Environnement

Comment produire moins de déchets ?

Éviter les suremballages, choisir des produits alimentaires en vrac ou des produits électroménagers réparables, privilégier les achats d'occasion... Dans le cadre de la semaine européenne de la réduction des déchets (SERD) qui se déroule du 18 au 26 novembre 2017, retrouvez sur le site de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) les conseils pratiques destinés à limiter vos déchets à la maison, au bureau ou tout simplement en faisant vos courses.

Illustration 1 undefined

L’Ademe recommande notamment :

  • de mieux acheter (choisir les produits sans suremballage, choisir la bonne contenance, choisir des produits durables et réparables...) ;
  • d'éviter le gaspillage alimentaire (être vigilant sur les offres promotionnelles, respecter au mieux la chaîne du froid en effectuant vos achats, être attentif aux dates de péremption, assurer une bonne conservation de vos aliments...) ;
  • de moins jeter (valoriser les déchets organiques par le compostage, donner une seconde vie à certains produits comme les vêtements, les livres, les appareils électriques, utiliser moins de piles, limiter la consommation de papier…).

L'Ademe précise également comment :

  • comprendre les symboles de tri qui donnent des informations importantes pour savoir comment éliminer au mieux vos déchets (Triman, poubelle barrée, anneau de Möbius, Tidy man, point vert...) ;
  • vous débarrasser de vos déchets grâce à un outil de recherche en ligne qui permet de savoir ce qu'il faut faire de tel ou tel déchet, ce qu'il va devenir et comment éviter de le produire.

  À noter :

En France, chaque individu produit environ 590 kg de déchets par an (deux fois plus qu'il y a 40 ans).

Salon de l'oiseau

L'OISEAU CLUB PALAVAS Hérault organise, avec le soutien de la municipalité de Palavas les Flots, le 16ème SALON DE L'OISEAU ET DE LA NATURE, les 25 et 26 NOVEMBRE 2017 à PALAVAS LES FLOTS, Salle BLEUE.
Ouverture de 9 H à 18H non-stop - Entrée: 4 €, Gratuit pour les moins de 12 ans

L'OISEAU DE CAGE ET DE VOLIÈRE, dans sa riche diversité, en est le thème central.

Ce salon sera le support à un très grand CONCOURS RÉGIONAL ouvert à une vingtaine de départements du Grand Sud. Sont attendons plus de 2000 oiseaux ! La palette des canaris de couleur sera bien présente, avec bien d’autres espèces plus exotiques et colorées comme les diamants de Gould, les mandarins, les moineaux du Japon.
Les grandes et petites perruches seront bien représentées ainsi que des petits et grands perroquets. Cette grande exposition régionale sera aussi l’occasion de mettre un coup de projecteur sur des oiseaux très colorés et divers qui sont regroupés sous la dénomination : "oiseaux exotiques à bec droit"; un stand leurs sera consacré.
C’est aussi une bourse d’échange et de vente d’oiseaux.
Les éleveurs chevronnés seront présents pour distiller conseil et savoir.

Autres participants :

  • Le CLUB D'AQUARIOPHILIE de l’Hérault  pour une présentation aquariophile : là aussi, le conseil sera permanent.
  • La "SOCIÉTÉ D'HISTOIRE NATURELLE DE L'HÉRAULT" pour une présentation pédagogique de CHAMPIGNONS et de notre FLORE LOCALE.

Le public pourra aussi admirer des furets et des reptiles, et autres N.A.C. (Nouveaux Animaux de Compagnie).
Les scolaires de Palavas visiteront l’exposition le vendredi 24 Novembre.

Opération « 20 000 tonnes sur les mers »

Vers un océan de plastiques ? L’image est peut être excessive mais le risque est bien réel à l’échelle de la planète, où les plastiques à la dérive forment un « 7ème continent », comme sur les rives de l’étang de Thau.

DET

Omniprésent dans notre vie quotidienne, le plastique, surabondant et encore trop peu recyclé (à hauteur d’à peine 20%) encombre nos poubelles (plus de 40 kg par habitant et par an en moyenne) et dégrade nos paysages et les  écosytèmes marins.

Pour évoquer cette menace et la conjurer, Sète agglopôle Méditerranée a imaginé, à l’occasion de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, l’opération « 20 000 tonnes sur les mers », nouvel opus de la campagne « Mille Milliards de Détritus » menée en partenariat avec Citeo (Eco-Emballages) et l’ADEME. Ainsi, dès mercredi 22 novembre et jusqu’au 6 décembre, au cœur des principales villes du territoire, le public va pouvoir assister (et participer) à la naissance d’une étrange créature marine imaginée par des artistes locaux (association Gyrinus) et tirant sa substance de balles de déchets issues du centre de tri Oikos.


"Si le premier objectif est bien d’interpeller le grand public sur les conséquences d’une gestion non raisonnée de nos déchets,  la démarche se veut surtout positive et pédagogique. On pourra ainsi, au travers d’ateliers ludiques proposés par Demain la Terre, parfaire ses connaissances sur le tri des plastiques, découvrir de nouvelles habitudes de consommation pour  apprendre à s’en passer, et contribuer ainsi, par des gestes simples et quotidiens, à la préservation de notre environnement et de notre cadre de vie."

Il est temps de s’occuper de nos poubelles, Mille Milliard de Détritus ! Programme et détails sur www.agglopole.fr

 

Rendez-vous les :

 

  • Mercredi 22  novembre à Frontignan (Square Liberté)
  • Samedi 25 novembre à Marseillan (Place du 14 Juillet)
  • Jeudi 30 novembre à Mèze (Devant le Foyer des Campagnes)
  • Samedi 2 décembre à Sète (Place Aristide Briand)
  • Mercredi 6 décembre à Balaruc-les-Bains (Parc Charles de Gaulle)

 

 

 

Conseil de Rivages Méditerranée du 22 Novembre 2017

Le Conseil de Rivages Méditerranéen qui réunit les élus désignés de sept Conseils départementaux : Alpes-Maritimes, Aude, Bouches-du-Rhône, Gard, Hérault, Pyrénées-Orientales, VarEt de deux Régions, Occitanie-Pyrénées-Méditerranée et Provence-Alpes-Côte d'Azur se tiendra sous la présidence d'Agnès LANGEVINE, élue vice-présidente du Conseil d'Administration du Conservatoire du Littoral le 16 Novembre 2017 ; vice-présidente à la Transition énergétique et écologique, Biodiversité, Déchets et Economie Circulaire de la Région Occitanie le 22 novembre prochain en mairie de Le Grau-du-Roi.

grauCapture

Le 22 novembre prochain, se dessineront au Grau du Roi, les futures orientations stratégiques du Conservatoire du Littoral.

En effet, la ville a l'honneur d'accueillir le prochain conseil de rivages Méditerranée, instance de gouvernance locale du Conservatoire du Littoral, présidée par Agnès Langevine. Bilans stratégiques des trois dernières années du partenariat avec la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, points d'actualités nationales, retours sur les actualités méditerranéennes (avec notamment un retour sur les incendies de la Région PACA), convention cadre entre la Région Occitanie et le Conservatoire du Littoral, convention avec l'Entente Interdépartementale de Démoustication, orientations stratégiques seront à l'ordre du jour du Conseil de Rivages en matinée.

 Visite du phare de l'Espiguette et zoom sur le projet d'ouverture au public

Parmi les thèmes abordés, les projets d'ouverture au public et de valorisation écotouristique et culturelle du Cap Béar à Port-Vendres et de l'Espiguette au Grau du Roi, après transfert au Conservatoire du Littoral.

Ces projets respectivement portés par la Communauté de Communes Côte vermeille Illibéris et la Commune du Grau du Roi sont inscrits au Plan Littoral 21 et devraient à ce titre être soutenus par la Région, l'Europe, l'Etat et les départements (plan de financement en cours de finalisation).

Pour illustrer de façon plus pragmatique cette dernière intention, une visite du Phare de l'Espiguette et de ses alentours sera organisée dans l'après-midi. L'occasion de présenter à la presse les grandes lignes de ce projet de valorisation environnementale, patrimoniale et touristique au sein du Grand Site de France Camargue Gardoise. L'objectif est de faire émerger un véritable programme de valorisation touristique s'appuyant sur la valeur culturelle et historique du bâtiment pour que l'ouverture au public ne se limite pas à un simple accès au belvédère.

 

 

Les paysages de Thau analysés

Ce dimanche 19 novembre une lecture des paysages de Thau depuis un bateau était proposée par le bureau du festival de Thau, les Automnales, en partenariat avec Les Amis du Musée de l'Etang de Thau et Sète agglopôle Méditerranée Archipel de Thau.merioDSC_0004 (3)

Car Les Automnales de Thau étaient cette année sous le signe des « Territoires en transition, des solutions pour demain ». Transition sur l’énergie grâce aux énergies renouvelables locales et à l’auto-production, transition partout en France à la découverte d’initiatives de proximité avec le film « Nouveau monde », transition dans notre assiette, grâce à une agriculture plus saine en circuit court, transition des paysages de Thau vus depuis la lagune…

merioDSC_0010 (2)

Rendez-vous apprécié pour sa formule conviviale élaborée à partir des ingrédients du Festival de Thau (musiques, Eco-Dialogues, producteurs locaux…), les Automnales 2017 se déroulaient dans les communes de Mèze, Frontignan, Loupian, Montbazin et Bouzigues mettant en avant ce territoire exceptionnel. Cette édition s’inscrivait dans le cadre du « mois de l’économie sociale et solidaire ». Durant une après-midi, un voyage dans le temps et l’espace pour découvrir sous un nouvel angle les sites du littoral de Thau. Cette « lecture du paysage » démarrait au musée de l’étang à Bouzigues où un extrait de film d’archives donnait un aperçu de son histoire.

Avec projection et superposition de cartes l'on pouvait s'apercevoir que notre environnement avait incroyablement évolué en 50 ans avec des hommes qui peu à peu ont pris de la distance avec leurs paysages.

Depuis le toit du musée, l’urbaniste Yacine Meghzili proposait ensuite une première lecture historique et économique de la Crique de l'Angle en passant par Balaruc le Vieux, Balaruc les Bains, Sète et en allant jusqu'à Marseillan.

Pour lui, il y a eu un manque d'harmonisation entre différentes évolutions qui ont modifié un paysage avec de nos jours, des modifications au niveau agricole, une forte urbanisation, des industries et des friches industrielles... "Il serait bon de se soucier de l'avenir en essayant de tenir compte des besoins et des souhaits de la société civile". Rajoutait-il.

merioDSC_0012 (2)

Les très nombreux participants embarquaient ensuite sur la lagune de Thau à bord de Bleu Marin pour prolonger sur l’étang cette lecture historique et économique du paysage toujours avec l’urbaniste Yacine Meghzili. Au-delà des clichés et des cartes postales, un décryptage était réalisé pour mieux connaître l’évolution des sites principaux de l’étang qui depuis la période de l'occupation romaine jusqu'à nos jours ont été modifiés naturellement mais surtout par l'Homme, et se questionner aussi sur leur devenir.

De retour à Bouzigues, il faisait bon terminer cette rencontre autour d’un verre et essayer d'imaginer quel serait le paysage idéal que nous souhaiterions.

***Le réseau des Eco-dialogues***
Retrouvez tous les programmes, les intervenants et les contenus des Eco-dialogues de Thau, les Éco-Dialogues du Vigan et ceux de Bédarieux Grand Orb sur la plateforme eco-dialogues.fr : un véritable site ressources consultable par tous

Planète Océan : un constat consternant

Vendredi 17, l’association des « Gardiens de Thau, ses ports et sa Lagune » présentait le film de Yann Arthus-Bertrand : La Planète Océan.
Nous connaissons tous les photos superbes de Yann ARTHUS BERTRAND, nous savions que nous aurions des images magnifiques. Nous n’avons pas été déçus.
Le commentaire a été nettement moins enchanteur.
C’est simple : "nous avons de l’or dans nos mains et faisons tout pour qu’il nous brûle. En clair, nous faisons en sorte de transformer ce qui est un petit paradis en dépôt d’ordures."

planete-ocean2-4006124

Les images sont là. Le constat est fait. Et il est consternant.
Nous connaissons la « chaîne alimentaire », les prédateurs, un tel mange un tel, etc.etc. C’est normal, c’est un équilibre.


Il y a un inconvénient : l’homme est son propre prédateur. Il est en haut de la chaîne. Et il n’y a pas d’équilibre envisageable.
Deux jeunes chercheurs ont accepté de venir répondre aux questions que pourraient se poser les spectateurs à la suite de la projection.


Mme Sophie Arnaud-Haond, chercheuse à IFREMER au laboratoire Marine Biodiversity, Exploitation and Conservation, et M. Nicolas Bierne, Directeur de Recherche CNRS à l’Institut  des Sciences de l’Evolution de Montpellier.
L’un et l’autre sont particulièrement modestes. Leur modestie n’a d’égale que leur implication dans  la défense de notre planète bleue.
Mme Arnaud-Haond a participé notamment à l’élaboration du film. Nous ne nous en sommes rendus compte qu’à la lecture du générique.
M. Nicolas Bierne est également membre de l’association Set’expo Sciences, dont le but est d’ouvrir les Sciences aux enfants et adolescents, par la voie du partage.


Il n’est pas simple pour un scientifique de s’exprimer en termes clairs pour les profanes que nous sommes. Ils l’ont fait.
Il peut y avoir toutes les lois, les conférences, les COP numérotées jusqu’à.... l’infini, cela ne changera rien, si nous ne changeons pas nos propres comportements, et si nous n’apprenons pas à nos enfants à changer le leur.

LPO : formation à l'utilisation des outils d'inventaires participatifs de la faune

L’image contient peut-être : texte

Formation à l'utilisation des outils d'inventaires participatifs de la faune du réseau Visionature de la LPO
Transmettez vos observations et consultez les données de la communauté naturaliste avec :
- Application mobile Naturalist (Sur Android : https://goo.gl/Lh7Sio)
- Site Faune Languedoc-Roussillon (http://www.faune-lr.org/)
- Site Faune France (https://www.faune-france.org/)
Une formation à l'utilisation de ces outils sera proposée par la LPO Hérault sur la journée du 16 décembre à Villeveyrac.
+ d'infos : http://herault.lpo.fr/agenda/

Campagne de distribution des sacs pour les zones dépourvues de conteneurs

pou5Lancée lundi dernier et devant durer toute la semaine, la nouvelle campagne de distribution de sacs sur les zones dépourvues de conteneurs connait un franc succès.

Près de 500 personnes reçues en trois jours, ce qui représente environ 3 000 rouleaux et près de 70000 sacs distribués par l’équipe des Ambassadeurs du Tri de Sète agglopôle Méditerranée.

Une telle opération suppose une vraie logistique et l’aide des communes qui s’attachent à accueillir les agents et les usagers dans les meilleures conditions possibles. En dépit d’une affluence importante, la distribution se déroule sans accroc grâce à la patience et à la discipline dont font preuve les habitants.

pou2

De leur côté, les ambassadeurs s’activent pour réduire au maximum les temps d’attente tout en rappelant les jours et horaires de passage et en dispensant quelques conseils utiles en matière de tri et de réduction de des déchets.

Moins de déchets produits grâce à une consommation repensée ou à la pratique du compostage, c’est en effet moins de sacs visibles dans les rues et des économies profitables à tous.pou5 En attendant que, de concert avec les communes concernées, d’autres solutions soient trouvées pour une collecte plus « propre » et plus performante dans les centres anciens, Sète agglopôle Méditerranée maintient la qualité du service rendue aux habitants et contribue de manière concrète à la propreté et à l’attractivité des villes et villages du Bassin de Thau.

La distribution se poursuit toute la semaine selon le planning établi et des solutions de dépannage seront proposées aux personnes absentes, distraites ou retardataires…plus d’infos dans le dépliant ci-joint ou auprès du service Déchets de l’agglo (04.67.46.47.20 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Les aires marines protégées

Le littoral d’Occitanie compte 10 sites Natura 2000 en mer, un parc naturel marin et une réserve naturelle nationale marine qui présentent une grande richesse naturelle et diversité écologique.

Ces espaces protégés ont une superficie totale d’environ 4 700 km² avec des mesures de gestion dédiées.

Il existe également un chapelet d’espaces protégés sur les milieux lagunaires, dont les enjeux sont en lien direct avec le milieu marin ; poissons et oiseaux, transitent entre les lagunes à la mer pour s’alimenter, se reproduire…

CaptureCes espaces sont tous animés par des gestionnaires d’espaces naturels tels que l’Agence française pour la biodiversité, les collectivités locales, ou les Syndicats Mixtes qui mettent en œuvre des mesures de protection. De ce fait, ces espaces peuvent être soumis à une règlementation spécifique autour des usages (plaisance, pêche). Avant de vous rendre sur l’un de ces sites, renseignez-vous sur la règlementation pour devenir acteur de la protection du patrimoine naturel régional.

Le gestionnaire local est un interlocuteur incontournable, alors n’hésitez pas à le contacter !

                                                          Site web du réseau Natura 2000 en Languedoc-Roussillon

Le changement climatique, quel(s) impact(s) sur un territoire et sa ressource en eau

 Rencontres régionales le 17 novembre, de 9h à 17h, à Sète, entrée libre.

Attention derniers jours pour vous inscrire !

Le GRAINE LR (réseau régional de l’éducation à l’environnement dont le CPIE Bassin de Thau est membre) anime une dynamique régionale de réseau : "Éduquer à l'Eau".

Cette nouvelle journée de rencontre régionale propose d’explorer l’impact du changement climatique sur un territoire et sa ressource en eau en se centrant sur la découverte du bassin de Thau. Organisée en partenariat avec le CPIE Bassin de Thau, COOPERE 34 et le Syndicat Mixte du Bassin de Thau cette rencontre permettra de croiser les regards et s’appuiera sur des sorties de terrain et des ateliers de découvertes d’initiatives.

La journée s’articulera autour de parcours thématiques comprenant à la fois des sorties de terrain, des rencontres d’acteurs et la découverte de démarches de sensibilisation tous publics.

Inscrivez-vous à la journée ! Cette journée est ouverte à toutes les personnes portant des projets sur l’eau et se questionnant sur la mobilisation des publics : éducateurs à l’environnement, élus, technicien de syndicats et de collectivités, enseignants, chercheurs…

Ce projet est soutenu par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse et la Région Occitanie-Pyrénées Méditerranée.

Capture

                                                                                      Consultez la programmation

Informations pratiques : Participation gratuite à la journée et déjeuner offert, inscription obligatoire en suivant ce lien. Rendez-vous à 8h45 au Centre Familial Le Lazaret  – Rue du Pasteur Lucien Benoît, à Sète

Paniers de Thau, découvrez les produits d'automne

 C'est l'automne et les livraison des Paniers de Thau continuent.

Capture

Chaque semaine, vous pouvez commander à Frontignan, Montbazin, Poussan et Marseillan, sur le site www.paniersdethau.fr .

Inscription gratuite et sans obligation d'achat.

Cette semaine dans les paniers de Thau ; les paniers surprises de poissons de Claudia, le pain & pâtisseries du fournil de Malataverne, des paniers gourmands de fruits et légumes de saison, de la viande locale, oeufs & crèmerie, huiles, confitures, et boissons !

Retrouvez tous les producteurs engagés sur le site internet.

Horaires des livraison

Tous les mardi à POUSSAN : 18h45 dans la salle sous la crèche

Tous les mercredi à FRONTIGNAN : 18h30 devant la salle de l'Aire (parking derrière la gare)

Tous les jeudi à MARSEILLAN : 18h45 dans les halles couvertes

Tous les jeudi à MONTBAZIN : 18h45 à la salle polyvalente

Contact et information Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 04 67 24 07 55