Sète

Exposition « Memory maps » de Tim Bickerton

Exposition « Memory maps » de Tim Bickerton  à La Chapelle du Quartier Haut

Vernissage vendredi soir d’une exposition surprenante à la Chapelle du Quartier Haut, mélangeant tableaux et sculptures, lumière sombre et points lumineux, s’intégrant parfaitement au décor, aux murs décrépis, noir et blanc de cet espace d’exposition pas comme les autres. Un lieu qui a inspiré l’artiste, Tim Bickerton, qui nous en parle…

« J’empile les souvenirs, traces visuelles dont la combinaison donne à voir l’homme que je suis devenu au fil du temps. Chaque tableau est autonome tout en s’insérant dans une histoire. Certaines images sont redondantes. La Chapelle du Quartier-Haut est le support idéal mais aussi par le fini noir et blanc de ses hauts murs qui trouve une résonance dans les œuvres exposées.


Accroché le long des membrures d’un bateau au centre de la Chapelle, l’ensemble visuel des peintures apparaîtra au premier coup d’œil comme une installation. Peintre de ce que je considère comme des paysages, j’ai ressenti le besoin de créer quelque chose de plus personnel, de plus introspectif. Surgies du passé, les images du bonheur familial sont recouvertes ici d’une patine plus sombre. Toutes sont le reflet de notre vulnérabilité, couplée à notre instinct de survie. »

A voir, du 12 janvier au 3 février 2019 à la Chapelle du Quartier Haut.
Rencontres avec l’artiste les 13 janvier et 3 février à 16h en français et à 17h en anglais.

Le FC Sète suivi de près à l'extérieur...!

Dans le studio, ils sont trois, le casque sur les oreilles. Jean Christophe, David, et sa fille, Lylou. Jacques, il est à Bordeaux, le match va commencer dans une dizaine de minutes, le temps de prendre la température et de passer deux morceaux de musique. Lylou, n’hésite pas à se prononcer sur la question, Amy Winehouse, c’est bon, ça passe. Le petit studio qui nous accueille se trouve tout au bout du quai des Moulins, au numéro 1753. Son nom : RSL. La radio des joutes. « Partout, où il y a des joutes  on y est" explique simplement David. Qu’elle est la fréquence ?  Il n'y en a pas , RSL est une Web radio, l’avantage, on peut la capter dans le monde entier.

Très bientôt RSL accueillera un invité ou plutôt le retrouvera dans son environnement. Celui-ci conviera les auditeurs à le suivre dans les lieux qui lui sont chers, évoquera des questions concernant l’actualité, la sienne, celle plus générale. Sportif, politique, artiste, nulle réserve si ce n’est qu’il faut qu’il soit du coin. En attendant cette nouvelle rubrique, ce Samedi, c’était une première pour RSL la radio des joutes. Elle s’apprêtait à suivre, en direct, à 18 heures,  un match de football (contre le Stade Bordelais ASPTT, défaite de l’équipe de Sète 2 - 1). Une exception dans leur programmation ? Non, RSL va commenter tous les matches du FC Sète à l’extérieur. Oui, uniquement, car à domicile, l’essentiel est de se rendre au stade pour soutenir les joueurs. Contre Lille, en seizième de la coupe de France alors ? Les animateurs ne savent pas encore, « si on nous fait une petite place, mais ce n’est pas gagné, toutes les places sont vendues depuis longtemps, en tout cas, en ce qui concerne l’ambiance, ça promet ! »

Match à suivre sur WWW.rsl-radio.fr

J.B.S

Heureuse estimation !

Il est simplement passé devant,  Brandon : la vitre de Noël des commerçants et restaurateurs du cœur de ville de Sète. Le jeu consistait à en estimer la valeur. Allé… comme près d’une centaine de personne – davantage que l’année précédente  - le jeune homme en deuxième année de BTS agroalimentaire, joueur, tente sa chance. Ce samedi 12 janvier, il sirote une coupe de champagne, ravi. Il vient de recevoir un joli chèque de 1499, 14 euros, le montant de la vitrine. Il s’était approché à 19 euros du juste prix. Ce samedi Madame Mancuzo  était là, l’élue au commerce, ainsi que Sylvie Trenga, présidente de l’association des commerçants, et certains d’entre eux ayant contribué à garnir la vitrine. Ces derniers,  réunis au petit Moka qui est adhérent de l’association,  de pointer du doigt  les initiatives que pourrait (devrait) prendre la municipalité pour favoriser le commerce dans l’hyper centre.

Et tout de suite, une évidence : perfectionner le système de stationnement. Pourquoi pas, en prenant exemple sur celui incitatif mis en place par exemple au polygone de Montpellier : on paye moins cher, voire pas du tout,  si on effectue des achats. A Sète ce ne serait pas possible ? Si, mais ça peut prendre un certain temps…. En entendant on va essayer la gratuité pendant deux heures le Samedi comme c’est le cas lors d’occasions exceptionnelles. Tous les Samedi ? L’élue, nous répète ce qu’elle vient de dire on va essayer, insistant bien sur le verbe à l’infinitif. D’autres suggestions ? Sylvie Trenga  voit bien le marché de Noël qui se déroule sur le quai de la Marine le mardi et le dimanche durant l’été se ramifier jusqu'à la place Léon Blum… De nouvelles idées sont discutées, les commerçants ne sont pas inquiets, mais déterminés à améliorer leur sort. Ils partagent une certaine impatience, car le monde qui a arpenté  les rues durant les fêtes et notamment le dernier weekend avant Noël n’est pas révélateur de la réalité économique…les gens se sont principalement promenés… Sylvie  attend d'ailleurs  un sondage qu’elle a distribué aux commerçants. Quel a été l’impact du mouvement des gilets jaunes ? Les gens  délaissant la voiture en raison du prix du carburant se seraient-ils davantage dirigés vers les commerces de proximité ? Simple supposition, elle nous promet , quels qu'ils soient,  de nous faire connaître les résultats de l’enquête.

 

J.B.S

A Sète, le réseau de bus doit s’adapter…

subCaptureA partir du lundi 14 janvier :

  • l’arrêt Gare SNCF n’est plus desservi par les lignes 1/2/3/6 
  • l’arrêt Gare SNCF est déplacé au niveau du Quai Maréchal Joffre pour les lignes 10/12/13/20/21/23

Lignes 1 / 3

En direction de Jean Moulin et Centre Malraux

Arrêts non desservis: Gare SNCF, Théâtre Molière et Pont de Pierre > se reporter à l’arrêt provisoire Quai Vauban (en traversant le pont de la gare, le poteau provisoire est situé à gauche après le pont).

Ligne 2

En direction de Passage le Dauphin, arrêts non desservis : Gare SNCF, Théâtre Molière et Pont de Pierre. Pour rejoindre la gare, descendre à l’arrêt Quai de Bosc puis rejoindre la gare à pied via le pont provisoire.

En direction de Centre Malraux, arrêts non desservis : Gare SNCF, Pointe Courte > se reporter à l’arrêt Quai du Pavois d’Or.

Ligne 6

En direction du Passage le Dauphin, arrêts non desservis:  Gare SNCF et Quai du Pavois d’Or > se reporter à l’arrêt provisoire Quai Vauban.

En direction de la Gare SNCF, arrêt non desservi: Espace Saint-Clair > se reporter à l’arrêt Mas Coulet de la ligne 22.

Ligne 12 

En direction de Sète, arrêt non desservi : Canal de la Peyrade > se reporter à l’arrêt Ancien Pont (avenue des eaux blanches)

Un arrêt provisoire « Pointe Courte » a été installé sur la D2 ( à l’entrée de la Pointe Courte, route de Balaruc) pendant la durée des travaux du Pont Sadi Carnot. Cet arrêt est desservi par les lignes 10/12/13/20/21/23 en direction de Sète.

  • Sète agglopôle mobilité

  • Quai de la Résistance Passage le Dauphin

    34200 Sète
  • 04 67 53 01 01
  • Site officiel

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon