène dans un univers toujours plein de vie et de sensibilité. La chaleur de sa belle voix, servie par des textes magnifiques,
des musiciens de talent et de superbes arrangements, est un bonheur pour l’oreille. Chansons confidences, émouvantes, chansons engagées,
toujours d’une infinie poésie.
Des mots qui chantent la vie et l’amour tout court !
Qu'elle se fasse intimiste ou festive, la chanson française est ici à l’honneur et révèle encore une fois l’engagement d’une chanteuse au coeur de l’humain. » Anne Lefebvre
 
" Boucieu-le-Roi 2017. Épatante Martine Scozzesi ! C’est la Scozzesi auteur et interprète qui s’impose en des textes qui ne déparent pas de ses illustres parrains.
Scozzesi est un peu à elle seule l’histoire de la chanson : chanson d’amour et d’engagement. Chansons cœur battant (c’est joli d’à ce point palpiter) et poings levés (...)
Martine Scozzesi, superbe et déchirante, a montré ce que chanson voulait dire. Celle, bien sûr, absente de notre paysage sauf à la vouloir et la chercher.
Celle qui vous prend les tripes, vous réveille la conscience et vous chavire en une ivresse diffuse et tenace. Si on ne parlera pas de récital parfait,on le pense quand même très fort.
" Nos enchanteurs" Michel Kemper Août 2017 (le quotidien de la chanson d'expression française)

La 22ème édition de « Fiest’A Sète »

La 22ème édition aura lieu du 21 juillet au 7 août 2018 (soirées au Théâtre de la Mer du 1 au 7 août).

fiestoCapture
 

Rendez-vous incontournable de cette ronde de festivals qui ensoleille l’été, Fiest’A Sète c’est la sono mondiale dans tous ses états, à travers une programmation musicale mêlant artistes de renommée internationale et nouveaux talents.

Le festival débute par une série d’escales musicales gratuites autour du Bassin de Thau et à Sète, puis se poursuit dans le cadre unique et magique du Théâtre de la Mer à Sète pour une semaine de soirées thématiques réunissant chacune deux artistes.

En parallèle, d’autres événements accompagnent les festivaliers : expositions inédites, séances de cinéma, tchatches musicales, before et after sur la plage...
  Toute la programmation : http://www.fiestasete.com/concerts-2018.html

Théâtre de la Mer, Promenade Maréchal Leclerc et communes du Bassin de Thau

Quand je pense à Fernande, la programmation

Depuis la création du festival Quand je pense à Fernande en 2002, nous n'avons eu de cesse de défendre la chanson française actuelle en présentant dans le cadre enchanteur du Théâtre de la Mer, un large éventail des choix musicaux et des divers styles d'écriture... Tout ceci est bien normal au pays de Georges Brassens.

Quand je pense à Fernande est un festival qui s’adresse à tous, toutes générations confondues.

En 2017 : Catherine Ringer, Mathieu Boogaerts, Benjamin Biolay, Radio Elvis, Arno, Charlelie Couture, La femme, Palatine, Katerine, Les Franglaises...

C'est aussi le tremplin 2018

Le club Georges Brassens, en partenariat avec la ville de Sète et l'Association Cap Brassens organise :"  Un tremplin pour le théâtre de la Mer"

 ouvert à tous les auteurs, compositeurs, interprètes en langue française

pour s' inscrire , il suffit d'adresser un lien vers  3 extraits de votre choix dont au moins un en vidéo, à l'adresse suivante:

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

le jury sélectionnera les cinq finalistes qui se produiront en public le  samedi 30 Juin 2018, place A.Briand à Sète

à l'issue de cette finale, le jury et le public désigneront par vote le lauréat du tremplin qui recevra le trophée Brassens et gagnera son ticket pour se produire le  mercredi 24 juillet au Théâtre de la MER  lors de la soirée lancement de l'édition 2018 de l'événement "22 V'là Georges" 

Date limite d'inscription : 31 Mai 2018 

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La programmation : fer1CaptureferCapture

Pour réserver : https://www.festival-fernande.com/billetterie

Les musiciens du "Bahut des vedettes" sont de retour

 Ce dimanche 3 juin, après-midi, à partir de 14 h, salle Brassens, une trentaine d'anciens vont célébrer la création, il y a 50 ans, de ce tremplin musical. Entrée gratuite pour tous.

Sète, son port, ses plages, ses poètes, ses artistes… et ses musiciens. On l'oublie trop souvent, mais l'Île singulière, parmi ses multiples particularités, a été et reste un bouillonnant vivier de chanteurs(euses) et de groupes divers et variés. Notamment dans le rock et la pop. La belle aventure du “Bahut des vedettes”, qui fête demain, salle Brassens, son cinquantième anniversaire, en est l'un, sinon le plus bel exemple.

"Réunir les amateurs... qu'ils jouent ou chantent bien ou mal"

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes souriantes, personnes debout et texte

"Réunir tous les artistes amateurs de Sète et de la région… qu'ils jouent ou chantent bien ou mal" : c'est autour de ce credo éclectique et peu restrictif que le 4 février 1964, à l'initiative notamment d'Honoré Janicot, patron de feu le bar Le Magic, rue Honoré-Euzet, de Raymond Neuville, journaliste à Midi Libre, de Francis Clément, Roger Brès, Germain Rousset, Patricia Pras et de quelques autres, naquit l'“École des vedettes”, rebaptisée le “Bahut des vedettes” le 15 mai suivant puisque le label avait été déposé par la RTF (Radiodiffusion-télédiffusion de France).

Jusqu'en 1969, deux ou trois fois par an, le BDV organisait des tremplins au bar Le Magic (qui fermera ses portes en décembre 1966), ou dans deux cinémas depuis fermés, Le Rio, quai Suquet, et celui des Métairies.

La liste des principaux acteurs de cette saga (dont les noms désuets fleurent bon les années 60 !) est impressionnante.

Les Lutins, les Jaguars, Paul Alan...

Citons les Vagabonds, les Lutins, les Roger's, les Jaguars, les Clargem's, les Panthères Noires, Johnny Flash, les Sphinx, Joseph Reilles, Raymond Ferrer, Noël Pistolet, les Bouffons, le comique Birbe, Richard Perez, les Stramp's, Joseph Garcia, Michel Aïello, Freddy Maltèse, Mireille Bayle, Milou, les Black Brownes, les Wem's, les Holmes, Antoine Alcami, les Terry's Stones, Patrice Sabatier, Manic Depression, Paul Alan, le Marc Pleyel Sound, les Merinos, Jack Séty, les Centaures...

Grand fan des sixties et notamment de Johnny Hallyday, Jean-Pierre Di Isernia, fonctionnaire municipal, avait déjà été l'initiateur des retrouvailles d'ex-BDV en 1993, 1994, 2004, 2006, 2007. Et il n'était pas question pour lui bien sûr de ne pas honorer le cinquantenaire du Bahut, toujours sous l'égide officielle de la Ville.

Des extraits de leurs répertoires de l'époque

Malgré le poids des ans, une trentaine d'“anciens”, dont Angel Girones, Claude Stento, Yvon Sanchez, André Lorenzi et Josette Reilles, ont répondu présent - bénévolement - pour ce revival. Mieux même : les uns et les autres joueront des extraits de leur propre répertoire de l'époque.

9 juin : soirée Péruvienne à l'Entre2Pots

peruCaptureSAMEDI 9 JUIN : soirée Péruvienne à 18 h 30

-Soirée péruvienne organisée par L'Association culturelle des arts du Pérou

Repas péruvien et Concert & DJ set Pérou & Amérique latine.

Réservations pour le repas avant le 5 juin : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou en MP

Formule repas-concert : 20 euros (15 euros pour les adhérents)

Cocktail (pisco sour) + entrée (solterito de queso) + plat ( aji de gallina) + verre de vin. Menu enfant : 10 euros (plat + dessert)

. Entrée concert & dj : 5 euros.

Le K Live revient

Du “flacking”au tatouage, le K-Live toujours aussi singulier Le K-Live revient dans les rues de Sète du 31 mai au 3 juin. Cinq artistes vont pouvoir s'exprimer et un nouveau type de fresque fera son apparition. Un mur a toujours été le meilleur endroit pour afficher son œuvre” expliquait le célèbre street-artiste britannique Banksy dans son livre Wall and piece. A Sète, l'affaire est entendue depuis des années et le K-Live va perpétuer la tradition du 31 mai au 3 juin prochain. Le festival accueille, pour sa 11e édition, cinq artistes français. La petite nouveauté de 2018 se nomme le “flacking”, une technique de fresque urbaine couvrant le sol plutôt que les murs. Il faudra donc aussi regarder vers le bas pour découvrir le travail d'Ememem. A Lyon, son camp de base, une soixantaine d'œuvres seraient ainsi dissimulées dans les rues remplaçant astucieusement fissures ou nids-de-poule. Les lieux à retenir pour les fresques murales “On se renseigne sur le style de l'artiste avant de les choisir mais on leur laisse toujours une liberté d'expression” rappelle Chrystel Labasor, coordinatrice de l'événement. Dans cet esprit, l'artiste Don Mateo réalisera des peintures plus personnelles. Il travaillera de la médiathèque André Malraux à l'île de Thau du mardi 29 mai au vendredi 1er juin. Entre graphisme et réalisme, le travail de l'artiste havrais Ratur sera, lui, visible du mercredi 30 mai au dimanche 3 juin grande rue haute. Connu à l'international, Ratur joue avec les traitements graphiques et posera peut-être une main, symbole de son travail, sur le paysage urbain sétois. Si vous faites face à des lettres, éclaboussures et autres tags, il s'agira sans doute de l'œuvre de Sun7. Rendez-vous rue Tissier Pons du mercredi 30 mai au dimanche 3 juin pour admirer son talent. Enfin, c'est la régionale de l'étape, la street-artiste montpelliéraine Señor Octopus investira , aux mêmes dates, la rue Louis Roustan. Cette jeune illustratrice devrait laisser une empreinte noire et blanche sur la ville dans un style proche de celui du tatouage. Le K-Live, un pari gagnant pour la Ville Le K-Live se voudra, encore un peu plus cette année, vecteur de lien social. Des visites guidées gratuites du MaCO (Musée à ciel ouvert) seront assurées par l'Office du tourisme pendant le festival et les organisateurs ont aussi prévu une performance en direct, une projection en plein air, un jeu de pistes dédié aux enfants, des ateliers et une table ronde avec des représentants du monde artistique. Pour la Ville, le K-Live, c'est un pari gagnant. “On a eu la chance d'avoir un maire qui a soutenu l'événement dès le début à une époque où le street-art était encore mal perçu dans la société” rappelle Chrystel Labasor. Face à ce succès, il n'est pas surprenant que d'autres villes s'intéressent aussi au concept mais la co-organisatrice l'affirme. “Si le K-Live est singulier, c'est justement parce qu'il se déroule à Sète”.

Festival K LIVE Sete 2018 Le programme

Festival K LIVE Sete 2018 Programme. Rendez-vous du 31 Mai au 3 Juin 2018 dans les rues de Sète et le 2 juin au Théâtre de la Mer ! . 11 ème édition. Le Festival K-Live est un concept original et pluridisciplinaire. Le K-LIVE est un festival qui crée un pont entre art urbain, arts plastiques et concerts de musiques actuelles. Les Concerts ont lieu au Théâtre de la Mer à Sète. K-LIVE : SEA, ART & SOUND !.

Samedi 2 juin Théâtre de la mer avec : Bon Entendeur / Teho / Khamsin / Üm.

K-LIVE : SEA, ART & SOUND !

Depuis 2008, K-LIVE investit chaque année la ville de Sète, ses rues, ses murs, ses friches et son fameux Théâtre de la Mer.Bon Entendeur 
« Bon entendeur, ce sont des passionnés de musique qui s’efforcent chaque mois de mettre à l’honneur une personnalité du patrimoine francophone. Ils se produisent en live depuis 2014 avec des DJs set à l’image du trio : énergiques, gorgés de disco-funk le tout enveloppé de sonorités electro très actuelles. … »
FB : Bon Entendeur
► https://soundcloud.com/bon-entendeur 

 

Teho
« Toujours en live, avec des influences allant du rock au hip hop en passant par le classique, Teho réussi à allier de façon subtile les sonorités acoustiques et électroniques. Il assume sur scène sa propre façon de faire, une techno souple et mélodique … »

 


FB : Teho
► https://soundcloud.com/teho

 

 

Khamsin
« La musique de Khamsin a cette particularité d’être tout autant physique que mentale. S’il joue avec les codes de la pop et du future beat, sa créativité le pousse à dessiner les contours d’une musique aventureuse et inédite. Venez découvrir ses expérimentations captivantes qui se prolongent et s’étoffent sur scène ! … »

 

FB : Khamsin
► https://soundcloud.com/khamsinmusic

 

 

Üm.
« Dès son plus jeune âge, ÜM étudie successivement la clarinette, la batterie ou encore le violoncelle et le piano. Influencé par les artistes qui l’entourent tels que Aurora, Bonobo et Fakear, il s’inspire de courants musicaux allant de Buena Vista Social Club à Moby … Une multiplicité qu’il réunit habilement dans un son humanisant, pour le plus grand plaisir de nos oreilles. … »
FB > Üm.
► https://soundcloud.com/umartist

 

 

⚡⚡ BILLETTERIE ⚡⚡
Tarif early bird à 10€ : https://frontoffice.paylogic.nl/?event_id=122883&point_of_sale_id=17729

 

 

Avec l'APAVH, Voyou, le beau chat, est à l'adoption

voyouIMG_9578

"L'histoire de ma courte année de vie est triste, comme celle de milliers d'autres animaux sur cette pauvre planète. J'ai très certainement été donné lorsque j'étais un bébé à n'importe qui. Une fois que j'ai passé l'âge d'être un tout petit, je n'ai plus intéressé les membres de la famille. Du grand classique chez les humains. Ils m'ont donc tout simplement abandonné comme si c'était un acte normal et absolument pas grave. Un acte anodin dans de pauvres esprits. Je suis resté de long mois dehors... j'avais très faim et j'étais blessé. Je manquais énormément d'amour, je cherchais à rentrer chez des voisins, je cherchais désespérément une personne qui allait enfin me voir, je cherchais de l'aide tout simplement. ""J'ai mis du temps à en trouver... mon désarroi ne faisait que grandir... jusqu'à ce qu'une personne se mobilise enfin pour moi et contacte l'association. Merci du fond de mon petit coeur à cette personne. Ce fût la fin de mon calvaire de chat de rue. Depuis quelques semaines auprès de famille d'accueil, je revis ! Je suis enfin épanoui, je reçois enfin l'amour que je mérite et croyez moi je leur fais des milliers de ronrons et de bisous. Je suis devenu zen, tranquille, je ne suis plus inquiet( la preuve, je dors en montrant mon ventre ce qui est signe pour le chat d'une parfaite confiance)..."

» associations