Sète

Musée de la mer : remise des pavois

Ce vendredi 14 juin a eu lieu la rituelle remise de pavois aux sociétés de joutes. Après une réunion on ne peut plus sérieuse où il fut notamment question de l'organisation des fêtes de la Saint Louis. Les divers protagonistes après avoir signé dans une atmosphère solennelle la charte qui leur était  soumise ont pu profiter d'un apéritif accompagné des  écho de la  répétition  du groupes Soufris Maracas,   juste en face,  au théâtre de la mer.  

Rencontre franco-allemande : pour une Europe proche des citoyens

Dans le cadre de sa Commission “Echanges et partenariats européens”, et à l’invitation de la ville de Sète, la rencontre annuelle de l’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE) s’est tenue à Sète les 13 et 14 juin à l’espace Palace.

Entouré d’Andreas Wolter, adjoint au maire de Cologne, et  président de la Commission Franco-Allemande du RGRE (Rat der Gemeinden und Regionen Europas), et d’Antoine Godbert, conseiller municipal de Tours, responsable du Groupe de travail France-Allemagne, François Commeinhes a ouvert les travaux en sa qualité de maire de Sète, président de Sète agglopôle méditerranée, membre du Comité des Régions et du Bureau de l’AFCCRE : ”Aujourd’hui se pose la question d’une action collective à la hauteur d’un projet de société plus grand que les intérêts particuliers” a-t-il déclaré. ”les collectivités occupent une place centrale pour relever le défi de la transition énergétique et écologique. Elles ont la responsabilité directe des investissements de long terme.  Véritable éco-territoire au cœur de l’Arc méditerranéen, placé entre la terre et l’eau,  Sète agglopôle méditerranée, Communauté d’Agglomération que j’ai l’honneur de présider,  représente un ensemble naturel exceptionnel, engagée dans une politique environnementale globale et volontariste. Demain, les coopérations entre collectivités d’Europe peuvent apporter des solutions nouvelles, des partenariats forts, pour que nos territoires s’engagent au cœur de l’Union pour gagner le combat écologique et climatique”

Défis politiques aussi avec le Brexit et la montée des populismes. Pour y répondre ”il est indispensable que l’Europe soit une réalité tangible dans le quotidien des citoyennes et des citoyens. Les gens doivent sentir qu’ils font  partie d’une communauté européenne. C’est la seule manière de développer une conscience européenne. Cette psyché européenne, que décrivait déjà le poète sétois Paul Valéry”.

Les jumelages constituent en l’occurrence un point de départ capital, puisqu’ils offrent à toutes les couches de la société l’opportunité de faire connaissance avec leurs homologues voisins. Construire une Europe plus démocratique par l’inclusion des citoyennes et des citoyens doit être une préoccupation centrale. Sans sociétés civiles fortes et structurées, il ne peut  y avoir de démocratie vivante et celles-ci constituent une condition préalable pour que le projet d’intégration européenne bâti sur une communauté de valeurs soit viable.

Si cette rencontre a été l’occasion d’échanger sur le nouveau contexte européen après les élections de mai, elle a été également consacrée à l’avenir des relations franco-allemandes, notamment dans le cadre de la mise en œuvre, du Traité Franco-Allemand d’Aix-la-Chapelle.

Elle a permis de mettre en valeur la participation des jeunes aux échanges franco-allemands et de faire le point sur les dispositifs de soutien à ces échanges proposés par l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ) et par l’Union européenne. L’occasion aussi de présenter les résultats d’études publiées récemment sur les jumelages franco-allemands.

Cérémonie du 13 juin

Hier , jeudi 13 juin, eut lieu la commémoration des morts durant la guerre d'Indochine

Le 13 juin, une cérémonie a été organisée en présente des autorités civiles et militaires devant le monument aux morts du parc Simone-Veil à l’occasion de la Journée nationale d’hommage aux morts pour la France en Indochine.

Entre 1946 et 1954, le conflit armé d’Indochine a fait plus de 500 000 victimes. Depuis 2005, chaque 8 juin, la France commémore l’anniversaire du transfert, à la nécropole nationale de Notre-Dame-de- Lorette, de la dépouille du Soldat Inconnu d’Indochine, dont le corps a été découvert en 2004 sur le site de Diên Biên Phu.

François Commeinhes, maire de Sète, a lu le message de Geneviève Darrieussec,  ministre des Armées : ”La  mémoire  est  un  ciment  pour  notre  Nation.  Elle  nous  unit  et  nous  rassemble. Elle lie les générations. Dans  cette  mémoire  nationale,  il  n’y  a  pas  de  guerre  oubliée.  Ainsi, aujourd’hui,  la  France  s’incline  avec  respect  devant  les  anciens  combattants d’Indochine.  La  Nation  rend  hommage  à  ceux  qui  ont versé  leur  sang  pour  la  France  en  Indochine. Ce travail de mémoire est un socle sur lequel la France et le Vietnam construisent la paix d’aujourd’hui et approfondissent leurs relations”.

Au nom de la ville de Sète et accompagné Patrick André, conseiller à la défense et aux anciens combattants, François Commeinhes a ensuite déposé une gerbe aux pieds du monument aux morts.

A lire sur Faits divers à CETTE

Le fait divers complet surhttps://www.facebook.com/faitsdiversacette/

Le Crime crapuleux des Salins du Castellas

Incroyable dénouement !!!!

Attention, article en quatre parties

Partie 1 : vendredi 14 juin
Partie 2 : dimanche 16 juin
Partie 3 : vendredi 21 juin
Partie 4 : dimanche 23 juin

Il y a quelques mois, vous avez été nombreux à suivre " Double meurtre à la Caraussane ". L'article " L'empoisonneuse de la Grand' rue " avait battu, en son temps, les records d'audience.

Vous allez vous passionner pour ce nouveau fait divers.

A lire absolument jusqu'à la fin.
Vous serez surpris !

L'agenda de François Commeinhes, Maire de Sète

Vendredi 14  juin
 
9h Rencontre AFCCRE : volontariat Franco/Allemand des territoires de l’AFFCCRE
18h Remise des pavois aux sociétés de joutes pour la saison 2019, au musée de la Mer.
 
Samedi 15 juin
 
10h Accueil de la journée portes-ouvertes de la piscine Fonquerne, en présence de Philippe Lucas.
De 17h à 20h « Sète une fête » organisée par le centre social, place de la République.
A partir de 18h30 signature de l’affiche du festival Jazz à Sète,  rue André Porte.
19h Festival Happy Boat, chalutier Nocca.
 
 
Lundi 17 juin
 
15h Intervention à l’assemblée générale de la profession conchylicole, salle Nelson Mandela, à Mèze.
 
Mardi 18 juin
 
11h30 Cérémonie commémorative de l'Appel du 18 juin 1940, parc Simone Veil.
 
Mercredi 19 juin
 
18h30 Conseil Municipal, gymnase Di Stefano.
 
Jeudi 20 juin
 
11h30 Vernissage de l’exposition Dibaji Abdellah, salle Tabouriech.
18h30 Estivales de Thau à Marseillan.
19h Vernissage de l’exposition d’Hervé Di Rosa, palais des congrès du Cap d’Agde.

 

TMS : un spectacle avant l'heure pour présenter la saison 2019-2020!


C'est pratiquement, en soi,  un spectacle , en tout cas, un évènement que les amateurs de spectacles seraient désoléssde manquer. Un évènement qui permet de se faire une idée des spectacles que l'on aura envie de voir à la rentrée…! 

La soirée de présentation de la nouvelle saison de la scène nationale avait lieu hier soir, mercredi 12 mai au théâtre Molière .Il était donc plein. Les spectateurs,  munis de la plaquette et d'un stylo  procédaient  à une première sélection. Il y eut d'abord  quelques mots du maire de Sète et président de Sète agglôpole François Commeinhes , de Christophe Durand,  maire de Mireval où se trouve le centre Léo Mallet dont l'importance va crescendo, et de Jean François Marguerin président de l'association de la scène nationale,  pour saluer  chacun à la manière le rôle vivifiant, subversif, enchanteur ,du spectacle vivant , la fidélité des spectateurs, et l'audace de  celle qui désormais en assure la programmation à savoir Sandrine Mini. Puis cette  dernière présenta  les différents spectacles ( toujours aussi hétéroclites danse , théâtre, musique, cirques , hybridations de tout cela ), du premier , de jonglerie, Encore la vie de la compagnie Petit Travers , le 8 octobre, au dernier, le vendredi 5 juin , musical , avec Variations américaines. La directrice ( on peut désormais s'abstenir de rajouter "nouvelle" ) les défendit  avec  une conviction où se mêlait impatience,  émotion mais aussi un léger trouble causé par le disfonctionnement des vidéos de présentation.

Il fallut donc s'en tenir aux mots et aux images mais également au jeu et aux chants. Chants pluriels car les spectateurs ont eu la chance d'assister à un fragment de la comédie musicale la femme se déplace, comédie musicale de David Lescot et la compagnie du Kaïros qui dresse un portrait de Femme , la grande Nina Simone , interprétée ici par Ludmilla Dabo , mais aussi la chorale du théâtre.

La soirée se prolongea par la suite à l'extérieur où des tables étés dressées afin de se restaurer, de prendre des forces,  pour danser aux rythmes endiablés d'un groupe qui mélangeait avec une vigueur virale hip Hop et musique traditionnelle. Une belle soirée pour annoncer une enthousiasmante saison!...

                                                                           Le programme :        http://www.theatredesete.com/

http://www.theatredesete.com/spectacle/presentation-de-la-saison-2019-2020

zoom2Capture

zoomCapture

Journée portes-ouvertes au CFA de Sète

Le 12 juin, à l’occasion de la journée portes-ouvertes du CFA municipal Nicolas-Albano, François Commeinhes s’est rendu sur place à la rencontre des futurs apprentis et de leurs enseignants. Car cette journée était pour les jeunes à la recherche d’une formation l’occasion de découvrir l’apprentissage et ses différentes filières, de rencontrer et d’échanger avec les formateurs et de visiter les différents ateliers.

Le maire de Sète en a profité pour réaffirmer la singularité de l’établissement, le seul de ce type en Languedoc-Roussillon à avoir conservé sa nature municipale, et l’excellence de ses filières, et pour fustiger l’idée reçue selon laquelle l’apprentissage serait une ”voie de garage” : 70% des apprentis trouvent un emploi à l’issue de leur formation.

Pour réussir le pari de faire de l’apprentissage un tremplin efficace pour les jeunes et une opportunité fiable pour les entreprises du bassin de Thau à la recherche d’un personnel qualifié, la municipalité de Sète a retroussé ses manches, à travers un vaste projet de modernisation de l’établissement associant l’ensemble de l’équipe pédagogique et administrative, car outre les travaux d’agrandissement pour diversifier et compléter l’offre de formation, ce projet vise l’intégration sociale et économique des jeunes apprentis, leur ouverture sur le monde de la culture et à créer une dynamique économique sur le territoire.

Les jeunes de la Plagette photographient la Pointe Courte

 gotteIMG_2484

La Pointe Courte avait retrouvé son calme, en ce lundi de Pentecôte, après les réjouissances de la traditionnelle fête de quartier. Profitant de l’éclaircie un petit groupe d’enfants, téléphones en main, suit Raphaël Decavèlel’appareil photo autour du cou. La procession se dirige vers le refuge pour chat de l’association Pattes de velours, situé au bord de l’étang.

 En autonomie, sous l'oeil de quelques accompagnateurs, les photographes en herbe prennent des clichés des chats errants ou abandonnés, parfois blessés, recueillis par “l’orphelinat pour chats”.  

 Grâce aux conseils de Raphaël Decavèleartiste-photographeils s’appliquent à bien se positionner par rapport à la lumière et à cadrer. 

“Ce n'est pas compliqué de faire une photo, il faut juste respecter les proportions. Dans un premier temps on fait des photos équilibrées ensuite on peut faire n'importe quoi”, indique l’expert, dont le travail, visible à travers l’exposition “Couleurs de Pointe”, au bistrot les 2 Ramiers, à Sète, jusqu’au 8 juillet, se rapproche davantage du traitement peinture de la photographie que du reportage. 

gotteIMG_2468

 Le Pomérolais ajoute : Un petit espace sera réservé aux photos des enfants de la Plagette sur le site www.occitanienne.fr, un collectif de photographes, dont je fais partie”. 

La sortie au départ proposée dans le cadre du Printemps des Photographes, le off du festival de photographies Images Singulières, est privatisée pour les jeunes de la Plagette, parmi lesquels les participantes du concours-photo organisé dernièrement lors de L’art prend le large.  

 

“C’est un début qui va dans le sens des sorties pédagogiques que j’avais imaginé pour les enfants du quartier, comme des visites et ateliers avec des institutions culturelles telles que le Musée Paul Valéry, le Miam, le Crac, la Maison de l’image documentaire ou encore le Musée à ciel ouvert”, explique Nathalie Soleilhac, membre de l’association de quartier de la Plagette. 

 Un pont lancé entre les enfants de la Plagette et l’art, grâce à l’implication des parents et des membres de l’association de quartier. Et notamment de Margot Sanchismembre active, connue par tous à la Plagette, sans qui le concours-photo à destination des jeunes n’aurait pas été possible. 

 “Quand tu parles à tout le monde, tu finis par connaître tout le monde, lance-t-elle dans un sourire. Comme pour le concours-photo, à chaque fois que l’on organise quelque chose avec les enfants, c’est Margot qui les invite à participer et qui s’occupe du suivi avec eux, en plus de tout ce qu’elle fait au quotidien pour l’association. Au-delà des manifestations, Margot c’est la vie de quartier tous les jours, car elle fait des actions tous les jours”, souligne Alain Ricciardi, le vice-président de l’association de quartier de la Plagette. 

gotte

gotteIMG_2475-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gwenaelle Gernioux 

 

Pour en savoir plus sur Raphaël Decavèle et le collectif de photographes : https://www.occitanienne.fr/ 

Printemps des photographes : https://www.printemps-des-photographes.fr/ 

Association Pattes de velours : 28 Pointe Courte, Tél. 06.13.88.43.26

Cuisine secrète du Languedoc

Cuisine secrète du Languedoc-Roussillon

"Totalement sublime ! Un livre de recette que je recommande rien que pour la poésie des recettes et les commentaires authentiques.

J'y ai trouvé les recettes des bons petits plats que mes grands-mères préparaient si bien. De la rouille à la Sétoise aux escargots à la cévenole vous en aurez l'eau à la bouche !
C'est la vrai cuisine familiale du Languedoc, celle qui se transmet depuis des générations. » Amazon