Sète

Canicule : rappel du dispositif mis en place par la Ville de Sète

Canicule, La Chaleur, Incheon, Fond

Une vague de chaleur devrait toucher la France à partir du dimanche 23 juin avec des températures dépassant allégrement les 30 degrés dans les jours qui suivront. Dans ce contexte, la Ville tient à rappeler le dispositif mis en place pour anticiper l’arrivée d’une canicule ainsi que les réflexes à adopter pour limiter les risques.

Chaque année, le registre des personnes isolées est actualisé. Si vous êtes une personne âgée, isolée ou handicapée, vivant à domicile, vous pouvez vous inscrire sur le registre auprès du service autonomie du CCAS. Si vous étiez déjà inscrit en 2018, vous pouvez faire mettre à jour les informations qui vous concernent afin d’actualiser le registre. Les personnes inscrites seront contactées par le CCAS en cas d’épisode caniculaire.

Par ailleurs, il est recommandé de suivre les consignes de l’Agence nationale de santé publique : à savoir boire régulièrement de l’eau, maintenir son domicile au frais en fermant fenêtres et volets, éviter les efforts physiques, manger suffisamment ou encore ne pas boire d’alcool. Un numéro est aussi mis à disposition du public : le 0800 06 66 66. Appel gratuit entre 9 h et 19 h depuis un poste fixe.

 

Jumelage créatif

Dans le cadre du jumelage entre la ville de Sète et celle de  Al Jadida,  au Maroc, une belle exposition se tient à la salle Tarbouriech au théâtre de la mer jusqu'au 26 juin . Le Lions club , La matrice de Thau ainsi que le comité de jumelage sont à l'origine de ce beau projet . Jumelles depuis 1992 les deux cités de caractères constituent des symboles du bassin méditerranéen. Sète , al Jadida, par extension, la France et le Maroc, pays amis , pays qui ont une histoire commune , des échanges privilégiés, pays qui se nourrissent mutuellement . A Sète , l'artiste  marocain  Dibaji Abdellah s'y est senti parfaitement bien, la chaleur des habitants, la fascinante lumière. Il a pu peindre. Sa recherche de captation de l'instant , n'est pas sans rappeler la quête impressionniste. Portrait de musiciens transcendés , couchants hypnotiques... Le geste est au service de l'émotion, la maîtrise artistique témoigne du débordement intime. Chose pas si fréquente, le vernissage eut lieu , en fin de matinée ce jeudi 20 juin, dans une atmosphère détendue avec notamment la présence du consul du Maroc à Montpellier. Ce dernier a rappelé les liens étroits qui unissent les deux pays , quant à François Commeinhes, maire de Sète,  il s'est dit heureux de favoriser les échanges entre Sète et Al Jadida via la culture.

Coup de projecteur sur le chantier naval de la Plagette

lati

Silence, ça tourne ! Episodiquement, le chantier naval de la Plagette, se transforme en plateau de cinéma. C'est Hollywood sur Sète maintenant. Surtout avec ce plan d’eau, c’est superbe l’étang comme ça”, remarque récemment l’acteur Frédéric Diefenthal, sur le tournage de “L’homme que j’ai condamné”, une mini-série réalisée par Laure de Butler, dont des scènes se déroulent au chantier naval.

Le mois dernier, c’est un réalisateur et scénariste chilien, installé à Montpellier, qui a le coup de cœur pour le lieu. “Le chantier naval est magnifique, c’est beau, c’est patiné. Peu importe où vous posez la caméra, vous avez de belles images. C’est un endroit très calme qui respire la tranquillité. C’est très touchant”, explique Pablo Valenzuela.  lati20190531_LaJouteuse_0018

 Le cinéaste y tourne quelques séquences de son court-métrage “La jouteuse”, produit par la société de production "In the mood for films", basée à Montpellier. Lhistoire d’une petite fille qui veut devenir jouteuse et qui se retrouve confrontée aux difficultés liées à son genre. Un scénario qui remporte le premier prix l’année dernière au festival du film Sun-Sète.  

 Avant cela, la série télévisée Candice Renoir, ou encore le téléfilm "Robin", d'Alice Douard, ont également fait escale au dernier chantier naval traditionnel de Sète. 

 Il y a aussi des photographes et des peintres qui viennentDepuis 3 ou 4 ans on nous sollicite car le lieu est assez atypique"précise Jacques Molinari, le vice-président de l’association Voile Latine de Sète et du Bassin de Thau (VLSBT). Il ajoute: "Nous demandons une petite contribution pour soutenir l’association car nous avons des frais de location pour le lieu”. plot20190531_LaJouteuse_0004 (1)

 En effet, le chantier des années 50, toujours dans son jus, est conservé grâce à l'association Voile Latine de Sète depuis 2002.

 “Nous avons réussi à sauvegarder le chantier, il est classé depuis deux ans en Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP), ce qui permet de protéger certaines zones urbaines de l'appétit des promoteurs”, se félicite le passionné. 

 Pour Yvon Guennegan, adhérent “aux Voiles latines”, notamment en charge des tirages des bateaux, l’engouement pour le site dédié aux gréements traditionnels méditerranéens est une aubaine : “Nous sommes ravis car, au delà des belles rencontres, cela contribue à faire connaître le chantier et ça conforte l'opinion de le conserver. Mais aussi à partager notre passion du patrimoine maritime avec la transmission des gestes et des métiers”.

latiIMG_2531-1

 latiIMG_2534

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gwenaelle Gernioux

 

Pour en savoir plus sur l’association Voile Latine de Sète et du Bassin de Thau (VLSBT) : http://voilelatinesete.org/ 

Conseil municipal du 19 juin

Quelques points à retenir du conseil municipal de ce mercredi 19 juin

 

La ville de Sète s’engage en faveur de l’insertion (délib n°8)

Dans le cadre de ses réalisations, la Ville a régulièrement recours aux chantiers d’insertion. Ils permettent à des personnes sans emploi de remettre le pied à l’étrier et d’acquérir une expérience précieuse pour faciliter leur insertion professionnelle et sociale. La Ville vient de signer une convention de partenariat avec l’association Passerelles Chantiers, pour la réalisation d’une action de chantier d’insertion dans le cadre de travaux de construction et de réhabilitation de bâtiments et d’aménagements d’espaces sur son territoire. Intitulée « Chantier d’insertion Bâtiment – Bassin de Thau », cette action est financée par l’Etat (Direction Départementaledu Travail et de l’Emploi), par le Département, le Fonds Social Européen, Sète Agglopôle Méditerranée et par les communes qui accueillent ces chantiers d’insertion. Elle concerne 12 personnes, jeunes et adultes, qui répondent aux critères de l’insertion par l’activité économique. Ces travaux se dérouleront du 2 septembre au 31 décembre 2019 et concernent l'habillage sur 35m linéaires d'un mur de protection, chemin de la Craque. Ce mur de soutènement situé entre le chemin de l’Anglore et le chemin de la Frigoule donnait des signes de fragilité. Il a été refait l’an dernier en parpaings. Mais pour conserver à la construction l’aspect traditionnel des murs de Saint-Clair, il sera doublé de pierre sèche.

Un tarif dégressif pour le forfait post-stationnement (délib n°12)

Depuis le 1er janvier 2018, la loi MAPTAM a transféré la gestion du stationnement aux villes, et le PV s’est transformé en forfait post-stationnement, fixé à 25€ à Sète. La politique de la municipalité se voulant pédagogique en la matière, un tarif dégressif va être appliqué à partir du 1er juillet 2019. Ainsi, tout usager redevable d’un forfait post-stationnement pourra régler un tarif minoré de 15 euros à condition de s’en acquitter sous 72 heures. Le paiement pourra se faire aux horodateurs ou via un site Internet. Depuis l’instauration de la loi de modernisation de l’action publique territoriale MAPTAM, la compétence de gestion des litiges en cas de non-paiement des redevances de stationnement a également été transférée à la Ville qui a souhaité rester en régie directe. A Sète, ce sont donc 10 ASVP (agents de surveillance de la voie publique) qui ont en charge le contrôle du stationnement et le suivi des litiges est assuré par la police municipale. Toujours dans le but de faciliter le stationnement, la municipalité a mis en place des abonnements à tarif préférentiel pour les Sétois en centre-ville et pour les parkings des plages. En centre-ville, dans la zone verte, l’abonnement est fixé à 15€ par mois. Pour la saison estivale, il est seulement de 10 euros par mois pour les habitants sur les parkings des plages. Un forfait mensuel est aussi spécialement adapté aux artisans.

 Compte Administratif 2018 : la bonne santé financière de la Ville se confirme (délib n°14)

La présentation du compte administratif et du compte de gestion met en lumière la bonne gestion financière de la Ville. Le budget 2018 s’est inscrit dans un contexte de réduction du taux de la taxe foncière de 5% et de respect des engagements pris avec l’Etat de limiter l’évolution des dépenses de fonctionnement 1,35%, en contrepartie du maintien du montant de la DGF . Avec un excédent de 8,37M€ (déduction faite des restes à réaliser), une baisse de 3,23% des dépenses réelles de fonctionnement et une épargne brute en progression de 6,3 M€ par rapport à 2017, les résultats du compte administratif démontrent que les objectifs sont atteints et même dépassés. Ils traduisent la bonne santé financière de la Ville. L’excédent est affecté au budget 2019. Il permettra d’abonder l’enveloppe affectée aux dépenses d’équipement 2019 qui passera ainsi de 14,3M€ à 22,9M€.

Fonctionnement : des dépenses en baisse

Les dépenses réelles de fonctionnement sont en baisse de 3,23% (70,5M€) entre 2017 et 2018. Cette évolution est largement inférieure au seuil de 1,35% fixé avec l’Etat dans le cadre de la contractualisation. Cette baisse a deux effets positifs : - La DGF versée par l’Etat à la Ville sera maintenue et devrait même légèrement évoluer à la hausse. - L ’autofinancement va augmenter Les charges à caractère général diminuent de 3,31% par rapport à l’exécution 2017. Les charges de personnel baissent de 4,45%. Elles sont le résultat de départs en retraite, de la diminution des effectifs suite au transfert des centres sociaux au CCAS (avec toutefois une augmentation de la subvention versée égale au montant des charges transférées), du détachement des agents du nettoiement et de diverses mesures d’économie. De façon générale, sur la période 2015-2018, les dépenses réelles de fonctionnement ont baissé de 6%.

Programme d’équipement : engagement tenu

Sur 2018, les dépenses consacrées aux travaux d’équipement s’élèvent à 13,8M€. Les projets prévus au budget 2018 ont été réalisés : aménagement de la Corniche de Neuburg, mise en valeur du site Saint Pierre, piétonnisation de la rue Alsace-Lorraine, rénovation des voiries, création du foyer-restaurant du Vallon, rénovation des courts de tennis, des stades Maillol et Llense.

1ère édition des « Foulées de la Lagune »

Le Conseil de quartier La Lagune organise la 1ère édition des « Foulées de la Lagune » dimanche 23 juin. Un événement associatif gratuit qui proposera deux parcours au départ de l’Ile de Thau et du Pont-Levis. Trois et cinq kilomètres pour se dépenser en famille, entre amis ou entre voisins.

Associatif plus que sportif car l’événement est ouvert à tous publics et ne requiert pas de certificat médical. La manifestation est organisée par le Conseil de quartier La Lagune, qui regroupe tous les quartiers ayant pour façade l’étang de Thau, en partenariat avec le service Maison de la vie associative et des quartiers de la Ville, Hérault sport, U.S Sète athlétisme, Sète Thau Triathlon et plusieurs associations et amicales. La manifestation sera suivie d’une remise de prix et d’un moment festif.

Obligatoires pour les villes de plus de 80 000 habitants uniquement, les Conseils de quartier sont, à Sète, le résultat d’une volonté de la municipalité de favoriser la démocratie participative. Avec les « Foulées de la Lagune », l’occasion sera donnée aux riverains de se rencontrer, d’échanger et de créer des passerelles entre les quartiers. En raison des travaux du pont Sadi Carnot, seul la Pointe Courte ne sera pas traversée par les participants.

Aucune description de photo disponible.

Les Hôpitaux du Bassin de Thau participent aux Journées de la macula

Les Hôpitaux du Bassin de Thau participent aux Journées de la macula du 24 au 29 juin et proposent un dépistage aux personnes à risques.
Vous avez plus de 55 ans et/ou vous avez une forte myopie et/ou vous êtes diabétique et vous n'avez pas fait contrôler votre vue depuis plus d'un an ? Le dépistage des maladies de la macula vous concerne !
Faites-vous dépister la semaine prochaine
Un stand d'information sera à votre disposition tous les après-midi dans le hall de l'Hôpital Saint Clair
Le Dr GUILLAUME assurera des consultations de dépistage du lundi au vendredi de 14h à 16h (Prise de RDV sur le stand ou par téléphone au 04 30 84 13 13).


Journées nationales de la maculaAucune description de photo disponible.

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon