Sète

Enregistrement des dates de mariages

 
Enregistrement des dates de mariages pour l'année 2019

Le calendrier pour l'enregistrement des dates de mariages pour l'année 2019 sera ouvert à partir du Mardi 6 novembre 2018 à partir de 8h00.

Guichet unique (Citoyenneté) – Mairie de Sète- Tèl : 04 99 04 70 55

Une Quinzaine franco-allemande pour « resserrer les liens »

"Une Quinzaine franco-allemande pour « resserrer les liens »">La Quinzaine franco-allemande prenait ses quartiers au Palais consulaire ce mardi 18 septembre en présence de François Commeinhes et de nombreux représentants d’entreprises. Elle s déroule jusqu’au 3 octobre et a vocation à renforcer les partenariats entre Sète et l’Allemagne.

« Nous n’avons jamais fait ça avec d’autres régions donc c’est un peu une première mondiale ». Les mots de Pascal Hector, ministre plénipotentiaire (représentant) de l’Ambassade d’Allemagne, ce mardi au Palais consulaire, résument bien cette Quinzaine franco-allemande : fondatrice et porteuse d’échanges. La manifestation, qui se terminera le 3 octobre, semble bien avoir choisi Sète comme point d’accroche pour développer l’activité et « resserrer les liens » entre la France et l’Allemagne.

Jeudi 13 septembre déjà, une convention était signée dans les locaux de Sète Agglopôle Méditerranée entre les deux pays pour favoriser les échanges économiques via le Bassin de Thau. Ce mardi, place aux échanges avec Jean-Claude Gayssot, président du port de Sète, André Lubrano, conseiller régional et de nombreux représentants d’entreprises.

Partage d’expériences

« On le sait très bien, l’économie, ça ne peut se faire qu’avec un port, si l’Allemagne a un dynamisme économique actuellement, c’est notamment grâce à ces grands ports. J’espère donc que les travaux de l’après-midi vont permettre d’ouvrir des opportunités » a souligné le maire de Sète, François Commeinhes en ouverture de cette journée. Invitées à la table ronde, des entreprises comme Lidl, récemment implantée à Sète, Philea Solutions ou encore Crespo, l’entreprise sétoise spécialisée dans la production d’olives.

Pour son directeur, Patrick Sbai Conti, l’occasion était toute trouvée pour « venir échanger avec d’autres entreprises du territoire qui exportent en Allemagne, le pays et ses 80 millions d’habitants étant un secteur de commercialisation important ». Annoncée par Pascal Hector, une liaison ferroviaire spéciale devrait d’ailleurs voir le jour entre Sète et l’outre-Rhin pour accroître l’import export. Avec comme point de départ le port Sud de France.

 

 

Le conseil municipal de la ville de Sète : l'aménagement de la ville

Le dernier conseil municipal de la ville de Sète avait lieu ce 17 septembre à 18 h 30 à la salle Georges Brassens.

cmcmseteP1140160

De nombreux points à l'ordre du jour avec tout d'abord l'approbation du compte-rendu du conseil municipal du 27 juin 2018 puis avec le compte-rendu des décisions prises par le Maire dans le cadre de la délégation par le Conseil Municipal, d'une partie de ses attributions.

 

Discussions au niveau de la préparation des repas pour la cantine sur la préparation des repas, leur qualité et sur les travaux de la cuisine centrale qui devraient être terminés pour les congés d'automne. Précisions : à Sète, le prix du repas a baissé de 20 %, il se situe entre 1,14 € pour les revenus les plus modestes jusqu' à 4,82 € au maximum.

 

 Plusieurs points portaient sur l'aménagement de la ville et ces sujets ont prêté à discussions.

François COMMEINHES ayant annoncé qu'il se présenterait aux prochaines Municipales pour briguer un nouveau mandat les débats prenaient quelquefois une autre saveur.

François Liberti était excusé mais Véronique CALUEBA-RIZZOLO et Sébastien DENAJA de leur  côté ont pris part aux débats rapidement et les ont alimentés durant près de 3h 30.

cmcmseteP1140169

En premier lieu pour la délibération 1) Action Coeur deVille : Sète s’engage :

 

"La Ville de Sète a été sélectionnée par l’Etat pour bénéficier du programme national Action Coeur de Ville. Seules quatre villes ont été retenues dans le département. Et c'est grâce à la qualité du projet présenté et aux actions menées depuis plus de quinze ans en faveur de l’attractivité de son centre que Sète a été choisie. Car c’est bien la dynamique et le rayonnement de Sète qui sont aujourd’hui récompensés par l’Etat. La convention qui scelle cet engagement sera signée par la Ville et l’Etat dans les prochaines semaines.
Renforcer la dynamique de projet .Ce tout nouveau programme national est destiné à accompagner les municipalités dans leurs opérations de dynamisation du coeur de ville. Il s’adresse aux villes moyennes qui, à l’image de Sète, sont un vecteur essentiel de développement des territoires. Ce programme a un double objectif : conforter le rôle de moteur de la ville dans le développement du territoire et améliorer les conditions de vie des habitants. Il vise à faciliter et à soutenir l’action de la ville et à inciter les acteurs du logement, du commerce et de l’urbanisme à investir les centres-villes et
à favoriser l’implantation d’activités."

«Action coeur de ville», ce sont des financements prévus sur 5 ans (2018-2022) pour aider les villes moyennes à dynamiser leur centre, via des cofinancements apportés par des partenaires tels que la Caisse des Dépôts et Consignations, Action Logement ou l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH).
Grâce à cette enveloppe financière, Sète va pouvoir approfondir et pérenniser son essor dans une vision globale et cohérente des actions à mener.
Un programme en 5 axes
La convention-cadre a pour objet de présenter les modalités de mise en oeuvre du programme Action Coeur de Ville à Sète et les engagements réciproques des partenaires autour de 5 axes :
- Le logement : avec la poursuite des politiques déjà largement engagées en matière de rénovation de
l’habitat et de l’immobilier en centre ancien (suite des programmes OPAH et PRQAD).
- Le développement économique et le commerce : avec une politique active de soutien au commerce
de centre ville dans la continuité des opérations FISAC.
- La mobilité et les connexions : avec un programme ambitieux qui vise à faciliter la ville, la rendre
plus fluide et plus accessible.
-L'aménagement de l'espace public : avec la mise en valeur des sites remarquables et du patrimoine
architectural et historique.
-La requalification des équipements publics de culture et de loisirs : avec une offre étoffée pour favoriser
le bien-être des Sétois.

 

Ensuite pour le renouvellement urbain de l’île de Thau qui est sur les rails :

Un nouveau centre commercial
Dans le cadre de la Politique de la Ville, le grand projet de rénovation urbaine de l'Île de Thau va démarrer.
Objectif : dynamiser et désenclaver ce quartier. Les aménagements porteront sur les espaces
publics et commerciaux. Ils débuteront par la création d’un centre commercial plus attractif, en remplacement
de l’actuel. Il sera construit entre l’église et la mosquée, à la place de l’actuel centre social
qui sera démoli d’ici la fin de l’année. Pour cette opération, la ville va se porter acquéreur de la parcelle
(1059 m²), propriété de Sète Thau Habitat OPH. Cette acquisition se fera au prix de 340 000 €. Les
services de proximité seront regroupés en un lieu unique sur le site de l’actuel centre commercial. Cet
espace regroupera des services du CCAS, le centre social et la politique de la ville.
Ce grand projet d’aménagement urbain, que la Ville défend depuis plusieurs années auprès des institutions,
intègre également la rénovation et l’extension des établissements scolaires Georges Brassens et
Anatole France, la création d’une salle multi-activités à proximité du stade Llense et la réalisation d’un
pont pour favoriser l’accès au quartier.
Vers une labellisation EcoQuartier
La Ville engage une transformation en profondeur de l’Ile de Thau qui s’accompagne d’une démarche
visant à obtenir le label EcoQuartier. Par cette initiative, la ville de Sète souhaite s'inscrire dans une
démarche généralisée de promotion d'un urbanisme durable et d'une qualité de vie favorable à l'épanouissement
et au bien être de sa population.
1ère étape de la labellisation, l'adhésion à la charte EcoQuartier qui comprend 20 engagements concernant
la mixité sociale et fonctionnelle, la mobilité durable, l'accessibilité, l'emploi, la biodiversité, la
performance énergétique, les commerces et services de proximité, la gestion des déchets et de l'eau, la
sûreté et la sécurité urbaines, l'insertion paysagère. A chaque étape du chantier, un nouveau label sera
délivré par la commission nationale

 cmcmseteP1140168

Puis a été présenté le nouveau visage du quartier des Salins ;


Missionnée par la ville de Sète en vertu d’une convention Publique d’Aménagement approuvée par le
Conseil Municipal, la SA ELIT soumet à l’examen de la commune, son bilan annuel d'activité pour
l'année 2017, concernant notamment le grand projet de ZAC des Salins. Ce nouveau quartier en entrée
Ouest de la ville est, avec l'aménagement de la carrière du Ramassis, le second volet d'un projet global
dont l'objectif est d'assurer une continuité urbaine cohérente et une transition qualitative entre le lido
et la Ville. La commercialisation des lots a été lancée en juillet 2009.
500 logements dont 25% de logements sociaux, une résidence de tourisme 4****, des activités de loisirs,
des commerces, des enseignes de proximité en rez-de-chaussée des immeubles, une surface commerciale
de 1 500 m², des espaces publics de qualité, des aménagements paysagers, les berges du canal des Allemands
végétalisées, des cheminements piétons et une piste cyclable, une passerelle reliant les Salins
aux Quilles... telle est la physionomie de ce nouveau quartier durable, basé sur la mixité sociale. 95%,
du quartier est actuellement finalisé.

lescsalinCapture

 

Le vaste mail central a été achevé fin juin 2018. Au départ, cette longue trouée de 100m de long sur 20m de large n'était pas destinée à être végétalisée. La Ville en a décidé autrement. Les plantations sont protégées par de gros cailloux de basaltes pour éviter l'intrusion des chiens dans la zone végétalisée.

Parallèlement, l'espace perpendiculaire au mail, qui devait accueillir un alignement d'arbres plantés sur un revêtement perméable, a été transformé en un verger de plus de 2000m². Orangers amers, cognassiers, kakis, figuiers, amandiers, grenadiers et jujubiers en variété y ont pris place. L'ensemble a été clôturé d'une haie en mélange de grimpantes et d'arbustes. C'est là que la Ville, forte du succès rencontré à l'Île de Thau, a décidé de reconduire l'expérience des jardins partagés. Une dizaine de parcelles sera créée, incluant les arbres du verger, que le bénéficiaire devra lui-même entretenir. Une manière d'autogestion des espaces publics qui seront de fait mieux respectés. Priorité sera donnée aux habitants
du quartier. Tirage au sort en fin d'année pour une attribution début 2019.

Actuellement une dizaine de logements est en cours de réalisation par le promoteur Proméo ainsi qu’un programme de 45 logements sociaux -Les Posidonies- réalisé par l’OPH, dont l'achèvement est prévu cette année. Resteront ensuite à finaliser les abords immédiats de ces immeubles. Reste trois parcelles, deux le long de la voie ferrée, une le long du canal des Allemands. La finition globale de la ZAC interviendra en 2020 après la réalisation des opérations sur les 3 parcelles restantes.

A retenir aussi, entre autres, Un nouveau partenariat culturel entre Cap Brassens et la
Ville sachant que 2021 coïncidera avec les 40 ans de la mort de Georges Brassens.

En attendant cette date symbolique, le patrimoine du chanteur sétois continue de vivre au travers de l’espace Brassens et également grâce à l’association Cap Brassens et son événement « 22 V’la Georges ». Alors que se tiendra la 5e édition
de ce rendez-vous entièrement gratuit du 22 au 29 octobre, l’association et la Ville ont décidé de nouer
un partenariat culturel sur trois ans. Puces, réunions musicales, tenue de stands lors de festivités…
Cap Brassens mène déjà des actions tout au long de l’année mais cette convention aura vocation à faciliter
les initiatives communes et à créer plus de passerelles.
Pour la municipalité, les engagements se traduisent par une subvention de 1200 euros, la mise à disposition
d’une exposition itinérante pendant le festival « 22 V’la Georges » ou encore l’application
d’un tarif de groupe pour les festivaliers qui souhaitent visiter l’espace Georges Brassens. En contrepartie,
l’association proposera quatre heures de concert pendant quatre jours à l’espace Georges Brassens
lors du festival et mettra aussi à disposition un emplacement pour la tenue d’un stand. Cette année,
«22 V’la Georges » promet une programmation « aérée » avec des artistes qui viendront de Lille, de
Bretagne ou bien d’Oran.

 



Travaux de voirie allée du Grand Pavois et chemin du Mas Rousson

Artisans Barre Casque Build Travailleurs O

 Deux nouvelles rues sont concernées par le programme pluriannuel de rénovation de la voirie : l’allée du Grand Pavois et le chemin du Mas Rousson dont les travaux commenceront dès le 24 septembre.

Pour l’allée du Grand Pavois, il s’agira de la réfection de la voirie et de la requalification de la zone de stationnement. Est prévue également la mise en sens unique d’une portion de l’allée. Durée estimée : trois semaines.

Concernant le chemin du Mas Rousson, c’est un renouvellement de la conduite d’eau qui sera effectué, dans un premier temps, pour environ quatre semaines. Viendra ensuite la réfection de la chaussée pour une quinzaine de jours. Seule la partie haute de la rue, entre le chemin de Saint-Clair et les escaliers, est concernée.

 

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon