Frontignan

Démarchage à domicile : la Ville invite ses habitants à la plus grande prudence

On sonne ? Vous n’attendiez pas de visite ? Vous ne connaissez pas la personne ? Si vous êtes isolée redoublez de prudence, il peut s’agir dans certains cas de tentative de démarchage abusif ou même de tentative de vol à la fausse qualité. La Ville de Frontignan la Peyrade vous relaie ces quelques conseils de prudence.

Démarchage illicite ou abusif auprès de personnes vulnérables

En matière de vente et de démarchage à domicile, le consommateur sollicité à l'improviste peut se trouver en situation de vulnérabilité par rapport au vendeur. La réglementation vise donc à protéger le client contre les dérives de méthodes de ventes souvent jugées agressives. La principale de ces protections est le droit de rétractation durant 14 jours. Attention, toutefois, le démarcheur peut parfois se révéler être un véritable escroc et tenter de vous vendre à fort prix des marchandises de piètres qualités en prétendant faire le contraire. Dans ces cas-là, il sera très difficile, voire impossible de faire jouer votre droit de rétractation.

Ces démarchages abusifs concernent régulièrement des ventes de matelas ou de tapis soi-disant de grande qualité ou encore des services de nacelles pour accéder aux toits ou aux cheminées.

Ne vous engagez pas, ne versez pas d’arrhes, demandez que l’on vous laisse le temps d’étudier un devis écrit et que le « vendeur » repasse à un moment où vous serez accompagné et en capacité de faire jouer la concurrence…

Plus grave encore le vol par ruse ou à la fausse qualité

Des inconnus peuvent se présenter chez vous sous une fausse qualité (faux policiers, faux agents EDF, faux employés de mairie, faux plombiers, des livreurs…) pour rentrer plus facilement dans votre domicile et vous voler.

Voici quelques exemples de scénarios et des conseils donnés par la Police Nationale :

  • Un faux plombier se présente chez vous afin de contrôler votre installation suite à une fuite d'eau importante chez votre voisin. Il vous demande d'effectuer avec lui des vérifications et en profite pour vous subtiliser des objets de valeurs.
  • Des faux policiers se présentent à votre domicile, exhibent furtivement une carte sur laquelle est mentionné « police », et/ou sont en civil, porteurs de brassards orange « police ». Prétextant venir suite à une enquête, ils en profitent pour vérifier votre logement, et y dérober des objets de valeur.
  • Parfois, un faux plombier peut se présenter à votre domicile pour une intervention, ne rien voler et avoir des complices, faux policiers, qui viendront plus tard en prétextant une enquête et en profiteront pour voler vos biens.
  • De nombreux autres scénarios sont exploités par ces malfaiteurs, qui ne sont que rarement à cours d'imagination.

Une visite inattendue ? Des conseils :

Si une personne se présente à l'interphone ou à votre porte alors que vous n'étiez pas informé :

  • Utilisez l'entre-bailleur et le judas. Vous pouvez parler à travers la porte.
  • Quelle que soit la profession, ne vous fiez pas aux apparences. Même si la personne est en tenue de travail et en cas de doute, demandez-lui une carte professionnelle ou un justificatif d'intervention.
  • N'hésitez pas à effectuer un contre-appel pour vérifier que la venue de la personne qui se présente chez vous est bien officielle. Pour cela, contactez l’organisme d’origine, votre bailleur, votre syndic, votre concierge, vos voisins ou la police.
  • Utilisez les numéros de téléphone que vous avez en votre possession (figurant généralement sur les avis d’échéance ou les factures) et non pas ceux donnés par la personne qui se présente.

D'autres conseils

N'ouvrez jamais la porte à une personne inconnue, quelle que soit la raison invoquée.

Ne laissez jamais entrer une personne inconnue chez vous.

N'indiquez pas sur votre boîte aux lettres que vous êtes veuve ou veuf ou toute autre indication laissant penser que vous vivez seul (e).

Ne conservez pas trop d'argent liquide ou d'objets de valeur chez vous.

En cas de doute, n'hésitez pas à faire le « 17 » ou le « 112 ».

La XXIIe Bourse des collectionneurs

 

Dimanche 11 février, pour la XXIIe bourse des collectionneurs, près de 50 exposants vont accueillir curieux, chineurs et promeneurs, salle de l’Aire.

Organisée par l’Association culturelle et laïque frontignanaise (ACLF), en partenariat avec la Ville de Frontignan la Peyrade, la 22e Bourse des collectionneurs va ouvrir ses portes, dimanche 11 février, de 9h à 17h30. Une cinquantaine d’exposants propose cartes postales, livres, timbres, monnaies et autres, tire-bouchons, médailles, jouets ou cartes en tous genres, à un large public, collectionneurs « mordus », chineurs « du dimanche » et simples curieux.

Devenue un rendez-vous majeur des collectionneurs, cette bourse attire chaque année plus d’un millier de collectionneurs et autres chineurs amateurs de cartes postales, de jouets, de vieux livres, de timbres, de vieux papiers, de monnaies…

XXIIe Bourse des collectionneurs Dimanche 11 février de 9h à 17h30 - Sale de l'Aire

Entrée libre, buvette, parking gratuit

Tir à l'Arc: Rencontres Jeunes à Frontignan : L’avenir dans la Jeunesse

Le Samedi 13 Janvier se sont déroulées les Rencontres Jeunes à la salle Henri Ferrari de Frontignan et ce fut l’occasion pour les plus jeunes archers frontignanais de côtoyer l’aspect compétitif du tir à l’arc. Autant dire qu’ils n’ont pas démérité et ont su faire face au stress que peut engendrer ce type d’évènement sportif.

Un grand bravo à Sihem, Ambre, Enola, Soukaina, Hugo, Julian, Alexandre, Julie, Elisa, Juliette, Andréa, Maxence, Ambre, Matteo, Marius, Enzo, Maxime, Amandine, Anthony, Matis, Mahé, Lisa et Enzo. Ces jeunes archers représentent l’avenir du club et il est clair qu’il s’annonce d’ores et déjà radieux.

Le Dimanche, la compétition était ouverte à toutes les catégories d’archers et autant dire que les frontignanais étaient présents sur le podium.

  • Chez les Benjamins, la jeune Nina Buhit et Jean-Christophe Taparel finissent respectivement à la 1ère et 3è place.
  • Concernant les Minimes: Alexandra Martins se hisse à la première place du podium avec le score impressionnant de 556.
  • Les Cadettes: Carline Morais et Juliette Médioni terminent aux 1ère et 2é places .
  • Les Juniors Femmes: Romane Ruchon décroche la médaille d’or.
  • Le Sénior Laurent Levacher et le Super Vétéran Marc Pechon se placent tous les deux à la 3è place du podium.
  • Enfin les arcs à poulies ont également été mis à l’honneur avec Yolande et Philippe Communaudat qui s’octroient la première place dans leur catégorie respective.

Le club tient à remercier la ville de Frontignan pour le prêt de la salle et l’aide logistique apportée, ainsi que les bénévoles sans qui l’organisation de cette compétition n’aurait pu avoir se faire.

Aux archers frontignanais de briller, maintenant, sur d’autres concours.

Rythmes scolaires à Frontignan La Peyrade font débat.

Rythmes scolaires à Frontignan La Peyrade, concertation ou décision ?

La grande question sur les nouveaux rythmes scolaires n'en finit plus de faire débat à Frontignan La Peyrade.

Nous regrettons que le questionnaire distribué par la municipalité soit essentiellement porté sur la qualité et la diversité des activités périscolaires et trop peu sur l’apprentissage et le bien-être de nos enfants. Les études démontrent que la semaine de 4 jours permet aux élèves d’être plus vigilants et concentrés lors des apprentissages.

De plus, peu d'entre eux peuvent bénéficier des sorties anticipées. Comme "CPE", la grande majorité des instituteurs, des animateurs et des parents d’élèves que nous avons rencontré soutiennent ces rythmes à 4 jours. Il en est de même pour près de 60% des villes dans l’Académie de Montpellier qui en ont fini avec l’école le mercredi matin. Il est dommage que Frontignan La Peyrade manque de réactivité et que nous devions encore attendre afin de connaitre enfin son positionnement sur le sujet.

L’association « Citoyens, parlons-en ! » affiche clairement sa position et souhaite le retour à la semaine de 4 jours.

Notre volonté et de mettre le modèle éducatif et l’éducation au service du bien-être de l’enfant et non l’inverse pour quelconque raison que ce soit.

Communiqué Citoyens, parlons-en !

MaxiMômes se mobilise contre la fermeture d'une classe de Maternelle

L’association MaxiMômes (représentant des Parents d’élèves des établissements scolaires de La Peyrade) se mobilise contre la suppression d’une classe maternelle à l’école des Lavandins de Frontgnan La Peyrade.

L’effectif prévisionnel pour la rentrée 2018/2019 frôle et va probablement dépasser les 200 enfants. Ce qui fait une moyenne de presque 25 élèves pour les 8 classes existantes. Malgré cela, l’académie envisage la fermeture d’une classe ce qui amènerait un effectif aux alentours de 28 élèves par classe. Pourquoi ?

Le gouvernement ayant décidé de dédoubler les classes en CP CE1 en zone REP Plus, en moyens constants, supprime des postes en classe de maternelle.

On connaît tous l’importance en maternelle de l’acquisition des prérequis qui permet l’apprentissage de la lecture et de la numération.

Nous soutenons le choix de dédoubler des classes pour améliorer la qualité d’enseignement dans des zones Rep Plus, mais certainement pas en paupérisant le système scolaire dans d’autres classes.

Nous ne voulons pas de cette suppression de classe et allons agir pour l’empêcher par une première manifestation qui se tiendra Mercredi 07 février à 11h30 devant l’école maternelle des Lavandins.

Communiqué MaxiMômes.

Les classes de maternelle du groupe scolaire Les Lavandins seront fermées ce mardi 6 février.

Les enseignantes de l’école maternelle Les Lavandins seront en grève mardi 6 février pour protester contre le projet de l’inspection académique de l’Hérault qui envisage la fermeture d’une classe à la rentrée prochaine.

Réuni vendredi dernier, le conseil municipal a voté une motion demandant à l’inspecteur de revoir sa position. (Thau Infos du 04/02/2018)

• Renseignements complémentaires à la direction éducation, enfance, jeunesse :

04.67.18.50.80 de 8h à 12h et de 14h à 17h15 ou 06.84.53.50.44

Conseil Municipal 3/3 – Chambre Régionale de comptes et Halte Plaisance.

La chambre régionale des comptes a remis son rapport sur la gestion de la commune pour l’exercice 2011 à 2016. Un rapport volumineux d’une soixantaine de pages.

Situation financière de la ville: La Chambre régionale note une dégradation tendancielle entre 2011 et 2015 avec une dynamique défavorables des charges et des produits qui ont affectés l’excédent brut de fonctionnement et la capacité d’autofinancement qui est devenue insuffisante pour soutenir la politique d’investissement. « Ce constat est exact et s’explique d’une part par un choix sur cette période de ne pas augmenter les taux de fiscalité pendant 4 ans et maintenir un niveau de service satisfaisant et d’autre part, par une baisse de dotations amorcée en 2014 jusqu’en 2017 inclus (550 000€ par an à partir de 2015) ».

2011 à 2015 - Les recettes ont régressé en moyenne de 1,1% alors que les charges ont progressé de 2,4% sur la même période avec une dynamique très négative avec un excédent en régression de 10,3%

2011 à 2016 – les produits, les charges et l’excédent brut sont en progression, la chambre souligne une amélioration à partir de 2016, pour revenir à des valeurs proches de 2011, en raison de la progression des recettes fiscales et la diminution du programme d’investissement.

La ville a des charges et des produits inférieurs à la moyenne de la strate sur la période, ses produits ont donc progressé moins vite, ce qui a détérioré son résultat souligne la chambre.

L’augmentation des taux et suppression ou réduction des abattements sont venus suppléer la perte de DGF. La chambre note également que la charge en personnel a progressé de 1,9% par an dans une mesure bien moindre que la moyenne de la strate.

En matière d’endettement, sur la période le financement de l’investissement est assuré par l’emprunt à plus de 50%.

« L’encours de la dette du budget principal est de l’ordre de 26M€ entre 2015 et 2016. C’est surtout sa capacité de désendettement qui s’est progressivement dégradée entre 2011 et 2015 passant de 8,5 ans à 17,6 ans et donc au-dessus des 9ans, considéré comme seuil d’alerte. En 2016 l’amélioration de la CAF brute a ramené la capacité de désendettement à 7,9 ans, bien en dessous du seuil d’alerte et a un niveau inférieur à 2011. »

Les marges de manœuvre de la commune, la CRC estime, que même si le budget 2017 a été conçu en prenant bien en compte la trajectoire financière de la commune et la performance financière, cela ne se traduira pas par un redressement durable. Elle souligne positivement le travail de pistes d’amélioration de l’équilibre financier et encourage d’ailleurs ce processus qu’elle juge positif et donne quelques pistes et propositions issues du chantier « marges de manœuvre ».

En conclusion la situation s’est améliorée, mais peut mieux faire, les efforts sont à poursuivre.

Le rapport dans sa totalité est consultable sur le site de la ville: http://www.frontignan.fr/

 
Halte plaisance fluviale.  

Halte plaisance.

La halte plaisance cela représente un transit de 4500 pénichettes par an, voilà donc un potentiel touristique pour la ville s’il était bien organisé.

A l’issue de plusieurs de travail entre VNF et la ville en 2017, la ville a obtenu la possibilité d’extension de la halte fluviale et la gestion du plan d’eau sur une largeur de 6 m et sur des longueurs de 179 m devant le quai Voltaire, 110 m devant la Quai Rousseau, 84m devant le quai des jouteurs et 146m devant le quai Caramus. Seront créées également 2 zones réservées à l’accueil fluvial d’embarcations à caractère patrimonial ou folklorique, qui pourront être affectées à un stationnement longue durée.

Dans ces 2 périmètres des actes de sous occupations pourront être établis au bénéfice d’associations.

Le conseil approuve cette convention d’occupation pour une durée de 6 ans à compter du 1er janvier 2018.

A.Sanfilippo

Conseil Municipal 2/3 – Mise au point et motion contre la fermeture d’une classe aux Lavandins.

 
Conseil municipal - salle Bouvier Donnat (archives)  

Un conseil municipal qui se déroulait dans la sérénité, bien que lors de la présentation du 12 et 13 points concernant une demande de garantie partielle d’emprunt sollicité par les maisons de retraite publiques de Frontignan ou le maire a tenu à apporter « son soutien total aux personnels qui sont les garants de la dignité des personnes dépendantes. Tout n’est pas argent, certaines choses ne se liquident pas ».

L’opposition s’abstient, « on comprend ce que vous dites, mais ce n’est pas là notre politique générale. » comme pour justifier cette abstention.

Mais c’est à la modification des statuts du Sivom que Pierre Bouldoire a dégainé suite aux commentaires sur les sociaux du conseiller FN sur les absences répétées du maire de Frontignan et notamment aux vœux de l’Agglo pôle de Sète et qui s’inquiète sur sa santé. IL n’en fallait pas plus pour que Pierre Bouldoire ne sorte l’artillerie lourde.

« Je vise en particulier les membres de l’opposition, M. Prato est absent et il n’est pas possible de lui répondre. Donc je suis là pour le faire. Si le président de l’agglo pense que seuls les vice-présidents sont à même de représenter leur ville, ça lui appartient. Mais à Frontignan chaque élu de la majorité est à même de la représenter. Ce sont là des propos insupportables, malhonnêtes et blessants.

Que je sois le 1er ou le 12é vice-président n’a aucune importance, je n’ai pas signé la délégation qui m’était désignée et le président n’a jamais daigné me recevoir ! Je n’ai donc aucune délégation.

Personne n’en voulait. de cette fusion aujourd’hui les faits me donnent raison., mais il faut aller plus loin en unissant Sète et Frontignan ».

« Nous n’avons rien à voir avec ça » dira Jean Claude Alquier, ce qui aura pour effet de relancer Pierre Bouldoire « Vous voulez vraiment que l’on parle du rôle du FN dans cette histoire, pas toujours dans l’intérêt de ceux que vous dites défendre ».

Retour au dossier.

Présentation par Claudie Minguez d’une motion contre le projet de fermeture d’une classe à l’école maternelle des Lavandins.

L’inspection académique envisagerait la fermeture d’une classe de maternelle aux Lavandins à la prochaine rentrée 2018/2019.

La ville s’oppose fermement à cette décision, car les projections font apparaitre une augmentation de l’effectif de 9 élèves par rapport à l’effectif de la rentrée 2017/2018 soit un total de 211 élèves à la prochaine rentrée, une école qui a fait l’objet d’une réhabilitation importante et la création d’un nouveau restaurant scolaire à la hauteur des engagements de la ville pour la priorité à l’éducation.

Cette potentielle fermeture serait de nature à surcharger les classes de toutes les maternelles de la ville et par conséquent de compromettre la qualité et l’accueil de notre service public de l’éducation.

Il est donc demandé à Monsieur l’inspecteur de l’Académie de revoir sa position pour cette prochaine rentrée.

Cette possible fermeture, semble-t-il, ne serait pas dû à un manque d’effectif, mais à un manque d’enseignant.

A.Sanfilippo

Conseil Municipal 1/3 - Le complexe Henri Ferrari voit grand

  • Le conseil avait à débattre sur les termes du marché de maitrise d'oeuvre sur le projet par la SCOP d’architectes Eco Studio , les bureaux d'études structure " Calder" fluides " Chauvin et "Adl" et acoustique "Rouch" qui avait été retenu dans le cadre du concours de maîtrise d’œuvre lancé par la Ville pour l’extension du complexe sportif Henri-Ferrari.

 

Son extension est prévue en 3 tranches, pour un montant total de 3,260 millions d’€ HT.

La première tranche ferme offrira près de 491 m2 de surface supplémentaire et sur le réaménagement de 445m2 existants. Ces nouvelles surfaces seraient affectées a une mise à niveau des activités appelant une intervention prioritaire: musculation; sports de force, arts martiaux; gym; club house; sanitaires/vestiaires supplémentaires etc....

Le réaménagement des parties anciennes porterai l'actuel club house et les anciennes salles de musculation et arts martiaux.

La 2e 600 m2de surfaces utiles musculation; sports de force, arts martiaux et quelques annexes.

La dernière 700 m2, dédiés à la pratique sportive notamment les sports de combats. Portant l'ensemble à une surface totale à terme de 4 800 m2. Les travaux démarreront en 2018.

Ce marché de maitrise d'oeuvre  comprend une tranche ferme portant sur les études permettant un dépôt de permis de construire global pour l'ensemble du projet et dont 3 phases de maitrise d'oeuvre nécessaires à la réalisation opérationnelle de chaque phase, pour un montant global de 418.115,21€ HT.

Ce projet qui conjugue béton et couleur, dans une approche durable qui fait écho à l’existant, s’appuie sur l’autonomie des différents pôles : gymnase de handball, haltérophilie/ musculation/ sports de force, arts martiaux et club house/ espace convivialité, pour lequel une vue sur le gymnase depuis l’intérieur, ainsi qu’une terrasse sont prévus. L’ensemble bénéficie d’une conception bioclimatique, avec une architecture conçue pour capter le rayonnement solaire l’hiver et s’en protéger en saison chaude. Des panneaux photovoltaïques sont également envisagés.

Le complexe Henri-Ferrari, à l’architecture typique des années 80 accueille les activités de 8 associations sur ses près de 3000m2. 800 sportifs et 300 scolaires utilisent ses équipements chaque semaine.

Cout des opérations: 3.259.310,10€ HT

1ére tranche- 1.169.797,59€ HT, - 953.466,91€ HT et 3é 1.136.045,60€ HT

A.S

Le sport du Week end à Frontignan la Peyrade

 Basket : FLPB – Avignon/Pontet

Match de division N3 masculin.

Le 3 février 2018
Entrée libre.
20h, salle de sports Roger-Arnaud, avenue Jean-Mermoz.
Rens. : 06 01 84 24 42
Salle de sports Roger-Arnaud

 

  

Handball : Frontignan THB – Bagnols

Match de division N1 masculin.
Tarif : 5€.
Samedi 03 février 2018
20h30, salle omnisports Henri-Ferrari, av. du Muscat.
Rens. 04 67 43 96 90 – www.frontignanthb.fr

FOOTBALL : ASFAC – Castelnau Crès

 Championnat de division honneur régionale masculin.

Dimanche 04 février 2018

Entrée libre.
15h, stade Lucien-Jean, avenue du 81e R. I.
Rens. : 04 67 80 07 44 – www.asfac.fr

 

FOOTBALL : OL la Peyrade – Montarnaud

Championnat départemental masculin.

Dimanche 04 février 2018

Entrée libre.
15h, stade Esprit-Granier, avenue Jean-Mermoz.
Rens. : 04 67 74 40 88

 A.S

 

Renouvellement des 11 Conseils de Quartier du 08 au 20 février 2018.

Bien que les conseils de quartier ne soient obligatoires que dans les villes de plus de 80 000 habitants la ville de Frontignan la Peyrade a souhaité avoir ses conseils de quartier.

M. Jean Louis Bonneric, maire adjoint en charge des conseils de quartier et Mme Claudie Minguez 1ére adjointe en charge de l'éducation

Ainsi le jeudi 19 février 2015, les présidents des 11 conseils de quartier, élus, étaient conviés à signer la charte des conseils de quartier de Frontignan la Peyrade, dans le salon d'honneur de l'hôtel de ville. Voilà une signature qui tenait à cœur à la municipalité. Les membres du conseil de quartier étant élus pour une durée de 3 ans, il sera procédé au renouvellement de ces 11 conseils.

Les conseils de quartier permettent aux citoyens de s’investir dans les décisions locales et de proposer des solutions pour améliorer la vie de tous et bien que Jean Louis Bonneric, maire adjoint en charge des conseils de quartier, considère que cette 1ére mandature fut une période de rodage, de nombreuses actions ont été menées par les conseils.

Un bilan encourageant pour les différents conseils ou 270 personnes se sont impliquées. 500 demandes concernant l’amélioration du quotidien des habitants sont remontées en mairie, Claudie Minguez, 1ére adjointe, s’engage à ce que la ville soit plus réactive sur les demandes des différents acteurs, et donner réponse (positive ou négative) à chaque demande des conseils.

Les conseils de quartier ont vocation à favoriser une citoyenneté active, permettre un meilleur ajustement entre les politiques publiques et les besoins exprimés par les habitants, mais aussi de mieux informer les citoyens des actions publiques menées et à venir et favoriser l'émergence de solutions partagées par l'ensemble du tissu social du territoire en rapprochant les acteurs. Ce qui a permis notamment à la municipalité d’être au plus près de la population et de présenter le DOB à chaque conseil.

Le renouvellement des membres des conseils se déroulera du 08 février au 20 février 2018, les 11 assemblées constitutives se réunissent pour désigner les membres de leurs bureaux pour une durée de 3 ans.

  • Quartier Près Saint-Martin, jeudi 08 février - 18h30, salle Voltaire
  • Quartier Félibre / Lierles, vendredi 09 février - 18h30, Garrigou
  • Quartier Terres Blanches, vendredi 09 février - 18h30, salle Vincent-Giner
  • Quartier Barnier, lundi 12 février - 18h30, gymnase école des Crozes
  • Quartier Mas de Chave, lundi 12 février - 18h30, Garrigou
  • Quartier La Peyrade / Méréville, mardi 13 février - 18h30, Garrigou
  • Quartier Carrières / les 2 Pins, mercredi 14 février - 18h30 collège les Deux pins
  • Quartier Vignaux / Europe, jeudi 15 février - 18h30, CHHF
  • Quartier Cœur de Ville / Anatole-France, vendredi 16 février - 18h30, salle Vincent-Giner
  • Quartier Crozes / Pielles, lundi 19 février - 18h30, école des Crozes
  • Quartier Frontignan plage, mardi 20 février - 18h30, office de tourisme

Une assemblée plénière avec les nouveaux élus se tiendra le 24 février 2018

Vous êtes intéressé mais ne pouvez pas venir à l’assemblée générale ? Vous pouvez néanmoins être candidat en écrivant avant sa tenue, à la mairie ou à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A.Sanfilippo

Notes sur Frontignan

Le livre incontournable d'Achille Munier à lire en ligne gratuitement ou, pour les collectionneurs, à acheter (quelques exemplaires encore disponibles en réédition chez Amazon).