Sète

Les ateliers reprennent à la MJC de la Passerelle

Vous avez peut-être déjà pris connaissance de notre nouveau programme ou mieux vous vous êtes déjà inscrit pour suivre un de nos ateliers, alors bienvenue à vous.
Si ce n'est pas le cas... pas de problème vous êtes aussi les bienvenus =) Vous avez tout le mois de septembre pour profiter d'un cours d'essai gratuit par atelier !

Nouveau ! Cette année, vous pouvez choisir entre deux formules : souscrire à un atelier à l'année ou à une session de votre choix afin d'expérimenter plusieurs disciplines.

planneCapture


NB : session 1 du 10 septembre au 20 octobre / session 2 du 6 novembre au 22 décembre / session 3 du 8 janvier au 22 février / session 4 du 11 mars au 19 avril / session 5 du 6 mai au 7 juin / samedi 1er juin festival de la MJC. Plus d'infos

Voici un aperçu des ateliers de la MJC La Passerelle : Arts plastiques, Batucada-Maracatu, Capoeira, Chant Choral, Dessin-Aquarelle, Danses du Monde, Ecriture, Hip-hop, Sophrologie, Impro, Jardin Partagé, Modern Jazz, Musique, Parkour, Studio… et il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges !

Ce samedi, à la Médiathèque Malraux de Sète

Aux origines du goût : Le pain et les épices

le Samedi 15 Septembre 2018 De 10h00 à 12h00

 

Le pain est l’aliment de base traditionnel de nombreuses cultures. Son origine et l’utilisation d’épices pour le parfumer remontent très loin dans l’histoire.

L’atelier épices proposé par Agnès Pesenti – Association En Route ! – vous révélera cette saga.

Vous aurez l’occasion de confectionner un mélange d’épices destiné à aromatiser un pain fait maison et repartirez avec votre mélange.

> Le samedi 15 septembre à 10h

Lirochocolat

le Samedi 15 Septembre 2018 De 10h30 à 12h00

Tous les passionnés d'aventures, d'intrigues... et de chocolat sont invités à venir partager leurs lectures coup de cœur ! A partir de 8 ans.

> Le samedi 15 septembre à 10h30

 

Le programme de la Semaine Bleue à Sète

 Résultat de recherche d'images pour "semaine bleue"

La Semaine Bleue, c’est quoi ? C’est une semaine nationale dédiée aux séniors.

ette année, elle a lieu du 8 au 14 octobre et aura pour thème national « le respect de la planète ». Une dizaine d’événements sont ainsi prévus sur le territoire de Sète Agglopôle Méditerranée. Pour toutes les manifestations, les personnes intéressées doivent s’inscrire auprès du service autonomie du CCAS de la Ville.

A Sète, c’est un karaoké-quizz des années 60-80 baptisé « Entre chansons et mémoire » qui se déroulera le lundi 8 octobre de 14 h à 16 h 30 à la salle Georges Brassens avec une animation musicale de l’association « Nashville’s DJ ».

Pour coller au thème de cette édition 2018, des cadeaux réalisés à partir de matériels recyclés seront remis aux participants par les usagers du foyer-restaurant de la Ville.

Toujours dans le cadre de la Semaine Bleue, rappelons que l’association sétoise ALESSE (Amicale des anciens de la Légion Etrangère de Sète et environs) s’est récemment distinguée avec la création du projet « Une planète pour vivre ensemble ». Proposé au Comité national de la Semaine Bleue, il a été sélectionné parmi 220 autres projets en juillet et fait désormais partie des 22 finalistes. Il se traduira par des opérations intergénérationnelles et une exposition.

La Fête de l'Île de Thau

Collectif associatif

Le collectif associatif du quartier de l’Ile de Thau a vu le jour afin de fédérer différentes structures associatives, et de mener, grâce aux compétences de chacun, des projets sur des thématiques citoyennes et environnementales sur le quartier.

Les objectifs principaux sont :

- Prendre conscience de la qualité de notre environnement naturel
- Apprendre à le respecter et contribuer à son amélioration
- Diffuser une image positive des différents quartiers
- Responsabiliser les familles et les aider à communiquer sur les sujets abordés.


- Mieux connaître le Patrimoine

fete-de-quartier-2018

 

La journée mondiale du ramassage des déchets aura aussi lieu à Sète

Environ 150 pays se mobilisent samedi 15 septembre pour le « World CleanUp Day », la journée mondiale du ramassage des déchets. A Sète, les responsables de l’association « Océan Protection France » ont décidé de participer au mouvement

. Les organisateurs donnent rendez-vous aux Sétois samedi à 9 h devant le poste de secours de la plage du Lazaret à Villeroy. Une opération à laquelle la Ville s’associe (mise à disposition du matériel et prise en charge de la collecte).

L’objectif est simple : ramasser plastiques et autres déchets. Il est demandé aux personnes intéressées de se munir de sacs, de bouteilles transparentes pour le ramassage des mégots et de gants. « On essaye de sensibiliser au maximum les gens et leur faire prendre conscience que beaucoup de déchets jetés par terre finissent en mer » appuie le président et fondateur d’« Océan Protection France », Jérôme Chiclet.

D’autres rendez-vous sont également référencés ce samedi à Sète, et sur le territoire de l’agglopôle, sur la carte du « World CleanUp Day » mise en ligne sur Internet. Pour connaître les points de rendez-vous et contacts des différents organisateurs, il faut se rendre sur www.worldcleanupday.fr. Selon une étude de l’association WWF (Fonds mondial pour la nature), 20 kilos de plastique sont rejetés chaque seconde en Méditerranée par les Européens.

World CleanUp Day

 

Le plus grand mouvement citoyen de l'Histoire

Un camion poubelle est déversé chaque minute dans l'océan.

Chaque année, en France, 30 milliards de mégots finissent dans la Nature .

Le 15 septembre, 150 pays et des millions de citoyens vont coordonner leurs efforts pour une journée mondiale de ramassage des déchets sauvages. Les citoyens, les entreprises, les associations, les écoles , les collectivités se mobilisent pour agir tous ensemble le 15 septembre pour une journée positive et festive .

Organisez ou participez à un ramassage près de chez vous, partout en France !

Sète : fin des nuisances sonores au pont provisoire de la gare

Suite à l’installation du pont provisoire de la gare, le temps des travaux de remplacement du pont Sadi-Carnot, des nuisances sonores ont accompagné le passage de certains véhicules sur la structure. Alertés, les services de la Ville ont demandé à la Région, maître d’ouvrage de ce chantier, de vérifier l’origine du problème.

Les contrôles effectués ont permis de diagnostiquer l’origine de la gêne, occasionnée par une cornière métallique au niveau d’un joint. Après constatation, celle-ci a été enlevée  ce mercredi matin, mettant ainsi fin aux nuisances.

Depuis le lancement du chantier, la Ville se tient à l’écoute des questions et remarques des habitants afin de les informer au mieux.

TMS (Théâtre Molière de Sète...) : entre continuité et changements.

Hier Sandrine Mini, la directrice du théâtre Molière , Sète scène nationale archipel de Thau ( TMS ) , accompagnée de Christophe Chanut, le secrétaire général, est venue présenter à Montpellier, au club de la presse, la programmation de la nouvelle saison de la scène nationale.

Renforcement du pôle enfance et jeunesse, nouvelle identité visuelle et graphique, nouveau nom, système de carte de fidélité, attention accrue portée à la mobilité, décentralisation ... confiante et enthousiaste , celle qui a succédé à Yvon Tranchant nous a fait part de sa conception d’un théâtre moderne, engagé et audacieux.

Il n’y a qu’une scène nationale par département ( elles sont 71,  réparties sur l’ensemble des régions métropolitaines, ainsi qu’en outre-mer et répondent aux mêmes missions définies par ce label par le ministère de la culture, à savoir soutenir la création artistique,  proposer une programmation permanente pluridisciplinaire et exigeante,  développer une offre culturelle auprès de l’ensemble de la population ) , et on a la chance qu’elle se trouve à Sète s’est réjoui  la toujours très souriante Sandrine Mini , en préambule de sa présentation avant de rajouter qu’à Montpellier,  il y a le théâtre des Treize Vents et au aussi le Centre Chorégraphique National (CCN) qui sont également subventionnés et avec qui le théâtre Molière est impatient de mettre en place des passerelles.

Ce terme, Sandrine Mini, y aura recours à plusieurs reprises. Une de ses priorités étant de  persévérer dans la vocation d’élargir et de diversifier autant que ce peut le public, collaborer avec d’autres structures culturelles est donc pour la directrice,  fondamental . Ainsi,  selon elle, il faut les considérer non comme des rivales mais plutôt des partenaires dont la complémentarité avec le TMS est une chance et une force.

En ce qui concerne le théâtre Molière, sa programmation,  comme l'a très joliment suggéré le petit film diffusé en introduction, se distinguera par la pluralité de ses formes artistiques, théâtre, cirque, danse, musique, mais aussi son audace avec des créations plus hybrides.

Si, elle est à la tête du théâtre depuis un an, Sandrine Mini, est cette fois véritablement aux commandes et sa vision d’une Scène Nationale semble claire autant que son désir d’innover est indéniable.

Le théâtre,  aussi magnifique soit-il n’est pas un musée insistera-elle, à plusieurs reprises.

Et l’équilibre serait de rendre hommage au prestigieux lieu patrimonial en y produisant des spectacles qui participent à le sublimer mais aussi à en faire un espace de convivialité et de partage comme avec les soirée platines qui auront lieu une fois par mois, ou des brunchs qui sont simplement une  façon de prolonger le plaisir comme l' a   simplement expliqué Christophe Chanut.

Tout en adhérant à  l' idéal d’éclectisme cher à son prédécesseur,  Sandrine Mini assume ses choix personnels en promouvant un théâtre qu’elle souhaite plus contemporain, un théâtre du "ressenti", de la "parole", qui aborde des thématiques différentes afin d’attirer, également, une autre population. Elle affiche également son désir de travailler avec le cinéma à l’heure où Sète crève l’écran. La présence   de Thierry Frémaux, le délégué général du festival de Cannes et directeur de l’Institut Lumière de Lyon s’inscrit dans cette démarche.Le spécialiste du cinéma des frères lumières viendra le 17 janvier pour une ciné conférence.

En mai,  le spectacle Cannes de trente-neuf/ Quatre-vingt-dix de Etienne Gaudillère est aussi lié à cette envie de tisser des liens avec le 7ième art. "Il ne s’agit pas de mettre de l’image" partout précise Sandrine Mini, mais de se nourrir de films  pour  inspirer  la création théâtrale. Une des grandes nouveautés de cette rentrée,  c’est aussi l’importance prise par le   Centre Léo Mallet à Mireval (stratégiquement placé entre Sète et Montpellier) qui sera en quelque sorte l’épicentre du pôle enfance. Sur le petit livret qui lui est consacré est inscrit le chiffre 3-20, ce qui signifie que cette programmation vise tout de même à un public relativement large. Ces spectacles se déploieront dans toute la région, y compris au théâtre Molière,  répondant à une volonté de décentralisation d’actions culturelles qui participent à l’aménagement et au développement culturel local . C'est aussi aussi une manière de créer des espaces de dialogues entre les générations.

Un changement de direction et de projet artistique s’accompagnant bien souvent d’autres changements, la scène nationale prend désormais le nom TMS pour théâtre Molière Sète- acronyme qui permet la référence au nom de théâtre Molière sans pour autant le nommer explicitement.Ce choix témoigne également d’un désir de modernité comme le nouveau visuel qui est le résultat de la fructueuse collaboration entre l’artiste Laurent Corvoisier et la graphiste Lola Duval. L’intérêt  accordé au visuel est aussi,  pour Sandrine Mini une manière de rendre hommage à Sète comme le berceau de nombreux artistes.

Enfin, toujours dans ce soucis de diversification du public,  l’ancien système d’abonnement, jugé priorisant, est abandonné au profit de cartes de fidélité, plus souples, dynamiques, moins élitistes. Mais le TMS ce sont aussi les ateliers, les rencontres, les stages de sensibilisation , des parcours éducatifs et culturels, face caché de l’iceberg dixit Cristophe Chanut , mais qui jouent un rôle fondamental , un bureau de production voué à l’accompagnement des compagnies et à leur structuration , des artistes associés comme cette année le collectif de Jonglerie poétique Petit  Travers ,  qui produira  plusieurs pièces de leur répertoire sur la scène du théâtre Molière mais aussi des créations plus légères pour petits et grands dans différentes villes de l’agglomération ou encore un système de covoiturage sur son site www.tmsete.com pour faciliter les déplacements et pouvoir échanger sur les spectacles….

Début des réjouissances en musique le 5 octobre avec Electro Deluxe… ! Vivement la fin de l’été… !

La saison 2018/2019 en quelques chiffres

Plus de 52 spectacles (théâtre, danse, musique, opéra cirque)

Une présence territoriale 23  spectacle dans 13 communes de Sète agglopôle méditerranée 

Un lieu dédié à l'enfance et la jeunesse sur le territoire : le Centre Leo Mallet.  

18 créations dont 4 du TMS

-ID+/- silvano Voltolina-Cie Spina

Gula ben Joëlle Noguès et Giorgio Puppella –Cie Pupella-Noguès

Host-Ouroboros soirrée Jazz Plateau partagé avec occijazz

Cannes-trente-neuf/ quatre-vingt -dix d’Etienne GaudillèreCie y 

Une nouvelle orientation vers la jeunesse 19 spectacles en direction de l’enfance et de la jeunesse.

66 représentations en temps scolaire

 4 productions déléguées

4 spectacles produits par le TMS et en tournée dans plus de 50 théâtres en France

9 spectacles coproduits et soutenus par le TMS

10 compagnies régionales accueillies

Plus de 10 compagnies actuelles en résidence

1 exposition, l’habitant de Turakie Dans le cadre de noël en Turakie : deux pierres et incertain Monsieur Tokbar // décembre  2018

Sète : 3 nouveaux parkings dans les années à venir

Face à l’attrait grandissant de la ville de Sète et pour faciliter le stationnement et l’accès aux commerces de la cité, 3 nouveaux parkings seront créés dans les prochaines années en centre ville.

projet Sète 4_Place Aristide Briand_2

 

Nous avions déjà parlé de celui de la place Stalingrad : http://thau-infos.fr/index.php/commune/echos/37499-la-ville-acte-l-amenagement-d-un-parking-place-stalingrad-2

En voici un second car les travaux de création d’un parking souterrain de 300 places, place Aristide Briand, débuteront en 2020.

"Il sera situé au cœur de la zone piétonne, étendue à la rue Alsace Lorraine en 2019.  Une fois le parking créé, la place sera entièrement redessinée, mettant en valeur le cinéma, autour de kiosques, de terrasses et d’aires de jeux, de manière à favoriser les échanges."

projet Sète 4_rue alsace lorraine

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon